La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les dernières tendances des modèles économiques de linformation professionnelle Rémi BILBAULT DG Pôle Santé Action Sociale WOLTERS KLUWER FRANCE Administrateur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les dernières tendances des modèles économiques de linformation professionnelle Rémi BILBAULT DG Pôle Santé Action Sociale WOLTERS KLUWER FRANCE Administrateur."— Transcription de la présentation:

1 1 Les dernières tendances des modèles économiques de linformation professionnelle Rémi BILBAULT DG Pôle Santé Action Sociale WOLTERS KLUWER FRANCE Administrateur GFII Rencontre des Professionnels de lIST INIST 24 juin 2009

2 2 Wolters Kluwer en bref Lun des leaders mondiaux de l'édition et des solutions d'information dédiées aux professionnels Chiffre daffaires : 3,4 milliards deuros en collaborateurs Marchés : Santé, Droit, Fiscalité et Comptabilité Présence : Europe, Amérique du Nord et Asie- Pacifique Siège social : Amsterdam Coté sur AEX et Euronext Site internet : Wolters Kluwer France est une filiale du groupe international Wolters Kluwer

3 3 Wolters Kluwer France au service des Professionnels de la Santé et de lAction Sociale Leader sur les marchés pharmaceutiques, vétérinaires, infirmières, médecine du travail et de laction sociale Wolters Kluwer France est également présent auprès des dentistes et des médecins Principales marques Le Moniteur des Pharmacies, Le salon Pharmagora, Infirmière Magazine, Le salon Infirmier, ASH Les éditions Lamarre, Doin, Arnette et Cdp, Clinic, La Semaine Vétérinaire, VAL Solutions Santé et Prévention A retrouver sur

4 4 Quels « business models » pour lInformation Scientifique Technique et Médicale de demain ? Un modèle dominant sur un marché imparfait et mondial Des évolutions possibles vers plus de valeur pour le client utilisateur dans le respect des règles de base de lISTM

5 5 Un marché imparfait Limportance des fonds publics sur le financement des auteurs et dans lachat de ces publications Les auteurs sont utilisateurs dinformation scientifique et leur valorisation du contenu diffère souvent selon que le chercheur se comporte comme auteur ou comme lecteur Le marché est intermédié: Auteurs Editeurs Agences/Libraires Bibliothèques Lecteurs => un rapport au prix de linformation qui est très diffus côté utilisateur Par ailleurs, imperfection liés aux effets réseaux dauteurs/réputation des publications => les publications incontournables en termes de contenu à la fois dans lexercice de la recherche/pratique mais aussi par lattractivité quelles représentent pour les auteurs en termes de progression de carrière Must have/Nice to have => Must exist (« publish or perish »)

6 6 Un marché mondial De 7 à 14 Milliards de de CA (Commission Européenne/Outsell) 2000 éditeurs de revues scientifiques 1.4M darticles par an 780 éditeurs dans lUE, 49% de la production darticles 90% des revues scientifiques accessibles en ligne Sociétés savantes: 30% Universités: 4% Editeurs: 66%

7 7 Un modèle dominant Abonnement à plus de 90%, pay per view encore marginal et vente au numéro également Modèle très élitiste qui sauto-alimente Plus de titres de revues scientifiques dans le monde, 4000 ayant un fort impact sur les milieux de la recherche English, and what else? Edition en langue anglaise, près de la moitié de la production mondiale La France produisait 4.7% des publications mondiales en sciences de la matière et de la vie, soit 13% de moins quen 1999 (6ème rang après la Chine) Urgence de prendre en considération des autres couches de lISTM moins valorisées généralement Pour apporter la diffusion du savoir aux praticiens/chercheurs Pour les aider à progresser dans la diffusion de leurs travaux En France, 1475 titres de presse technique et professionnelle pour 1M de CA (étude Xerfi 2008) qui ne sont pas forcément «indéxées » mais qui servent les besoins de la communauté scientifique et médicale.

8 8 Des évolutions possibles vers plus de valeur pour lutilisateur Open Access Modèle publicitaire Sponsoring sur les publications Modèles mixtes Intégration dans une offre plus large de services Ouverture vers le grand public

9 9 Open Access - I Remplacement du schéma commercial de lédition scientifique: le lecteur (bibliothèque) nest plus payeur; lauteur (via son organisme de recherche) devient payeur Environ 10% de la production de lédition scientifique Directory of Open Access Journals: répertoire de plus de 3185 journaux, toutes disciplines et langues Conjonction déléments Internet Réaction contre laugmentation des tarifs Une philosophie de laccès gratuit pour tous à linformation Différent des Archives Ouvertes en dépôt et en consultation qui nassurent pas une validation par un comité éditorial Projet pilote de la DG Recherche vise la mise à disposition en open archives de 20% des articles financés par lUE et publiés dans des revues avec un « peer review »

