La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Utilisabilité des logiciels interactifs FFO-Maths-GR13-Mars 2001 Élisabeth Delozanne, IUFM de Créteil, LIUM Conception.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Utilisabilité des logiciels interactifs FFO-Maths-GR13-Mars 2001 Élisabeth Delozanne, IUFM de Créteil, LIUM Conception."— Transcription de la présentation:

1 Utilisabilité des logiciels interactifs FFO-Maths-GR13-Mars 2001 Élisabeth Delozanne, IUFM de Créteil, LIUM Conception et Évaluation fondées sur des scénarios

2 Plan zErgonomie, Conception centrée utilisateur et Utilisabilité zProblèmes d'utilisabilité des sites Web zCatégories de sites Web zUne méthode d'évaluation rapide zApplication de la méthode yévaluation du site de l'IUFM de Lille yconception du site Maths de l'IUFM de Créteil

3 Objectifs de la séance zPrendre conscience des problèmes d'utilisabilité zApprendre à regarder des logiciels interactifs d'un point de vue ergonomique zApprendre à se servir de scénarios d'utilisation s'appuyant zdes personnages zune description des tâches zS'appuyer sur des scénarios pour adopter un point de vue utilisateur zConnaître l'existence des critères et des guides ergonomiques zSappuyer sur des critères et des scénarios ypour établir des rapports dévaluation ypour mettre au point des documents de conception exemple : sites web

4 Conception de site : les intervenants zmarketing zcommunication zinfographie zergonomie zinformatique

5 Conception de logiciels éducatifs zQuels acteurs ?

6 Virign atlantic

7 Air France

8 L ergonomie zPetit Robert : zdu grec ergon (travail) zétude scientifique des conditions (psychologiques et socio- économiques) de travail et de relations entre l'homme et la machine zRabardel zscience zcomprendre le travail pour contribuer à la conception et à la transformation des situations de travail zmenée dans l'intérêt des personnes et des entreprises zla santé, la sécurité, le confort et les compétences des personnes zl'efficacité et la qualité du travail zErgonomie des logiciels interactifs, des interfaces Homme/Machine (IHM) zPorte parole des utilisateurs

9 Intervention ergonomique zPas uniquement cosmétique zPas uniquement « en pompier » zAnalyse des besoins, de lactivité, de la tâche zMise à disposition des fonctions utiles pour lutilisateur zMise au point de la navigation, du dialogue zNiveau de guidage requis zPrise en compte du vocabulaire métier zÉtude du contexte dutilisation

10 Conception centrée utilisateurs zlogique de fonctionnement vs logique dutilisation zprendre en compte les besoins des utilisateurs yvariabilité yspécificité ydifférences zils ne suffit pas de demander aux utilisateurs ce quils veulent : yméthodes ytechniques yexpérience pour mener lanalyse des besoins lergonomie des Interfaces Homme/Machine 2 concepts clés : utilité et utilisabilité

11 Utilité et utilisabilité zUtilité zpermet à lutilisateur d'atteindre ses buts de haut niveau zfonctionnalités zUtilisabilité zla possibilité, le confort d'utilisation zrègles de dialogue, de navigation zA Guide to usability zsanté, sécurité, efficacité, plaisir zSchneiderman : l'utilisabilité se mesure principalement ztemps d'apprentissage, vitesse d'exécution des tâches, taux d'erreurs, facilité de rétention dans le temps, satisfaction subjective zBastien zutilisabilité : qualité ergonomique de l'interface

12 Problèmes dutilisabilité des sites web zVos 5 problèmes clé :

13 Ceux des experts z7 péchés capitaux des sites Web (Zdnet Anchor desk) ynavigation inconsistante, liens morts, sites dédiés à un seul navigateur, aucune personne à contacter, frames, sites qui ouvrent de nouvelles fenêtres, panneaux en construction z5 principales erreurs de conceptions (HP Ebusiness) yles animations, présentation non fonctionnelle, liens pas clairs, recherche qui n aide en rien, design qui na rien à voir avec les préoccupations de lutilisateur z6 erreurs fondamentales (Nielsen) yconsidérer le web comme une brochure publicitaire, centrer le site sur les problèmes internes de lentreprise, calquer sa structure sur celle de lentreprise, ne pas tester avec des débits plus lents et du matériel moins performant, écrire des textes comme pour une lecture papier, considérer son site ou sa page comme le bout du monde

