La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

3. Construire des compétences en interdisciplinarité en sciences expérimentales Les activités expérimentales ; du socle à lECE (2.) Les tâches complexes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "3. Construire des compétences en interdisciplinarité en sciences expérimentales Les activités expérimentales ; du socle à lECE (2.) Les tâches complexes."— Transcription de la présentation:

1 3. Construire des compétences en interdisciplinarité en sciences expérimentales Les activités expérimentales ; du socle à lECE (2.) Les tâches complexes (vademecum et exemples de situation en SVT, SPC et interdisciplinaires...) Les occasions de mettre les élèves en tâches complexes dont la DI : la démarche, l'écrit, l'oral, Les cahiers d'élèves (investigation et activités d'élèves versus structuration des connaissances Les fiches méthodes (rédaction compte rendu des DI, connecteurs logiques, tracé graphe, schémas et dessins....), les fiches techniques (pesée, mesure volume, EXAO, tableur,...) ….

2 Les tâches complexes

3 La tâche complexe 3 Elle fait partie intégrante de la notion de compétence, comme le rappelle le préambule du socle. On compte sur la tâche complexe, pas toujours mais souvent, pour motiver les élèves et les former à gérer des situations concrètes de la vie réelle en mobilisant les connaissances, les capacités et les attitudes acquises. Dans la vie courante, les situations sont toujours complexes, à un degré plus ou moins important. Les résoudre ne se réduit pas à les découper en une somme de tâches simples effectuées les unes après les autres sans lien apparent. Les tâches simples incitent davantage à des reproductions de procédures laissant peu d'initiative à l'élève alors que les tâches complexes permettent une stratégie de résolution propre à chaque élève.

4 4 La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu…) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires…). Dans ce contexte, complexe ne veut pas dire compliqué. La tâche complexe

5 « Tâche complexe » Sur le site ÉduSCOL : Notion de... VADEMECUM page2 … Dans la vie courante, les situations sont toujours complexes, à un degré plus ou moins important. Les résoudre ne se réduit pas à les découper en une somme de tâches simples effectuées les unes après les autres sans lien apparent mais pour celui qui ne parvient pas à maîtriser une situation complexe, cest une première étape...

6 De la mise en activités à la mise en œuvre de tâches complexes Des exemples de tâches complexes en collège, en lycée

7 7 La tâche complexe : un exemple en physique- chimie 5 ème : les phares de voiture Toutes les voitures possèdent un système déclairage. Nous nous intéressons au circuit déclairage avant dune voiture. Dans ce circuit, un bouton de commande permet dallumer ou déteindre les deux phares en même temps. Il arrive souvent que lon voie sur la route des voitures qui nont quun seul phare qui fonctionne. Consigne : Tu vas devoir imaginer et réaliser un circuit électrique qui a le même comportement que celui de la voiture. Tu feras un schéma de ce montage et tu expliqueras pourquoi ton montage correspond au circuit déclairage avant dune voiture. Dans cet exemple, il sagit : didentifier le problème de participer à lélaboration dun protocole de réaliser un montage à partir dun schéma de confronter le résultat au résultat attendu de présenter les étapes dune démarche de résolution

8 8 La tâche complexe : un exemple en sciences de la vie et de la Terre 3 ème : les cellule de défense Monsieur X ressent une grosse fatigue, a de la fièvre et des ganglions très gonflés à la gorge. Son médecin conclut à une infection virale ou bactérienne suite à une analyse de sang dont monsieur X ne comprend aucun des noms barbares y figurant. Consigne : A laide des documents et du matériel mis à ta disposition, explique à monsieur X comment sa prise de sang a permis de diagnostiquer son infection. Tu construiras ta réponse sous la forme dun texte illustré dun dessin scientifique qui permettra lidentification et la reconnaissance des différentes cellules sanguines. Dans cet exemple, il sagit : dextraire dun document les informations relatives à un thème de travail; dorganiser les informations pour les utiliser; Dutiliser un appareil (un microscope); De faire un dessin scientifique en respectant les consignes; De confronter le résultat au résultat attendu, valider ou invalider lhypothèse; De présenter et dexpliquer lenchaînement des idées.

