La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 FONDS CHALEUR ET QUALITE DE LAIR Sylvain Bordebeure / Service Bioressources ADEME.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 FONDS CHALEUR ET QUALITE DE LAIR Sylvain Bordebeure / Service Bioressources ADEME."— Transcription de la présentation:

1 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 FONDS CHALEUR ET QUALITE DE LAIR Sylvain Bordebeure / Service Bioressources ADEME

2 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Les suites du GRENELLE Environnement Politique de développement des ENR Directive européenne 2009/28 sur la promotion des ENR (3*20%) Plan daction national en faveur des énergies renouvelables Programmation pluriannuelle des investissements (chaleur&électricité) Fonds Chaleur renouvelable depuis 2009 Renforcement des exigences sur la qualité de lair Directive européenne 2008/50 sur la qualité de lair ambiant 2ème Plan national santé environnement Plan particules

3 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai Bilan ADEME biomasse énergie 2009/ tep (22 % collectif / 78 % industrie) pour 895 installations : 425 installations pour tep : 470 installations pour tep Gamme énergétique type < 100 tep tep à 1000 tep >1000 tep Nombre dinstallations Collectif/ tertiaire Industrie Production énergétique (tep) Collectif/ tertiaire Industrie

4 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Bilan ADEME biomasse énergie 2009/ 2010

5 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai Bilan biomasse é nergie 2009/2010 Un développement significatif dans le secteur industriel avec une augmentation de la production thermique dans le cadre du BCIAT permettant de répondre aux objectifs Grenelle Une augmentation progressive dans le secteur collectif liée aux développement des réseaux de chaleur mais encore insuffisante Un développement régional hétérogène : –De nombreux projets dans des régions aux ressources limitées (Pays de la Loire, Picardie, Nord Pas de Calais) –Peu de projets dans des régions à fort potentiel (Limousin, Auvergne, Bourgogne) Une efficacité des aides du Fonds Chaleur avec un ratio global de 618 /tep (175 M daide totale pour 283 ktep) malgré une compétitivité forte du prix du gaz Plus de 65% des approvisionnements avec de la plaquette forestière

6 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Bilan biomasse é nergie 2007/2010

7 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Prospective évolution des consommations de bois par secteur

8 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Lenjeu : prévenir la formation de polluants et traiter les polluants formés 1.La qualité du combustible 2.La combustion 3.Le traitement des poussières 3 leviers à maîtriser : Compatibilité du développement biomasse énergie / Qualité de lair

9 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Les conditions pour minimiser les émissions Éviter le surdimensionnement de linstallation surconsommation électrique, arrêts en inter-saison, rendement inférieur, dépassement des valeurs limites démission Puissance 20 % 100 % 50 % Fréquence

10 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Les conditions pour minimiser les émissions Une bonne adéquation chaudière-combustible Type de combustible Classe de granulométrie Classe dhumidité Taux de cendres Contenu énergétique Référentiels combustibles bois de lADEME : Plaquettes forestières (PF) Connexes des industries du bois (CIB) Produits bois en fin de vie (PBFV)

11 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Les conditions pour minimiser les émissions Des conditions de combustion optimales règles des 4 T Température Temps de séjour Teneur en oxygène Turbulence (mélange oxygène et gaz de dégradation)

12 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Les conditions pour minimiser les émissions Les meilleures techniques de filtration Multicyclone + Electrofiltre ou Filtre à manches Etude ADEME- IRH 2009

13 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Les conditions pour minimiser les émissions Une exploitation optimisée de linstallation Synergie Constructeur-exploitant Interventions quotidiennes (surveillance des dysfonctionnements) Interventions hebdomadaires (vidange cendres / particules, contrôle qualité de la combustion, programmation livraisons,…) Interventions mensuelles (Nettoyage des tubes de léchangeur et du foyer, graissage des parties mécaniques) Interventions annuelles (révision complète, remplacement des pièces usées)

14 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Facteurs d é mission et é mission annuelle de poussi è re (ann é e 2005) La priorité est le remplacement du parc domestique ancien par des appareils à haute performance environnementale

15 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Rythme de logements réhabilités par an à compter de 2013 (Article 5 de la loi Grenelle 1) Atteinte des objectifs relatifs au développement de la biomasse énergie fixés par la PPI Chaleur Développement important des réseaux de chaleur Réduction des consommations dénergie de 38 % dici à 2020 (en énergie primaire hors EnR) Renouvellement du parc domestique ancien à lhorizon 2020 Toutes nouvelles chaufferies (>2010) avec électrofiltre/filtre à manche Prospective 2020 évolution des émissions (t/an) secteur biomasse énergie

16 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Prospective 2020 évolution des émissions (t/an) secteur biomasse énergie Dans le cadre dune généralisation de la combustion propre : combustible de qualité + recours aux meilleures techniques disponibles + entretien régulier

17 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai Conclusion de l é tude prospective sur les é missions du secteur biomasse é nergie Le développement de la biomasse énergie dans les secteurs résidentiels, tertiaire et industriel est compatible avec les objectifs de réduction des émissions atmosphériques : CO (-36%), COVNM (- 58%), HAP (- 45%), Particules (-47%), métaux (-18%) Les émissions de SO2 de la biomasse énergie augmentent de 85 %, mais restent marginales au regard des émissions issues de la combustion des autres combustibles (5 425 t/an en 2020 sur un total toutes énergies de t/an, soit 2 % environ). Enfin, les émissions de NOx augmentent significativement si aucun traitement nest appliqué sur les chaufferies à biomasse, et peuvent être limitées à lhorizon 2020 par la mise en oeuvre de traitement non catalytique ou catalytique. La masse de la biomasse reste cependant limitée par rapport aux émissions de lensemble des combustibles pour la production dénergie (entre et t/an sur un total toutes énergies denviron , soit entre 17 et 27 %),

18 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai Pour en savoir plus ADEME/ENERGIE DEMAIN-CITEPA Évaluation prospective de la contribution du secteur biomasse énergie aux émissions nationales de polluants atmosphérique Plaquette ADEME « Chauffage au bois, du progrès dans lair » Cahier du bois énergie n°38 « Combustion du bois et émissions gazeuses » Revue Pollution atmosphérique n° spécial chauffage au bois ADEME Campagnes de mesures de polluants à lémission ( ) ADEME/BIOIS « Bilan environnemental du chauffage collectif et industriel au bois » ADEME/INDIGGO «Évaluation technique, environnementale et économique des techniques disponibles de dépoussiérage pour les chaufferies bois de puissance installée comprise entre 0 et 4 MW »

19 En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 Merci de votre attention


Télécharger ppt "En partenariat avec Biomasse et qualité de lair 24 mai 2011 FONDS CHALEUR ET QUALITE DE LAIR Sylvain Bordebeure / Service Bioressources ADEME."

Présentations similaires


Annonces Google