La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les rituels Des moments au service de compétences Lycée Alain Fournier Novembre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les rituels Des moments au service de compétences Lycée Alain Fournier Novembre 2012."— Transcription de la présentation:

1 Les rituels Des moments au service de compétences Lycée Alain Fournier Novembre 2012

2 Quest-ce quun rituel ? « Dans le monde scolaire, le rituel permet de sapprocher dune vision du monde partagée par les adultes et les élèves, vision du monde qui lui donne un sens et qui donne une place à chacun dans la communauté scolaire. Dans le rituel, au travers de la gestuelle, de la mise en scène et des pratiques quil met en œuvre, cest la dimension symbolique qui est en jeu … Le rituel crée le sentiment dappartenance, le sentiment dêtre une partie du groupe, dans un espace partagé. » Patrick BARANGER, Presses Universitaires de Nancy

3 Le rituel cest un moment collectif qui permet : dasseoir les règles de vie (on écoute celui qui parle - on lève le doigt pour demander la parole - on ne parle pas dautre chose…), de créer un cadre sécurisant, de construire par la répétition des savoirs et savoir-faire dans différents domaines (structuration du temps - discrimination visuelle puis lecture - numération), de développer la mémoire, la confiance en soi, lautonomie, par les repères constants qui sont ainsi offerts, de développer les capacités danticipation. la gestion de lhétérogénéité en différenciant les tâches suivant les élèves (plusieurs élèves responsables des tâches à effectuer). Moment de pédagogie différenciée.

4 Les rituels permettent : De structurer le temps, lespace, les conduites de lélève Lentrée sans crainte dans les apprentissages à chaque élève de trouver sa place dans le groupe Lacquisition par répétition et imprégnation de compétences qui évoluent avec lenfant * Réinvestissement et consolidation de certains apprentissages Acculturation des élèves à lécrit et aux différents supports de lécrit

5 Lintérêt des rituels Permettre à lenfant de se construire, de se construire une intelligence et dentrer dans la culture scolaire et dans le monde social. Une aide spécifique et systématique de lautre et du langage

6 Les écueils à éviter Moment trop long Moment trop répétitif, lassant Elèves passifs Quelles solutions ?

7 POURQUOI CERTAINS ELEVES NE RENTRENT PAS DANS CE TYPE DACTIVITES ? - Manque de maturité - Lenfant ne comprend pas le sens de ce travail, son utilité, sa fonction. - Lenfant ne comprend pas les mots utilisés : problème de lexique. - Cest une activité typiquement scolaire, qui ne se pratique pas dans les familles.

8 Les différents types de rituel Les rituels de politesse Les rituels de transition Les rituels dannonce, de communication Les rituels culturels Les activités ritualisées dapprentissage

9 Quelle organisation sur le tapis de regroupement ? Selon les possibilités offertes par lespace de la classe. Chaque enfant a sa place (nom) Laffichage doit être à hauteur des élèves Laffichage doit être de qualité Les supports doivent être si possible construits par les élèves Les élèves doivent être assis si possible en cercle

10 Les compétences Pour les activités ritualisées dapprentissage : PS : Obj : Capter lattention de tous les élèves GS : Obj : atteindre le sens et lutilité des activités.

11 Différents rituels Lappel Les présents et les absents La météo Lemploi du temps La date Dautres rituels possibles

12 Lappel Obj : apprendre à devenir membre dun groupe, à connaître les autres, à être reconnu Activités : Différentes réponses possibles Un élève caché doit reconnaître les élèves au son de leur voix Un élève fait lappel avec les étiquettes des présents ou celles des absents Faire lappel en ricochet Lenseignant fait lappel en scandant les prénoms, en variant la hauteur, lintensité et lintonation, en chantant Appeler les élèves M. / Mlle

13 Les présents et les absents En lien avec lappel Activités : Remplir le cahier dappel devant eux Ajouter le nom de famille en GS Coller la photo au dos des étiquettes : permettre lauto validation ou la validation par les pairs Accrocher son étiquette sous une bande numérique adaptée pour travailler lordre darrivée Comparer le nombre dabsents avec celui dhier

14 La météo Obj : observation ponctuelle de phénomènes climatiques particuliers occasionnels Activités : La place du soleil, le vent, la chaleur / le froid, la pluie Où est le soleil ? : mettre des étiquettes dans la classe Drapeau : pas de vent / vent faible / vent fort Thermomètre adapté pour éviter les nombres relatifs (couleurs du bleu au rouge : 4 zones) Pluviomètre adapté : 4 zones Effectuer 3 relevés par jour : constance, changement …

15 Lemploi du temps Obj : Se repérer dans la journée, faire du lien entre certains apprentissages, comprendre le rôle de lécole, anticiper sur les événements quon va vivre Activités : Frise de la journée verticale pour les PS GS : Tableau permettant de se remémorer, de se projeter et de comparer : hier – aujourdhui – demain Utiliser lhorloge comme instrument de repère

16 La date Obj : intériorisation du temps objectif (le calendrier) Activités : Déplacer un repère sur la frise des jours et sur la bande numérique Repérer les jours avec école et ceux sans école Réaliser le calendrier du mois propre à la vie de la classe Réaliser un calendrier de lannée pour les anniversaires et / ou pour les événements Réaliser le calendrier de lavent pour les vacances / une sortie … Travailler à partir dimages séquentielles Utiliser différents calendriers, en construire Travailler par petits groupes hétérogènes pendant que les autres font dautres activités puis lecture de la date en collectif

17 La date : un rituel à interroger Les supports possibles : Calendrier conçu par lenseignant / calendrier dorigine social Présentation variée : journée / année / mois / semestre Diversité graphique : typographie, orientation … Et le TBI, que permet-il ?

18 Dautres rituels Les responsabilités Le « Quoi de neuf ? » La lecture dune histoire / lheure du conte : La comptine de la semaine La mascotte Les jeux de doigts Le petit problème mathématique Le jardin…

19 Pour conclure provisoirement… « Il est utile à lenfant de faire des gammes, de sentraîner ; ces exercices répétitifs sont alors dautant plus efficaces quil en connaît et comprend la raison, en un mot, que lenfant leur donne du sens. » Jacqueline PILLOT Mais sil la maîtrise cette gamme, pourquoi ne pas lui faire découvrir la suivante ? GD

20 Bibliographie La date, une activité quotidienne : un rituel à interroger, Mireille DELABORDE, Pratique n° 131 / 132, Décembre 2006


Télécharger ppt "Les rituels Des moments au service de compétences Lycée Alain Fournier Novembre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google