La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Education à l Environnement pour un Développement Durable D après conférences - de Gérard Hugonie - de Stéphane Bonnevaux - + emprunts à Alain Bollon mv.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Education à l Environnement pour un Développement Durable D après conférences - de Gérard Hugonie - de Stéphane Bonnevaux - + emprunts à Alain Bollon mv."— Transcription de la présentation:

1 Education à l Environnement pour un Développement Durable D après conférences - de Gérard Hugonie - de Stéphane Bonnevaux - + emprunts à Alain Bollon mv sept 2006

2 Environnement Définitions Environnement élargi Développement durable Concept scientifique ? Utilité

3 Définitions Ce qu il y a autour (français médiéval) Ce qui influence un organisme vivant et vice versa = milieu (retour d anglais) Milieu naturel (écologie Stockholm 72) club de Rome

4 Ecosystème : Interdépendance

5 Démarche systémique Principe de l équilibre mobile (homéostasie) Tout se tient (réactions en chaîne) Possibilités de rétroactions (la mer détruit la falaise mais les éboulis la protègent) Plusieurs évidences contradictoires sont vraies Il existe des crises (bifurcations définitives)

6 Place de l homme et de ses activités L homme n est pas uniquement un animal comme les autres, il est un être social et technique Les éléments naturels ne le sont plus (routes, champs, …)

7 Environnement : éléments qui entourent les hommes

8 Milieu naturel = erreur scientifique L environnement n est pas naturel, il est anthropisé On dit que les garrigues et les pelouses rases sont adaptées au climat méditerranéen; c est faux : elles sont adaptées au climat et à 2000 ans de présence humaine

9 L environnement, c est : Le naturel le naturel modifié l artificiel Le cadre socio affectif intervient aussi : –L environnement de l enfant de Sarcelles, ce n est pas le plateau limoneux, c est la cité

10 Développement durable L environnement oui, l âge de pierre, non Essai pour résoudre les contradictions Les besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures (Bruntland 87 et Rio 92) --> déviance : il suffirait de polluer un peu moins pour polluer plus longtemps

11 Développement durable Il faut éviter l implosion économique : –Croissance économique pérenne, à long terme

12 Développement durable Il faut éviter l explosion sociale –Justice sociale pour que chacun reste un consommateur potentiel

13 Développement durable Un concept valise, équivoque, qui garantit son succès –Ecologie gérer le naturel –Pb : On protège la forêt pour le citadin promeneur ou pour le paysan qui la défrichera?

14 DD et équité Equité spatio temporelle Equité intragénérationnelle Equité intergénérationnelle

15 DD et principes La capacité de charge (nombre de personnes, d activités par lieu,…) –--> déviance : protectionnisme des nantis et des établis La précaution –--> déviance : le conservatisme

16 DD et principes La globalité et l intégration des actions L éco efficacité –le naturel > l artificiel –la coccinelle > insecticide –Plantes appropriées –Echanges de proximité

17 L EEDD n est pas un concept scientifique L analyse des composantes (économie, écologie, social) est toujours subjective –Le bien être n est pas mesurable –Les erreurs climatiques et sociologiques s ajoutent –Les projections s avèrent toujours fausses Selon il y a 20 ans, nous devrions être 15 milliards aujourd hui –--> déviance : créer la peur (ils vont nous envahir)

18 La science au service de tous les points de vue Les inondations pourraient être sans enjeux humains pour les uns, liées à des millions de morts pour les autres Le réchauffement de la planète –les glaciers fondent la mer monte –la dilatation de l eau en explique une partie –évaporation--> nuages -->baisse de température –température en hausse --> forêt en extension

19 La science au service de tous les points de vue Le scénario est fondé sur les connaissances et les choix actuels Faut il préserver quelque chose qui ne sera peut être jamais utile (Comment le savoir?) ex : le charbon Ne dilapide t on pas quelque chose qui s avérera indispensable? Problématique de la réouverture des mines de charbon en France: a : C est un combustible polluant et nuisances paysagères b : La France importe + transporte18 millions de tonnes de charbon extrait dans des pays où les normes sont moins strictes que chez nous Problématique de la réouverture des mines de charbon en France: a : C est un combustible polluant et nuisances paysagères b : La France importe + transporte18 millions de tonnes de charbon extrait dans des pays où les normes sont moins strictes que chez nous

20 EEDD un concept peu opératoire Quels sont les moyens? Les actions? Illusoire –les gisements s épuiseront de toute façon pervers –la nature est un bon prétexte pour interdire (souvent aux autres) Pb des permis de construire. S entourer de zones non constructibles valorise artificiellement ce qui est déjà construit Pb des permis de construire. S entourer de zones non constructibles valorise artificiellement ce qui est déjà construit

21 DD : Conceptions économiques

22 1 Pollueur payeur lié au droit de propriété sur la nature –Taxes – niveaux de pollution – coûts privés –coûts sociaux

23 DD : Conceptions économiques 2 Droit à polluer lié au droit de propriété sur la nature droit intéressant si la taxe < coût de dépollution Equilibre quand le coût de dépollution augmente Création d entreprises de dépollution Economie > Ethique Equilibre mathématique indépendant de l impact social