10 10 Open Access - II Étude Rin (Research Information Network), Royaume Uni, Mai 2008 Généralisation du modèle dopen access => Jeu à somme nulle entre le surcoût pour les organismes de recherche et les économies dabonnements pour les clients Le secteur privé qui contribuait à hauteur de 11% au coût global de la communication scientifique devient un « free rider » Dissymétrie entre les universités gagnantes et les instituts de recherche publiant beaucoup et les pays contributeurs et les pays consommateurs

11 11 Des évolutions vers plus de valeur Modèle publicitaire: « Publications scientifiques financées par la pub… on y est » Portail du GFII du 13/09/2007 avec un site gratuit sur la cancérologie Net Santé Environnement

12 12

13 13 Des évolutions vers plus de valeur Open Access Modèle publicitaire: « Publications scientifiques financées par la pub… on y est » Portail du GFII du 13/09/2007 avec un site gratuit sur la cancérologie

14 14 Des évolutions vers plus de valeur Open Access Modèle publicitaire: « Publications scientifiques financées par la pub… on y est » Portail du GFII du 13/09/2007 avec un site gratuit sur la cancérologie Modèles mixtes Webanesthésie

15 15

16 16

17 17 Des évolutions vers plus de valeur Open Access Modèle publicitaire: « Publications scientifiques financées par la pub… on y est » Portail du GFII du 13/09/2007 avec un site gratuit sur la cancérologie Modèles mixtes Webanesthésie Intégration dans une offre plus large de services: workflows des praticiens et des scientifiques (protocole dexpérience, outil dévaluation et de simulation, arbres décisionnels, informations professionnelles, sites communautaires etc…) Clineguide/UpToDate (Point of Care information) Portails métiers

18 18 WK-Vet.fr

19 19 Des évolutions vers plus de valeur Open Access Modèle publicitaire: « Publications scientifiques financées par la pub… on y est » Portail du GFII du 13/09/2007 avec un site gratuit sur la cancérologie Modèles mixtes Webanesthésie Intégration dans une offre plus large de services, sur les workflows des praticiens et des scientifiques (protocole dexpérience, outil dévaluation et de simulation, arbres décisionnels, informations professionnelles périphériques, etc…) Portail WK ou Clineguide (Point of Care information) Ouverture vers le grand public initiative INIST/Chapitre.com, articles en sciences, à terme 10Millions déclinaison de Neurology sur du Direct to Patient

20 20 Dans le respect des règles déontologiques de lédition en STM Evaluation par des pairs « peer review » comité de lecture, processus de validation Niveaux dexcellence Clair affichage des financeurs et des conflits dintérêt … et le professionnalisme des auteurs et des éditeurs De nouveaux référentiels de qualité éditoriale…

21 21

22 22

23 23 Sources European Commission: Study on the Economic and technical evolution of the Scientific Publication markets in Europe (Janvier 2006) Rapport Salençon sur lIST, Ministère de lEnseignement Supérieur et de la Recherche (Mai 2008) Xerfi: Presse Professionnelle (Juin 2008) Jean-Pierre LARDY, Université Lyon 1, Le Libre Accès à linformation scientifique et technique (Juillet 2008) i-expo 2006: les mutations des modèles de production et de diffusion de lIST i-expo 2009: Table ronde: les nouveaux modèles économiques de linformation professionnelle à lère du numérique Dépêche du GFII

24 24 Présentation des premières conclusions du groupe de travail Modèles Economiques

25 25 Information Représentation Association professionnelle, loi 1901, créée en 1979 Plus dune centaine de membres Représente toute la chaîne de linformation professionnelle - Producteurs, éditeurs - Diffuseurs, agrégateurs de contenus - Editeurs de logiciels - Cabinets de conseil - Bibliothèques universitaires - Cellules de veille, centres de ressources documentaires Prospective Groupes de travail Diffusion des données publiques Open Access Abonnement électronique Intelligence économique et Economie de linformation Modèles économiques de la vente dinformation Les enjeux du multilinguisme Valorisation du patrimoine audiovisuel et photographique Commission Communication Internet+ Pro Valorisation / Promotion Voyages détude Foire du Livre de Francfort Salon Online Information de Londres Formation Etudes Le marché de l'information électronique professionnelle 2008, étude réalisée à la demande du GFII par SerdaLab Réalisation et expérimentation de scénarios économiques dans le domaine de lédition scientifique, technique et médicale (Ministère de la Recherche) L'édition scientifique française en sciences humaines et sociales (TGE Adonis) Réutilisation des informations publiques : comment gérer et valoriser vos données avec lexpertise de Maître Jean Martin Annuaire des membres sur Communiqués de presse des membres sur Organisation dun pavillon français au salon Online Information de Londres Commission Européenne Ministère de lenseignement supérieur et de la recherche Secrétariat détat à léconomie numérique APIE CADA Le GFII au cœur des réseaux Europes one-stop shop on Public Sector Information re-use Lassociation des acteurs publics et privés de linformation numérique professionnelle La Dépêche du GFII La Newsletter sur le marché de linformation professionnelle Site web du GFII GFII co-organisateur de :

26 26 Les membres du GFII

27 27 Eléments de Synthèse du groupe de travail "Modèles économiques" Le GFII a constitué un groupe de travail pour permettre à ses membres de partager les analyses et retours d'expériences sur les modèles économiques de l'information professionnelle. Ce groupe a permis de confronter les points de vue des fournisseurs et des clients utilisateurs. Les auditions ont porté sur l'information scientifique, technique et médicale, l'information juridique et réglementaire, l'information presse et dautres champs de linformation professionnelle (services dagrégation et de bases de données). Une table ronde sest tenue sur i-expo le 18 juin 2009 comme suite de ce groupe de travail.

