La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Master IEDES Analyse financière et économique des projets de développement agricole Le 30 Novembre 2005 TECHNIQUES DACTUALISATION APPLIQUEES A LEVALUATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Master IEDES Analyse financière et économique des projets de développement agricole Le 30 Novembre 2005 TECHNIQUES DACTUALISATION APPLIQUEES A LEVALUATION."— Transcription de la présentation:

1 1 Master IEDES Analyse financière et économique des projets de développement agricole Le 30 Novembre 2005 TECHNIQUES DACTUALISATION APPLIQUEES A LEVALUATION DE PROJETS

2 2 Plan du cours I. Utilité des techniques dactualisation II. Principes de lactualisation III. Taux dactualisation: ordres de grandeur IV. «Petites» applications utiles V. Mesures de rentabilité: VAN, RBC, TRI ou TRE, RBNI VI. Analyse de sensibilité

3 3 I. Utilité des techniques dactualisation Nécessaires pour intégrer le facteur capital dans les analyses financière & économique Comparaison « facile » des coûts et des bénéfices survenant à des dates différentes Mesures « standard » de rentabilité Analyse de sensibilité Choix de variantes/ projets

4 4 II. Principes et modèles de lactualisation Question de départ: comment comparer un coût présent et un bénéfice futur (monnaie constante)? Question du « prix du temps »: quel taux déquivalence entre des revenus à des dates différentes? Remarque: revenu à T=1 permet un investissement productif à T=2 Coût dopportunité de linvestissement courant en termes de revenus futurs: 1 (à T=1) 1+ i ( à T=2) ? Examiner conditions déquilibre Epargne/ Investissement

5 5 II. Actualisation financière pour un exploitant agricole: i a ? Arbitrage Cons./Invest., 3 déterminants: –Taux descompte psychologique de la consommation future, i c = + g (Ramsey, 1928) : taux de préférence pure pour le présent (1 à 3%) : taux de dépréciation de lutilité de la consommation ( 1%) g : croissance anticipée de la consommation par tête –Rendement marginal du capital individuel, r –Accès au marché financier au taux i m Résultats: –Si accès au Marché Financier (MF): i a = i c = i m = r – Si exclusion du MF: i a = i c = r > i m

6 6 II. Actualisation économique: i * ? Si économie « idéale »: i * = i m (taux du marché) Facteurs de distorsion (Off. & Dem.) du marché financier: « Egoïsme » intergénérationnel: * 0, plutôt que 1- 3%: i c * < i c Impôt sur les bénéfices (t b ): r * = i m /(1-t b ) > i m Intermédiation financière Problème: i c * < i c < i m = r < r* ! valeur éc. Investissement > valeur éc. Consommation Origine financement épargne existante vs. additionnelle pas neutre Au canada et aux US, 1 K > 2*1 C

7 7 II. Actualisation économique, la théorie: lapproche ABFK (Arrow, Bradford, Feldstein, Kurz) Deux principes: –A chaque date, évaluation des ressources en unités équivalentes de consommation –Actualisation des flux éq-cons au taux i c * ( g) Application: –Coût dopportunité du K (C), déterminer Eq-cons: Autres investissements évincés: taux r * Nouvelles ressources financières –Internationales: taux i f –Nationales: »Epargne des ménages: taux i mén »Fiscalité: coût dopportunité des fonds publics? –Bénéfices du projet (B), avant dactualiser, décomposer: 1 B = (1- )1 C + 1 K avec : taux dépargne Et enfin, calculer B - C, …complexité excessive !!! Dans la pratique: taux unique, +/- conventionnel, interprétation délicate

8 8 II. Actualisation économique, la pratique: une approximation: calcul dun i* pondéré, ex.: les Philippines (BAD ) EpargneMénagesEntrepris es Gouvernemen t EtrangerTotal Taux d'intérêt réel demandé (i e )2,19%4,51% 8,08% Part dans l'offre d'épargne (C e )43,08%20,81%30,51%5,60%100% Elasticité (E e )0,5001,5 Coeff. Pondération (C pe = C e *E e) 0, ,0840,3 Taux d'intérêt moyen ( C pe * i e ) 3,8% InvestissementMénages*Entrepris es Gouvernemen t EtrangerTotal Taux de rendement réel (i I )6,47%11,52%nd30,48% Part dans l'investissement (C I )30,77%22,50%26,46%20,28%100% Elasticité (E I )11nd1 Coeff. Pondération (C pI = C I *E I )0,30770,225nd0,20280,74 Taux de rendement moyen ( C pI *i I ) 14,6% Taux d'actualisation économique (0,3*3,8% +0,74*14,6%)/(0,3+0,74) 11,51%

