La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Applications Client Serveur Illustration avec XDR/RPC et ASN.1 Anne Marie Dery Module SAR1 Année 2000 2001.

Copies: 1
Applications Client Serveur Le langage de Spécification ASN.1 Anne Marie Dery Module SAR1 Année

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Applications Client Serveur Illustration avec XDR/RPC et ASN.1 Anne Marie Dery Module SAR1 Année 2000 2001."— Transcription de la présentation:

1 Applications Client Serveur Illustration avec XDR/RPC et ASN.1 Anne Marie Dery Module SAR1 Année

2 De la spécification des données au transfert de données Les règles dencodage

3 Règles dencodage Règles utilisées pour transformer les données spécifiées en un format standard qui peut être décodé sur nimporte quel système. Le choix des règles est laissé au concepteur du protocole. Les règles dencodage ASN.1 standardisées sont Basic Encoding Rules (BER) début 1980 Distinguished Encoding Rules (DER) Canonical Encoding Rules (CER) Packed Encoding Rules (PER).

4 Quelles ER ? Quand ? BER dans un grand champ dapplications : SNMP Simple Network Management Protoco MHS Message Handling Services TSAPI (contrôle des interactions telephone/computer) DER = un BER spécialisé pour les applications sécurisées (cryptographie) e-commerce, CER similaire à DER, pour des très gros messages à encoder au fur et à mesure. PER plus récent avec un algorithmes qui implique un résultat rapide et plus compact dans des applications style contrôle aérien et télécommunications audio-visuelle. Et Lean ED encodage de petite taille avec de hautes performances au détriment des possibilités de diagnostic

5 De ASN.1 v.1988 à ASN.1 v.1997

6 Pourquoi une nouvelle version ? Une grammaire ambiguë Problème dutilisation des macros Ambiguïté pour encoder et décoder les types ouverts Une révision de la notation en 1997

7 ASN.1 v.1988 vs ASN.1 v.1997 ASN défini dans Rec X.208, le BER dans Rec X.209 ASN dans Rec X.680 et 683, le BER dans Rec X.690 Impossible de déterminer sur le flux de bits transmis le ASN.1 utilisé dans la spécification mais suppression dambiguïtés de la première définition remplacement des macros, du ANY,ANY DEFINED BY changement des valeurs de CHOICE obligation de donner les noms des champs des types structurés de nouveaux types de chaînes

8 Pour passer de v.1988 à v.1997 IUT-T Recommandation X.680 clause A.3Migration to the Current ASN.1 Notation Annexe ESuperseded Features Annexe H Les types ouverts 1. Vérifier la présence des identificateurs de champs dans les types structurés 2. Ajouter un : après les identificateurs dans une valeur de CHOICE 3. Remplacer les ANY par les nouveaux types ouverts 4. Remplacer les notations de macro par la notation de classe d objets ou celle des types paramétrés

9 Compatibilité des 2 versions Par importation et exportation de modules en suivant les consignes de la clause A.2 import de macros impossible en v.1997 import de nouveaux types impossible en v.1988 Incompatible dans un module

10 Les spécificités de v.1997

11 Types extensibles ENUMERATED, SEQUENCE, SET, CHOICE State ::= ENUMERATED{on, off, out-of-order, …, stand-by} Dimension ::= SET { x INTEGER, y INTEGER, …, z INTEGER} utilisé pour la gestion de version très proche de la notion d héritage

12 Un exemple

13 Object Information FUNCTION ::= CLASS { &ArgumentType, &ResultType DEFAULT NULL, &Errors ERROR OPTIONAL, &code INTEGER (0..MAX) UNIQUE} addition FUNCTION ::= { &ArgumentType SEQUENCE {a INTEGER, b INTEGER}, &ResultType INTEGER, &code 1}

14 Object Information FUNCTION ::= CLASS { &code INTEGER (0..MAX) UNIQUE, &Alphabet BMPString DEFAULT {Latin1 INTERSECTION Level1}, &ArgumentType, &SupportedArguments &ArgumentType OPTIONAL, &ResultType DEFAULT NULL, &result-if-error &ResultType DEFAULT NULL, &associated-function FUNCTION OPTIONAL, &Errors ERROR DEFAULT {rejected-argument|memory-fault}

