La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Jean Luc CECILE JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS Président de la Commission AFNOR T90L « Mesure en Continu pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Jean Luc CECILE JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS Président de la Commission AFNOR T90L « Mesure en Continu pour."— Transcription de la présentation:

1 1 Jean Luc CECILE JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS Président de la Commission AFNOR T90L « Mesure en Continu pour lEau » Mesure en continu pour leau Aspects réglementaires et normatifs SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

2 2 Le contexte réglementaire : Le contexte réglementaire : différence entre les applications eau et air La réglementation SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

3 3 Par exemple pour les règles générales de conformité des rejets deaux usées : Le contexte réglementaire : Le contexte réglementaire : –directive européenne 91/271/CEE du 21 mai 1991 –loi n° 92-3 du 03 janvier 1992 –arrêtés du 22 décembre 1994 Le support documentaire : Le support documentaire : –Guide des bonnes pratiques de l'autosurveillance des systèmes d'assainissement La réglementation SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

4 4 –prélèvements d'échantillons moyens journaliers –respectant des valeurs fixées en concentration et en rendement, les mesures doivent appliquer les normes en vigueur (NF, EN, ISO), –pas d'odeurs –pH compris entre 6.0 et 8.5 –température inférieure à 25 °C La réglementation SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

5 5 Arrêté du 22 décembre 1994 relatif à la surveillance des ouvrages de collecte et de traitement des eaux usées mentionnées aux articles L et L du Code des communes JO du 10 février 1995) Art. 3 - L'arrêté d'autorisation peut, pour certains polluants spécifiques, prévoir le remplacement de certains paramètres, soit par le suivi en continu d'un autre paramètre représentatif du polluant, soit par d'autres méthodes. Dans ce cas, des mesures de contrôle et d'étalonnage sont réalisées selon une périodicité fixée par le préfet. Art. 3 - L'arrêté d'autorisation peut, pour certains polluants spécifiques, prévoir le remplacement de certains paramètres, soit par le suivi en continu d'un autre paramètre représentatif du polluant, soit par d'autres méthodes. Dans ce cas, des mesures de contrôle et d'étalonnage sont réalisées selon une périodicité fixée par le préfet. SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

6 6 La place des mesures en continu Paramètres Normes NF T90 xxx MES105 DBO DCO101 NH NO NTK110 NGL015 PT023 PO SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

7 7 La place des mesures en continu SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

8 8 Exemple Mesure en continu des HAP dans ERU SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

9 9 La place des mesures en continu ParamètresNormes Analyseurs en ligne NF ISO AIL COT NF T Turbidité NF T NH 4 +, NO 3 -, PO 4 3- AIL Colorimétrie ou ISE (normes des méthodes de laboratoire) pH NF T DBO Respirométrie / NF T SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

10 10 La place des mesures en continu La démarche doit être rigoureuse Pourquoi Mesurer ? Quoi Mesurer ? Où Mesurer ? Comment Mesurer ? Norme NF T SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

11 11 Pourquoi Mesurer ? Suivi de la qualité des eaux : Suivi de la qualité des eaux : Milieu naturel : eaux de surface et souterraines, mer, … Milieu naturel : eaux de surface et souterraines, mer, … Eau potable distribuée Eau potable distribuée Eaux usées, rejets dans le milieu naturel Eaux usées, rejets dans le milieu naturel Eaux des zones de pêche, ostréiculture, cochyculture, …. Eaux des zones de pêche, ostréiculture, cochyculture, …. Eaux des zones de loisirs, baignades Eaux des zones de loisirs, baignades SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

12 12 Pourquoi Mesurer ? Gérer les systèmes et les procédés : Gérer les systèmes et les procédés : Optimiser les rendements Optimiser les rendements Économiser l'énergie et les matières premières Économiser l'énergie et les matières premières Améliorer la sécurité des installations vis à vis du personnel dexploitation et des usagers Améliorer la sécurité des installations vis à vis du personnel dexploitation et des usagers ……… ……… SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

13 13 Quoi et Où Mesurer ? Les paramètres Les paramètres Les chaînes de mesures Les chaînes de mesures Les applications Les applications Norme NF ISO SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

