La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MAÎTRISE DE LA LANGUE. Éducation aux médias Situation proposée : A partir dun reportage vidéo sur la surmortalité des abeilles, construire un reportage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MAÎTRISE DE LA LANGUE. Éducation aux médias Situation proposée : A partir dun reportage vidéo sur la surmortalité des abeilles, construire un reportage."— Transcription de la présentation:

1 MAÎTRISE DE LA LANGUE

2 Éducation aux médias Situation proposée : A partir dun reportage vidéo sur la surmortalité des abeilles, construire un reportage radio.

3 Support du travail Reportage sur France 5 intitulé Disparition des abeilles, la fin dun mystère. 2 ème partie du reportage facteurs aggravants et solutions

4 France 5 21 mars 2009

5 Depuis une vingtaine d'années, un mal mystérieux frappe les abeilles. Les pertes se chiffrent en millions. Les conséquences en sont désastreuses : faute de pollinisation, les arbres ne produisent plus de fruits et tout l'écosystème est menacé. Natacha Calestrémé mène l'enquête afin de démasquer le vrai coupable de cette catastrophe écologique annoncée. Mort annoncée des butineuses La mort des abeilles aurait des conséquences dramatiques pour l'avenir de la vie sur Terre.

6 Constat alarmant en Europe, en Asie ou en Amérique du Nord : Les abeilles meurent par millions. L 'enquête est ouverte et la réalisatrice Natacha Calestrémé se penche sur ce phénomène mystérieux Plusieurs pistes sont abordées par le documentaire Le Varroa destructor, acarien nuisible aux abeilles, prolifère de façon anormale. Des chercheurs américains ont ensuite mis en cause la grippe chez les abeilles, virus à traiter avec des médicaments et facile à enrayer. Les impulsions électromagnétiques émises par les antennes relais semblent agir sur les abeilles comme des brouilleurs. Les ouvrières, désorientées, incapables de se déplacer correctement, perdent le chemin de la ruche et meurent.

7 Les pesticides mis en cause La piste privilégiée est alors celle des pesticides. Pris séparément, les produits employés sont en théorie inoffensifs pour les abeilles, mais, combinés, les insecticides et les fongicides utilisés pour protéger les cultures se révèlent l'arme du crime idéale. Les ouvrières sont exposées à ces substances chimiques et seules les plus solides parviennent à survivre. Mais celles-ci rapportent à la ruche des pollens contaminés, fatals pour les larves. On assiste alors à un dialogue de sourds entre apiculteurs et agriculteurs. Les abeilles rapportent des pollens contaminés dans les ruches

8 Natacha Calestrémé entraîne donc le téléspectateur sur une véritable scène de crime. Les victimes : des poignées entières d'abeilles mortes ; Les témoins : des apiculteurs en colère et des agriculteurs abasourdis ; Les experts : des scientifiques perplexes… Tous les ingrédients sont ici réunis pour un polar écologique aux conséquences dramatiques pour l'avenir de la vie sur Terre.

9 Thème de convergence développement durable Partie de programme en rapport avec le reportage: 5ème : mélanges homogènes et corps purs, leau solvant (« produits chimiques liposolubles ») 3ème : Synthèse despèces chimiques (organochlorés, pesticides)

10 Compétences susceptibles dêtre mises en œuvre Pilier 3 : Pratiquer une démarche scientifique : rechercher, extraire et organiser linformation utile La matière : propriétés physiques et chimiques de la matière Mobiliser ses connaissances pour comprendre des questions liées à lenvironnement et au développement durable

11 Partie de programme en rapport avec le reportage Étude de limage mobile : 4ème : fonctions explicative et informative 3ème: outils danalyse pour limage animée Lexpression orale : 4ème : dialogue explicatif ou argumentatif 3ème : le débat Travaux décriture : 3ème : rédaction dun article de presse

12 Compétences susceptibles dêtre mises en œuvre: Pilier 4 :. - sapproprier un environnement informatique de travail ; - créer, produire, traiter, exploiter des données ; - sinformer, se documenter ; - communiquer, échanger Pilier 6 :- Savoir communiquer et travailler en équipe- apprendre à identifier, classer, hiérarchiser, soumettre à critique linformation et la mettre à distance ; - être éduqué aux médias et avoir conscience de leur place et de leur influence dans la société

13 Compétences susceptibles dêtre mises en œuvre: Pilier 7 : sappuyer sur des méthodes de travail (organiser son temps et planifier son travail, prendre des notes, consulter spontanément un dictionnaire, une encyclopédie, ou tout autre outil nécessaire, se concentrer, mémoriser, élaborer un dossier, exposer) - être capable de raisonner avec logique et rigueur et donc savoir : identifier un problème et mettre au point une démarche de résolution rechercher linformation utile, lanalyser, la trier, la hiérarchiser, lorganiser, la synthétiser -mettre en relation les acquis des différentes disciplines et les mobiliser

14 Niveau 4 ème Partie de programme en rapport avec le reportage 1-Les images et leurs relations au temps et à lespace: Analyse filmique du reportage: étude de processus séquentiels mobiles : durée, vitesse, rythme(montage, découpage, ellipse), surimpressions, fondu enchaînés, cadrages.

