La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LORGANISATION DU MARCHE AVICOLE EN ALGERIE ETUDE ET PERSPECTIVES DU MARCHE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LORGANISATION DU MARCHE AVICOLE EN ALGERIE ETUDE ET PERSPECTIVES DU MARCHE."— Transcription de la présentation:

1 LORGANISATION DU MARCHE AVICOLE EN ALGERIE ETUDE ET PERSPECTIVES DU MARCHE

2 Le déficit en protéines animales figure parmi la plus grande tendance décelable aujourdhui dans les consommations alimentaires, hormis cette attente de qualité nutritive, une grande préoccupation est liée à la stabilité du marché du secteur de la production animale. En effet, parmi les sources censées apporter aujourdhui cette matière, les produits avicoles en constituent la part la plus vénérée mais aussi la plus sensible.

3 En dépit de toutes les difficultés que connait le secteur de laviculture, en dehors des performances, la baisse tendancielle de la consommation des produits avicoles semble avoir un effet beaucoup plus déstabilisateur du marché, lié notamment à la hausse régulière des prix des intrants mais aussi à la variation chronique de loffre et de la demande de ces produits. Limpact le plus visible de cette perturbation du secteur avicole intervient en particulier depuis louverture du marché, marqué par des réactions très fortes dinstabilité de loffre et de la demande conduisant le plus souvent à des phénomènes conjoncturels de crises non maitrisables.

4 Cette fonction doit par conséquent agir dans un contexte dintégration totale, centré sur un système de régulation du marché, depuis limportation ou lexploitation des reproducteurs jusqu'à labattage des cheptels. Tout ceci entrepris par un mécanisme assemblant à la fois loptimisation des composants de cette activité et ladoption de stratégie permettant une stabilité du marché et une pérennité de lactivité ou la fonction avale actionnée dans une logique économique lui revient le rôle de locomotive. Parmi les remèdes pouvant interagir dans ce contexte : Lorganisation de la corporation des aviculteurs ; La planification en amont et en aval de lactivité ; La mise en place de circuits de production intégrée (centres de production, abattage transformation, contrôle sanitaire, réseaux de distribution…) ; Développement des structures de stockage et de conservation ; Mise à niveau des structures et des équipements de production. Ces fonctions, soumises à une régulation des flux et conjuguées à une stricte application de la réglementation sanitaire, permettront sans doute de jouer le rôle de locomotive de toute lactivité.

5 Dans la présente étude du marché, les éléments essentiels qui permettent dévaluer la situation du secteur sont donnés à titre illustratif à partir des statistiques émanant du marché professionnel et des services officiels sur projection pour lannée Filière chair cheptel reproducteur et OAC chair

6 La production induite OAC pour 2008 sera de 240 millions dunités à cela sajoute les œufs à couver importés aussi par le privé, estimé à 8 millions dunités. La disponibilité totale en OAC sera de 248 millions dunités qui sera destinée à lincubation. La part des filiales des Groupes avicoles régionaux sera de lordre de 78 millions dunités soit 31% de la disponibilité totale soit : La quantité dOAC qui a été incubée dans les couvoirs des filiales des GAR ne représentent que 78 millions dunités contre 170 millions chez le privé.

7 donnerait un équivalent de tonnes de viande blanche (pour une moyenne de 2 kg/sujet). En revanche, le volume qui sera traité par les abattoirs des groupes régionaux sera estimé à tonnes soit 7% du tonnage total qui subira un circuit dabattage dans le stricte respect de la réglementation sanitaire des viandes blanches. Les tonnes de viandes blanches pourront répondre à un besoin de 6kg/habitant/an sur la base dune estimation de 35 millions dhabitants

8 Cette étude conduit aussi à évaluer le besoin en intrants avicoles (reproducteurs et OAC) par rapport à des niveaux de consommation. Si la population actuelle est estimée à dhabitants et que le niveau actuel de consommation en viande blanche nexcède pas 9 kg/h/an, le besoin en cheptel reproducteur chair selon les normes techniques devra être de lordre de reproducteurs sur une base de calcul normative (un poussin reproducteur contribue à une production de 146 kg de viande soit un besoin de 16 habitants/an à raison de 9kg/h/an),

9 or les importations en 2007 ont été de lordre de sujets soit un surplus de sujets qui ont plutôt contribuer à une déstabilisation du marché.

10 Lapproche technique Si les aspects techniques ont toujours été lélément clé de la réussite, il nen demeure pas moins que la plus grande part de production représentée par le secteur privé en est totalement découplé de cet aspect par le fait que la quasi-totalité de ses acteurs opère dans des approches nobéissant à aucune technique même la plus élémentaire. Ceci est valable tant sur le plan du management technique que sur le plan nutrition qui représente la part la plus importante du cout de production.