9 9 III. Taux dactualisation: ordres de grandeur Analyse financière: taux pertinent pour lagriculteur: –Taux du marché financier officiel –Ou taux dusure (credit sharks) : %/mois (Afrique, Asie) Analyse économique: –PVD: Coût dopportunité national du K: de 10 à 15 % –PD (projets publics): de 3 à 10%, car épargne significative et élastique (en France, taux dactualisation des projets publics : 4%, plan)

10 10 IV. « Petites » applications utiles: équivalent futur dun revenu actuel 12 *(1+i) N+1 R1R1 R N+1 R N+1 = R 1 *(1+i) N

11 11 Equivalent actuel dun revenu futur 12 *1/(1+i) N+1 R1R1 R N+1 R 1 = R N+1 / (1+i) N

12 12 Annuité équivalente dune dépense de K 0 périodes K 0 Equivalence Flux nets 02N périodes N aKaK K = D(i,N)*a K ou a K = K*F(i,N) Durée actualisée Facteur de recouvrement du capital D(i,N) = 1/i *[1 – 1/(1+i) N ] F(i,N) = i/[ (1+i) N /( (1+i) N -1)]

13 13 Capital équivalent dun flux de bénéfice (ex.: valorisation de la terre) 0 périodes VKVK 0 Equivalence Flux nets 12N périodes aKaK 0 N 0 V K = D(i,N)*a K

14 14 V. Mesures de rentabilité: les questions Exploitant agricole: Rentabilité financière individuelle ? Pays hôte: Rentabilité économique absolue ? Rentabilité économique relative / alternatives nationales? Bailleur international (aide au développement): Rentabilité économique absolue ? Rentabilité économique relative / alternatives internationales

15 15 V. Mesures de rentabilités: VAN (Valeur Actuelle Nette) Analyse financière: actualisation du flux des revenus financiers nets sur la durée du projet Analyse économique: actualisation du flux des revenus économiques nets sur la durée du projet

16 16 0 Années T: Fin du projet Résultats nets VAN = (B t -C t )/(1+i) t Si VAN >=0: projet acceptable B t : bénéfices bruts à la période t C t : coûts totaux (capital, opération et maintenance, exploitation) à la période t

17 17 V. Mesures de rentabilité: RBC (Ratio Bénéfices-Coûts) RBC = VA(B t )/VA(C t ) Où VA(X t )= X t /(1+i) t B t : bénéfices bruts à la période t C t : coûts totaux à la période t Si RCB >=1: projet acceptable Attention: définition instable: les bénéfices peuvent être nets des coûts dexploitation

18 18 V. Mesures de rentabilité: Ratio des Bénéfices Nets sur Investissements (RBNI) RBNI = BN t : flux de bénéfices nets, le cas échéant, à la période t KN t : flux de dépenses nettes, le cas échéant, à la date t 0 Années Résultats nets VA(KN t ) VA(BN t )

19 19 V. Mesures de rentabilités: TRI ou TRE (financier ou économique) r tel que VAN (r) = (B t -C t )/(1+r) t = 0 Si r A > r B, projet A a priori préférable à projet B Permet de classer des projets sans connaître i Indicateur très utilisé, malgré possibilités de biais (défavorise les variantes capitalistiques)

20 20 V. Mesures de rentabilité: pertinence & limites des indicateurs IndicateurPertinenceLimites VAN (absolu) Acceptabilité projet Classement variantes Connaissance i Pas de classement projets indépendants RBC (relatif) Indicateur de robustesse/ incertitude Connaissance i Pas classement RBNI (relatif) Classement projets indépendants (pays hôte ou bailleur international) Connaissance i Pas classement variantes TRI ou TRE (relatif) Indicateur intrinsèque Dispense de taux dactualisation Pas toujours fiable

21 21 VI. Analyse de sensibilité: 2 approches Effet dune variation exogène dun paramètres sensible: –Prix du produit / Prix des intrants –Rendements anticipés –Coûts des investissements ou délais dinstallation Variation critique dun paramètre sensible –% de baisse supportable du prix du produit, des rendements anticipés? –% de hausse supportable (par rapport aux prévisions) du coût des investissements et du prix des intrants clés? –Délai supportable dans la mise en œuvre des investissements individuels et collectifs? Identification daspects à renforcer/analyse ou projet


Télécharger ppt "1 Master IEDES Analyse financière et économique des projets de développement agricole Le 30 Novembre 2005 TECHNIQUES DACTUALISATION APPLIQUEES A LEVALUATION."

Présentations similaires


Annonces Google