La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L innovation, une affaire d Etat? Piloter la r é forme face à la III° r é volution industrielle Thèse présentée par Claude Rochet LAREQUOI Université

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L innovation, une affaire d Etat? Piloter la r é forme face à la III° r é volution industrielle Thèse présentée par Claude Rochet LAREQUOI Université"— Transcription de la présentation:

1

2 L innovation, une affaire d Etat? Piloter la r é forme face à la III° r é volution industrielle Thèse présentée par Claude Rochet LAREQUOI Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines Pour lobtention du titre de Docteur ès sciences de gestion 8 juillet 2005

3 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?2 Origine de la recherche Une assertion du sens commun:Une assertion du sens commun: –L Etat serait « en retard » sur le secteur priv é –Les organisations publiques ne sont pas r é formables Une exp é rience personnelleUne exp é rience personnelle –Le secteur public est un lieu d innovations m é connues … –… bien que les mod è les mentaux des managers publics soit largement obsol è tes Un constatUn constat –L Etat n a jamais co û t é aussi cher et son utilit é est contest é e … –… qu au moment o ù ses besoins d é volution sont les plus pr é gnants

4 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?3 Probl è mes d une telle recherche Comment analyser une r é alit é dont on est l acteur?Comment analyser une r é alit é dont on est l acteur? « L Etat » : Un objet à d é finir pour les sciences de gestion« L Etat » : Un objet à d é finir pour les sciences de gestion Une analyse sous pression du temps court et du sens communUne analyse sous pression du temps court et du sens commun => Une approche h é r é tique « à la Schumpeter »=> Une approche h é r é tique « à la Schumpeter » –S inscrire dans le temps long de l é volution –Une approche pluridisciplinaire qui touche à la philosophie politique

5 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?4 Théorie Information Experience Qu'est-ce qui se passe? Comment çà se passe? Pourquoi….? Que faire? ConnaissanceCompréhension Prise de décision stratégique Bien faire les chosesFaire les bonnes choses Un cycle d'apprentissage permanent Passé Futur Cadre de r é f é rence: comprendre pour d é cider Théorie de lévolution, des systèmes dynamiques et adaptatifs, analyse historique Enquête, terrains de recherche Recherche intervention, chantiers pilotes LEtat et les causes de la richesse des nations Ce qui est cause et ce qui est effet; critique des modèles explicatifs dominants et propositions Modèles et outils de pilotage de la réforme

6 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?5 Design de la recherche Laboratoire Intervention: Agir « sur » le réel Action: Etre « dans » le réel Induction Abduction Déduction Littérature, analyse historique: Les fondateurs: A. Smith, F. List, Schumpeter Les contemporains: Abramovitz, Braudel, Bairoch,Freeman, Mokyr, Perez, Reinert, North, … Analyse de la dynamique de linnovation Analyse et restitution des expériences: Séminaires LAREQUOI, RECEMAP, CESMAP OCDE Colloques ENA (2) Pilote du programme 4 de la Mission Interministérielle Recherche et Enseignement supérieur Mise en œuvre de la LOLF Etude Nationale sur les EPN (2002) Etudes de cas, primaires et secondaires Les pratiques dinnovation dans les grandes organisations (MINE) Concepts de pilotage stratégique Hypothèses opérationnelles

7 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?6 Une d é marche h é r é tique, « à la Schumpeter » Ni harmonie, ni d é terminisme:Ni harmonie, ni d é terminisme: –L Etat joue un rôle cl é dans le processus de co- é volution des leviers de la richesse des nations: science, culture, technologie, é conomie, institutions Le d é calage entre é volution de l Etat et des autres leviers est critiqueLe d é calage entre é volution de l Etat et des autres leviers est critique –Le pilotage du d é calage - et sa r é duction - est le levier principal de la performance des nations Si ces deux hypoth è ses sont v é rifi é es …Si ces deux hypoth è ses sont v é rifi é es … –… on peut penser la « r é forme de l Etat » de mani è re assez diff é rente des conceptions dominantes actuelles

