La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Etude des marqueurs discursifs et énonciatifs dans des prises de notes et des textes rédigés à partir de prises de notes en L2 Agnès Tutin, Françoise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Etude des marqueurs discursifs et énonciatifs dans des prises de notes et des textes rédigés à partir de prises de notes en L2 Agnès Tutin, Françoise."— Transcription de la présentation:

1 1 Etude des marqueurs discursifs et énonciatifs dans des prises de notes et des textes rédigés à partir de prises de notes en L2 Agnès Tutin, Françoise Boch LIDILEM (Université Grenoble 3) L écriture dans tous ses états Aix mai 2003

2 2 Le cadre de létude Projet Cognitique Axe « Apprentissages des langues ; dysfonctionnements et remédiations » Titre du projet : « La prise de notes en langue première et en langue seconde : Approche pluridisciplinaire des procédures et des processus de transfert de compétences L1/L2 » Equipe responsable : Psyclé (Annie Piolat et Marie- Laure Barbier), Aix en Provence.

3 3 Objectifs de létude Evaluer dans quelle mesure les marques discursives et énonciatives apparaissant explicitement dans le texte source ont une incidence sur la dimension macrostructurelle dans les productions : prises de notes et textes cibles.

4 4 Productions étudiées Les productions étudiées sont des prises de notes (PDN) en L2 et leur reformulation dans un texte cible à partir dun texte source oralisé décrivant les procédures dinscription à luniversité des étudiants étrangers.

5 5 Passages étudiés Reformulation sous forme de PDN de deux passages procéduraux, lun comportant de nombreuses marques énumératives, lautre moins marqué au plan structural. Reformulation sous forme de texte cible dun passage évaluatif, dans lequel lintention communicative est formulée peu explicitement.

6 6 Etude 1 : Etude de la structuration et des marqueurs dénumération Hypothèses : Un texte source à structure fortement marquée (marques énumératives et chronologiques) conduit à une meilleure prise de notes de la structure du texte. La compréhension du texte (contenu propositionnel) entre en concurrence avec la compréhension de la structure.

7 7 Etude 1 : Méthode A partir de deux passages du texte source: Un passage à structure fortement marquée. Un passage à structure moins marquée. 1. Repérage de la structure dans les PDN: Marques énumératives et linguistiques. 2. Vérification du degré de compréhension du texte source dans les textes cibles correspondants

8 8 Etude 1 : Passage A (passage procédural très structuré) A partir de ce moment là, il vous faudra suivre les quatre étapes suivantes : - tout dabord, vous procurer les imprimés officiels pour une demande dadmission préalable entre le 2 novembre et le 15 janvier auprès des services culturels de lambassade de France dans votre pays dorigine ou de résidence, - vous devrez ensuite leur renvoyer le dossier complet en indiquant par ordre de préférence les universités choisies et en joignant les pièces demandées (en particulier, pensez-y, une traduction certifiée conforme du titre permettant laccès à lenseignement supérieur). - vous recevrez dans un troisième temps une convocation dans laquelle il vous sera demandé de passer une épreuve linguistique testant votre connaissance de la langue française. - pour finir, dès réception de la lettre dacceptation de luniversité daccueil, vous devrez confirmer votre inscription avant le 31 juillet.

9 9 Si vous demandez une inscription en troisième cycle, vous devrez - prendre contact avec le responsable de la formation doctorale de votre choix qui vous proposera un entretien et éventuellement un test de votre niveau en langue française, - vous devrez vous procurer ensuite une demande dadmission en DEA auprès de la division des étudiants en 3 ème cycle que vous devrez renvoyer avant le 31 octobre. - et attendre là encore la réponse de la commission pédagogique avant de vous inscrire. Etude 1 : Passage B (passage procédural moins structuré)

10 10 Etude 1 : Résultats prises de notes Passage A (structuré) 13 structures de PDN hiérarchisées avec numérotation des étapes avec alinéas et tirets 1) procurer documents officiel de lambassade de France 2) renvoyer dossier complet 3) vous recevez passez epreuve linguistique en français. 4) après lettre dacceptation accepter avant 31 juillet 3 structures de PDN linéaire 4 étapes. demandé official –appliquation –renvoyer dossier complet. 2nov 4 jan acces enseign superior. convocation. connaissance langue francais. acception, confirm avant 31 juilet.

11 11 Etude 1 : Résultats textes cibles Passage A (structuré) Marques chronologiques remplacent les marques énumératives (dabord, ensuite…) dans une majorité des textes (10 sur 16). Pas domissions dans les procédures (repérage des 4 procédures partout effectué) mais quelques interprétations erronées (erreurs dans linterprétation de la procédure).