14 14 Comment Mesurer ? Les moyens techniques existent, Les moyens techniques existent, Le mode opératoire de leur mise en œuvre doivent être formalisés, Le mode opératoire de leur mise en œuvre doivent être formalisés, La valorisation des résultats doivent faire lobjet de développement débouchant sur des règles admises par tous. La valorisation des résultats doivent faire lobjet de développement débouchant sur des règles admises par tous. SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

15 15 Les contraintes Les mesures en continu complètent les mesures usuelles et ne les substituent que dans des conditions particulières Les mesures en continu complètent les mesures usuelles et ne les substituent que dans des conditions particulières Tous les coûts doivent être considérés : Tous les coûts doivent être considérés : –linvestissement, –la mise en service –Fonctionnement (0,5 à 3 fois lamortissement) SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

16 16 La place des mesures en continu Travaux actuels de la commission AFNOR T90L : –Etude et adoption de la norme ISO 15839, évaluation des capteurs et analyseurs pour leau, norme homologuée NF ISO –Rédaction et adoption de la norme : « Guide de spécifications : Mesure en continu pour l'eau - Spécifications pour l'étude, la mise en œuvre et l'exploitation », norme homologuée NF T SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

17 17 La place des mesures en continu Travaux actuels de la commission AFNOR T90L (suite): Travaux actuels de la commission AFNOR T90L (suite): –Déclinaison par paramètre et application de la norme NF ISO : turbidité et analyseurs basés sur la spectroscopie : colorimétrie, absorption, fluorescence, … –Travaux en commun avec la commission X10C (hydrométrie) sur la mesure des débits en canaux découverts, SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

18 18 La place des mesures en continu Conclusions : La décision dacquérir un équipement doit obligatoirement passé par une étude où il sera répondu aux quatre questions : La décision dacquérir un équipement doit obligatoirement passé par une étude où il sera répondu aux quatre questions : Pourquoi ? Quoi ? Où ? Comment ? Leur mise en œuvre nécessite des conditions particulières et le respect des modes opératoires. Leur mise en œuvre nécessite des conditions particulières et le respect des modes opératoires. SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

19 19 La place des mesures en continu Conclusions (suite) : Les réponses doivent être exprimées en termes de besoin, de qualités métrologiques, de coûts. Les mesures en continu représentent des coûts dinvestissement et de fonctionnement élevés, Les réponses doivent être exprimées en termes de besoin, de qualités métrologiques, de coûts. Les mesures en continu représentent des coûts dinvestissement et de fonctionnement élevés, La relation utilisateurs - fournisseurs doit se faire en suivant la norme NF T La relation utilisateurs - fournisseurs doit se faire en suivant la norme NF T SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

20 20 La place des mesures en continu Conclusions (suite) : Les mesures en continu ne se substituent pas aux mesures sur échantillon, elles les complètent, Les mesures en continu ne se substituent pas aux mesures sur échantillon, elles les complètent, La corrélation entre mesure en continu et mesure sur échantillon nest possible que dans des cas particuliers, et nécessite de sentourer de beaucoup de précautions, La corrélation entre mesure en continu et mesure sur échantillon nest possible que dans des cas particuliers, et nécessite de sentourer de beaucoup de précautions, SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

21 21 La place des mesures en continu Conclusions (suite) : Les paramètres accessibles par des mesures en continu doivent prendre une place à part entière dans les textes réglementaires relatifs à la gestion et au suivi de la qualité des eaux, Les paramètres accessibles par des mesures en continu doivent prendre une place à part entière dans les textes réglementaires relatifs à la gestion et au suivi de la qualité des eaux, AGIR pour ne pas SUBIR SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

22 22 Le CTME Centre Technique de la Mesure pour lEau Ses Modes dActions : Informations Formations Evaluation, qualification, recette et certification de matériel SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

23 23 Le CTME Les Opérateurs : Ecole des Mines dAlès (EMA) Institut de la Régulation et de lautomation à Arles (IRA) SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier

24 24 Le CTME Les Coordonnées : CTME 1675, chemin de Trespeaux Alès Formation : Hervé BOULET Essais : Jean Luc CECILE SeaTech Week 2004 Brest 19 octobre 2004 Technologie pour la surveillance de lenvironnement côtier


Télécharger ppt "1 Jean Luc CECILE JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS JLC Ingénieur Conseil - AQUAMETRIS Président de la Commission AFNOR T90L « Mesure en Continu pour."

Présentations similaires


Annonces Google