9 5e : Arc de Triomphe La représentation ci-contre a été réalisée à partir de photos prises de la place de létoile de lArc de Triomphe. Nous souhaiterions établir une représentation assez précise des formes architecturales de sa partie supérieure (on nous indique quil y aurait une plateforme servant de support pour un char à leffigie dun empereur), mais il est impossible dobserver ce que lon voit au dessus de lœuvre dart à moins de sy déplacer. On vous demande de vérifier cette partie supérieure de lédifice à partir d'images satellitales ou dimages aériennes et de représenter en 3 dimensions cette plateforme non visible. 9 La tâche complexe : un exemple en technologie Consignes : Repérer dans un texte les éléments permettant didentifier lorganisation structurelle dun arc de Triomphe. Rechercher une image représentant une vue de dessus à une échelle donnée. Réaliser un croquis de cette forme, puis réaliser une modification dune maquette 3D de larc de triomphe en y apportant la plateforme. ?

10 Des tâches complexes pluridisciplinaires : SVT / Physique / Techno H1N1 : Le pluridisciplinaire chacun chez soi. Station dépuration : Une plus grande interpénétration des disciplines. Energie et développement durable : Réel croisement interdisciplinaire. Ensemble vers un objectif commun. n

11 H1N1 Vous êtes chargés, au sein dune équipe, de préparer une présentation orale avec comme support un document numérique, pour convaincre les responsables chargés de la sécurité au collège, dinstaller des distributeurs de savon. Cahier des charges : - la nécessité dutiliser du savon ou du gel hydro alcoolique pour lutter contre la propagation des microbes. - les méthodes et contraintes liées à la fabrication du savon et des appareils permettant la distribution de celui-ci. Des tâches complexes disciplinaires, permettent darriver à lobjectif fixé., cest un peu lesprit « thème de convergence ». Chacun dans sa matière œuvre autour dun thème commun

12 Station dépuration La station dépuration de votre ville dysfonctionne. En temps quingénieur dans un bureau détudes travaillant pour une organisation écologique indépendante, vous devrez – avec les membres de votre équipe - persuader les autorités locales de la nécessité de réparer cette station afin de préserver lenvironnement (entre- autre la biodiversité) en repérant dans la chaine dépuration des eaux, le bloc fonctionnel défaillant. Vous rédigerez un texte présentant vos démarches et conclusions Après avoir posé la situation problème à tous les élèves, ces derniers se répartissent en fonction de leur hypothèse sur lun des trois ateliers proposés. Chaque groupe délèves ne passe pas forcément par tous les ateliers. La mise en commun qui suivra permettra de tout mutualiser. Les ateliers correspondant aux activités propres à chaque discipline.

13 Energie et DD Vous êtes recrutés par lUnion Européenne pour proposer un document écrit argumentant votre choix de lénergie pour la voiture du futur et expliquer schématiquement le principe de fonctionnement dun véhicule. Vous présenterez oralement cette argumentation. Une activité qui peut se mener dans lune des 3 disciplines mais qui prend en compte les 3.

14 Un outil partagé : La matrice Pour préparer les séquences comportant des tâches complexes

15 Un exemple dévolution dune séance dactivités vers une tâche complexe au lycée Dune activité… Dune activité À une tâche complexe

16 16 Le troisième degré de complexité du contexte Travailler en tâche complexe permet à lélève, de temps en temps, de choisir plusieurs procédures de base dans le répertoire de ses ressources et de les combiner pour traiter une situation nouvelle et complexe. Lélève, à dautres moments : -Exécute une opération simple en réponse à un signal; met en œuvre des automatismes (mise en œuvre de premier degré); -Choisit dans une situation nouvelle la procédure de base qui convient (mise en œuvre de second degré).

