La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mt Marsan Mars 09 - 1 - - Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Pourquoi ? Bâtir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mt Marsan Mars 09 - 1 - - Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Pourquoi ? Bâtir."— Transcription de la présentation:

1 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Pourquoi ? Bâtir un plan « déchets organiques » en déclinaison du PDEDMA pour un recours équilibré à différentes solutions, pour responsabiliser les acteurs Les déchets : mobiliser dabord ceux plus faciles et moins coûteux Déchets verts, « gros producteurs » (IAA, commerces, restauration, MIN …), sous- produits de lexploitation agricole et sylvicole, biomasse aquatique, boues, graisses, matières de vidange FFOM (29% OM ; 124 kg/hab/an), Papiers-cartons salis (OM : 111 kg/hab:an) Gisements : Identifier les producteurs, à quantifier, analyser Destinations actuelles et conditions de mobilisation Contexte local Accessibilité aux débouchés de lénergie et des produits fabriqués Exutoires pour les refus, les déchets inaptes et produits non conformes

2 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Qui prend linitiative ? Les utilisateurs : MVAD / Les collectivités : COT / Les entreprises : CCI Conditions : un décideur sengage ; un animateur est recruté Cas dune collectivité La gestion centralisée ne doit pas étouffer la gestion de proximité De base : gestion domestique, déchèterie, compostage de déchets verts À considérer dans cet ordre : La gestion domestique Si jardin, simple et économique 70 Kg/hab/an en moins pour la collectivité La déchèterie Adaptée aux déchets verts produits ponctuellement en grande quantité : à conduire vers le compostage ; Concurrence de la valorisation énergie sur les déchets verts ligneux (vers chaufferies bois) Moins chère quune collecte au porte à porte

3 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Épandage des boues de STEP et dIAA : plan dépandage Les gros producteurs : Quantités importantes, propres et non diffuses À conduire vers le compostage de déchets verts Si trop loin, compostage in situ : composteurs électro-mécaniques Problème : trouver des supports carbonés ; coût Les agriculteurs nouveaux prestataires de traitement de déchets Ils peuvent intervenir en réseau Si possible : Collecte sélective de biodéchets sur des points de regroupement Compostage de quartier, si habitants motivés

4 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Sur secteurs favorables : collecte sélective de biodéchets au porte à porte auprès des ménages Attention : Maîtriser le coût (moyenne : 200 /tonne) Ne pas « déshabiller » la déchèterie ou la gestion domestique, moins coûteuses Fréquence de collecte à réduire (1/15 jours) Procédés nouveaux de collecte en sacs de couleur des différents flux + tri optique des sacs sur plate-forme : Optibag et Spiraltrans Taux de captage faible : 35 Kg/hab/an soit 30% de la FFOM Doù 70% FFOM reste dans les OMR >> qui reste à traiter

5 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Possibilité de fabriquer un compost conforme à la norme Afnor NFU44051 sur OMR aux conditions suivantes : Collecte de déchets toxiques en déchèteries Process conçu selon des principes éprouvés, et bien dimensionné Exploitation : Suivi Qualité ; Concertation (usagers, clients du compost) Risque de non-conformité pour de trop nombreux projets de TMB … Davantage de compost produit (x 4) mais de qualité moindre et plus aléatoire Intégrer le risque dune sévèrisation réglementaire UE Doù étudier dès le début une solution de secours au cas où …

6 Nécessité dune approche globale de la gestion des déchets sur un territoire

7 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques TMB : traitements mécano - biologiques Un sigle qui recouvre des technologies très diverses Des tris mécaniques Des fermentations Aérobie : compostage Anaérobie : méthanisation ~ 60 projets essentiellement sur ordures résiduelles ( tonnes OM), Quelques grandes villes traitent OMR et biodéchets sur 2 process différents En fréquence : 1. Méthanisation (en substitution à lincinération …) 2. Compostage 3. Stabilisation aérobie avant décharge

