La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation et logique compétence, des principes à la mise en pratique Direction de lhospitalisation et de lorganisation des soins La réforme des études.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation et logique compétence, des principes à la mise en pratique Direction de lhospitalisation et de lorganisation des soins La réforme des études."— Transcription de la présentation:

1 Formation et logique compétence, des principes à la mise en pratique Direction de lhospitalisation et de lorganisation des soins La réforme des études en soins infirmiers : quels enjeux, quelles perspectives ? Séminaire organisé par le ministère de la santé et des sports Francis Minet, cabinet « Didaction Conseil »

2 Formation et logique compétence, des principes à la mise en pratique Francis Minet juin 2009 ou

3 3 État initial ( démarrage de laction ) État final (résultat de laction) Activité mise en oeuvre Savoirs mobilisés S1S1 S 1 = Pourquoi (les raisons) et pour quoi (les buts) S2S2 S 3 = Les gestes, les automatismes S3S3 S 2 = Comment (les modalités, la démarche) S4S4 S 4 = Lexpérience, qui pallie ou complète le « comment » La compétence : des savoirs pour agir

4 Définition de la compétence La compétence est la mobilisation pour laction : des connaissances nécessaires à la compréhension de son contexte et à la représentation du but, des représentations des techniques, des procédures et des méthodes adaptées au résultat visé, des automatismes et des gestes permettant la mise en œuvre de laction, de lexpérience acquise favorisant leur régulation. Francis Minet

5 Caractéristiques de la compétence oLa compétence est : opératoire et finalisée : elle n'a de sens que par rapport à l'action. Elle est donc indissociable de l'activité par laquelle elle se manifeste ; apprise : on n'est pas spontanément compétent, on le devient. structurée : elle combine, reconstruit de façon dynamique les éléments qui la constituent (les différents savoirs) abstraite et hypothétique : elle est par nature inobservable : ce qu'on observe, ce sont les manifestations de la compétence. 5

6 6 La Compétence : une articulation de savoirs Activité Savoir-faire automatismes habiletés Procédures techniques méthodes Expérience Connaissances Savoirs formalisés Savoirs de laction Mise en œuvre Formalisation Daprès Gérard Malglaive

7 7 Activité Automatismes (Savoir-faire) Procédures, Techniques (Savoir procédural) Expériences (Savoir pratique) Connaissances (Savoir théorique) AssimilationAccommodation Équilibration Modifier les compétences

8 Intervenir sur les compétences « Appareil cognitif » Anciennes représentations Nouvelles représentations Savoirs professionnels Savoirs généraux (méthodes, savoirs de base) Savoirs « comportementaux » « Faciles » à transformer « Difficiles » à transformer

9 9 Ne pas confondre compétence et performance P = C x O x M x M x E Objectif Performance CompétenceMoyens Organisation Management Motivation Environnement Zone dimplication du manager

10 Les styles ou les profils dapprentissage Lapprentissage : un cycle constitué en quatre phases Expérimentation concrète (EC) (implication) Conceptualisation abstraite (CA) (synthèse) Expérimentation active (EA) (application) Observation réfléchie ( OR) (analyse) DynamiqueImaginatif AnalytiquePragmatique Daprès David Kolb Savoirs de laction principalement Savoirs formalisés principalement

11 Des principes daction pour conduire laction sur les compétences oDe lassimilation à laccommodation, une « déséquilibration »contrôlée oDe lobservation réfléchie à lexpérimentation concrète, faire fonctionner le cycle dapprentissage oDe la formation à laction, consolider lapprentissage

12 Suivre linvestissement sur le terrain pour consolider lapprentissage oIdentifier les situations de travail susceptibles de fournir les savoirs de laction pour compléter lacquisition des savoirs formalisés oRéutiliser des cas et des exemples rapportés par les apprenants oFavoriser les échanges dexpérience oCapitaliser les informations pour les mettre à disposition

13 Contenu Tuteur Apprenant Formateur Situation de travail Mise en forme Expérimentation Acquisition Sélection Animation Mise en situation Lalternance pour fabriquer les compétences

14 Pourquoi lalternance ? oLes raisons Parce que la formation est insuffisante pour fabriquer des compétences Parce que cest une condition souvent nécessaire à lapprentissage Parce que les apprenants veulent une confrontation rapide avec la réalité professionnelle oLes buts Pour intégrer plus rapidement les savoirs formalisés Pour faire tourner le cycle dapprentissage Pour construire les savoirs de laction Pour valider lapprentissage 14

15 Les questions à se poser pour le tuteur (pour le formateur...) oQuel est mon objectif ? Quest-ce que je veux faire acquérir à lapprenant pour quil franchisse un palier oQuelle tâche proposer requérant laccès à lobjectif pour être réalisée ? oQuel dispositif prévoir ? Documents, outils, données Consignes pour traiter les données Contraintes pour empêcher de contourner lobstacle oQuelles stratégies possibles Différentes démarches Degré de guidage

16 Lapprenant, agent de son apprentissage oIl élabore son projet dapprentissage Il fixe les buts Il détermine sa stratégie Il estime ses moyens disponibles oIl évalue ses « zones de proche développement » Il mesure ses compétences Il estime le différentiel à réduire oIl confronte sa vision avec la réalité Il recherche un terrain dapprentissage Il négocie avec le tuteur Il contractualise son parcours oIl conduit son apprentissage Il fait tourner le cycle dapprentissage Il formalise Il mesure les acquis Il reconnaît les investissements consentis par la structure daccueil 16


Télécharger ppt "Formation et logique compétence, des principes à la mise en pratique Direction de lhospitalisation et de lorganisation des soins La réforme des études."

Présentations similaires


Annonces Google