La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Préparation et riposte à la grippe humaine A H1N1, aspects organisationnels et opérationnels Abderrahmane BEN MAMOUN Ministère de la Santé DELM/DMT Royaume.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Préparation et riposte à la grippe humaine A H1N1, aspects organisationnels et opérationnels Abderrahmane BEN MAMOUN Ministère de la Santé DELM/DMT Royaume."— Transcription de la présentation:

1 Préparation et riposte à la grippe humaine A H1N1, aspects organisationnels et opérationnels Abderrahmane BEN MAMOUN Ministère de la Santé DELM/DMT Royaume du Maroc Ministère de la Santé المملكة المغربية وزارة الصحة

2 2 se transmettre Le nouveau virus doit se transmettre avec efficacité dune personne à une autre se transmettre Le nouveau virus doit se transmettre avec efficacité dune personne à une autre Conditions préalables de la grippe pandémique Un nouveau virus de la grippe emerge contre lequel la population générale a peu/na aucune immunité Le nouveau virus doit être en mesure de se répliquer chez lhomme et provoquer la maladie

3 1918 Grippe espagnole H1N Grippe asiatique H2N Grippe de Hong Kong H3N H7 Souches pandémiques possibles H9 Cinétique des pandémies de grippe 2009 Grippe de Mexicain H1N1

4 Les pandémies font partie de lhistoire naturelle de la grippe

5 Comment une grippe animale peut évoluer vers une pandémie Changements majeurs des ARN (Cassure antigénique) 2 => Changements majeurs des antigènes de surface La mutation dun virus grippal dans le cas dune pandémie Grippe aviaire Homme ou porc déjà infecté par grippe saisonnière Pandémie Nouveau virus Recombinaison

6 Cest lhypothèse qui semble être privilégiée pour cette épidémie

7 7 Grippe Saisonnière Un problème de santé publique tous les ans Dhabitude une certaine immunité se forme suite aux expositions précédentes au même sous-type Les enfants en bas âge et les personnes agées sont les plus exposés Pandémies de Grippe Apparrait rarement et de façon imprévisible dans la population humaine La population humaine na aucune immunité Tout les groupes dâge, y compris les jeunes adultes bien portants Epidémies saisonnières vs. Pandémies

8 Période dalerte à la pandémie Phase 4 : « faible(s) foyer(s) de transmission interhumaine limitée. La propagation du virus est très localisée suggérant que le virus nest pas bien adapté à lhomme ». Phase 5 : « foyer(s) important(s), mais la transmission interhumaine reste localisée, suggérant que le virus sadapte de mieux en mieux à lhomme, sans quil soit complètement transmissible » Risque pandémique substantiel

9 Période pandémique Phase 6 : «Transmission élevée dans la population générale ». Retour à la période inter pandémique

10 Difficile de prédire les conséquences de la grippe mexicaine Éléments négatifs Transmission inter-humaine démontrée, efficace Grippe aviaire H5N1 Diffusion « mondiale » rapide favorisée par le transport aérien Virulence peut varier dans le temps (vagues successives)

11 Difficile de prédire les conséquences de la grippe mexicaine Éléments positifs Évolution favorable de la majorité des cas décrits (hors Mexique) Grippe aviaire H5N1 Des virus H1N1 humains (cependant très différents antigéniquement) ont circulé ces dernières années (notamment lannée dernière en Europe) Les vaccins antigrippaux saisonniers comportent toujours depuis des années une souche H1N1 Saison peu propice à la circulation des virus grippaux Sensibilité au Tamiflu & Relenza Vaccin probablement plus facile à mettre au point ? Plans « grippe aviaire déjà en place »

12 Contexte Risque de survenue dune pandémie de grippe humaine dorigine porcine Due à un dérivé du virus A/H1N1 Lhumanité se prépare à cette pandémie Le Maroc sinscrit dans la stratégie globale de préparation et de lutte

13 Objectifs de la préparation nationale Prévenir lintroduction dans le territoire national du nouveau virus grippal A/H1N1; Détecter précocement sa circulation et contenir sa diffusion éventuelle; Préparer le système national de santé pour la prise en charge des cas humains; Limiter limpact global de la pandémie sur la société.