24 DD : Conceptions économiques 3 Développement alternatif le développement durable est une oxymore différenciation entre croissance et bien être Rapport entre l IDH (indice de développement humain) et l empreinte écologique Choix des économies «utiles » et tri des économies « inutiles »

25 DD : Conceptions économiques 4 Alternative au développement Objecteurs de croissance Les crises sociales et humaines ne sont pas résolues par la croissance Moins de biens, plus de liens Vivre avec beaucoup moins Privilégier le temps lent La vente des anti dépresseurs croit avec l augmentation du PIB

26 Indice de développement humain IDH de 0 à 1 --> 0,8 étant la limite du soutenable socialement tient compte de l espérance et de la qualité de vie 18% de la population mondiale> 0,8 0,5 < 68% de la population mondiale< 0,8 14% de la population mondiale < 0,5 Il permet d estimer la durabilité sociale et économique Basé sur 3 facteurs : le niveau de vie, le taux de scolarisation et l espérance de vie

27 Empreinte écologique Liée à la surface au sol nécessaire Globalement sur la planète, 2 ha sont nécessaires par habitant En 2005, l empreinte écologique dépasse la bio capacité mondiale de 20% Elle permet d estimer la durabilité environnementale Surface théorique de sol productif nécessaire à 1 population pour répondre à sa consommation et à l élimination de ses déchets Ce mode de vie à crédit est possible car il reste des énergies fossiles et les capacités d épuration ne sont pas encore saturées

28 développement durable IDH, niveau moyen Environnement dégradé Economie développée Environnement dégradé Economie sous-développée Environnement protégé Economie sous-développée daprès Aurélien Boutaud, ENSMSE, RAE Empreinte écologique (ha/hab) Besoins des générations futures 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0, Indicateur de développement humain –IDH) Besoins des générations actuelles Niveau de durabilité écologique

29 USA, Australie, Canada Europe du Nord et de l'Ouest Europe du Sud + "NPI" Pays "émergents" d'Asie et d'Amérique du Sud (+ Turquie) Pays "émergents" d'Afrique du Nord, Moyen Orient, Asie Pays en voie de développement d'Asie et d'Afrique daprès Aurélien Boutaud, ENSMSE, RAE Empreinte écologique (ha/hab) Besoins des générations futures 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0, Indicateur de développement humain –IDH) Besoins des générations actuelles Performance des nations en matière de développement durable : combien de planètes Il faut 1 terre pour une eé de 2 ha

30 IDH et Empreinte écologique Le défi du développement durable consiste en un idh > 0,8 et eé <2 ha): –n existe pour personne –tout le monde le veut

31 Intérêt de l EEDD Instauration d un débat politique Extension du débat : local --> planétaire Dimension éthique –Le développement pour qui? –Le village inondé pour qui? Intégration de l environnement dans les projets

32 Intérêt de l EEDD Interdépendance et transversalité –Inter nations (Tchernobyl) –Interministériel Nécessité d anticipation La responsabilisation de l individu –-->déviance : la culpabilité Tu as cassé la branche Tu as écrasé la fourmi Tu as marché dans la tourbière Tu as roulé en quad sur le chemin...

33 A l école Garder le sens critique –débattre argumenter Garder le doute méthodique –Ne pas avaler les discours productivistes ou ceux dits écologistes Agir concrètement –Impact sur la vie quotidienne et le comportement Concept transversal –Prendre du recul

34 Travailler sur les problématiques Se renseigner successivement auprès d interlocuteurs ayant des avis opposés : –Lors d une table ronde, c est le charisme qui l emporte Développer le sens de l argumentation –Documents et personnes ressources Utiliser des jeux de rôles à postériori

35 Quelques exemples Pour ou contre le retour du loup Pour ou contre les activités de pleine nature Créer des emplois pour le tri sélectif ou diminuer les emballages Pour ou contre un tronçon autoroutier Ré ouvrir les mines de charbon en France …

36 Polémique ou Cohérence ? Les énergies renouvelables dans les écoles –voir document du CAUE Construire une école pour 936 h par an Le tri du papier dans les administrations Eau potable et utilisation...

37 Logique systémique Pertinence –la vérité dépend du regard qu on lui donne Interactivité –je démèle l écheveau en tirant sur plusieurs bouts téléologie –A quoi ça sert? Sciences des finalités rationalité limitée –Je choisis (ce qui a le plus de sens) Agir sur le monde –Je suis responsable Gestion dans la complexité et l incertitude –Plusieurs évidences contradictoires sont vraies

38 Principes scolaires L élève se forge une opinion (pas forcément définitive) suite à un travail sur l argumentation L élève sait que, quelle que soit son opinion, d autres personnes en auront une autre Le maître ne prend pas partie directement mais systématise le travail sur les arguments (dont le sien) et les contre arguments


Télécharger ppt "Education à l Environnement pour un Développement Durable D après conférences - de Gérard Hugonie - de Stéphane Bonnevaux - + emprunts à Alain Bollon mv."

Présentations similaires


Annonces Google