17 17 Des exemples de mise en œuvre de différents degrés 1er degré 2 ème degré3ème degré Physique - chimie Utiliser un multimètre en suivant un protocole donné par le professeur Utiliser un multimètre dans une expérience sans aide. Choisir dutiliser un multimètre pour vérifier une propriété ou concevoir un protocole Sciences de la vie et de la Terre Utiliser un microscope en respectant les consignes d'utilisation afin de comprendre la structure de la cellule d'épiderme d'oignon. Utiliser un microscope pour généraliser la notion de cellule en observant divers exemples (en mosaïque) Choisir d'utiliser un microscope pour déterminer les éléments et caractéristiques dun frottis sanguin Technologie Associer le matériau de lobjet technique à la (ou aux) matière(s) première(s). Mettre en relation les contraintes à respecter et les matériaux utilisés dans les solutions techniques retenues. Mettre en relation, dans une structure, une ou des propriétés avec les formes, les matériaux et les efforts mis en jeu.

18 De la mise en activités à la mise en œuvre de tâches complexes Une situation déclenchante, fil conducteur et non prétexte Des travaux de groupe Des stratégies de résolution différentes Une contribution à lacquisition de lautonomie, de linitiative Une nécessaire progressivité au cours de la scolarité En commençant très tôt, sans attendre la mise en place des automatismes : plutôt susciter le besoin de ces procédures élémentaires Pas de situation de classe particulière, à tout moment, sans fréquence imposée Démarche de projet Situations interdisciplinaires Une réflexion à mener quant à lévolution du degré de complexité de la tâche au cours du cursus scolaire

19 19 La mise en œuvre dans la classe Le professeur : - propose une situation déclenchante et motivante si possible ancrée dans l'environnement des élèves ; - présente les objectifs poursuivis ; - formule la consigne globale de travail ; - présente les documents nécessaires et l'organisation du travail au sein de la classe ; - communique éventuellement les capacités aux élèves, dans leur intégralité ou non, au moment qui paraît le plus opportun ; - observe les élèves durant un certain temps dont il appréciera la durée avant de mettre à leur disposition des aides écrites ou orales ; - peut évaluer certains élèves sur une ou deux capacités dès lors qu'ils en ont été informés ou à leur demande ; - peut proposer une autoévaluation de ces capacités.

20 Dune approche uniforme à une différenciation Répondre à des difficultés différentes Ne pas prendre en compte toujours les mêmes élèves Modifier la posture du professeur devenu ressource mobilisable Mettre en œuvre des aides diverses écrites, orales, anticipées Proposer déventuels approfondissements Proposer des aides plus respectueuses des chemins possibles Conserver les traces des essais successifs infructueux

21 De la production imposée à des productions diversifiées Une consigne précise : ce quil doit faire et ce quil doit produire mais sans lui dire comment sy prendre Des productions très hétérogènes Une attention à porter aux traces écrites Une réflexion à nouveau quant à lintégration des recherches à la démarche et aux synthèses solides

22 Le professeur doit s'approprier les situations proposées, en prenant soin de les adapter pour les mettre en œuvre au sein de sa classe et en concevoir d'autres. La première mise en œuvre d'une tâche complexe est déroutante pour les élèves et pour le professeur. Les proposer régulièrement permet aux élèves de se familiariser avec cette pratique et de développer leur autonomie et leur esprit d'initiative. La mise en œuvre d'une tâche complexe atteint ses objectifs si l'enseignant se positionne comme un tuteur, une personne ressource. L'approche par tâche complexe est une stratégie pédagogique parmi d'autres. C'est la diversité de ces stratégies qui permettra de prendre en compte la diversité des élèves et l'hétérogénéité du groupe. 22 En conclusion

23 Une progressivité et une convergence entre les disciplines Une répartition des apprentissages entre les disciplines, dun degré à lautre, dun niveau à lautre Une progressivité des exigences : les degrés de maîtrise à définir ou à utiliser Des exigences identiques : les fiches méthodes ou techniques à mutualiser

24 Les fiches méthodes à partager pour construire des compétences en interdisciplinarité -Quelques exemples non modélisants -Démarche investigation -Autour de lécrit -- rédaction compte-rendu -- Connecteurs logiques et argumentation - Préparation dun exposé - Autour de loral - Tenue du classeur - Lecture tableau --Tracé de graphes -- …..