14 Principaux Axes de la stratégie nationale 1. Planification et coordination ; 2. Surveillance et évaluation de la situation; 3. Prévention et mesures visant à contenir la dissémination du virus 4. Réponse du système de santé ; 5. Communication.

15 1 - Planification et coordination Activation des organes nationaux et locaux de gestion de lévénement (PCC, PCP) Activation de la cellule de gestion de crise de la DELM Mise en place du comité de coordination au MS Prépositionnement des moyens de protection, des médicaments et des kits de prélévement Actualisation du manuel des procédures

16 2 - Surveillance et évaluation de la situation Renforcement de la surveillance épidémiologique de la grippe saisonnière et des pneumonies sévères : 1. réseau « sentinelle » de surveillance clinique 2. réseau « sentinelle » de surveillance virologique Renforcement de la surveillance au niveau des points dentrée au territoire: 1. Mise en place des portiques thermiques 2. Renforcement en personnel des équipes habituelles Surveillance au niveau des services des urgences et des structures de soins de santé primaires Surveillance au niveau des cabinets privés Suivi de la situation épidémiologique dans le monde

17 Surveillance et évaluation de la situation définition de cas Cas possible: Personne (vivante ou décédée) présentant, ou ayant présenté, une maladie aiguë et inexpliquée du bas appareil respiratoire, avec fièvre (température >38°C) et toux ou difficulté à respirer et au moins un lien épidémiologique avec un cas confirmé ou probable dans les 10 jours précédant le début des symptômes : Contact à moins de 1 mètres (soigner, toucher, parler avec…) dune personne suspecte dêtre infectée par le nouveau sous type de virus A H1N1 Retour dun pays où il y a notion de circulation du même sous type de virus Cas confirmé : Personne répondant aux critères de « cas possible » ayant été confirmé biologiquement par un laboratoire national de référence

18 Surveillance et évaluation de la situation définition de cas Personnes contacts: Toute personne ayant été en contact étroit (relation intime, activités de soins ou de prélèvement, vie sous le même toit …) avec le cas après lapparition des symptômes et sans mesures de protection respiratoire; Toute personne ayant été à moins dun mètre du cas (saluer, parler avec….) et sans mesures de protection respiratoire, de manière répétée et prolongée.

19 Surveillance et évaluation de la situation procédure de la surveillance Détection : point dentrée, structure de santé publique ou privée Information délégué DRS, DELM, PCP Investigation épidémiologique (CPE, ORS) Surveillance active des personnes contacts Référence du malade vers la structure hospitalière dédiée à la PEC des cas.

20 Circuit de linformation DELM PCP PCCMinistre OMS

21 3 - Prévention et mesures visant à contenir la dissémination du virus Antiviraux : stock stratégique de Tamiflu ( 1 million de traitement ), stock à renforcer dans les prochains jours Vaccin : Vaccination des professionnels contre la grippe saisonnière Relance de la procédure pour lacquisition du vaccin Mesures non pharmacologiques : Acquisition et mise à disposition du matériel de protection et de produits désinfectants Stock de masques FFP2 et de bavettes en cours de renforcement

22 3-1 répartition des antiviraux SiteQuantité Fès1500 Casablanca3000 Rabat3000 Tanger1500 Tétouan600 Nador1000 Oujda1100 Marrakech2000 Agadir2500 Laayoune1000 Dakhla

23 3-2 répartition des masques BénéficiairesMasques chirurgicaux Masques FFP2 DRS Casablanca DRS Agadir DRS Tanger DRS Marrakech DRS autres Santé FAR ONDA Agence Nationale des Ports Frontières terrestres

