La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les hauts et les bas de léconomie LHistoire du Canada M. Bridgeo

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les hauts et les bas de léconomie LHistoire du Canada M. Bridgeo"— Transcription de la présentation:

1 Les hauts et les bas de léconomie LHistoire du Canada M. Bridgeo

2 Léconomie canadienne en croissance M. Bridgeo La Première guerre mondial sest terminée en 1918, mais léconomie du Canada continuait à souffrir les effets jusquà 1924, pour quelques raisons: la dette des pays européens ne supportait pas des achats du Canada il y avait une quasi-sécheresse dans louest (les fermiers les plus affectés) une augmentation des tarifs aux Etats-Unis ne donnait pas de marchés aux biens canadiens le taux de chômage et le nombre de faillites a augmenté plusieurs canadiens ont quitté le pays pour les Etats-Unis, où on ne ressentait pas les effets de la guerre

3 Lexportation et les ressources naturelles En 1924, il y avait un retour à la vitalité européenne et une demande pour des produits canadiens…par exemple : La valeur de lexportation du blé augmentait de 45,5 millions (1911) à 353,1 millions (1928). Aussi, par la fin de 1928, le Canada était le plus important fabricant mondial de papier (pâtes et papier). Cétait à ce temps aussi que le Canada a commencé la recherche de richesses sous la terre. Une bonne partie venait du Bouclier canadien…le nickel, le cuivre, la production daluminium. M. Bridgeo

4 Lindustrie de lautomobile et les industries dérivées Par 1926, le Canada fabriquait automobiles par année en 11 usines. À la fin de la décennie il y avait plus de 1, 25 million de véhicules motorisés au pays… Lindustrie de lautomobile a créé des besoins pour le cuir le caoutchouc de la verre dacier etc… Plusieurs industries dérivées sont apparues aussi, comme La construction des routes, les usines de pièces de voiture, les stations-service et les marchands daccessoires de voiture M. Bridgeo

5 Quelques affaires canadiennes de ce temps M. Bridgeo bp1.blogger.com/.../s400/Canadian_Tire_logo.png

6 La croissance de léconomie canadienne Ici au Canada, de 1924 à 1929 on a vu une période de croissance de léconomie… Les salaires étaient hauts Il y avait beaucoup demplois Les produits canadiens étaient exportés autour du monde Les récoltes étaient excellentes Tout le monde achetait des actions dans le marché boursier (non pas seulement des personnes, mais des banques et des affaires/sociétés). M. Bridgeo

7 Le marché boursier et les actions Pendant les années 20, on a vu lagrandissement du marché boursier. Cétait le lieu où des individuels ou des sociétés/des banques achètent une partie (une action) dune société. Quand la valeur dune société augmentait (et la valeur de laction augmentait aussi) on gagne de largent. Par exemple, Johnny achète 500 actions de la société « Maple Leafs Suck » pour 1,00$/action. Trois mois plus tard, la valeur marchande des actions augmentait à10,00$/action. Ses actions vaut 5 000,00$ après trois mois. M. Bridgeo

8 Le krach boursier; le mardi noir Léconomie du Canada et les autres pays industrialisés était relié au marché boursier et la valeur des actions…quand les actionnaires (stockholders) ont décidé que les valeurs étaient surévaluées et ont tous essayé de les vendre pour de largent…les prix ont chuté Les banques ont acheté des actions avec largent de ses clients. Alors, les banques ont perdu tout leur argent et largent de ses clients…les clients ont perdu tout leur argent dans le marché boursier et à la banque, et aussi probablement leur emploi… Cétait une période de désastre au Canada M. Bridgeo lmdmfpodcast.libsyn.com

9 Le déclin et la fin des années folles M. Bridgeo Terre-Neuve a vu leffondrement dune de ses industries principales ; la pêche à la morue…en plus que ca, Terre-Neuve est endetté pour la Première Guerre mondiale, et les marchés traditionnels ont augmenté ses tarifs afin de protéger leurs propres industries de la pêche. La conséquence : Terre-Neuve sest forcée dabandonner son indépendance …16 ans plus tard, cest devenue la 10e province du Canada. Cest peut-être les Prairies qui ont le plus souffert. Les agriculteurs qui ont prospéré durant les années 20 avec des marchés européens ne les ont pas eu durant la Grande Dépression et un boisseau de blé qui rapportait 1,63$ en 1928 rapportait seulement 0,30$ en 1931 !!! Louest a souffert aussi dune sécheresse pour quelques ans et les plantes qui ont poussé étaient mangés par des infestations de sauterelles En 1928 le revenue annuelle dun fermier de la Saskatchewan : 1614,00$ En 1933 : 66,00$ De 31-41, ont quitté les Prairies Dans les Maritimes, les habitants sappuyaient sur lexploitation des ressources naturelles et la production du charbon, dacier (steel), de poissons et des produits agricoles. Après la Première Guerre Mondiale, la demande pour lacier est ralentie (la fin de la construction des chemin de fer) et le charbon qui était un export majeur vers le centre du Canada nest plus en demande, car la région a commencé à employer de lhuile et de lélectricité au lieu du charbon. Les mineurs en Nouvelle-Écosse ont eu une réduction du tiers leurs salaires. Il y avait des émeutes !!! Noublie pas les agriculteurs et les pêcheurs qui ont vu des tarifs des Etats-Unis à ce temps afin de protéger leurs agriculteurs, alors ces travailleurs (les pommes de terre de lIPE et du NB, les pommes de la NÉ, les pêcheurs des trois provinces) ont perdu une grande marché ont émigré au cours des années 20.


Télécharger ppt "Les hauts et les bas de léconomie LHistoire du Canada M. Bridgeo"

Présentations similaires


Annonces Google