25 Académie de Créteil

26 Académie de Versailles

27

28 Compétences : rendre compte dun travail individuel en écrivant un texte argumentatif prendre la parole en public / expliquer son point de vue Savoir-faire : faire des recherches, organiser ses idées, organiser sa présentation orale..Attitude : être autonome, communiquer avec le groupe, sexprimer de façon audible, organisée et adaptée au public. Fiche 2 : travail préparatoire à la présentation orale Objectifs: organiser et construire son texte argumentatif, préparer son oral) 1) Réunir un maximum de documentation : - Se rendre à la bibliothèque, au CDI, à la médiathèque. - Interroger ses parents, sa famille, ses amis. - Regarder dans ses manuels scolaires, en fonction du domaine concerné. - Regarder des documentaires, des débats, des reportages à la télévision. - Rechercher sur Internet (penser aux sites des chaînes de télévision) -Demander à vos professeurs. 2) Parcourir la documentation « en diagonale » : - Pour avoir une idée générale - pour repérer des choses intéressantes. - pour repérer lessentiel et le plus important. Prendre des notes sur le carnet et préciser les références : pages, sources, auteurs…) 3) Faire un plan général de votre texte. (Ne pas oublier quil sagit de donner une ou plusieurs réponses possibles à la question posée : la problématique) - Introduire et présenter le sujet et ce qui fait débat : - Idée principale n°1 : - Idée principale n°2 : - Idée principale N° 3 : - Conclusion, réponse apportée au problème posé dans lintroduction. 4) Recherches ciblées dans la documentation : - Compléter les différentes idées du plan. - Prendre des notes. - Réunir des citations, des exemples, des arguments. Utiliser lexplication dune image comme argument ou comme exemple. 5) Commencer à rédiger le brouillon : 6) Retravailler le brouillon en relisant - Réorganiser les idées. - Retravailler le style et la stratégie argumentative (penser que lon doit convaincre un auditoire présent physiquement : sadresser à lui, linterpeller…) - Corriger lexpression (phrases pas trop longues, claires, correctes) 7) Mise au propre : - Recopier au propre (manuscrit ou ordinateur) - Aérer sa présentation (prévoir des alinéas, des codes couleurs…) - Relire et corriger lorthographe à ce moment. Ne pas se décourager et demander de laide au groupe ou au son professeur si besoin !

29 Ma production écrite et ma présentation orale : comment m'y prendre pour réussir? Ma production écriteMa présentation orale Ma production est sous une forme définie dans la fiche "Mon thème au choix". Ma présentation orale est vivante, dynamique. "Je ne fais pas que lire ma production écrite". Ma production écrite est personnelle. "C'est moi qui l'ai écrite !" Ma présentation orale résume mon travail, ma démarche (pourquoi ai-je choisi ce sujet, où ai-je trouvé des informations…?). Ma production écrite n'est pas trop ambitieuse, elle reste humble et utilise les connaissances du cours de SVT. Ma présentation orale répond partiellement ou totalement au sujet choisi. Ma production écrite utilise ma recherche documentaire pour répondre au sujet que j'ai choisi. Ma présentation orale utilise du vocabulaire que je maîtrise. Je peux répondre à des questions sur le sujet que j'ai présenté. Ma production écrite est illustrée (dessin, schémas, graphiques…) Ma présentation orale est illustrée par un support concret (transparent, matériel frais, vidéoprojecteur, matériel de laboratoire…) Ma production écrite est soignée et la mise en page fait ressortir l'essentiel. Ma présentation orale ne dure pas plus de 5 minutes mais fait plus que 10 secondes ! Je sais gérer mon temps et la parole est partagée équitablement entre les 2 membres du groupe. ……

30 Académie de Créteil

31


Télécharger ppt "3. Construire des compétences en interdisciplinarité en sciences expérimentales Les activités expérimentales ; du socle à lECE (2.) Les tâches complexes."

Présentations similaires


Annonces Google