La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INFORMATIQUE ET SOCIETE CM Licence 2 la convergence 02/10/2012 10h00 – 13h00 Ali Khardouche Affiliations professionnelles Université Paris XIII UFR communications,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INFORMATIQUE ET SOCIETE CM Licence 2 la convergence 02/10/2012 10h00 – 13h00 Ali Khardouche Affiliations professionnelles Université Paris XIII UFR communications,"— Transcription de la présentation:

1 INFORMATIQUE ET SOCIETE CM Licence 2 la convergence 02/10/ h00 – 13h00 Ali Khardouche Affiliations professionnelles Université Paris XIII UFR communications, UFR SMBH pour le M2 MSQE intial France télécom-Orange-UAT Ile de France – Paris Centre Nation Affiliations scientifiques AISLF/AFEP/CEDIMES/CREIS Terminal 1

2 LA CONVERGENCE DANS LE CONTEXTE INFORMATIQUE ET SOCIETE DEFINITIONS, CAUSES ET CONSEQUENCES DE LA CONVERGENCE par rapport aux problématiques informatique et société Ali /

3 PLAN DU COURS Introduction la convergence, cest quoi … selon lIDATE informationnel vs communicationnel selon Tremblay et Lacroix les causes sur un plan technique sur un plan commercial les effets de la convergence une remise en compte du déterminisme technique de nouvelles approches stratégiques (entre prophéties autoréalisatrices des offreurs et nouvelles offensives législatives (LEN, loi de confiance sur léconomie numérique, DADVSI, droits dauteurs et droits voisins sur Internet, HADOPI 2 et bientot HADOPI 3 et 4) de nouveaux ancrages sociaux vers des nouvelles autonomisations des usagers Conclusion Bibliographie indicative

4 INTRODUCTION, la convergence entre dans un cadre pluridisciplinaire (similaire à la discipline informatique et société) (sur wikipédia, Le terme de convergence est utilisé dans de nombreux domaines : en géologie, on nomme convergence le rapprochement de deux plaques tectoniques.géologieconvergence en météorologie, la convergence désigne une région de l'atmosphère où les flux d'air de différentes directions se rejoignent pour créer une accumulation de masse qui mène éventuellement à une mouvement vertical d'où la formation de nuages et de précipitations.météorologieconvergence En, on parle de convergence évolutive ou d'évolution convergente, lorsque plusieurs espèces ont acquis des adaptations semblables, en réponse à un même milieu, et ce de manière indépendante ( ex: la nageoire du requin et la nageoire du dauphin sont des convergences évolutives). biologieconvergence évolutiveévolution convergentebiologie En mathématiques, la convergence est une propriété fondamentale des suites et séries dans les espaces topologiques. Une suite u est dite convergente vers un point l (pas nécessairement unique) dans un espace topologique X lorsque tout voisinage de l contient tous les termes de la suite à partir d'un rang suffisamment grand. Cette notion se spécialise dans certains espaces:mathématiquessuitesséries en informatique, la convergence numérique est un phénomène qui tend à fusionner l'information, le support et le transport. Attention à ne pas se cantonner à la vidéo.informatiqueconvergence numérique nous pouvons définir la convergence comme une réunion de différents vers un point précis. Elle s oppose à la divergence Les SIC reprennent ce terme pour ladapter aux problématiques info-com. en général, et socio-économie des médias en particulier.

5 Trois postulats de base les telecommunications intègrent de plus en plus d Informatique (informatisation des télécommunications notamment par le plan Nora Minc L informatique s intéresse de plus en plus aux télécommunications (extensions) l audiovisuel s oriente de plus en plus vers les industries du contenu (distributeur-créateur)

