La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ANIMATION PEDAGOGIQUE - 2005 LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DORIENTATION ET DE PROGRAMME POUR LAVENIR DE LECOLE – 2005 CHANGEMENTS ET CONTINUITES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ANIMATION PEDAGOGIQUE - 2005 LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DORIENTATION ET DE PROGRAMME POUR LAVENIR DE LECOLE – 2005 CHANGEMENTS ET CONTINUITES."— Transcription de la présentation:

1 1 ANIMATION PEDAGOGIQUE LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DORIENTATION ET DE PROGRAMME POUR LAVENIR DE LECOLE – 2005 CHANGEMENTS ET CONTINUITES ACTIONS MISES EN PLACE DANS LA CIRCONSCRIPTION REFLEXIONS ET ECHANGES

2 2 TEXTES DE REFERENCE Code de léducation Loi dorientation et de programme pour lavenir de lécole n° du 23/4/2005 parue au JO du 24/4/2005 et décret dapplication relatif aux dispositifs daide et de soutien pour la réussite des élèves à lécole Circulaires de rentrée n° du 15/4/2005 parue au BO n°18 du 5/5/2005 et n° du 26/7/2005 parue au BO n° 30 du 25/8/2005 Programmes 2002 et documents daccompagnement et dapplication Loi sur le handicap du 11/2/2005

3 3 MESURES POUR RENDRE LECOLE PLUS EFFICACE Acquisition par tous les élèves dun socle commun de connaissances et de compétences : 1. La maîtrise de la langue française 2. La maîtrise des principaux éléments de mathématiques 3. Une culture humaniste et scientifique permettant lexercice de la citoyenneté 4. La pratique dau moins une langue vivante étrangère 5. La maîtrise des techniques usuelles de linformation et de la communication

4 4 MESURES POUR RENDRE LECOLE PLUS EFFICACE Améliorer lapprentissage des langues 1. Combler le retard français dans lapprentissage des langues 2. Étude dune première langue vivante dès le primaire puis dune seconde à partir de la cinquième 3. Augmenter de 20 % en cinq ans le nombre de germanistes

5 5 MESURES POUR RENDRE LECOLE PLUS EFFICACE Développer lusage des technologies de linformation et des communications 1. Validation du B2i niveau 1 à la fin de lécole primaire 2. Le B2i collège sera intégré au brevet

6 6 MESURES POUR RENDRE LECOLE PLUS EFFICACE Des objectifs chiffrés qui seront évalués : 1. Garantir que 100 % des élèves aient acquis au terme de leur formation scolaire un diplôme ou une qualification reconnue 2. Accès de 80 % dune tranche dâge au niveau du baccalauréat 3. Accès de 50 % dune classe dâge à un diplôme de lenseignement supérieur

7 7 MESURES POUR AMELIORER LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE LEDUCATION Faire partager les valeurs de la République : apprentissage de lhymne national et de son histoire Réussite pour tous les élèves : mise en place du programme personnalisé de réussite éducative Possibilité de redoublement rétablie au terme de chaque année scolaire et non plus seulement en fin de cycle mais pas de redoublement sans soutien et un seul redoublement au cours de la scolarité sauf avis favorable de lIEN

8 8 MESURES POUR AMELIORER LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE LEDUCATION Travail en équipe réaffirmé et liberté pédagogique pour les enseignants Expérimentations possibles sur 5 ans dans le cadre du projet décole portant sur lenseignement des disciplines, linterdisciplinarité, lorganisation pédagogique de la classe, de lécole, la coopération avec les partenaires, les échanges et les jumelages Promouvoir légalité des chances et renforcer la participation des familles dans les prises de décisions Améliorer la scolarisation des élèves handicapés Mise en place dun haut conseil de léducation chargé de se prononcer sur le socle commun de connaissances et de compétences indispensables et de déterminer le cahier des charges de la formation des maîtres, préalable à lintégration des IUFM dans les universités prévue par la loi Dialogue constant avec lensemble de la communauté éducative : personnels enseignants et autres personnels intervenant dans les écoles – parents - élus

9 9 DES MOYENS POUR Y PARVENIR : LES PROGRAMMES 2002 Des programmes nationaux 1. Une école exigeante : « Tous les élèves ont droit à ces programmes dans leur intégralité. Le respect des programmes est une nécessité pour les enseignants » 2. Des disciplines qui ont toutes leur importance : « Les enseignants doivent apporter le même soin à toutes les disciplines »

10 10 DES MOYENS POUR Y PARVENIR : LES PROGRAMMES 2002 Une organisation en cycles : « Cest aux enseignants de mettre en place la continuité des apprentissages du début à la fin du cycle. » La polyvalence de lenseignant est réaffirmée Les évaluations doivent être utilisées pour adapter lenseignement aux besoins des élèves Le regard porté sur chaque élève doit être positif Faire progresser chaque élève, même en grande difficulté ou handicapé Une culture scolaire partagée : un socle de compétences – des horaires privilégiant la maîtrise de la langue et du langage (2 h 30 par jour de lecture/écriture au cycle 2 – 2 h au cycle 3) Un emploi du temps qui respecte les horaires et prend en compte les rythmes dapprentissage des élèves

