La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Aide personnalisée et différenciations. Des outils, des réflexions, des auteurs…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Aide personnalisée et différenciations. Des outils, des réflexions, des auteurs…"— Transcription de la présentation:

1 Aide personnalisée et différenciations. Des outils, des réflexions, des auteurs…

2 Avant laide personnalisée, dans la classe Externaliser les aides, différencier dans la classe Observer les élèves permet de confirmer quils ont, au fil de la classe, des besoins différents, ne comprenant pas au même rythme. Ne pas en tenir compte risque de ralentir les apprentissages des élèves et de nuire à leur mobilisation au cours des activités.

3 La différenciation La différenciation est une aide efficace pour remédier aux difficultés dans la classe, pour gérer au quotidien des rythmes de travail et deffort différents, pour mobiliser tous les élèves. Pour faciliter la mise en place daides au quotidien tenant compte des besoins des élèves, des fiches présentent une série de modalités permettant de mettre en œuvre une « pédagogie différenciée » dans la classe. Les deux heures daides personnalisées viennent en complément de laide différenciée.

4 La différenciation ne se résume pas à un travail de groupe ou à une individualisation, comme on le croit parfois. Elle se fonde avant tout sur une observation (de lélève, de ses réalisations), sur une analyse précise des erreurs, des besoins qui en découlent : cest un travail essentiel. La différenciation consiste, en poursuivant les objectifs communs à tous, à adapter laction pédagogique en faisant jouer des variables : - les situations, les supports et les consignes : avec des tâches différentes pour lacquisition dune même compétence ; - les aides : avec une situation identique, mais en proposant des aides ou ressources ; - lorganisation de la classe : groupe de besoin, aide des pairs, différenciation en groupes hétérogènes, plan de travail, ateliers Cette pédagogie, parce quelle est structurée et structurante pour lélève, le place dans un cadre rassurant et guidant. Ainsi, la gestion de classe peut tout au contraire sen trouver facilitée.

5 Laide personnalisée Choisir les élèves, choisir les enseignants, choisir le contenu, choisir lorganisation Avant de chercher à garder tous les élèves en aide personnalisée : - pour des difficultés passagères, lenseignant cherchera à ne pas se cantonner à des travaux collectifs identiques pour tous, mais adaptera certaines des activités de classe et différenciera régulièrement ; - des élèves rencontrent des difficultés importantes et ont besoin dun étayage significatif de lenseignant : il importe dans ce cas de régulièrement placer en autonomie les autres enfants pour une tâche précise (à leur portée et non occupationnelle) et de se consacrer à un groupe restreint délèves très soutenu par lenseignant, avec un temps spécifique pour un groupe à une table ou auprès du tableau.

6 Si un nombre important délèves, en plus dune aide différenciée en classe, doit bénéficier dun temps privilégié en tout petit groupe pendant le temps daide personnalisée, dans ce cas un roulement est possible pour que tous ces élèves y participent. A quel moment déclare-t-on un élève « en difficulté » ? - Dans un premier temps, établir un premier diagnostic en classe à partir dune analyse précise permettra de ne pas céder trop vite à la tentation de létiquetage « élève-en-difficulté » : apprendre, cest parcourir un chemin semé dobstacles plus ou moins faciles à surmonter. Quelles réponses à la « difficulté » ont déjà été mises en œuvre ? Si elles ont échoué, pourquoi ? - Dans un deuxième temps, la réflexion avec léquipe de lécole (conseil de cycle, concertation avec le RASED par exemple) amène à définir les priorités et à répartir les élèves en fonction de la spécificité et de lurgence des aides, voire à solliciter aussi des aides plus adaptées aux difficultés repérées (psychologue scolaire, assistante sociale, etc.).

7 Quels types de pédagogie mettre en œuvre avec un petit groupe de 4 à 5 élèves durant laide personnalisée ? Faut-il proposer des activités plus ludiques, sortir des activités habituellement conduites en classe, pour développer des activités plus spécifiques ? » Lanalyse des difficultés les plus fréquentes permet de dresser une typologie des aides proposées par Roland Goigoux qui peut servir de point dappui dans toute pratique de classe : 1- Exercer, sentraîner 2- Réviser, faire le point 3- Soutenir, étayer, verbaliser 4- Préparer, anticiper 5- Revenir en arrière, reprendre 6- Compenser 7- Faire autrement

8 Faut-il limiter laide dans le temps ? » Il est indispensable de faire le point sur lefficacité : - de laide apportée ; - des choix des élèves aidés ; - de lorganisation choisie ; - de la complémentarité des aides. Ce bilan est à mener en équipe à la fin de chaque période. Cest après ce bilan que lon peut dans certains cas reconduire laide personnalisée pour un élève ou un groupe. Il sera en général souhaitable dalterner une période avec aide personnalisée, une période sans aide personnalisée, afin de ne pas charger constamment le temps scolaire des mêmes enfants. Dans ce cas, comme dans dautres, la réponse nest pas unique

9 Laide personnalisée se caractérise par : - une réponse à des difficultés passagères ; -la prise en charge par lenseignant de la classe ou un autre enseignant pendant un temps situé hors des 6 h de classe ordinaire. -une souplesse en fonction des difficultés rencontrées, déterminant une aide une semaine, la suivante non ; - un lien plus direct et immédiat avec la classe ; -une possibilité de démarches de prévention en rapport direct avec la classe (du type résumé de lhistoire quon va lire pour un enfant qui a des difficultés de compréhension, fourni avant, pendant laide personnalisée) - une réflexion en conseil de cycle ou de maîtres.