6 ASPECTS DÉFINITIONNELS DE LA CONVERGENCE selon lIDATE, La convergence, c est le rapprochement entre différents secteurs, essentiellement les télécommunications, l audiovisuel et l informatique. Ils ont tous pour objet de délivrer, de traiter et de transporter de l information. Sur un plan technologique(au sens de processus technique ou assemblage de techniques), l informatique a apporté l intelligence aux réseaux de télécommunications (en termes dactions et de réaction, voir le cours sur la cybernétique). De leur côté, les télécommunications ont permis le développement de l informatique en réseau.(…/…) Cette réalité n est donc pas nouvelle. Ce qui est nouveaux en revanche, c est que ce rapprochement connnaît un prolognement en termes d usages et de marchés. Des domaines qui restaient jusqu à présent nettement séparés, notamment parce qu ils s adressaient à des publics distincts pour des usages différenciés, participent ensemble à la définition et à l émergence de nouveaux services (avec de nouvelles politiques commerciales de différenciation) (Hubert, 2000) Les différents secteurs peuvent être bancaires ou issus de la grande distribution Lauteur se limite au secteurs des télécommunications.

7 … suite informationnel vs communicationnel selon Ghernaouti-Dufour, 2002 Cette définition introduit deux concepts intéressants pour la problématique I.S. Linformationnel, linformation constitue la matière première de linformatique et sa raison dêtre. Cest elle qui porte les traitements effectués par lordinateur. En effet, ce dernier permet de traiter, créer, transformer et communiquer de linformation. Le communicationnel : les réseaux de télécommunication autorisent un transfert, voire quasi-instantané de linformation. De ce fait, ils abolissent les distances géographiques et temporelles existantes entre les systèmes qui les relient. Ils permettent dassurer de nombreuses fonctions comme laccès à des ressources informatiques réparties, cest-à-dire localisées à des emplacements différents, le transfert de données, la communication, la réalisation de services à distance Critique : informationnel, c est le contenu de linformatique et le communicationnel ses contenants or les réseaux de télécommunications peuvent avoir la même fonction du fait de la convergence (exemple le réseau WIFI et le réseau 3G++ ou HSPDA – ils intégrent également de nouveaux contenus dont la TMP Il nous faut une autre approche plus pertinente, peut être, celle de Tremblay et Lacroix

8 …/… recherches outre atlantiques…un autre souffle selon Tremblay et Lacroix Deux chercheurs canadiens du GRICIS de lUQAM (université du québec à Montréal) Le terme convergence, dans le contexte du discours sur les télécommunications, fait habituellement référence à la jonction qui sopère, dans un premier temps, entre le secteur informatique et celui des télécommunications à la fin des années 60, et au début des années 70, puis progressivement et à mesure que progresse la numérisation...[vers un processus globlal]

9 LES CAUSES? La substitution Une technologie se substitue à une autre (ex l atm pour l internet, le dvd classique et le blue ray, le gsm et l umts ou CDMA ) Les effets : innovation technologique (processus dobsolescence ) renouvellement de parcs informatiques et telecommunicationnels (seven vs xp ou vista, box pro vs pabx simple ou encore PS3 par rapport à la PS2, emergence du cloud

10 Convergence / multifonctionnalité et interopérabilité Convergence is defined in the Oxford English Dictionary (2007) as the process by which originally distinct technologies may become more compatible or integrated as they develop, so that an increasing number of devices (especially in electronics, computing, and telecommunications) are multifunctional and interoperable.

11 Convergence des médias in encyclopédie canadienne (Gasher, Potter, 2012) La convergence des médias est une stratégie économique qui consiste, pour des entreprises de communications, à chercher à tirer un avantage financier d'un fonctionnement en « synergie » des divers médias qu'elles possèdent. Cette stratégie repose sur trois éléments : 1) la concentration d'entreprises, qui fait qu'un nombre de plus en plus réduit de grandes sociétés possède de plus en plus de médias; [doù la nécessité de mettre en commun des équipements et outils à distance] 2) la numérisation, grâce à laquelle le contenu médiatique, produit dans un langage informatique universel, est facilement adaptable à n'importe quel média 3) la déréglementation, qui permet de plus en plus aux conglomérats médiatiques de posséder plusieurs types de médias (comme des stations de radio et de télévision et des journaux) dans un même marché, et aux sociétés de transmission de contenu (comme les câblodistributeurs) de posséder leurs propres entreprises de production de contenu (par ex. des chaînes de télévision thématiques).

