La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASEPSIE, ANTISEPSIE ET ANTISEPTIQUES. Magali Dubuisson2 Références Le bon usage des antiseptiques CCLIN Sud-Ouest, 2001 Guide des bonnes pratiques de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASEPSIE, ANTISEPSIE ET ANTISEPTIQUES. Magali Dubuisson2 Références Le bon usage des antiseptiques CCLIN Sud-Ouest, 2001 Guide des bonnes pratiques de."— Transcription de la présentation:

1 ASEPSIE, ANTISEPSIE ET ANTISEPTIQUES

2 Magali Dubuisson2 Références Le bon usage des antiseptiques CCLIN Sud-Ouest, 2001 Guide des bonnes pratiques de lantisepsie chez lenfant SF2H 2007 Le bon usage des antiseptiques pour la prévention du risque infectieux chez ladulte CCLIN sud Ouest édition 2013

3 Magali Dubuisson3 Définitions Antisepsie – D é sinfection Normes AFNOR (Agence Fran ç aise de Normalisation) Antisepsie = « op é ration au r é sultat momentan é permettant, au niveau des tissus vivants, dé liminer ou de tuer tous les microorganismes et / ou d inactiver les virus » D é sinfection = « op é ration au r é sultat momentan é permettant dé liminer ou de tuer tous les microorganismes et / ou d inactiver les virus ind é sirables port é s par des milieux inertes contamin é s » ANTISEPSIE => traitement d une infection DESINFECTION => pr é vention d une infection

4 Magali Dubuisson4 Définitions Antiseptiques – Désinfectants Antiseptiques = antisepsie dans des conditions définies. Désinfectants = désinfection dans des conditions définies.

5 Magali Dubuisson5 Définitions Antiseptique : AFNOR : Produit ou procédé utilisé pour lantisepsie dans des conditions définies. Pharmacopée : préparations antiseptiques présentées dans leurs formes dutilisation et utilisées telles quelles, sauf exception justifiée et autorisée. Comité européen de normalisation : substance ou préparation qui permet le traitement des tissus vivants…avec lintention de prévenir ou de limiter la gravité dune infection sur ces tissus.

6 Magali Dubuisson6 Exemple de la peau OPERATIONSDESINFECTIONANTISEPSIE Objectifs Eliminer et/ou détruire tous les microorganismes et virus Durée de leffet obtenu après application Momentanée Action au niveau de linfection Prévention pour la peau saine Traitement pour la peau lésée

7 Magali Dubuisson7 Définitions Action bactéricide : destruction des micro-organismes existants sur la surface concernée. Action bactériostatique : inhibe la croissance des micro-organismes. Ralentissement de lactivité.

8 Magali Dubuisson8 Définitions Spectre dactivité : inventaire de lactivité du produit sur les différents groupes de micro- organismes. Synergie : mélange de certains produits afin den élargir le spectre dactivité. Rémanence : persistance de laction du produit afin dempêcher pendant un certain temps une nouvelle contamination.

9 Magali Dubuisson9 Les m é canismes d action Action sur la paroi bact é rienne Action sur la membrane Action sur les enzymes de la synth è se prot é ique Action sur les acides nucl é iques

10 Magali Dubuisson10 Principes dutilisation: Sur les tissus vivants. Il sutilise sur la peau et les muqueuses, pas pour la désinfection du matériel (exceptions pour flacons et lignes de perfusions, sac drainage vésical…) Sur des tissus propres. Il est inhibé par les matières organiques. Toujours nettoyage préalable, rinçage, séchage puis antisepsie Péremption. Respecter les dates de péremption, indiquer la date douverture sur le flacon

11 Magali Dubuisson11 Principes dutilisation: Attention aux contaminations. Ne pas toucher louverture du flacon avec les doigts. Ne pas reconditionner les antiseptiques. Reboucher ou refermer les flacons. Conservation des flacons à labri de la lumière et loin des sources de chaleur Respect des précautions et mode demploi (notamment les contre-indications)

12 Magali Dubuisson12 Principes dutilisation: Repérer les incompatibilités Ne jamais mélanger 2 gammes Surveiller la tolérance locale : érythème, irritation… Individualiser les antiseptiques utilisés chez des patients en Précautions Complémentaires. Utiliser des unidoses ou jeter le flacon après le traitement

13 Magali Dubuisson13 Classification des antiseptiques Antiseptiques majeurs : bactéricides rapides et large spectre Halogénés Dérivés iodés Dérivés chlorés Biguanides Chlorhexidine Alcools Éthanol Propanol

14 Magali Dubuisson14 Classification des antiseptiques Antiseptiques intermédiaires : bactéricides et spectre étroit Ammoniums quaternaires Antiseptiques mineurs : bactéricides ou bactériostatiques et de spectre plus étroit Carbanilides Diamidines Acides Dérivés métalliques