14 Vos cinq critères de qualité

15 Ceux des experts zauditweb yrapidité du site, aisance de la navigation, pertinence du design, respects des standards, qualité du service zinternet World ytemps de chargement, facilité d utilisation, Design graphique, facilités commerciales, contenu, commentaires généraux zNielsen ytéléchargement rapide, régularité et fréquence des mises à jour, utilisation facile du site, contenu de qualité

16 Critères de Nielsen 1. Visibilité de létat du système 2. Cohérence entre le système et le monde réel 3. Contrôle à lutilisateur et liberté daction de lutilisateur 4. Consistance et respect des standards 5. Prévention des erreurs 6. Reconnaître des objets plutôt que mémoriser des options 7. Flexibilité et efficacité dutilisation 8. Esthétique et design sobre 9. Aide à la reconnaissance, le diagnostic et la récupération des erreurs 10. Aide et documentation

17 zRégles d'or ou critères ou propriétés zcohérence et homogénéité zconcision zretour d'informations zflexibilité zstructuration des activités et guidage zcontrôle entre les mains de l'utilisateur zprévision et récupération des erreurs zcompatibilité zsignifiance des codes et dénominations Critères ergonomiques, Heuristiques, Principes, Guides de style

18 Règle de cohérence et d'homogénéité zobjectif : rendre l'interface prédictible zchoix d'une métaphore d'interaction : unité de cohérence générale zmonde réel (manipulation directe) zconversation (langage de commandes et LN) zpour une même tâche : suite d'actions identiques zstabilité de l'écran : ytitres, messages, informations localisés au même endroit d'un écran à l'autre zchoix et prises de décisions se font de manière identique zaccès aux options des menus zterminologie constante zq, logout,., quitter, fermer zconstruction de phrases constantes

19 Règle de concision zobjectif : limiter la charge cognitive zcompromis entre le bref et l'expressif zpas de gadgets inutiles, limiter les fonctionnalités zéviter les surcharges d'informations (limiter la densité) zréduire la charge mnésique et le nombre d'actions physiques zabréviations (utilisateurs expérimentés) zcompréhensibles zdérivables selon des règles précises (commande I ou P) zmacro-commandes zflexibilité zabstraction zminimiser les entrées : zcouper-coller zvaleurs par défaut (dynamiques ou préférences) zdéfaire-repéter

20 Retours d'informations zObjectif : informer zpour permettre à l'utilisateur d'évaluer son action (modèle de Norman) zpour rassurer (temps de réponse long) zpour réduire la charge cognitive zindication du contexte de travail (fenêtre courante, états, curseurs actifs) zreprésentation des déplacements zprésentation des options (menus fantômes, surgissant, pop-up)

21 Flexibilité zObjectif : prendre en compte la diversité des utilisateurs et des situations zinterface adaptative (intelligente) ou adaptable (par l'utilisateur) zpréférences, tableaux de bord zprendre en compte les niveaux différents d'expertise zréparations lexicales zvaleurs par défaut parmi une liste à sélectionner zchoix de l'initiative du dialogue (novice, expérimenté) zreprésentation multiple des concepts zassocier plusieurs objets de présentation à un concept donné zvariations sur une forme de base unique zpossibilité de résoudre un problème de plusieurs manières zinteraction à plusieurs fils zrespect du rythme de l'utilisateur zéviter d'imposer un ordre pour les entrées d'informations

22 Structuration des activités et guidage zobjectif : facilité l'apprentissage par l'action, l'orientation, les prises de décisions ztechnique des roulettes de sécurité (étayage, scaffolding), zincitation (prompting, affordance) zstructure de contexte déterminée par les actions possibles zgranularité des commandes zformat d'écran zorganisation spatiale des données importantes zgroupement zformat de présentation (titre, courbe, couleur, encadrés, justification) zstructuration des menus (préférez la largeur)

23 Règle du contrôle à l'utilisateur zobjectif : l'interface doit apparaître comme étant sous le contrôle de l'utilisateur zle système n'exécute des opérations qu'à la suite d'actions explicites de l'utilisateur zex: ne pas changer d'écran sans demande explicite zprévenir si changement de contrôle zprévoir pour les experts la possibilité d'anticiper, de sauter des étapes