12 …/… Cette stratégie permet aux sociétés de réduire leurs coûts en matière de main-d'oeuvre, (logique socio économique) d'administration et de matériel, d'utiliser le même contenu médiatique dans plusieurs médias, (économie des compteurs et économie des prototypes, musso) d'attirer davantage de contrats publicitaires en présentant aux annonceurs des offres globales et une formule de « guichet unique » pour un certain nombre de plates-formes médiatiques, ainsi que d'accroître la reconnaissance de marques auprès des auditoires et la fidélité à ces marques grâce à la publicité et à la vente croisées. (notion dintermédiaire et de club dusagers) En même temps, ce type de stratégie hausse considérablement les barrières pour les nouveaux venus cherchant à pénétrer les marchés médiatiques, ce qui limite la concurrence pour les entreprises convergentes.

13 La complémentarité Une technologie complète une autre, par exemple la tv par adsl apporte un complément à la tv par sattelite et qui persiste (qui est à lorigine avec la Tv par cable de la démultiplication des chaînes de télévision) et accélère la concentration des groupes de télévision et des diffuseurs (paris 1ère rachetée par le groupe M6 et la fusion de canal sat et TPS, remise en cause aujourdhui, rachat de direct8 et directstar par canalplus, opérationnel le 08 octobre 2012) Cette complémentarité complexifie les processus de régulation (par exemple la tv sur linternet mobile aussi bien distribuée que diffusée) pour les droits dauteurs (dadvsi) car les rôles des régulateurs sont souvent différents alors que la tendance des médias est justement la convergence. (loi de confiance sur léconomie numérique de 2004, remise en question des rôles de lARCEP, marchés pertinents et du CSA, vers une fusion de ces deux organismes en 2013))

14 Le rayonnement Exemple la numérisation La numérisation non seulement se substitue à lanalogique (voir cours L1 sur lhistoire de la téléphonie mobile) mais concerne également la musique ou la vidéo (laudiovisuel après les télécommunications) C est une notion clé importante Un facteur clé de succès aussi Voire même un nouveau paradigme : une notion qui explique plusieurs phénomènes liés.

15 LA CONVERGENCE ET LA TECHNIQUE on l appelle d ailleurs la convergence technique le meilleur système, celui qui s impose à tous exemple : la numérisation (véritable paradigme en soit) dou la fin du laserdisque (MPG1) pour le DVD (MPG2) ou blueray (quasi-même technologie mais avec une autre norme de compression) Questions : est ce que la technique explique tout ? Doit on se focaliser sur le déterminisme technique ? Peut on critiquer le déterminisme technique sans connaitre la technique ?

16 LA CONVERGENCE ET L INDUSTRIE quelles conséquences pour les industries de la communication et les autres (la encore notion utile pour la LEN) quelles stratégies peuvent elles être adoptées: l intégration verticale, l intégration horizontale, les alliances stratégiques ? Les réseaux dalliances stratégiques ou clubs dindustriels Quelles types d alliances stratégiques ou de cloud à mettre en place in fine quel paradigme industriel peut on déduire de cette convergence ? peut on relier ce paradigme à l innovation et à léconomie des services

17 Comparaisons entre les anciens services et le cloud Traditional IT and business process services In general, services are much more customized and utilize a considerable amount of labor to support provisioning of IT and/or business processes services with little automation, though there are exceptions in areas such as business processing services (e.g., claims, payroll). Cloud services These services are much more standardized and utilize a (technique vs technology) while limiting the degree of labor needed to support provisioning of these services. Essentially, cloud services are services that operate similar to power and telephone service business models. (from a typical communication industry)

