La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Co-infections La Lettre de l Infectiologue Facteurs de risque d'acquisition du VHC dans une cohorte d'homosexuels Méthodes: étude randomisée cas-contrôles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Co-infections La Lettre de l Infectiologue Facteurs de risque d'acquisition du VHC dans une cohorte d'homosexuels Méthodes: étude randomisée cas-contrôles."— Transcription de la présentation:

1 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Facteurs de risque d'acquisition du VHC dans une cohorte d'homosexuels Méthodes: étude randomisée cas-contrôles de 232 homosexuels masculins suivis dans la cohorte de Vancouver Résultats: prévalence globale: 20/232 = 8,6% 17/120 = 14,2% chez homosexuels VIH+ 3/112 = 2,7% en l'absence de co-infection VIH (p = 0,002) Les sujets infectés par le VHC (vs ceux non infectés VHC) rapportent plus souvent: - un nombre plus élevé de partenaires sexuels dans l'année précédente (> 20: 80% vs 40%, p < 0,001) - un nombre total plus élevé de partenaires sexuels dans leur vie (> 100: 90% vs 61%, p = 0,009) - des contacts oro-anaux (100% vs 85%, p = 0,067) et la pratique du fisting réceptif (30% vs 12%, p = 0,04) et insertif (55% vs 25%, p = 0,004) - l'utilisation de drogues (injections i.v.: 21% vs 2%, p < 0,001, cocaïne: 50% vs 24%, p = 0,013) CROI D'après K. Craib, Vancouver, Canada, abstr

2 Co-infections La Lettre de l Infectiologue CCR5 hétérozygote (WT/ 32) et charge virale VHC CROI Daprès M.H. Kaplan, Manhasset, USA, abstr. 277 actualisé Rôle du CCR5 sur linfection à VHC 60

3 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Lésions hépatiques induites par le VHC chez les patients co-infectés par le VIH Objectifs: comparer les anomalies histologiques (inflammation: 0 à 18, fibrose: 0 à 4) chez 162 patients ayant une hépatite C avec ou sans infection à VIH Résultats: CROI Daprès J. Tor, Barcelone, Espagne, abstr. 279 actualisé * Traités par HAART 61

4 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Fibrose hépatique et inhibiteur de protéase (IP) Objectifs: évaluer l'influence d'un traitement antirétroviral incluant un IP, sur la progression vers la fibrose hépatique chez des patients co-infectés par le VIH et le VHC Méthodes: - étude rétrospective sur 172 patients, PCR+ pour le VHC - histologie hépatique: indice METAVIR Résultats: Un traitement avec IP ralentit la progression vers la cirrhose CROI Daprès M. Bochet, Paris, abstr. 282 actualisé 62

5 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Traitement par interféron et ribavirine des hépatites C chroniques Objectif: suivi virologique des patients co-infectés VIH-VHC traités par interféron (IFN) ± ribavirine. Durée du suivi: 12 mois Traitements: - IFN (3 MU x 3/semaine) + ribavirine mg/j (bithérapie d'emblée) - ou IFN seul, puis bithérapie à M4 (bithérapie différée) Résultats: évolution de l'ARN du VHC sous bithérapie d'emblée ou différée CROI Daprès K. Weisz, New York, USA, abstr. 283 actualisé Objectif: suivi virologique des patients co-infectés VIH-VHC traités par interféron (IFN) ± ribavirine. Durée du suivi: 12 mois Traitements: - IFN (3 MU x 3/semaine) + ribavirine mg/j (bithérapie d'emblée) - ou IFN seul, puis bithérapie à M4 (bithérapie différée) Résultats: évolution de l'ARN du VHC sous bithérapie d'emblée ou différée 63

6 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Bithérapie séquentielle d'analogues nucléosidiques des hépatites B chroniques Objectif: évaluer l'efficacité de l'association lamivudine-famciclovir chez des patients co-infectés VIH-VHB sous traitement antirétroviral pendant 12 mois Patients: 8 hommes d'âge moyen 39 ans - 7 prétraités par lamivudine 300 mg/j addition famciclovir 500 mg x 2/j - 1 = début simultané lamivudine + famciclovir Résultats: évolution de lADN du VHB et de lALAT sous lamivudine + famciclovir CROI Daprès G. Matthews, Londres, Royaume-Uni, abstr. 286 actualisé La charge virale VHB nest contrôlée que chez 1 seul patient (le seul non prétraité par lamivudine) Un patient présente une poussée de cytolyse (ALAT à 443 UI/l) en association avec un rebond virologique 64

7 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Echappement virologique des hépatites B sous traitement par lamivudine Objectif: évaluer prospectivement à M18 la survenue de rebonds virologiques (ADN du VHB) chez 44 patients co-infectés VHB-VIH sous traitement HAART incluant la lamivudine (300 mg/j) Résultats à l'inclusion:moyenne ALAT = 71 UI/l moyenne ADN du VHB = pg/ml 9 cirrhoses et 28 hépatites chroniques actives Résultats à M18:11 rebonds virologiques (25%) Au rebond: - moyenne ALAT = 42 UI/l - moyenne ADN du VHB = 1312 pg/ml - 2 séroconversions HBe - mutations de résistance chez 5/11 patients CROI Daprès D. Batisse, Paris, France, abstr. 285 actualisé 65

8 Co-infections La Lettre de l Infectiologue Prévalence élevée de lésions anales intra-épithéliales chez des hommes toxicomanes Objectif: évaluer la prévalence des lésions anales intra-épithéliales et des papillomavirus (HPV) détectés par PCR chez des homosexuels masculins et des hommes toxicomanes par voie intraveineuse n'ayant pas de rapport avec pénétration anale Résultats: CROI Daprès C. Piketty, Paris, abstr. 276 actualisé ASCUS: Atypical Squamous Cells of Undetermined Significance – HSIL: High grade Squamous Intraepithelial lesions – LSIL: Low grade Squamous Intraepithelial lesions 66


Télécharger ppt "Co-infections La Lettre de l Infectiologue Facteurs de risque d'acquisition du VHC dans une cohorte d'homosexuels Méthodes: étude randomisée cas-contrôles."

Présentations similaires


Annonces Google