24 4 - Réponse du système de santé

25 formation du personnel Objet de la formationCiblesTotal Surveillance sentinelle de la grippeÉquipes dintervention Médecins privés Formation des formateurs, grippe pandémique Deux cycles de formation 2 formateurs par province ou préfecture 140 Grippe pandémiquePersonnel de santé

26 PEC du cas possible Transport Isolement Prélèvement Traitement Mesures de protection Désinfection terminale

27 PEC du cas possible transport Transport sécurisé (ambulance PC, MS) à négocier avec PCP Protection de léquipe Protection du matériel et de lambulance Transport: cabine isolée du malade, infirmier avec malade, pas de climatisation Nettoyage et désinfection du véhicule Traçabilité de lentretien des véhicules Gestion des déchets de soins

28 PEC du cas possible isolement Chambres individuelles aménagées et équipées adéquatement; Mesures de protection; Soutien psychosocial aux agents de santé aux malades et à la communauté

29 PEC du cas possible prélèvement Type de prélèvement: écouvillonnage naso-pharyngé; Réalisation du prélèvement par le médecin traitant; Envoi du prélèvement: Transport: décision dans le cadre du PCP Laboratoire national de référence: INH

30 PEC du cas possible: prélèvement Cas possible Région du Grand Casablanca Cas possible 15 autres Régions Autres cas (IRA, IRAS, Syndrome grippal Au niveau du réseau de surveillance sentinelle IPM - Casablanca Real tim RT- PCR Détection grippe A Centre National de référence / Grippe Institut National dHygiène Real time RT-PCR : Identification grippe A Sous-typage: H1, H3 et B Laboratoire régional immunofluorescence Grippe A/, Grippe B, VRS, adénovirus parainfluenza 1,2,3

31 PEC du cas possible traitement spécifique Le virus est sensible à loseltamivir (Tamiflu) et au zanamivir (Relenza) mais résistant à lamantidine et au remantidine

32 Le traitement curatif dun cas de grippe A H1N1 est fonction de lâge : Adultes : mise en route immédiate d'un traitement fait de 75 mg de tamiflu 2 fois par jour x 5 jours Enfants : mise en route immédiate d'un traitement fait de : Moins de 15 kg, 30 mg de tamiflu 2 fois par jour x 5 jours >15 kg à 23 kg, 45 mg de tamiflu 2 fois par jour x 5 jours >23 kg à 40 kg, 60 mg de tamiflu 2 fois par jour x 5 jours >40 kg, 75 mg de tamiflu 2 fois par jour x 5 jours

33 Le traitement prophylactique : Une prophylaxie post exposition par l'oseltamivir (Tamiflu) doit être prescrite à toute personne qui a eu un contact, sans mesures de protection, avec un cas confirmé à raison de 75mg de tamiflu 1 fois par jour x 10 jours.

34 PEC du cas possible mesures de protection et dhygiène Lisolement des malades Désinfection des surfaces et des locaux en milieu hospitalier Mesures barrières sanitaires Mesures de gestion des déchets Principales règles dhygiène face au risque pandémique

35 Communication Actions de communication gouvernementale: Communiqués de presse Point de presse du ministre de la communication Couverture médiatique des visites officielles aux points dentrée Participation des responsables du MS aux plateaux des journaux télé et aux émissions radio nationales et locales

36 Communication préparation dune campagne de communication du MS Production dun spot télé et radio Campagne daffichage urbain sur les grands axes des villes avec points dentrée Flyers à lusage des voyageurs et personnes en transit sur le sol marocain Site web

37 conclusion Menace incertaine Bonne préparation du Maroc


Télécharger ppt "Préparation et riposte à la grippe humaine A H1N1, aspects organisationnels et opérationnels Abderrahmane BEN MAMOUN Ministère de la Santé DELM/DMT Royaume."

Présentations similaires


Annonces Google