18 Comment représenter le cloud (source IDC, sept. 2012)

19 LA CONVERGENCE ET L ORGANISATION DU TRAVAIL souvent considérée comme plus intéressante car plus humaine ceci dit, notion de nécessité de productivité plus importante (pour plus defficacité) la convergence apporte des modifications importantes dans le monde du travail aussi bien en ce qui concerne le travail même que les relations entre individus en situation de travail (ou de non travail aussi) ; interpénétration entre la sphère privée et la sphère professionnelle conséquences sur l ergonomie du travail au téléphone et ou sur écran conséquences sur la santé des travailleurs physique et mentale (mobiliser de plus en plus de connaissances, pour développer plus de compétences)

20 LA CONVERGENCE ET LES USAGES SOCIAUX De quelle manière les usagers s accaparent ils les fruits de ces convergences (détournements dusages, Perriault, 2008) Usages sociaux : notion relative, correspond plus à une construction sociale quelles orientations (parfois idéologiques) donnent ils à ces convergences ? Quelles significations et représentations Comment se forment les usages avec quelle prescription (dossier de lannée dernière sur la critique dune offre de communication)

21 LA CONVERGENCE ET LA PRESCRIPTION DES USAGES Qui prescrit habituellement : le pharmacien, le médecin oui pour la santé mais pour les produits et services de la communication ? Les offreurs (fabriquants de terminaux, fournisseurs de services ou encore les personnes d influences ? Quest ce qui alimente les représentations (limaginaire social). Notion de storytelling... Est ce que cela fonctionne-t-il ? Entrons nous dans une société globale de l information ? Comme nous avons pu létudier au cours du 1 er semestre lannée dernière (Mattelart, Mac Luhan, Bell, etc)

22 CONVERGENCE ET LOGIQUES SOCIO ECONOMIQUES Quel rapport existe t il entre cette convergence et les logiques socio économiques qui structurent les secteurs de la communication ? La convergence modifie-t-elle véritablement ces logiques ? Présentons ces logiques dans un premier temps

23 LES LOGIQUES SOCIO- ÉCONOMIQUES la logique éditoriale la logique du flot la logique de la presse écrite la logique du compteur la logique du club

24 LA LOGIQUE EDITORIALE LOGIQUE LA PLUS ANCIENNE (modèle éditorial) CELLE QUI REGIT L EDITION PAPIER EXTENSION DE CETTE LOGIQUE POSSIBLE NOTAMMENT DU FAIT DE LA DEMATERIALISATION DU LIVRE ET DE L EXISTENCE DE KIOSQUE Elle est composée dune sous logique celle du kiosque qui ressemble de plus en plus a celle du club qui est une sous logique du flot

25 LA LOGIQUE DU FLOT LOGIQUE PROPRE A CELLE DE LA TELEVISION ET A LA RADIO ON LA PRESENTE SOUVENT COMME LA LOGIQUE AXEE SUR LA PUBLICITE ET L IMPORTANCE DU PRODUCTEUR

26 LA LOGIQUE DE LA PRESSE ECRITE ANCIENNE LOGIQUE SOCIO ECONOMIQUE QUI EST DEVENUE UN AVATAR DE LA LOGIQUE EDITORIAL Elle est remise en cause par la dualité du marché presse quotidienne (qui sappuie sur des conglomérats industriels) et propose des CD et DVD et la presse spécialisée (florissante) Voir articles dAnnick Batard à ce sujet

27 LA LOGIQUE DU COMPTEUR LES TELECOMMUNCATIONS FILAIRES LES TELECOMMUNICATIONS NON FILAIRES L INTERNET HORS FORFAIT Flichy, 1981 (les industries de limaginaire, pour une analyse des médias, edition PUG) Elle est remise en cause mais fonctionne toujours aujourdhui (cybercafé, taxiphone, pabx et autres lignes numéris notamment dans la monétique) Diffusion faible des TIC et coût important (communication mobile = luxe)

28 LA LOGIQUE DU CLUB NOUVELLE LOGIQUE D ORIGINE CANADIENNE (suite à une étude sur la télévision) DANS LE CADRE DE LA CABLODISTRIBUTION NOUVEAUX ACTEURS ET LEADERSHIP REMIS EN CAUSE (notamment par de nouvelles Set to Box via la télévision par cable) (Tremblay, Lacroix, 1991) (Tremblay, 1997) Origine : logique économique du Club de Buchanan (Un article important dans Economica, Londres, 1965) sur les liens entre offreurs