28 28 Une convergence des attentes La volonté des clients de trouver une offre de contenus et de services intelligibles est en cohérence avec celle des fournisseurs de proposer des formules de monétisation pérennes et simples à organiser (l'abonnement). Ce souci de simplicité est aussi à mettre en cohérence avec la recherche systématique d'une meilleure maîtrise des budgets et un souci de programmation des acquisitions. La complémentarité des modalités d'accès est soulignée : le numérique vient compléter une offre papier en proposant des services additionnels perçus par l'utilisateur comme à forte valeur ajoutée tels que : une meilleure structuration de l'information, l'indexation des données, la cartographie, la formation aux outils. Ces services en ligne doivent à l'avenir proposer une nouvelle forme de partenariat client / fournisseur. L'enjeu est de réduire le temps de recherche au profit de l'analyse ; soit de fournir un accompagnement pour la valorisation des données collectées et une aide à la décision.

29 29 Des clients vigilants En dépit des spécificités sectorielles et approches métier, les attentes exprimées par les clients se retrouvent dans la maîtrise des fondamentaux : la qualité et lexhaustivité des contenus et services la nécessité de se voir proposer des modalités d'accès simples (l'abonnement est plus facile à gérer que l'acquisition occasionnelle) et plus personnalisés ("casser la rigidité de certains modèles de vente par bouquets") le souhait de disposer d'outils de gestion (statistiques dutilisation) et de suivi des abonnements avec pour finalité de mieux maîtriser les budgets acquisition et développer une logique de planification sur la durée la recherche de services à valeur ajoutée pour optimiser la gestion de l'information (formation, workflow, bureaux virtuels, gestion du nomadisme, etc.)

30 30 Des fournisseurs impactés par la crise Double phénomène déstabilisant sur le marché de l'information avec le déploiement des usages numériques et l'émergence et la dissémination du fait gratuit. La publicité s'est imposée dans ce contexte comme étant la/une source de revenus de substitution probable et a modifié les termes de la relation client fournisseur en instituant une gestion tripartite de la relation (éditeur / client / annonceur). La crise actuelle se traduit par un tarissement mécanique de la manne publicitaire. Les fournisseurs sont engagés dans une logique de mutations profondes qui dans sa manifestation la plus extrême peut se traduire par un changement de métier ("nous sommes passé d'un métier d'éditeur à celui d'une SSII"). Mais la "rentabilité" d'un client qui achète du "papier" demeure de loin largement supérieure à celle d'un client qui consomme en ligne. La complémentarité des contenus papier et numérique est réaffirmée avec force.

31 31 Des fournisseurs impactés par la crise, mais engagés dans l'innovation Les pistes émises par les fournisseurs sont de: privilégier le modèle par abonnements diversifier les risques (la perte massive d'abonnements surtout vraie en temps de crise) en développant des modèles mixtes ou alternatifs (paiement à l'acte encore peu développé, formules d'abonnements allégées, …) intégrer et valoriser l'information gratuite à partir des contenus produits par les utilisateurs avertis ou experts développer les services additionnels à la délivrance de contenus informationnels selon le principe de la convergence des outils et des contenus (formation, e-learning, rich media, recherche sémantique, cartographie, etc.) capitaliser sur la notoriété de certaines marques fortes reconnues par le marché en développant des produits et services dérivés poursuivre la réflexion sur l'open access notamment dans le domaine de l'information scientifique et technique bien que les retours d'expérience soient limités à ce jour.

32 32 Un marché qui cherche le Modèle de demain de nouvelles technologies qui engendrent de nouveaux usages (mobilité, hyperconnectivité, accès temps réel, collaboration, …), des besoins autres que ceux connus actuellement de nouveaux entrants en provenance du monde du web qui arrivent avec des modèles non maîtrisés par les acteurs traditionnels (gratuité financée par la publicité notamment) d'un environnement réglementaire nouveau avec l'émergence de l'accès ouvert aux données publiques de nouvelles catégories de consommateurs (les "digital natives" qui innervent l'entreprise de nouveaux modes de consommation) et qui peuvent concourir à la production de contenus (user generated content) Il convient de réaffirmer que le dogme de la gratuité, somme toute factice in fine, ne peut s'avérer être viable à terme. Aux clients également daffirmer la primauté aux options de qualité et de pertinence de loffre dinformation.

33 33 Merci! Pour me joindre:


Télécharger ppt "1 Les dernières tendances des modèles économiques de linformation professionnelle Rémi BILBAULT DG Pôle Santé Action Sociale WOLTERS KLUWER FRANCE Administrateur."

Présentations similaires


Annonces Google