12 12 Etude 1 : Résultats prises de notes Passage B (moins structuré) 12 structures de PDN hiérarchisées avec alinéas et tirets (2) 4 structures de PDN non hiérarchisées 3ème cycle - prendre contact avec dept. de votre choix. - va demander un teste de langue. - attendre réponse de la uni avant de vous inscrire. 3° cycle prendre contact avec represents doctorelle, teste de niveau française 31 octobre la comission de … inscrire

13 13 Etude 1 : Résultats textes cibles Passage B (moins structuré) Marques chronologiques quasi absentes (mais moins de procédures). De nombreuses omissions dans les procédures (seuls trois textes comportent les trois procédures). Mais lexique plus complexe que dans le premier texte.

14 14 Etude 1 : Synthèse Forte incidence des marques de structure du texte source sur « la prise de structure » et sur « la prise du fond ». Dans les textes de type procédural, peu de concurrence entre la macro-structure et le contenu micro-structurel mais complémentarité.

15 15 Etude 2 : Etude des marques discursives et énonciatives dans un passage évaluatif Démarche inverse : A partir de marques discursives et énonciatives dans les textes cibles, repérage des éléments déclencheurs dans les textes sources. Hypothèse : Dans les textes argumentatifs, les marques discursives et énonciatives apparaissant dans les textes cibles ne sont pas entièrement déductibles de marques similaires dans le texte source. Restructuration argumentative

16 16 Etude 2 : Passage évaluatif Si maintenant vous vous inscrivez par vos propres moyens, hors des programmes déchanges, sachez que cest possible dans tous les départements de luniversité (que ce soit les arts, les lettres, les langues, les sciences humaines et sociales etc.). Mais dans ce cas, linscription se fait de façon individuelle, et doit être renouvelée chaque année. Le problème aussi, cest que vous naurez pas daide pour les aspects pratiques de la vie en France, et de ce fait, de nombreux étudiants trouvent ce premier contact avec luniversité difficile. Ces étudiants disent souvent (je les cite) quils ont perdu beaucoup dénergie à aller dun bureau à un autre avant davoir la bonne information, que personne nétait là pour les renseigner et quils ont passé beaucoup de temps à comprendre ce quil fallait faire, avant de vraiment pouvoir commencer leurs études.

17 17 Etude 2 : Marques énonciatives Peu de marques de ce type dans le texte cible (8 marques de ce type sur 16 textes). Quelques adjectifs qualifiant la difficulté de la situation : difficile, complexe, compliqué, plus dur. Les adjectifs évaluatifs ne sont pas directement repris du texte cible, mais résultent de lévaluation de la situation.

18 18 Etude 2 : Connecteurs argumentatifs (au sens large) Assez peu de marques de ce type dans le texte cible (26 marques dans 16 textes). Si, sauf que, parce que, mais, malheureusement, car, malgré, néanmoins, par contre... La majorité des connecteurs ne sont pas des reprises du texte source (18 sur 26 connecteurs). Pour ceux qui sont dans une situation hors d'un programe d'échange la procédure devient un peu plus compliqué car ils ne reçoivent pas des aides ni au niveau de la vie dans le pays ni au niveau practique. Malgré ces inconvenient, tous les étudiants qui ainsi le souhaient pourront s'inscrire dans la section qu'ils prefèrent, à savoir : Art, Lettres, Sciences etc. Néanmoins beaucoup des étudiants remarquent que l'inscription implique une perte d'énergie avan importante avant d'eobtenir la bonne information ainsi qu'une perte de temps avant de pouvoir commencer leurs études, car ils sont dépourvu de toute aide….

19 19 Etude 2 : Synthèse Linsertion des marques énonciatives et des connecteurs argumentatifs dans les textes cibles nest pas entièrement corrélée dans le passage évaluatif à la présence de marques similaires dans le texte source. Lévaluation des productions pour ce type de passage nécessite lutilisation de modèles textuels rhétoriques, par exemple RST (Rhetorical Structure Theory de Mann & Thompson 86).

20 20 Pour conclure Le type textuel a une forte incidence sur la notation et la réécriture des traces macrostructurelles. Dans les passages procéduraux, notation littérale (ou similaire) des marques (parallélisme). Coopération entre niveau macrostructurel et niveau microstructurel. Dans les passages argumentatifs, reformulation et insertion fréquentes de marques discursives. Concurrence entre niveau micro- et macro? (Hypothèse développée dans un prochain article pour Pratiques) Les types textuels doivent être pris en compte dans les techniques de rédaction. Nécessité de travailler sur le repérage des marques textuelles et sur les relations rhétoriques.


Télécharger ppt "1 Etude des marqueurs discursifs et énonciatifs dans des prises de notes et des textes rédigés à partir de prises de notes en L2 Agnès Tutin, Françoise."

Présentations similaires


Annonces Google