15 Magali Dubuisson15 Classification des antiseptiques Antiseptiques à déconseiller : toxicité et effets indésirables Dérivés mercuriels Produits considérés à tort comme antiseptiques Peroxyde dhydrogène colorants

16 Magali Dubuisson16 SPECTRE DACTIVITÉ Bactérie Gram+ : Staphylocoque, Streptocoque ; Bactérie Gram - : Entérobactéries ; Champignons : Aspergillus ; Spores : Clostridium ; Virus Enveloppé : Herpès, Sida ; Virus Nus : responsable dinfection intestinale Bactéries Gram+ Bactéries Gram- ChampignonsSporesVEVN BIGUANIDES /-0 Dérivés iodés Dérivés chlorés Alcools /- Ammoniums quaternaires ?0 DIAMIDINE CARBANILIDES+++/-0??0 DERIVES METALLIQUES +/ DERIVES MERCURIELS OXYDANTS+++ anaérobies+/- lentement virucide ++/- lentement virucide 0 COLORANTS+/- 0000

17 Magali Dubuisson17 Délai daction des antiseptiques

18 Magali Dubuisson18 Durée de conservation

19 Magali Dubuisson19 HALOGENES : Produits iodés Produits largement utilisés Polyvidone iodée ou PVPI

20 Magali Dubuisson20 HALOGENES : Produits iodés MA : dénaturation rapide des protéines grâce à son pouvoir oxydant. Les matières organiques diminuent lactivité. Ind. : détersion, ATSie peau saine ou lésée, hygiène bucco-dentaire, oculaire, génitale, préparation du champ opératoire PE : entre 1 et 30 mois, sujets brûlés (>10% surface corporelle), sujets dépilés (crème) CI : allergie (constituants produit), 2 ème et 3 ème trimestre grossesse, allaitement, NN < 1mois MA : Mode daction ; Ind : Indications ; PE : Précautions demploi ; CI : Contre indications

21 Magali Dubuisson21 Produits iodés et allergie

22 Magali Dubuisson22 HALOGENES : Produits chlorés Produits largement utilisés comme antiseptique jusquà 5°chlorométriques

23 Magali Dubuisson23 HALOGENES : Produits chlorés MA : destruction rapide des protéines par son effet oxydant Ind. : ATSie de la peau saine, des muqueuses, utilisation chez le NN. Utilisation particulière pour les AES PE : rinçage soigneux avant application, sensation de brûlure sur peau lésée

24 Magali Dubuisson24 BIGUANIDES spécialités à base de Chlorhexidine

25 Magali Dubuisson25 BIGUANIDES MA : à faible dose, destruction de la membrane cytoplasmique; à forte dose, précipitation des protéines. Les matières organiques et les protéines diminuent lactivité Ind. : nettoyage et ATSie des plaies traumatiques peu profondes et opératoires, hygiène des mains, hygiène bucco-dentaire, préparation du champ opératoire PE : chez le NN CI : oreille interne, cerveau et tissus méningés

26 Magali Dubuisson26 ALCOOLS

27 Magali Dubuisson27 ALCOOLS MA : rapidement bactéricide par une meilleure pénétration dans la bactérie, il coagule les protéines. Ind. : ATSie de la peau saine, sites dinjections et prélèvements sanguins simples CI : Ne pas utiliser sur les muqueuses et la peau lésée et chez enfants de 0 à 30 mois PE : les prélèvements dalcoolémie, produit inflammable Alcool dénaturé = impropre à la consommation

28 Magali Dubuisson28 Autres classes dATS Ammoniums quaternaires Ind. : Ttt dappoint des infections dermato PE : éviter les pst occlusifs (se contamine rapidement), moins actif en présence de savon

29 Magali Dubuisson29 Autres classes dATS Diamidines MA : bactéricide sur les cocci+ et certains cocci-, propriétés tensio-actives Ind. : Ttt appoint des affections dermato PE : ne pas utiliser sur plaie ouverte, muqueuses, ne pas rincer

30 Magali Dubuisson30 Oxydants Eau oxygénée (actif sur les anaérobies et les spores) Ind. : utilisé en chirurgie dentaire pour ses propriétés antiseptiques et hémostatiques Faible activité antiseptique

31 Magali Dubuisson31 Autres ATS Carbanilides (Septivon®) bactériostatique, Détersion de la peau, muqueuse vaginale Rinçage abondant, ne pas utiliser avant un accouchement Acides : acide borique, salicylique Dérivés métalliques : nitrate dargent, sulfates de cuivre

32 Magali Dubuisson32 Produits non ATS Les colorants Éosine aqueuse : bactériostatique, irritant sur zone érosive et suintante Milian : bactériostatique, fongicide Fluorescéine : fongistatique, usage diagnostique

33 Magali Dubuisson33 Effets secondaires des ATS Irritation des muqueuses Brûlures cutanées Allergies cutanées Photosensibilisation Toxicité importante si passage interne

34 Magali Dubuisson34 Rappel Les uni doses ou doses uniques sont destinées à être utilisées en une seule fois, pour un seul patient. Le contenant ne permet pas de garder le produit, même peu de temps, car ne peut pas être refermé.