15 Exemple addition FUNCTION ::= { &ArgumentType Pair, &SupportedArguments &ResultType INTEGER, &code 1}

16 Significations de la syntaxe If the field name and if it is then the field of the starts with followed by object contains &Upper-case nothing a type &lower-case a type, a type reference (Upper-case)a fixed-type value &lower-case a type field a variable-type value (&Upper-case) &Upper-case a type or a type reference (Upper-case) a fixed-type value set &Upper-case a type field (&Upper-case) a variable-type value set

17 Significations de la syntaxe If the field name and if it is then the field of the starts with followed by object contains &lower-case a class name (UPPER-CASES) an information object &Upper-case a class name (UPPER-CASES) an information object set

18 Exemple en x500 ATTRIBUTE ::= CLASS { &derivation ATTRIBUTE OPTIONAL, &Type OPTIONAL, &equality-match MATCHING-RULE OPTIONAL, &ordering-match MATCHING-RULE OPTIONAL, &substrings-match MATCHING-RULE OPTIONAL, &single-valued BOOLEAN DEFAULT FALSE, &collective BOOLEAN DEFAULT FALSE, &no-user-modification BOOLEAN DEFAULT FALSE, &usage Attribute-Usage DEFAULT userApplications, &id OBJECT IDENTIFIER UNIQUE }

19 + une syntaxe WITH SYNTAX { [SUBTYPE OF &derivation] [WITH SYNTAX &Type] [EQUALITY MATCHING RULE &equality-match] [ORDERING MATCHING RULE &ordering-match] [SUBSTRINGS MATCHING RULE &substrings-match] [SINGLE VALUE &single-valued] [COLLECTIVE &collective] [NO USER MODIFICATION &no-user-modification] [USAGE &usage] ID &id }

20 Une valeur AttributeUsage ::= ENUMERATED { userApplications(0), directoryOperation(1), distributedOperation(2), dSAOperation(3) }

21 Des utilisations de ASN.1 Depuis toujours en administration de réseaux avec SNMP et GDMO, en X500 et X400… et maintenant partout autour de vous Dans les téléphones cellulaires (Amerique du nord, Europe, et Japon) qui utilisent TCAP décrit en ASN.1 / BER la Federal Aviation Administration et lInternational Civil Aviation utilisent un protocole codé en PER DEC, Hewlett Packard, IBM, Sun and Xerox définissent linterface standard DPA pour leur nouvelles imprimantes avec ASN.1.

22 Des environnements de programmation Vendus par des industriels OSS Nokalva Outils : Checker (free), Compiler, Encoder/decoder Langages visés : C++ Borland VisualAge sous WindowsNT Java, C, Pascal, Cobol

23 Logiciels libres Seulement des checkers et mavros

24 Des références Un glossaire hyper pratique : Des référencs de livres : Des publications : Accès aux normes :

25 Standards internationaux ITU-T Recommandations X.680 : :1998, Abstract Syntax Notation One (ASN.1): Specification of Basic Notation X.681 : :1998, Abstract Syntax Notation One (ASN.1): Information Object Specification X.682 : :1998, Abstract Syntax Notation One (ASN.1): Constraint Specification X.683 : Parameterization of ASN.1 Specifications X.690 : ASN.1 Encoding Rules: Specification of Basic Encoding Rules (BER), Canonical Encoding Rules (CER) and Distinguished Encoding Rules (DER) X.691 : ASN.1 Encoding Rules: Specification of Packed Encoding Rules (PER)

26 Tout ce que je ne vous ai pas dit Types de Chaînes COMPONENT OF Contraintes SEQUENCE SIZE(103) OF Type Integer(1..103) Two ::= INTEGER(2) Wednesday ::= Day(wednesday) 264

27 ANY et ANY DEFINED BY v ANY ::= INTEGER:12 T::= SEQUENCE {a BOOLEAN, b REAL} w ANY ::= T:{a TRUE, b{314,10,-2}} Error ::= SEQUENCE{code INTEGER, parameter ANY DEFINED BY code} 0 NULL 1INTEGER 2SEQUENCE OF INTEGER 3 SEQUENCE {param1 T1, param2 T2}

28 XDR/RPC

29 Une première approche d ASN.1

30 ASN.1 plus quun simple langage de spécifications

31 Une bibliothèque dexécution pour RPCGEN


Télécharger ppt "Applications Client Serveur Illustration avec XDR/RPC et ASN.1 Anne Marie Dery Module SAR1 Année 2000 2001."

Présentations similaires


Annonces Google