24 Prévisions et récupérations des erreurs zObjectif : l'utilisateur a le droit à l'essai erreur zprévention zmessage d'alerte (quitter sans sauver) zprotéger en écriture ce qui n'est pas accessible à l'utilisateur (label des formulaires...) zdétecter les erreurs dès la saisie zlors des saisies minimiser la frappe zmessages d'erreurs zimmédiats zinformatifs zrécupération zretour en arrière zannulation d'une commande

25 Compatibilité zavec les supports papier zavec les habitudes des utilisateurs zavec l'organisation de l'entreprise zavec d'autres logiciels => se conformer aux normes et aux standards

26 Signifiance des codes et dénominations zcodage : zcodes numériques zunanimité contre eux, décomposables en unités significatives zcodes mnémoniques : plus faciles à retenir zcodes chromatiques zà n'utiliser que pour renforcer un codage zcode iconique zfacile à mémoriser zévocateur ? zcodes graphiques zdénominations zse conformer aux usages des opérateurs, de l'entreprise zprécision : afficher, voir, imprimer zpréférer les verbes aux noms verbaux pour les actions

27 Conclusion sur les critères zart délicat de lévaluation heuristique zfaire des compromis entre différentes recommandations contradictoires en fonction de la tâche, de l'activité ou du public cible zmais ne pas introduire de gadget ni multiplier les fonctions zétudier de nombreuses interfaces d'un regard critique et piquer les bonnes idées zregarder de nombreux guides et critères (Cf. le web)

28 Catégories de sites Web zLes boutiques électroniques (Frontshop) zLes ressources zLes portails zLes chaînes dinformation zLes sites communautaires

29 Une méthode d'évaluation rapide en 5 étapes 1. identifier les objectifs du site et les critères de succès 2. caractériser des classes d'utilisateurs et définir des personnages 3. écrire un ensemble de tâches et relier les tâches aux personnages pour créer des scénarios 4. effectuer une inspection heuristique (rapport d expertise) fondée sur les scénarios et les principes ergonomiques et écrire rapport de recommandations 5. effectuer une revue de conception pour évaluer l'utilisabilité à partir des scénarios

30 Application de la méthode zsite : zbuts du site : zcritères de succès : zcréation de scénarios : yUn personnage yUne description des tâches

31 Catégories dutilisateurs : zPublic cible : zCréation dun personnage : yQuoi ? xButs, attentes, motivations yQui ? xAge, sexe, éducation, expérience en informatique et sur internet yContexte xQuand ? Où ? Sur quel ordinateur ? Taille de lécran ? Sur quel navigateur ? Quelle connection ? yPsychologie xtimide/agressif, impatient/patient, impulsif/systématiques yLui donner un nom

32 Scénarios dutilisation : y5 principales utilisations du site x1 x2 x3 x4 x5 yassocier un personnage à chaque utilisation et écrire le scénario.

33 Inspection heuristique (ou jugement dexperts) zchoisir au moins deux experts (domaine et utilisabilité) zprocédures : yjouer un des scénarios ynoter tous les problèmes rencontrés yanalyser les causes yproposer des solutions yrédaction dun rapport

34 Revue de conception : zrôles : scribe, président, un utilisateur et des évaluateurs zobjectifs : yfaire surgir les problèmes potentiels ynoter les problèmes sur des posts-it zrègles yôter sa casquette de concepteur, ne pas se défendre yrester fixé sur la tâche yrésister à la tentation den finir ybut : trouver les problèmes pas les résoudre ytout le monde a une voie égale yne pas trier les remarques et garder même les remarques insignifiantes ypas plus dune heure

35 Retenir zutilité/utilsabilité zconception centrée utilisateurs zregarder beaucoup de sites, de logiciels dun œil critique zregarder les « guidelines » et leur séries d exemples et de contre- exemples znoter les bonnes idées et les idées à ne pas imiter


Télécharger ppt "Utilisabilité des logiciels interactifs FFO-Maths-GR13-Mars 2001 Élisabeth Delozanne, IUFM de Créteil, LIUM Conception."

Présentations similaires


Annonces Google