La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Embolie pulmonaire Migration dun caillot provenant le + souvent des veines des membres inférieurs dans larbre artériel pulmonaire. Maladie fréquente: 50.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Embolie pulmonaire Migration dun caillot provenant le + souvent des veines des membres inférieurs dans larbre artériel pulmonaire. Maladie fréquente: 50."— Transcription de la présentation:

1 Embolie pulmonaire Migration dun caillot provenant le + souvent des veines des membres inférieurs dans larbre artériel pulmonaire. Maladie fréquente: /an. Le diagnostic est difficile car le tableau clinique polymorphe est trompeur. Physiopathologie:Obstruction dune artère pulmonaire avec - élévation de la Pap (ins cardiaque droite), - bronchoconstriction (hypoxèmie) et parfois infarctus pulmonaire(hémoptysie)

2 Symptômes:Dyspnée(81%)Douleur thoracique (64%)Toux(20%)Syncope(19%)Hémoptysie(10%) Clinique:-Tachypnée>20/mn(70 %) -Tachycardie>100/mn(26 %) -Signes de TVP (15%) Les signes cliniques dEP ne sont pas spécifiques doù limportance du contexte: Immobilisation, chirurgie récente,cancer,Atcdts de phlébite ou dEP. Radio thorax:svt normale. ECG : Signes de cœur pulmonaire aigu Il peut être normal

3 Score de Genève modifié Facteurs prédisposants -Âge > 65 ans Atcdts de TVP ou dEP Chirurgie ou fracture < 1 mois Néoplasie évolutive + 2 Symptômes - Douleur unilatérale du mollet Hémoptysies + 2 Signes cliniques - Fc > 95 cps / mn – 94 cps /mn Douleur à la palpation et œdème unilatéral + 4

4 Probabilité clinique Faible0 – 3 Intermédiaire 4 – 10 Elevée > 11

5 D Dimères Si < 500 µg/l :Permet déliminer le diagnostic dEP en cas de probabilité clinique faible ou intermédiaire Si > 500 µg /l (ou < 500 µg /l mais avec une probabilité clinique élevée ), il faut poursuivre les investigations

6 Scanner spiralé du thorax : CI si ins rénale -Il permet le diagnostic en montrant le(s) thrombus dans lartère pulmonaire. -Si le scanner est Nl le diagnostic nest pas éliminé Echographie veineuse des MI: -Positive elle permet de poser le diagnostic de MTE et de débuter le TT. -Négative elle ne permet pas dexclure le diagnostic. Scintigraphie pulmonaire:Evocatrice si défaut de perfusion + ventilation Nle.(15%) à lopposé si Nle <24h permet déliminer le diagnostic.

7

8 Evolution Sous TT bien conduit le + souvent favorable. Si état de choc ou hypoTA mortalité > 15 % si dilatation des cavités droites: mortalité 3 à 15 % ouBNP ou Troponine si choc=0 dilatation cavités dtes=0 mortalité <1% BNP Nle Troponine Nle. HTAP post embolique rare < 1%. Récidive: 30 % à 10 ans doù limportance de la prévention et de léducation.

9 Traitement=urgence Anticoagulants -HBPM : 1 ou 2 inj ss cutanées/j ou -Fondaparinux: 1 inj ss cutanée /j ou -H non fractionnée: IV SE si ins rénale Pendant au moins 5 jours jusque AVK efficaces Surveiller les plaquettes (et TCA si HNF) - et Anti VK: per os associé aux héparines pendant 5 jours ; Objectif INR entre 2 & 3. pendant 3 mois si cause réversible sinon 6 mois AVK à vie si EP récidivante

10 Thrombolytiques si état de choc en labsence de CI.(Actilyse ) Sauf EP massive le lever est autorisé dès que le TT anticoagulant est efficace. Contention élastique des jambes par bandes puis bas de classe III pendant 2 ans. Filtres caves si CI aux anticoagulants. Traitement préventif: idem phlébite.


Télécharger ppt "Embolie pulmonaire Migration dun caillot provenant le + souvent des veines des membres inférieurs dans larbre artériel pulmonaire. Maladie fréquente: 50."

Présentations similaires


Annonces Google