35 Magali Dubuisson35 Critères de choix Ils reprennent les qualités dun antiseptique idéal, en tenant compte également : Sa composition Ses dossiers technique, pharmaco Les évaluations cliniques Du conditionnement De la tolérance Du coût

36 Magali Dubuisson36 Précautions demploi Utiliser la même gamme dATS (savon et ATS) Garder le conditionnement dorigine Conserver à labri de la chaleur et de la lumière Respecter le mode demploi Fermer le flacon après chaque ouverture Respecter la date de péremption, date limite dutilisation (date douverture inscrite sur le flacon) Préférer les doses unitaires ou flacon de petite contenance Pst non occlusif avec les produits iodés

37 Magali Dubuisson37 Lantiseptique « idéal » à lhôpital Il devrait : Posséder un large spectre : bactéries/ virus/ champignons/ spores Être bactéricide et non pas seulement bactériostatique Agir rapidement, mais avoir également une action prolongée (rémanence) Avoir une action localisée Nêtre ni irritant, ni toxique pour les tissus et lenvironnement Être soluble dans leau et les liquides organiques Être peu inhibé par les matières organiques (sang, pus, sérosités…) Être stable et résister à la contamination

38 Magali Dubuisson38 TECHNIQUES DUTILISATION

39 Magali Dubuisson39 Niveaux de risque

40 Magali Dubuisson40

41 Magali Dubuisson41 ATSie de la peau saine Préparation cutanée de lopéré : Détersion avec ATS avant bloc Puis détersion et 2 ATSie du champ opératoire au bloc

42 Magali Dubuisson42

43 Magali Dubuisson43 ATSie de la peau saine Préparation de la peau avant gestes invasifs (KT veineux, SU, ponctions pleurales, ascites, …) Antisepsie en 4 temps Nettoyage savon ATS ou doux Rinçage eau stérile Séchage avec compresses stériles Antisepsie avec temps de séchage (délai daction et rémanence)

44 Magali Dubuisson44

45 Magali Dubuisson45 ATSie de la peau saine Préparation de la peau saine avant un acte invasif de bas niveau (prélèvement sanguin, injections, etc…) Antisepsie en 1 temps 1 badigeon dantiseptique alcoolique ou alcool

46 Magali Dubuisson46

47 Magali Dubuisson47 ATSie des muqueuses Gynécologie : préparation bloc, soins Lavage ou irrigation avec ATS dilué selon recommandation Stomatologie et ophtalmologie : Soins pré et post opératoires ATS dilué

48 Magali Dubuisson48

49 Magali Dubuisson49 ATSie des plaies Plaies infectées ou profondes (selon prescription médicale) Lavage ou irrigation avec ATS dilué selon recommandations + rinçage Plaies chroniques (toujours colonisées) Selon prescription médicale Pas dantisepsie (généralement)

50 Magali Dubuisson50 ATSie chez la mère et lenfant Femme enceinte ou allaitante : dérivés iodés proscrits, autorisés juste avant laccouchement Nouveau-né / nourrisson : produits iodés proscrits avant 1 mois, non recommandés avant 30 mois comme lalcool. Utiliser les produits chlorés (Dakin ) après détersion au savon doux ou les biguanides (Biseptine deux passages), et éliminer l'excédent après le temps daction chez le prématuré

51 Magali Dubuisson51 ATSie chez la mère et lenfant Enfants de 30 mois à 15 ans Utilisation des dérivés iodés, de produits chlorés, des biguanides Lutilisation des produits alcooliques est autorisée

52 Magali Dubuisson52 ATS chez lenfant Cas particulier de lenfant Guide SFHH 2007 Prématurés * NN< 1moisDe 1 à 30 mois PVPiCI Précautions** Alcool 70°CI Précautions Chlorhexidine 0.5% Alcoolique 70% CI Autorisée Chlorhexidine faib lt alcoolisée (Biseptine®) Autorisée chlorésAutorisés * chez le prématuré, rincer à leau stérile après un temps daction de 30 secondes. ** limiter à une application brève et peu étendue et rincer à leau stérile

53 Magali Dubuisson53 CONCLUSION Choisir le bon produit Avoir un comportement adapté Respecter les recommandations dutilisation (dilution, renouvellement, protection) Appliquer les règles Confort du patient Qualité des soins


Télécharger ppt "ASEPSIE, ANTISEPSIE ET ANTISEPTIQUES. Magali Dubuisson2 Références Le bon usage des antiseptiques CCLIN Sud-Ouest, 2001 Guide des bonnes pratiques de."

Présentations similaires


Annonces Google