8 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?7 Epuisement du paradigme Nouveau paradigme Système techno- économique Inertie institutionnelle Pression économique et sociale pour le changement Réconciliation Nouveau sens commun Réconciliation Nouveau sens commun Nouveau cadre socio-politique Période de croissance durable Nouveau cadre socio-politique Période de croissance durable Momentum étudié Un fil conducteur: le d é couplage d é volution Daprès Carlota Perez (2004)

9 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?8 Plan I° Partie: l Innovation: un processus socio-politiqueI° Partie: l Innovation: un processus socio-politique –Le temps long: L Etat acteur de l é volution? –Le temps court: La dynamique de l innovation à l heure de la III° r é volution industrielle –L Etat et la technologie: une alliance de longue date II° Partie:II° Partie: –L é volution de la pratique manag é riale de l Etat –L é volution des organisations: quatre cas –L é volution des institutions: la LOLF Enseignements pour le pilotage et pistes de rechercheEnseignements pour le pilotage et pistes de recherche

10 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?9 Dans le sc é narios de co- é volution de 5 sous-syst è mes … Science: création de possibles Culture: génération de connaissance utile, croyances, aptitude au changement Politique: cadre légal, droits de propriété, coûts de transaction, scolarisation, cohésion sociale Technologie: création dartefacts, innovation Economie: capital disponible, investissement, organisation du travail ….comment évolue lEtat? Source: C. Freeman 1

11 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?10 Les enjeux de la III° r é volution industrielle La partie visible, la technique, ne créée pas, par elle-même, de richesse… … cest la connaissance, le logos, qui permet que la technologie crée de la valeur… … le progrès technologique est tributaire de facteurs non technologiques: pratiques dinnovation, transformation organisationnelle, évolution des consensus sociaux et du cadre institutionnel…. 1

12 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?11 En conclusion, une assertion de F. List non falsifi é e: « En tout temps et en tout lieu lintelligence, la morale et lactivité des citoyens se sont réglées sur la prospérité du pays, et la richesse a augmenté ou décru avec ces qualités; mais nulle part le travail et léconomie, lesprit dinvention et lesprit dentreprise des individus nont rien fait de grand là où la liberté civile, les institutions et les lois, ladministration et la politique extérieure, et surtout lunité et la puissance nationale ne leur ont pas prêté appui » (List, 1841) « En tout temps et en tout lieu lintelligence, la morale et lactivité des citoyens se sont réglées sur la prospérité du pays, et la richesse a augmenté ou décru avec ces qualités; mais nulle part le travail et léconomie, lesprit dinvention et lesprit dentreprise des individus nont rien fait de grand là où la liberté civile, les institutions et les lois, ladministration et la politique extérieure, et surtout lunité et la puissance nationale ne leur ont pas prêté appui » (List, 1841) 1

13 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?12 Comment l Etat peut-il é voluer? Un bilan de la Nouvelle Gestion Publique:Un bilan de la Nouvelle Gestion Publique: –R é duire la politique à la gestion –Co û ts é lev é s et retard technologique Peut-on r é former les organisations publiques?Peut-on r é former les organisations publiques? –Comment bâtir des organisations publiques r é silientes? Coupler r é forme du cadre institutionnel et de la gestion publiqueCoupler r é forme du cadre institutionnel et de la gestion publique –Les risques de viser deux cibles avec une seule fl è che Le test: la construction du Programme 4Le test: la construction du Programme 4 –Mettre la strat é gie politique aux commandes pour piloter la r é forme de la gestion 2

14 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?13 Conclusions L Etat est au c œ ur du processus d é volutionL Etat est au c œ ur du processus d é volution La r é forme est n é cessaire et possibleLa r é forme est n é cessaire et possible Il est possible de bâtir des organisations publiques r é silientes …Il est possible de bâtir des organisations publiques r é silientes … … par un r é seau agile d acteurs pilot é es par le centre… par un r é seau agile d acteurs pilot é es par le centre Le management public peut contribuer à cr é er la base de connaissance n é cessaire à cette é volutionLe management public peut contribuer à cr é er la base de connaissance n é cessaire à cette é volution … mais les facteurs d é volution des institutions et des organisations sont diff é rents et peu li é s… mais les facteurs d é volution des institutions et des organisations sont diff é rents et peu li é s … et d é pendent avant tout de l é volution des id é es et de la culture comme institutions informelles… et d é pendent avant tout de l é volution des id é es et de la culture comme institutions informelles 2