29 LA CONVERGENCE EN QUELQUES EXEMPLES Nous allons évoquer différents types de convergence pour illustrer nos propos

30 LE CONFLIT VIDEOTEXT DIFFUSE ET LE VIDEOTEXT DISTRIBUE Conflit communicationnel car elle cible la réception d un même système quelle système de rétribution, le compteur ou bien le flot ? Le système antiope va être écarté au profit du minitel

31 LA CONVERGENCE ENTRE LES RADIOCOMMUNICATIONS ET L INTERNET.

32 2001 GLOBALISME ET PLURALISME From paging to the mobile internet : the convergence between radiocommunications and Internet

33 PAGING + NET 1 integration of the paging system and the minitel 2 new strategies of the telecommunications operators in France (success of Internet)

34 PAGING VERSUS INTERNET Paging is a CMS : a Communication Mobile System At the beginning not connected to the telephone Paging used the internet in order to promote its products and systems now mobile internet is a new configuration

35 OUR PROPOSITION: STUDY TECHNICAL AND STRATEGIC DIMENSIONS Technically : different success key factors Strategically : CLUB LOGIC for the actors of this kind of convergence

36 DIFFERENT STAGES OF THE CONVERGENCE

37 THE COMPUTING MOBILE TERMINAL The PDA (personal digital assistant) changes into a mobile telephone with a computer

38 THE GLOBAL MOBILE TERMINAL The telephone is changing gradually into a computer with the micro navigator FOMA logic

39 FOR INSTANCE, THE PROTOCOL Languages play a major role in the evolution and the progression of the convergence between mobile thus, we have move from written communication (paging) to oral communication (mobile) and going back to the written one (mobile internet) and may be to a mixture (vocal mobile internet) QUELLE EVOLUTION DU LANGAGE POUR QUEL TYPE DE COMMUNICATION ?

40 STRATEGICALLY, THE SEGMENTATION HAS EVOLVED This segmentation will have repercussions for the development of the mobile internet The data and eye centric are closer to the paging system and the voice centric are closer to the vocal mobile internet Une typologie encore dactualité aujourdhui même avec lémergence des tablettes PC

41 AUTRE EXEMPLE DE CONVERGENCE /LE SMS TV CHAT SMS TELECOMMUNICATIONS TV AUDIOVISUEL ECRITE (télématique: informatique et télécommunications) CHAT informatique Retour avec le très haut débit et numéricable en 2012 Utilisé en partenariat google et orange Mais également par le koweitien zain

42 LES EFFETS DE LA CONVERGENCE Mortalité de filières (radiomessagerie par rapport à la téléphonie mobile, la tv sat analogique par rapport à la tv sat numérique, la tv hertzienne traditionnelle par rapport à la tv tnt hd, le marché de la K7 vidédo par rapport au marché du DVD puis par rapport au marché de la VOD via la TV par ADSL. Limitation de linnovation technique du fait de développement de normes communes et de spécifications (entente sous jacentes, légales ou non) ; notion de verrouillage socio technique Obsolèscence programmée (Iphone 5 et 4GS par rapport aux connectiques), durée de vie des produits plus courtes avec nouvelles gammes tous les 6 mois pour le Samsung Galaxy ou Les tablettes PC.

43 De nouvelles communications mobiles possible et combinées Notion dinformatique ubiquitaire (Zouinar, Licoppe, 2010) in les usages avancés du téléphone mobile in réseaux 2009/4 (n°156) Julien Figeac, la participation des usagers de la mobile TV aux formes visuelles de la coordination sociale in les cahiers du numérique volume 6 numéro 2010/2

44 UNE REMISE EN CAUSE DU DÉTERMINISME TECHNIQUE Linnovation ne s explique pas seulement par la rupture créée par le nouvel objet technique convergeant Notion de club dindustriels (limitant les risques de lincertitude) via les spécifications et les normes