8 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Les différents objectifs dun TMB 1 - Produire de lénergie : Sur fermentescibles : Méthanisation > Biogaz > chaleur, électricité, carburant 1 tonne OM = 65 Nm3 biogaz Sur fraction à haut PCI : NB : rendement moindre quune incinération des OMR Incinérateur, cimenterie (refus) Combustible solide de récupération (filière commerciale qui reste à créer) Pyrolyse, gazéification (recherche appliquée) Chimie : molécules, carburant … (recherche en cours) 2 - Récupérer des matériaux : métaux (tri magnétique), papiers-cartons (tri manuel), plastiques (tri optique) 3 - Produire un compost Objectifs : Conformité à la norme du compost, extraction de la matière organique des déchets, minimisation et stabilisation des refus Note ADEME sur les process éprouvés

9 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques 4 - Fabriquer du déchet ultime pour la décharge Faire du CO2 (compostage poussé) plutôt que du CH4 en décharge Bilan Matières : moins 30% en PB mais seulement moins 10% en MS Surcoût du TMB non compensé par la moindre quantité à stocker Note ADEME sur les process TMB avant stockage Impacts environnementaux du TMB avant stockage Matière organique non synthétique MONS : moins 30% Respirométrie AT4 : moins 50 à 80% Mais seulement sur la fraction mise en stabilisation limite les impacts décharge à ceux des 20 dernières années sur 30 ans ; reste ¼ des effets ; mais pas de simplification de la décharge

10 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Nouvelles techniques de mise en décharge Mise en balles, reprise de casiers, landfill mining, bioréacteur Permettent aussi une réduction du tonnage à stocker Elles relativisent lintérêt dun TMB avant décharge surtout si pas de compost, pas de biogaz, pas de valorisation énergétique … TMB de stabilisation avant mise en décharge : quel schéma ? Broyage (rapide mais diffuse les polluants …) Option : trommel maille 80 mm si valorisation énergie sur refus Séparation magnétique des métaux Fermentation intensive en bâtiment fermé 4 semaines, brassages / 4jours, humidification, aération forcée Fermentation sous couvert 6 semaines, 4 retournements

11 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques TMB avant stockage (suite) Trommel maille 50 mm ; refus vers décharge Maturation du passant 2 mois sur aire libre avant mise en décharge Doù 4 à 5 mois de fermentation Le TMB doit être un compostage plus poussé et plus long Indicateurs : Humidité Matière organique non synthétique MONS Respirométrie AT4 : souvent 25 mg O2/mg MS ; souhaitable 10 ; (à rapporter à la MONS de préférence)

12 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Schémas généraux avec ou sans collecte sélective des biodéchets

13 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Produire du compost sur OMR en assurant qualité et rendement du compost Quels principes sont éprouvés ? Écarter les déchets toxiques, les encombrants vers la déchèterie Biostabilisateur 4 jours pas de broyage (disperse polluants) si trommel maille 100 mm = faible rendement en compost Trommel maille 30 mm (overband sur refus), puis sur le passant : Double transporteur sélectionneur et tambour magnétique Fermentation complémentaire : aération forcée, humidification en début, brassages /4 jours sur 2 semaines Crible à rebond maille 10 mm (sur compost sec) : retire les plastiques Table densimétrique sur le passant : retire le verre

14 Le double transporteur sélectionneur Pour retirer les inertes lourds et les métaux

15 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Bilan matières Rendement en compost 23% des déchets traités ; qualité : ~75% seuils sur critères difficiles : plastiques durs, verre < 3mm, Pb Refus 40%, Ferrailles valorisées 2%, Pertes 35% Coût du traitement : 80 à 120 HT/t OMR, y.c. amortissement et refus Points de vigilance Fausses économies dinvestissement = Surcoût dexploitation !!! Affinage des digestats « pâteux »: épurer avant, ou proposition TIRU OWS Filière CSR : sassurer dabord de la pérennité du débouché Odeurs : couverture et fermentation accélérée coût Recours au plan dépandage si non-conformité du compost: Autorisé mais à déconseiller : >> dévalorise les meilleurs composts ; risque de rejet des utilisateurs

16 Mt Marsan Mars Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Mt Marsan Mars 09 - 1 - - Philippe THAUVIN - ADEME GEODE Angers – Planifier la gestion des déchets organiques Pourquoi ? Bâtir."

Présentations similaires


Annonces Google