La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Source : (1) Observatoire de l'Energie daprès Douanes, DIREM, (2) BCE, (3) INSEE, le prix constant est obtenu en déflatant le prix courant en euros par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Source : (1) Observatoire de l'Energie daprès Douanes, DIREM, (2) BCE, (3) INSEE, le prix constant est obtenu en déflatant le prix courant en euros par."— Transcription de la présentation:

1 1 Source : (1) Observatoire de l'Energie daprès Douanes, DIREM, (2) BCE, (3) INSEE, le prix constant est obtenu en déflatant le prix courant en euros par lindice de prix du PIB en base Les prix rapportés chaque année sont en moyennes annuelles.

2 2 Source : Ministère de l'équipement, service économique et statistique (comptes satellites du logement). INSEE, comptes nationaux annuels en base 2000.

3 3 Source :(1) RATP ; (2) Observatoire de l'Energie daprès Douanes. Graphique réalisé par Philippe Quirion.

4 4 Source : INSEE, Observatoire de lénergie. Graphique réalisé par Philippe Quirion.

5 5 Source :Hourcade et Ghersi, Pour la science, Janvier-Mars 2005, dossier N°54 daprès IPCC, Second Assessment Report, Remarque : synthèse de plusieurs études menées en Europe occidentale. Quand les taxes sont compensées par une baisse des prélèvements sur le travail, alors la richesse augmente (ronds blancs). Quand elles sont compensées par dautres réductions de prélèvements ou par des subventions, la richesse diminue (ronds noirs).. Impact économique des taxes selon leur recyclage -5% -3% -1% +2% 0%5%10%15%20%25%30% Réductions d'émissions de GES Evolution de la richesse Recyclage prélèvements sur le travail Recyclage autres prélèvements

6 6 Source : CIRED, modèle IMACLIM-S in Hourcade, J.-C. et Ghersi F. (2000). Remarque : si lélasticité-prix des ménages est faible (resp. forte), une variation de prix de lénergie nengendre quune faible (resp. forte) variation de la consommation ; leffet déviction signifie quun investissement en décarbonisation ralentit le savoir-faire sur dautres secteurs de léconomie et la productivité générale..

7 7 0% 10% 20% 30% 40% 0.0%0.2%0.4%0.6%0.8%1.0% Hourcade, et. al. (2007), Differentiation and dynamics of EU ETS industrial competitiveness impacts Cement Basic iron & steel Lime Fertilisers & Nitrogen Aluminium Other inorganic basic chemicals Pulp & Paper Malt Coke oven Industrial gases Non-wovens Refined petroleum Household paper Hollow glass Finishing of textiles Rubber tiers & tubes Copper Casting of iron Potential Maximum Gross Value Added at Stake UK GDP Degré dexposition des secteurs à une tarification unilatérale du CO 2 Direct emissions Indirect emissions from electricity CO 2 :20/t CO 2 Electricity:10/MWh Price increase assumption: Flat glass Veneer sheets

8 8 Source : données de lenquête Budget des familles , INSEE. Diffusion par lADISP du Centre Maurice Halbwachs. Graphique réalisé par Emmanuel Combet. Remarque : pour chaque classe de niveau de vie, le montant annuel représenté correspond à celui dun ménage « moyen ».

9 9 Source : données de lenquête Budget des familles , INSEE. Diffusion par lADISP du Centre Maurice Halbwachs. Graphique réalisé par Emmanuel Combet. Remarque : Pour chaque classe de niveau de vie, la part budgétaire représentée correspond à celle dun ménage « moyen ».

10 10 Limites supérieures du niveau de vie des 5 classes (en euros par unité de consommation) Source : données de lenquête Budget des familles , INSEE. Diffusion par lADISP du Centre Maurice Halbwachs. Graphique réalisé par Emmanuel Combet.

11 11 Source : Enquête Budget des familles 2001, Emmanuel Combet, mémoire de DEA (2007).

12 12 Source : Enquête Budget des familles 2001, Emmanuel Combet, mémoire de DEA (2007).

13 13 Pour en savoir plus … BOEMARE, C., QUIRION, P.(2001) « Implementing Greenhouse Gas Trading in Europe – Lessons from Economic Theory and International Experiences », Ecological Economics, 43(2-3), pp BUREAU, D. GODART, O. HENRY, C. HOURCADE, J.- Ch. et LIPIETZ, A. (1998). « Fiscalité de l'environnement » (Rapport du CAE n° 8), La Documentation Française. COMBET, E. (2007) « Evaluation des effets distributifs de politiques publiques dans un cadre d'équilibre général calculable - Application au cas de réformes fiscales environnementales : le double dividende revisité », mémoire de Master EDDEE, CIRED. DAMAILLY, D., GRUBB, M., HOURCADE, J.- Ch., NEUHOFF, K. and SATO, M. (2007). « Differentiation and dynamics of EU ETS competitiveness impacts ». Climate Strategies, Interim Report. GHERSI, F., HOURCADE, J.- Ch., QUIRION, P. (2001). « Marché international du carbone et double dividende : antinomie ou synergie ? », Revue française d'économie XVI(2) pp HOURCADE, J. Ch. Second rapport du GIEC (SAR), 1995 Working Group « Economic and social dimensions of climate change » : Convening Lead Author, Chap 8 « Estimating the Costs of Mitigating Greenhouse Gases » et 9 A Review of Mitigation Cost Studies, - Lead Author du chapitre 2 « Decision-Making Frameworks for Adressing Climate Change », Auteur du résumé pour décideur. HOURCADE, J. Ch. Troisième rapport du GIEC (TAR) 2001 Working Group III « Mitigation » : Coordinating Lead author, Chapitre 8 « Estimating the Costs of Mitigating Greenhouse Gases ».

14 14 HOURCADE, J.C., (2002), - "Dans le labyrinthe de verre. La négociation sur l'effet de serre ", Critique Internationale, Fondation Nationale des Sciences Politiques, n° avril 2002, pp HOURCADE, J.- Ch. et GHERSI, F. (2000), « Le Rôle du Changement Technique dans le Double Dividende dÉcotaxes ». Économie et Prévision ( ), pp HOURCADE (J.-C.) (2000).- "Le climat du futur au risque de la négociation internationale ?", Le Débat, 8 p., septembre. Repris dans Problèmes économiques, 2.710, du 25 avril 2001, pp. 1-7 HOURCADE (J.-C.) (2000).- "Le climat est-il une marchandise ?", Etudes, septembre, pp HOURCADE (J-C.) (1992).- "L'effet de serre : des bons et mauvais usages d'une provocation".- Etudes (3765), mai, pp HOURCADE (J.-C.), (1979), "Choix énergétiques et choix de société: mythes et réalités des sentiers énergétiques doux", Futuribles 2000, n° 22, avril, pp ; repris in Problèmes Economiques. SALLES, J.-M., HOURCADE, J.C., (1992), "Les difficultés d'un accord international".- Economie Méridionale, 40, (4), pp Repris dans Problèmes Economiques, 2 juin 1993.


Télécharger ppt "1 Source : (1) Observatoire de l'Energie daprès Douanes, DIREM, (2) BCE, (3) INSEE, le prix constant est obtenu en déflatant le prix courant en euros par."

Présentations similaires


Annonces Google