45 DE NOUVELLES APPROCHES STRATÉGIQUES Les nouvelles approches stratégiques prévoient les techniques actuelles et futures (GPRS, UMTS, Web 2.0 et 3.0) mais également le DVB ou encore lIP V6 dans le cadre de clubs dindustriels --- OMA, Liberty Alliance, Sim Alliance, etc Tout nouveau, le rachat de Motorola par Google pour contrer les veilleités dApple avec lIphone 5 et lipad 2. Stratégie du net vers léquipement terminal. Elles intègrent également de nouveaux acteurs issus de secteurs externes à la communication tels que : la grande distribution (carrefour, auchan, leclerc), dautres médias (TF1, canal plus) etc…

46 Des stratégies combinatoires Cross media promotion Les différents médias sont utilisés afin dapporter une promotion fine, dun film, dun jeu vidéo (Hardy, J., 2010) Fixe = mobile Les usages pour informatique fixe sont souvent prévus pour les usages mobiles car développement de smartphones, tablettes pc et clé 3G.

47 DE NOUVEAUX ANCRAGES SOCIAUX Usages sociaux : droits et devoirs par le biais de pratiques récurrentes et stabilisées (Moeglin, 2002). Ils ont du sens. Droits et devoirs des utilisateurs (Jouet, 1993) Ancrages sociaux tels que le peer to peer, le téléchargement direct via megaupload, le streaming ou bien la messagerie instantanée via le mobile (windows live messenger mobile, google+) et organisation spécifique de ces usages Du fixe au mobile (deezer, 2011) grace à de nouveaux smartphones cadencés à plus de 2 Ghz en double cœur ou en 3D.

48 La convergence dépassée … Notion denchassements transmédiatiques pour le jeu vidéo et son lien intime avec laudiovisuel (Pérény, Amato, 2011 in communications) Renouvellement de la notion de courrier électronique avec la LEN en 2004 : exemple TV perso de Free ou encore les flux internet de téléchargement via VPN Échange de fichiers physiques via clé USB ou disques durs (le face à face prend le dessus sur le virtuel)

49 CONCLUSION Notion complexe et plurielle mais passionnante Elle concerne les domaines de linformatique, de laudiovisuel et des télécommunications et tous les services (notion de cloud) Causes : substitution, complémentarité, rayonnement Conséquences sur linnovation et la stratégie des firmes (avec une plus grande ouverture) et surtout toute léconomie. La convergence nous permet de nous pencher sur lobjet technique (remise en cause du déterminisme) et sur les usages (leur ancrage) La convergence est une notion vague et oscille entre le déterminisme technique et les prophéties auto-réalisatrices des offreurs (Miège, 2007)

50 BIBLIOGRAPHIEindicative Hubert J.L., (1998), Convergence, comment ça marche ? Journées internationales de lidate, du 19 au 20 novembre 1998, Montpellier Ghernaouti-Helie S., Dufour A., linformatique, linternet, ed.PUF. Que sais-je ? 9 ième édition (2002) Tremblay G., Lacroix J.G., Télévision, deuxième dynastie (en collaboration avec Marc Ménard et Marie-Josée Régnier, Presses de luniversité du Québec (1991) Khardouche A., convergence mobiles internet, le triple club, éd. ANRT (2007) KhardouchE A., la logique du club, à la lisière des SIC, colloque de la Sfsic à Dijon (23au 25 juin 2010° Rallet A., la nouvelle économie des services, conférence à lécole dété du GDR Tic et sociétés intitulé Tic et mobilités, Giens, mercredi 12 septembre (2007) Miège B., la société conquise par la communication, tome 3, les TIC entre innovation technique et ancrage social, ed. P.U.G.(2007) Hardy J.(2010), Cross Media Promotion, ed. Peter Lang,Genève.


Télécharger ppt "INFORMATIQUE ET SOCIETE CM Licence 2 la convergence 02/10/2012 10h00 – 13h00 Ali Khardouche Affiliations professionnelles Université Paris XIII UFR communications,"

Présentations similaires


Annonces Google