15 2-Les images et leurs relations au réel : Dialogue entre limage et son référent réel, source dexpressions poétiques et symboliques : sensibilisation à la démarche artistique de Wolfgang Laib au travers dune séquence de création centrée sur la récolte ou collecte déléments naturels pollués.

16 Wolfgang Laib est né le 25 Mars 1950 à Metzinger en Allemagne. Nourri de culture orientale, Wolfgang Laib fabrique des oeuvres à base de matières naturelles : lait, riz, pollen ou cire d'abeille. De leurs formes, simples et archaïques, de leurs couleurs, pures et naturelles, émane un étrange pouvoir. Parcourir l'oeuvre de cet artiste hors du commun relève ainsi de l'expérience sensorielle - voire métaphysique. En quête de spiritualité, d' extrême pureté, de non-violence, il veut exprimer les rapports originellement harmonieux qu' entretiennent l' homme et la nature, représenter les cycles des saisons, rendre hommage à la terre nourricière.

17 En 1977, il récolte pour la première fois du pollen et réalise des monochromes à la beauté lumineuse, au sol, qui deviennent des lieux de détente et de méditation. En 1988, il réalise une première Chambre de cire à l'aide de cire d'abeille, intitulée Pour un autre corps. La cire d'abeille renvoie à une dimension sacrée car inexplicable, c'est un matériau unique, utilisé seulement par les abeilles. En 1995, il expose les premiers bateaux et en 1998 les premières ziggourats monumentales en cire d'abeille.

18 En 2004, il réalise une deuxième Chambre de cire dans la nature, près de son atelier, intitulée Sans lieu, sans temps, sans corps. Wolfgang Laib utilise des matériaux naturels mais ne les transforme pas, il les présente tels quels. La pureté de chaque matériau est préservée. Il faut imaginer le temps qua passé l'artiste pour polir le marbre ou récolter le pollen. C'est un temps à la fois plein et vide, un temps de méditation et de partage avec l'universel. Ses pyramides de riz ou de pollen représenteraient des montagnes, lien entre le ciel et la terre. Le pollen revient à chaque printemps et symbolise la vie et le temps cyclique.

19 Compétences susceptibles dêtre mises en œuvre Pilier1 : Lire : dégager les idées essentielles dun texte documentaire (recherches sur internet concernant la démarche de lartiste) Écrire : rédiger un texte bref écrit dans une langue correcte avec un vocabulaire spécifique relevant du champ artistique (traces des recherches dans le cahier darts plastiques) Dire : participer à un dialogue, un débat (verbalisation autour des créations,échange, restitution au groupe classe des recherches sur Wolfgang Laib)

20 Pilier 4 : - sapproprier un environnement informatique de travail - créer, produire, traiter, exploiter des données - sinformer, se documenter - communiquer, échanger Pilier 5 : -maîtriser quelques éléments des langages artistiques visuels -observer et décrire une oeuvre plastique -situer une œuvre dans le contexte historique et culturel dont elle est issue Pilier 6 : -connaître les différents types de médias, faire preuve desprit critique Pilier7 : -savoir organiser son travail -manifester créativité, curiosité, motivation

21 COMPETENCES MISES EN ŒUVRE LORS DE LA CONVERSION DU REPORTAGE VIDEO EN REPORTAGE RADIO LIRE : Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers (lors de lenregistrement du reportage radio) Dégager lidée essentielle dun texte lu ou entendu (lors de lanalyse du reportage vidéo) Manifester sa compréhension de textes variés, quils soient documentaires ou littéraires (lors de lanalyse du reportage vidéo) SEXPRIMER A LORAL : Prendre la parole en public Adapter sa prise de parole (attitude et niveau de langue) à la situation de communication (lieu, destinataire, effet recherché) Reformuler un texte ou des propos lus ou prononcés par un tiers


Télécharger ppt "MAÎTRISE DE LA LANGUE. Éducation aux médias Situation proposée : A partir dun reportage vidéo sur la surmortalité des abeilles, construire un reportage."

Présentations similaires


Annonces Google