La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Cancers du sein « Basal Like » Dr Campone Mario, Dr Loussouarn Delphine, Dr Juin Philippe & Groupe ORPHEO Institut Régional de Cancérologie Nantes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Cancers du sein « Basal Like » Dr Campone Mario, Dr Loussouarn Delphine, Dr Juin Philippe & Groupe ORPHEO Institut Régional de Cancérologie Nantes."— Transcription de la présentation:

1 Les Cancers du sein « Basal Like » Dr Campone Mario, Dr Loussouarn Delphine, Dr Juin Philippe & Groupe ORPHEO Institut Régional de Cancérologie Nantes Atlantique CLCC René Gauducheau Centre de Recherche en Cancérologie : Unité INSERM 892

2 Introduction

3

4 Depuis quavons nous appris?

5 Définition des Cancer du sein « Basal like »

6 Il sagit dune classification moléculaire

7 GènesExpressionFonction Metallothionein 1X, fatty acid binding protein 7, FOXC2, activating transcription factor 3, KRT5 (CK5), KRT17 (CK17), and P-cadherin Constituant des éléments basal et myoépithéliale α6β4 integrin, several subunits of laminin-5, MMP14, and collagen type XVII alpha-1 Adhésion/invasion MEK, ERK and PI3 kinases, AKT kinases, p38, MRAS, CDCA7 and NF-κB Transduction du signal cyclin E1, BUB1, MYBL2, TTK, topoisomerase II α, MCM2, MAD2L1, STK6, CDC2, CDCA3, CDCA5, and PCNA Cycle cellulaire factors c-KIT, EGFR, caveolin 1 and 2, hepatocyte growth factor, Pleiotrophin, c- fos, and c-jun Récepteur et facteur de transcription αβ-crystallin and Hsp27 Protéines du choc thermique TGFβ2 Migration, remodellage extracellualire ER alpha, PR, GATA transcription factors (GATA3), basic transcription factor 3, FOXC1, FOXA1, TFF3, X-box binding protein 1, RAB 4,11,14,47 Oncogenes and others Downregulated HER-2, GRB7, GTPase binding effector protein 1, bronectin-1, and mucin-1 Hormones, facteurs de transcription et autres

8 Peut-on définir une définition phénotypique ?

9 Il nexiste pas de consensus International Définition selon Nielsen et al: o ER -, HER2 -, et CK5/6 + ou HER1 + Définition selon Carey et al : o ER -, HER2 -, PR - et CK5/6 + ou HER1 + Définition selon le Groupe Ellis o CK5/6 + Donc : Basal Like =Triple Négatif

10 Cependant : o 15 à 45 % des Cancer Basal Like sont ER+ ou HER2+ o 85 % des cancers ER-/HER2- sont Basal Like o Certains cancers du sein triple négatif sont « normal like breast cancer » Donc pas de corrélation parfaite entre « basal like » et triple négatif

11 Description clinico-pathologique

12 Présentation clinique Incidence : o 16 à 37% des cancers du sein sont Basal like o 12 à 20% des cancers du sein sont Triple négatif Présentation clinique : –Femme jeune ? –Forme agressive mauvais pronostic en terme de rechute et de décès –Evolution métastatique préférentielle cérébrale et pulmonaire

13 The Carolina Breast Cancer study: 496 patientes étude en IHC Résultats: 40% de la population Noire Américaine non ménopausée présente un cancer du sein de type « basal like » contre 16% en ménopause (14% population non Noire) 2492 JAMA, June 7, 2006Vol 295, No. 21

14 Copyright ©2003 by the National Academy of Sciences

15 The Carolina Breast Cancer study Dent, R. et al. Clin Cancer Res 2007;13: JAMA, June 7, 2006Vol 295, No. 21

16 Présentation morphologique Index mitotique élevé > 25 / 10 champs à fort grossissement Atypies nucléaires et nucléoles Nécrose en carte de géographie « Pushing bordure » Aspect de « carcinome médullaire atypique » Stroma lymphoïde

17 Les implications Thérapeutiques Chimiosensibilité ?

18 Paclitaxel hebdomadaire, 12w FAC, 4 cycle

19 AC, 4 cycles (n=107) Taxane

20 Ixabépilone Discontinue or switch to anthracycline combination >2 week delay for toxicity or G3 neurotoxicity or Progressive Disease Complete Neoadjuvan t therapy Acceptable toxicity, Stable or Responding Breast Adenocarcimona T2-4, N any, M0, >3cm Pre-treatment core biopsy of tumor Surgical Resection Sample for RNA profiling Radiation/ Adjuvant anthracycline combination Ixabepilone 40 mg/m 2 q 3 wk x 4 Phase II, Multi-center study in 14 sites in Spain, Russia, Austria, Italy, UK, Sweden. 164 patients enrolled. Preliminary data available for 96 patients Basal like: n=42Non basal like: n=119 ORR, n, (%)27 (64)71 (60) pCR breast, n (%)11 (26)18 (15) pCR breast+ lymph nodes, n (%) 8 (16)9 (8)