15 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?14 Les quatre apports de notre approche Sur longue p é riode, l é tude de la synchronisation de l é volution des 5 sous-syst è mes est pertinente pour comprendre les trajectoiresSur longue p é riode, l é tude de la synchronisation de l é volution des 5 sous-syst è mes est pertinente pour comprendre les trajectoires Elle est corr é l é e aux trois sc é narios d Abramovitz: « Percer, rattraper ou d é cliner »Elle est corr é l é e aux trois sc é narios d Abramovitz: « Percer, rattraper ou d é cliner » On peut identifier des ph é nom è nes r é currents à la base de grands invariants de l é volutionOn peut identifier des ph é nom è nes r é currents à la base de grands invariants de l é volution Une contribution à la construction d un cadre d analyse permettant d int é grer science, technologie, é conomie culture au profit d une compr é hension du rôle et des besoins d é volution de l Etat.Une contribution à la construction d un cadre d analyse permettant d int é grer science, technologie, é conomie culture au profit d une compr é hension du rôle et des besoins d é volution de l Etat.

16 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?15 R é former l Etat autour d une architecture agile et modulaire? Etat Institutions Vision stratégique à 20 ans Règles du jeu Ladministration : les joueurs Une architecture agile et modulaire dacteurs Agences publiques à autonomie de gestion Partenaires privés Système dinformation partagé Système dinformation stratégique et de pilotage Retour dexpérience et mutualisation des pratiques Base de connaissance Management public

17 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?16 Conclusions pour le pilotage de la r é forme L'Evolution n est pas « l adaptation » mais le pilotage en fonction d un but politiqueL'Evolution n est pas « l adaptation » mais le pilotage en fonction d un but politique Les outils de pilotage existent: la question est celle du leadership strat é giqueLes outils de pilotage existent: la question est celle du leadership strat é gique La tâche principale de l Etat est de g é rer la destruction cr é atrice des consensus sociaux et des mod è les d activit é :La tâche principale de l Etat est de g é rer la destruction cr é atrice des consensus sociaux et des mod è les d activit é : –Recentrer l Etat sur sa mission strat é gique –Investir dans le capital humain –Un apprentissage continu entre l Etat et la soci é t é La perception de la crise ( le « d é clinisme » ) et le d é bat public permettent de rebâtir les consensus et les bases de la performance globaleLa perception de la crise ( le « d é clinisme » ) et le d é bat public permettent de rebâtir les consensus et les bases de la performance globale

18 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?17 Un Etat r é silient et adaptatif? Rationalisation bureaucratique De lEtat dominant à lEtat autiste Découplage de lévolution de lenvironnement et menaces. LEtat contesté Endogénisation du découplage par la crise ou le déclinisme Appropriation du processus de destruction créatrice refondation des consensus sociaux et réingéniérie des organisations. LEtat innovant Accumulation de capital humain et de leadership stratégique LEtat conquérant La philosophie politique de lEtat comme carburant de lévolution

19 8 juillet 2005 Claude Rochet: L'innovation: une affaire d'Etat?18 Limites de notre recherche et pistes Le management public interroge la philosophie politique mais ne peut r é pondre aux questions qu il poseLe management public interroge la philosophie politique mais ne peut r é pondre aux questions qu il pose N é cessit é de revenir aux principes de la philosophie politique classique (Strauss)N é cessit é de revenir aux principes de la philosophie politique classique (Strauss) –Pour penser la technique –Pour conjuguer vertu civique et contingences du r é el (Machiavel) Quels liens entre cycles des id é es et cycles technologiques?Quels liens entre cycles des id é es et cycles technologiques? Quelle é ducation pour les d é cideurs publics?Quelle é ducation pour les d é cideurs publics?


Télécharger ppt "L innovation, une affaire d Etat? Piloter la r é forme face à la III° r é volution industrielle Thèse présentée par Claude Rochet LAREQUOI Université"

Présentations similaires


Annonces Google