La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REANIMATION et TECHNOLOGIE Francine Bonnet Olivier Marie Service de réanimation chirurgicale Hôpital Saint-Louis APHP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REANIMATION et TECHNOLOGIE Francine Bonnet Olivier Marie Service de réanimation chirurgicale Hôpital Saint-Louis APHP."— Transcription de la présentation:

1 REANIMATION et TECHNOLOGIE Francine Bonnet Olivier Marie Service de réanimation chirurgicale Hôpital Saint-Louis APHP

2 Un service de réanimation? Décret du 5 avril 2002 « Les soins de réanimation sont destinés à des patients qui présentent ou sont susceptibles de présenter plusieurs défaillances viscérales aiguës mettant directement en jeu le pronostic vital et impliquant le recours à des méthodes de suppléance »

3 Les défaillances dorganes Défaillance respiratoire altération de la mécanique respiratoire et/ou de la capacité déchanges gazeux pulmonaire qui aboutit à un défaut doxygénation sanguine combiné ou non à un défaut délimination du gaz carbonique

4 Défaillance hémodynamique faillite du système cardiovasculaire (cœur, vaisseaux, volume sanguin) qui, ne permettant plus de maintenir une pression et un débit sanguins adéquats, entraîne la souffrance isolée ou généralisée de différents organes, (ex: peau, rein, foie, cerveau, myocarde etc.)

5 Insuffisance rénale aiguë Réduction brutale ou progressive de la fonction des reins entraînant: -une diminution de lélimination de leau, - des troubles de lexcrétion des électrolytes (Na+, K+ …) et des déchets azotés, - des anomalies de léquilibre acido- basique

6 Défaillance cérébrale COMA Absence de communication avec le milieu extérieur Altération des réflexes Dysfonctionnement des centres de commande des autres fonctions vitales

7 EQUIPEMENT NECESSAIRE DUN SERVICE DE REANIMATION 1.Alimentation électrique 2.Alimentation en fluides médicaux 3.Monitorage continu 4.Réception des examens complémentaires 5.Moyens dassurer le confort du patient 6.Moyens dassurer la nutrition du patient 7.Matériel de suppléance des différentes défaillances dorganes

8 MATERIEL à USAGE UNIQUE MATERIEL REUTILISABLE (hygiène et stérilisation)

9 1- ALIMENTATION ELECTRIQUE CONSTANTE IMPERATIF protection des appareils de suppléance vitaux vis-à-vis des coupures dalimentationSOLUTION onduleurs et batteries internes

10 2- Alimentation en fluides médicaux Air Oxygène Vide Lapport doxygène est une priorité absolue: nécessité de bouteilles dO2 accessoires en cas de rupture de fourniture

11

12 3 - MONITORAGE CONTINU (oscillométrique ou invasive), Pour tous: fréquence et rythme cardiaque, pression artérielle (oscillométrique ou invasive), SpO 2 avec ALARMES sonores et visuelles réglables + paramètres modulables adaptés à chaque patient: PVC, pressions art pulm, DC … Linterface patient – moniteur se fait par lintermédiaire de matériel de transmission à usage unique plus ou moins invasif: Électrodes, KTA, KT Swan-Ganz, sonde œsophagienne …

13 Un moniteur

14 Electrodes pour transmission de lactivité cardiaque

15 Brassard pour mesure de la pression artérielle

16 Cathéter artériel pour mesure de la pression artérielle

17 Capteur de pression artérielle branché sur le cathéter artériel

18

19 Modules transmettant les signaux des capteurs au moniteur

20 Cathéter de Swan-Ganz permettant les mesures de débit cardiaque et de pression dans lartère pulmonaire

21

22 Appareil denregistrement de lélectrocardiogramme

23 Echographie cardiaque

24

25 Mesure du débit cardiaque par doppler transœsophagien

26 4 - Réception des examens complémentaires

27 5 - Moyens dassurer le confort et limmobilité du patient Sédation - AnalgésieSédation - Analgésie (évaluation par le BIS) CurarisationCurarisation (évaluation par un curamètre)

28 6 - Moyens dassurer la nutrition du patient Alimentation parentérale (par voie veineuse) Alimentation entérale (par sonde digestive)

29 7 - Matériel de suppléance des différentes défaillances dorganes

30 Défaillance hémodynamique 2 - Drogues cardiovasculaires posologies précises et à débit continu (ex: µg/kg/mn) Pousse-seringues électriques 1 - Expansion volémique

31 Défaillance hémodynamique 3 - Défibrillateur

32 Défaillance respiratoire 1.oxygénation 2.Ventilation FiO 2 MODE VENTILATOIRE VOLUMES PRESSIONS FREQUENCE RESPI

33 Respirateur

34 Fibroscopie ± aspiration ± prélèvements bactériologiques

35 HEMODIALYSE EFFLUENT = Dialysat DIALYSAT Principe physique de diffusion selon un gradient de concentration Insuffisance rénale : Insuffisance rénale : Epuration extra-rénale Séances discontinues de 4 à 5 heures Très efficace pour molécules de petite taille Ex: K+

36 Appareil dhémodialyse

37 EFFLUENT = Ultra-filtrat Insuffisance rénale : Insuffisance rénale : Epuration extra-rénale Hémofiltration Principe physique de convection Selon un gradient de pression hydrostatique Elimination possible de molécules + grosses Ex: myoglobine Transfert volumique élevé (20 l/J) Utilisation en continu

38 Appareil dhémofiltration continue

39 Branchement de la dialyse sur un patient

40 Conclusion Le matériel de réanimation est indispensable au diagnostic et traitement de défaillances vitales Le matériel de réanimation est complexe, évolutif… et néanmoins robuste! Le maintien de la performance et la gestion du risque nécessite une collaboration étroite Industrie / ingénieurs biomédicaux / exploitants

41 INDUSTRIE INGENIEURS BIOMEDICAUX EXPLOITANTS FORMATION INFORMATION SUR NOS CONTRAINTES


Télécharger ppt "REANIMATION et TECHNOLOGIE Francine Bonnet Olivier Marie Service de réanimation chirurgicale Hôpital Saint-Louis APHP."

Présentations similaires


Annonces Google