10 Dans la classe, des organisations qui favorisent la différenciation : La pédagogie différenciée permet de tenir compte des différences entre les élèves. Or, tenir compte des différences demande de la part de lenseignant un grand respect de tous pour veiller à valoriser, rassurer, sécuriser, stimuler chacun. En effet, une remarque du professeur peut avoir un impact négatif, bloquant pour les apprentissages, sans parfois quil sen rende compte. Pour le climat de classe, tout comme pour chaque élève, jouent un rôle déterminant : le rapport à lévaluation quinstaure le maître, sa façon de commenter les différences de rythme, la manière dévoquer les besoins daide, la représentation quil donne de ce quest « rencontrer des difficultés » Les organisations de classe qui suivent imposent dêtre utilisées avec réflexion et esprit critique pour quelles soient au service dapprentissages plus efficaces des élèves. Elles reposent sur la connaissance précise des besoins des élèves. Ce sont les objectifs visés qui vont déterminer les choix dorganisation. Lorganisation choisie nécessite que les élèves eux-mêmes en comprennent lintérêt par une explicitation des raisons du choix du professeur.

11 PHILIPPE MEIRIEU : QUELQUES ALERTES CONCERNANT LA PERSONNALISATION Extrait du site de Philippe Meirieu : ne.htm ne.htm « Alerte n°1 : Ignorer la personne à l'école, c'est, parfois, lui donner une chance pour repartir à zéro et se dégager des déterminismes qui l'enserrent... Alerte n°2 : Etre attentif à la personne, c'est parfois enfermer l'élève dans des catégories psychologiques, chercher absolument à expliquer ses actes au lieu d'interpeller sa liberté

12 Alerte n° 3 : Une pédagogie différenciée qui prétendrait donner exactement à chacun, à chaque instant, ce dont il a besoin, en s'appuyant sur une analyse exacte de sa personnalité serait plus proche du dressage que de l'éducation... Alerte n°4 : Respecter la personne de l'élève, c'est d'abord être rigoureux avec lui dans la présentation des savoirs et l'organisation des situations d'apprentissage.

13 Alerte n°5 : Une trop grande insistance sur la dimension interpersonnelle en pédagogie peut dégénérer dans une relation duelle infernale Alerte n°6 : A trop personnaliser la relation, le maître oublie qu'il n'est qu'un médiateur et ne permet pas toujours à l'élève d'accéder à l'autonomie.

14 ROLAND GOIGOUX : 7 FAMILLES DAIDEROLAND GOIGOUX : 7 FAMILLES DAIDE Dans une interview au Café pédagogique le 15 septembre 2009 : enseignant/primaire/elementaire/Pages/2009 /105_elem_aide.aspx enseignant/primaire/elementaire/Pages/2009 /105_elem_aide.aspx Roland Goigoux propose de placer pendant le temps daide personnalisée des tâches denseignement proches de celles utilisées habituellement en classe mais qui se prêtent bien à un étayage soutenu, classées en, désignées par sept verbes daction :

15 1. Exercer : systématiser, automatiser ; il sagit de donner un temps supplémentaire pour sentraîner. 2. Réviser : faire le point, de revenir sur ce quon a fait, synthétiser ; préparer une évaluation commune. 3. Soutenir : observer, accompagner lélève au travail, étayer sa réalisation, verbaliser les objectifs et les contenus, expliciter les procédures ; le soutien passe par lobservation du travail de lélève sur les tâches ordinaires pour étayer leur réalisation. avec beaucoup plus dexplicitations, pour aider les élèves à réaliser lexercice, en mettant des mots sur lactivité de résolution, sur les procédures : comment on va sy prendre, où sont les outils qui peuvent aider… il sagit de « mettre le haut-parleur sur la pensée » en verbalisant les opérations intellectuelles quon est en train de faire.

16 4. Anticiper : réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective : cest une différenciation en amont ; lobjectif est de réduire, pour les élèves en difficulté, la part dinconnu. Exemple de travail préparatoire à la lecture : travailler en amont lidentification des mots en précisant le but de cette tâche aux élèves. 5. Revenir en arrière : reprendre, combler des « lacunes ». 6. Compenser : enseigner des connaissances et des compétences requises par les tâches scolaires habituelles mais peu ou non enseignées, parce quelles semblent aller de soi comme certaines procédures et stratégies ; par exemple : pour copier une courte phrase, certains élèves font 8 prises dinformation, dautres 28 : cela senseigne… 7. Faire autrement : enseigner la même chose autrement ou la faire enseigner par quelquun dautre. 16

17 Le groupe dauteurs Eric BATTUT, Juliette BAYER, Odile FAURE- FILLASTRE, Brigitte JAFFRY, Valérie NEVEU, Dominique PELLAN, Pierre-Yves SELLES Coordonnés par : Claire BONIFACE, Inspectrice de léducation nationale Circonscription 18B Goutte dOr 44 rue de Château-Landon Paris 17


Télécharger ppt "Aide personnalisée et différenciations. Des outils, des réflexions, des auteurs…"

Présentations similaires


Annonces Google