La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Adaptation de la surveillance chimique du milieu marin à la directive fille 2008/105/CE lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Adaptation de la surveillance chimique du milieu marin à la directive fille 2008/105/CE lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques."— Transcription de la présentation:

1 Adaptation de la surveillance chimique du milieu marin à la directive fille 2008/105/CE lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Propositions pour lélaboration de stratégies Convention Onema / Ifremer 2009

2 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Directive fille - Evaluation de létat chimique - Evaluation des tendances temporelles de la contamination - Possibilité dutiliser dautres matrices que leau Un même programme peut-il servir aux deux objectifs ?

3 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Substances obligatoires à surveiller 33 substances ou familles de substances de lannexe II (4 non pertinentes en milieu marin) 8 substances de la directive 86/280/CEE (4 non pertinentes en milieu marin) 10 substances obligatoires OSPAR, non déjà prises en compte 51 (ou 43) Substances facultatives 12 substances ou familles de substances de lannexe III (2 ou 5 non pertinentes en milieu marin) 13 substances facultatives OSPAR, MEDPOL, RNO historique 25 (ou 23) Directive fille

4 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Expérience du premier plan de gestion Evaluation de létat chimique Contrôle de Surveillance mené en 2008/2009 (AELB, AEAG, AEAP) - Très majoritairement réalisé à partir de la surveillance directe dans leau (circulaire 2007/20) - 1 fois / mois pendant 12 mois sur de nombreux points de prélèvements - Comparaison des résultats aux NQE

5 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Expérience du premier plan de gestion Bilan de la surveillance dans leau Soit de 1 % (AELB) à 9 % (AEAG) de résultats significatifs AELB (avril janvier 2009) mesures 221 résultats > LQ AEAG (janvier octobre 2009) 4494 mesures 418 résultats > LQ Quelques résultats > LQ et > NQE Dont plusieurs cas douteux (ex : Hg) à confirmer sur dautres matrices Les résultats < LQ peuvent servir à lévaluation de létat chimique à condition que les LQ soient 30% de la NQE ce qui nest pas toujours le cas (ex : LQ TBT > NQE) Ils sont inutilisables pour évaluer les tendances

6 Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Expérience du premier plan de gestion Problèmes inhérents à la surveillance directe dans leau Faible représentativité spatiale et temporelle Dosage de substances à létat de traces Difficulté/technicité des prélèvements et analyses

7 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Expérience du premier plan de gestion Bilan de la surveillance dans leau Elle ne peut répondre à la directive fille pour lévaluation des tendances Elle répond incomplètement à lévaluation de létat chimique Comme prévu, en milieu marin, la surveillance directe dans leau est onéreuse et peu efficace (Abandonnée par le RNO et OSPAR depuis 1984)

8 Quels outils pour une surveillance du milieu marin adapté à la directive fille ? lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Autres matrices marines : Biote, sédiment Nouvelles technologies : Échantillonneurs passifs (EP) SBSE, SPMD, LDPE (organiques hydrophobes) POCIS (hydrophiles) DGT (métaux sauf Hg) … Problèmes à résoudre Obligation délaborer des NQE dans biote et/ou sédiment Obligation de rapporter les résultats des échantillonneurs passifs à des concentrations dans leau Problème des hydrophiles si EP inapplicables Les substances de la DCE non pertinentes en milieu marin ne sont retrouvées ni dans leau, ni dans le biote ni dans le sédiment.

9 Quels outils pour une surveillance du milieu marin adapté à la directive fille ? lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Obligation délaborer des NQE dans biote et/ou sédiment Actuellement, seules existent les NQE dans leau sauf pour Hg, hexachlorobenzène, hexachlorobutadiène dans le biote Les états membres doivent proposer leurs propres NQE biote et sédiment Les méthodes rigoureuses (tests écotoxicologiques…) sont compliquées à mettre en œuvre et demanderont des délais de plusieurs années. Lapplication des formules du TGD ne fait quamplifier les imperfections et approximations des NQE eau. Le dire dexpert (autorisé par la DCE) semble être le meilleur compromis

10 Quels outils pour une surveillance du milieu marin adapté à la directive fille ? lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Échantillonneurs passifs (EP) Sur les 51 substances obligatoires : 35 sont déjà mesurables par un ou plusieurs systèmes EP 3 pourraient lêtre à court terme 13 demandent des études plus poussées Sur les 25 substances facultatives : 6 sont déjà mesurables par un ou plusieurs systèmes EP 9 pourraient lêtre à court terme 2 demandent des études plus poussées 9 nont jamais été envisagées Obligation de rapporter les résultats des EP à des concentrations dans leau Pour le moment seuls les SBSE permettent cette transposition

11 Quels outils pour une surveillance du milieu marin adapté à la directive fille ? lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Problème des hydrophiles si EP inapplicables Si les échantillonneurs passifs ne sont pas opérationnels pour ces substances, la surveillance dans leau reste la seule solution. Cela concerne 13 substances obligatoires, dont 8 non pertinentes en milieu marin Les substances de la DCE non pertinentes en milieu marin ne sont retrouvées ni dans leau, ni dans le biote ni dans le sédiment. Coûts importants pour des mesures inutiles

12 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Vers un compromis Une proposition - Ne pas mesurer les substances non pertinentes en milieu marin - Mesurer les hydrophiles par échantillonneurs passifs si opérationnels, sinon dans leau… ou pas du tout - Mesurer les substances non hydrophiles dans le biote 1 fois / an en novembre (cohérence avec OSPAR) Elaborer des NQE/biote à dire dexpert - En vue de la DCSM, mesurer aussi les hydrophobes dans le sédiment. Extension de la surveillance vers le large Intégration sur plusieurs années 1 fois / plan de gestion de 6 ans

13 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques En résumé, quelques principes - Programme de surveillance = forcément un compromis - Utiliser la possibilité du « dire dexpert » - Pas de gaspillage sur limmesurable ou linexistant

14 lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques Merci de votre attention


Télécharger ppt "Adaptation de la surveillance chimique du milieu marin à la directive fille 2008/105/CE lfremer Didier Claisse - Onema 2010 Journées micro-polluants aquatiques."

Présentations similaires


Annonces Google