11 11 MOYENS MIS EN ŒUVRE EN 2005/2006 AIDES AUX ENSEIGNANTS 1. Bilan des inspections réalisées : points forts identifiés et difficultés rencontrées dans les pratiques quotidiennes 2. Passage sous SPIP du site internet de la circonscription et création de nouvelles rubriques : brèves Annecy Sud, agenda … 3. Inventaire et mise en circulation des valises pédagogiques 4. Prise en compte des travaux des groupes départementaux : langues vivantes – sciences – maternelle – arts et culture – EPS et environnement – TICE – directeurs décoles - AIS 5. Des animations pédagogiques et un plan départemental de formation pour une aide à la mise en place des nouveautés pédagogiques introduites par la loi dorientation

12 12 MOYENS MIS EN ŒUVRE EN 2005/2006 AIDES AU RENOUVELLEMENT DES PRATIQUES PEDAGOGIQUES 1. Travail en équipe : élaboration de programmations de cycles dans tous les domaines dactivités et disciplines 2. Passation généralisée du B2 i et développement des TICE 3. Accompagnement de lapplication des programmes 2002 : la maîtrise du langage et de la langue française, domaine transversal à travailler dans toutes les disciplines – lobservation réfléchie de la langue introduite au cycle 3 – une nouvelle discipline : la littérature - 4. Lintroduction dun livret scolaire commun à toutes les écoles de la circonscription 5. La prise en compte des évaluations GS/CP/CE1/CE2 et sixième 6. La différenciation pédagogique 7. La mise en place doutils de travail des élèves au niveau de chaque cycle : le cahier de vie – le cahier ou classeur outils (en français – maths) – le cahier dexpériences – le carnet de littérature -

13 13 MOYENS MIS EN ŒUVRE EN 2005/2006 AIDES AUX ECOLES POUR METTRE EN PLACE LEURS PROJETS 1. Guide daide à lélaboration des projets décoles : mise en ligne en décembre Animations pédagogiques pour actualiser les projets, dans le prolongement des visites décoles 3. Évaluation des actions conduites et demandes de financement : les procédures à suivre

14 14 MOYENS MIS EN ŒUVRE EN 2005/2006 AIDES AUX ELEVES DANS LEURS APPRENTISSAGES 1. Mise en place des programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE) 2. Les PPAP : projets personnalisés daide et de progrès (mis en place suite aux évaluations CE2) 3. Les interventions des réseaux daides spécialisées : la charte – la fiche de signalement – la fiche de suivi 4. La CCPE et laide aux élèves handicapés et aux élèves à besoins éducatifs spécifiques

15 15 QUELQUES EXEMPLES ORGANISATION DE LA CLASSE 1. Groupe classe : travail collectif 2. Demi classe 3. Travail en atelier 4. Travail en petits groupes 5. Groupes de niveaux 6. Groupes de besoins 7. Groupes de compétences

16 16 QUELQUES EXEMPLES Types de projets possibles 1. Des dispositifs daide et de soutien pour la réussite des élèves à lécole : PPAP - PPRE – PAI – PPI - PEI 2. Des projets pédagogiques de classes 3. Des projets déquipes 4. Des projets de cycles 5. Des projets décoles 6. Des projets de zones (REP) 7. Des projets daccompagnement scolaire dans le cadre dun plan éducatif local 8. Des projets culturels et artistiques en lien avec des partenaires : parcours culturels dAnnecy – activités conduites avec les écoles de musique et de danse – école et cinéma – classes chantantes – classes patrimoine - …

17 17 QUELQUES EXEMPLES Politique évaluative au niveau des écoles de la circonscription 1. Un livret scolaire commun aux écoles faisant référence aux compétences de fin de cycle 2. Choix des compétences évaluées pour chaque année du cycle, à partir des programmations établies dans chaque domaine 3. Calendrier, rythme et procédures dévaluation retenus au niveau de chaque école 4. Prise en compte des évaluations nationales : résultats des élèves sur plusieurs années 5. Fiche de suivi des élèves en difficulté 6. État récapitulatif des décisions de cycle par année scolaire; nombre délèves pris en charge chaque année par le réseau daides; nombre de signalements à la CCPE 7. Utilisation des outils du Ministère 8. Pratiques variées dévaluation mises en œuvre dans les classes : utilisation de critères de réussite – place de lautoévaluation …

18 18 QUELQUES EXEMPLES TRAVAIL EN EQUIPE 1. Échanges de services 2. Décloisonnements 3. Recours à un intervenant extérieur (en langues vivantes – en EPS – en informatique – en arts plastiques – en musique) 4. Présence du maître de réseau dans la classe 5. Présence dun assistant déducation ou dun emploi vie scolaire au sein de lécole 6. Présence dun auxiliaire de vie scolaire 7. Liens avec les ATSEM en maternelle

19 19 GROUPES DE TRAVAIL Travailler en équipe : pour quoi ? Comment ? Pratique de la natation au cycle 2 : comment démarrer un cycle ? Définition du savoir nager Les aides aux élèves à besoins éducatifs particuliers : quels élèves ? Quelles aides ? Le B2i : modalités de mise en place – Quelles compétences attendues ? Livret scolaire et évaluation des apprentissages des élèves : quévaluer ? Quels outils ?


Télécharger ppt "1 ANIMATION PEDAGOGIQUE - 2005 LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DORIENTATION ET DE PROGRAMME POUR LAVENIR DE LECOLE – 2005 CHANGEMENTS ET CONTINUITES."

Présentations similaires


Annonces Google