21 Les Cancers du sein « Basal Like »: Modèle de Laltération de la réparation de lADN

22 Ashworth, A. J Clin Oncol; 26: DNA repair Deficient Homologous Recombination: HR Non homologous end joigning: NHEJ Mismatch repair: MMR Translation synthesis: TLS Base Excision Repair : BER Nucleotide Excision Repair : NER Homologous Recombination: HR Non homologous end joigning: NHEJ Mismatch repair: MMR Translation synthesis: TLS Base Excision Repair : BER Nucleotide Excision Repair : NER

23 Les arguments moléculaires

24 Les données de CGH array démontrent : une instabilité génomique importante Perte chromosomique : –16p,19q, –17q : BCRA1 –5q11: gène suppresseur impliqué dans le check point ADN repair : MSH3,RAD17,APC,RAD 50, XRCC4 –Xp

25 BCRA1 et Cancer Basal Like

26 Similitude morphologique et IHC : o TN,CK5/6 +,HER1 +,CycleE +,p53 mutation, Xp 69,6% des cancers du sein BCRA1 sont Basal Like Pas de mutation somatique de BCRA1 mais ARNm : méthylation du site promoteur de BCRA1 par surexpression de ID4 FA complexe: mutation ou méthylation gène promoteur ?

27 Les arguments cliniques : Sensibilité aux agents induisant des cassures double brin de lADN : les agents alkylants

28 Nb PatientsSituation clinique Schéma thérapeutique résultatsRéf: 28Néoadjuvant Phase II CCDP x422%pCR cCR=18% Garber,e tal SABCS,2006, Néoadjuvant Phase II EpCF->Pw/EMpCR=40%Toressi e tal Cancer Chemo Pharmaco,200 7

29 Sirohi et al, Annals of oncology, 2008 TN (Nbre de Ptes)noTN (nbre de Ptes) Néoadjuvant : cCR N=17 88% N=77 51% * Adjuvant/Néoadjuvant OS à 5 ans(%) DFS à (ans (%) N=28 64% 57% N=155 85% 72% M+ RO PFS OS N=3 41% 6 mois 11 mois N=121 31% 4* 7 mois

30 Comment améliorer les résultats ?

31 les inhibiteurs DNA Repairs PARP inhibiteur MGNT inhibiteur DNA-PK inhibiteur ATM inhibiteur

32 Autres cibles potentielles

33 Sont déterminés à partir des caractéristiques moléculaires des cancer Basal Like Gènes Metallothionein 1X, fatty acid binding protein 7, FOXC2, activating transcription factor 3, KRT5 (CK5), KRT17 (CK17), and P-cadherin α6β4 integrin, several subunits of laminin-5, MMP14, and collagen type XVII alpha- 1 MEK, ERK and PI3 kinases, AKT kinases, p38, MRAS, CDCA7 and NF-κB cyclin E1, BUB1, MYBL2, TTK, topoisomerase II α, MCM2, MAD2L1, STK6, CDC2, CDCA3, CDCA5, and PCNA factors c-KIT, EGFR, caveolin 1 and 2, hepatocyte growth factor, Pleiotrophin, c-fos, and c-jun αβ-crystallin and Hsp27 TGFβ2 C-Kit et HER1

34 Nombre de Ptes Population de létude Schéma détude RésultatsRéf 21M+ HER1 Cetuximab vs Cetuximab+ Carbo w 1PR et 4 SD 28%PR sur les 14 patientes qui ont pu continuer Carey La, SABC, 2007,A M+ HER1 A: CPT11+Car vs B: CPT11+Car+ cetuximab A: RO=19% B: RO=39% OShaughessy J, SABC,2007 A308 13M+ C-Kit ImatinibRO=0Cristofanilli, Annals of Oncology, 2008

35 Conclusion

36 Le cancer du sein basal like est déterminé par un profil moléculaire particulier Il nexiste pas de définition IHC consensuelle Caractéristiques morphologiques Modèle de carcinogenèse des voies impliquées dans la réparation de lADN Conséquence en thérapeutique o Agents alkylant et Inhibiteur DNA Repair

37


Télécharger ppt "Les Cancers du sein « Basal Like » Dr Campone Mario, Dr Loussouarn Delphine, Dr Juin Philippe & Groupe ORPHEO Institut Régional de Cancérologie Nantes."

Présentations similaires


Annonces Google