11 En effet, dans le domaine de la nutrition cheptel évoluant dans le secteur privé est soumis à des systèmes alimentaires très contestés et aussi sensibles sur tous les plans voire même des terrains dessai et de tâtonnement tout venant. Cette situation complique de plus en plus le secteur de laviculture en particulier en labsence de lois promulguées dans les domaines de la normalisation et du respect des règles sanitaires, conjuguée à une absence dinstruments de mesures et de contrôle des composants nutritifs et commerciaux (additifs, anabolisants, OGM…).

12 Le schéma des groupes avicoles régionaux dans ce contexte met en relief un système dintégration presque parfait (centres délevage, de production, couvoirs, centres dengraissement, abattoirs et usines daliment du bétail), doté de support technique de base tels que des laboratoires dauto contrôle et des structures de programmation, Bien que plusieurs approches dans le domaine de la sélection génétique, et la nutrition aient mis en évidence des résultats concrets grâce aux progrès réalisés en matière de performances, en management et dans le domaine de la formulation, le Groupe industriel tout entier en est un exemple potentiel dune intégration dans le domaine de laviculture.

13 Dautres approches dans ce domaine et ayant trait à la valorisation des sous produits agro alimentaires et additifs (réalisés par les groupes avicoles), contribuant à la réduction des couts de production et à lamélioration des performances, nous citons à titre illustratif : La substitution totale des issues et partielle du Maïs par le blé fourrager dans les aliments chair et dans les aliments ponte (source énergétique); La substitution dune part importante du T.Soja par le gluten produit localement (source protéique à envisager) ; Lutilisation des huiles acides dans les aliments du poulet de chair en substitution partielle au Maïs ; Lusage dadditifs tels que les probiotiques, réduisant des antibiothérapies couteuses ; Lutilisation de phytases en substitution aux apports phosphoriques couteux. Ces approches réalisées dans le domaine de laviculture par les groupes avicoles régionaux pourraient étendre la portée du secteur sur le plan technique mais dans un cadre organisé.

14

15 En dehors de ce circuit dintégration, il est important de souligner la dépendance actuelle du pays en matière dimportation de poussins reproducteurs chair/ponte et œufs à couver qui demeure aussi une contrainte majeure au développement des filières avicoles (cas dembargos, matériel et performances génétique, disponibilité et coûts). Dans ce cadre dautres approches visant une disponibilité de matériel biologique à léchelle locale peuvent être envisagées en loccurrence la création dun centre de grands parentaux, générateurs dintrants avicoles. Parmi les avantages dun tel projet, on retrouve :

16 Lacquisition de la technologie des élevages des grands parentaux qui reste confinée au niveau de quelques rares pays (USA, France, Grande Bretagne…) ; Lapprovisionnement régulier et au moindre cout du marché national en facteurs de production aviaire ; Les opportunités en termes dexport sur les marchés émergents (Afrique et Moyen orient).

17

18 A partir de cet exemple, nous pouvons présumer les effectifs des grands parentaux à mettre en place. Dans notre cas, pour les besoins en poussins reproducteurs chair qui sont évalués à sujets/année, les effectifs du centre grands parentaux seront de femelles de la lignée femelle, 9900 mâles de la lignée femelle (18%), femelles de la lignée mâle (25% de la lignée femelle) et 2750 males de la lignée male (20% des femelles de la lignée male). Ces effectifs sont déterminés sur un standard de calcul de 40 reproductrices femelles/femelle grand parentale de la lignée femelle et 20 reproducteurs mâles/femelle grand parentale de la lignée mâle. Le fonctionnement nest pas si simple quon limagine et nécessite une technologie de pointe sur le plan management, génétique, nutrition et biologie.

19 Finalité du processus Au vu des objectifs technico-économiques visant le développement du secteur et la consommation à large portée, la finalité de lapproche devra aboutir à : La réduction des coûts de production des produits avicoles La disponibilité de facteurs de production de haut potentiel génétique Lorganisation de la filière par : La mise en place du conseil national de laviculture; La création de lagence Algérienne de la production, santé et alimentation animale (AAPSAA statistiques, étude et expertise, recherche et développement, orientations techniques et médicales…) qui constitue un point de soudure entre lindustrie avicole et luniversité ; Lassemblage des associations activant dans la corporation en Association Nationale pour défendre les intérêts de la profession;

20

21 Contrôle sanitaire cheptels et réseaux distribution Contrôles des cheptels des abattoirs et transformations contrôles produits mis a la consommation Structures régionales régulation des marches professionnels éleveurs coopératives avicoles Zones intégration chair Zones intégration ponte

22 MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "LORGANISATION DU MARCHE AVICOLE EN ALGERIE ETUDE ET PERSPECTIVES DU MARCHE."

Présentations similaires


Annonces Google