La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les IST CDAG du CHU site Sud. Quelques définitions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les IST CDAG du CHU site Sud. Quelques définitions."— Transcription de la présentation:

1 Les IST CDAG du CHU site Sud

2 Quelques définitions

3 INFECTION altération de lorganisme produite par un virus ou une bactérie

4 VIRUS microbe responsable de maladies contagieuses ayant besoin dun organisme pour survivre

5 IST Infection Sexuellement Transmissible MST : maladies sexuellement transmissibles

6 BACTÉRIE petit organisme autonome pouvant entrainer des infections, il peut être éliminé par les antibiotiques

7 LES IST Le VIH La syphilis Linfection à gonocoque ou chaude pisse Lhépatite B Lherpès La chlamydiose ou chlamydiae Les condylomes et infection à Papilloma Virus Lhépatite C

8 VIH/SIDA Virus de lImmunodéficience Humaine Quelques chiffres : - En France : nouvelles contamination / an cas dont qui signorent A la Reunion : 770 individus dont 30 nouveaux cas par an

9 Peut on attraper le VIH en …

10 Étant piqué par un moustique? NON! Le moustique prend le sang pour le manger, donc le sang est digéré, il ny a plus de trace de VIH

11 Se baignant? NON ! Le virus ne vit pas dans leau

12 Embrassant? NON ! La salive nest pas porteuse du virus

13 Utilisant les WC publics? NON ! Il ny a pas de virus du VIH dans les urines

14 Faisant un piercing? OUI ET NON! Il y a risque de contamination si le matériel nest pas stérile: il faut un matériel stérile à usage unique !

15 Partageant un verre? NON! Il ny a aucun risque à boire dans le même verre ou à manger avec les mêmes couverts

16 VIH/SIDA Comment on lattrape?

17 VIH : Quest ce quon voit, comment on sait quon la? Contamination : pas de symptôme le plus souvent ou signes de primo-infection (fièvre, maux de tête, maux de gorge…) Séroconversion : apparition des anticorps contre le virus

18 Histoire naturelle de l'infection par le VIH Séropositif : porteur de linfection VIH Augmentation progressive du virus dans le sang et baisse des défenses immunitaires SIDA

19 Syndrome de lImmunodéficience Acquise Système immunitaire inefficace maladies opportunistes Risque de maladies graves à cause de la diminution de limmunité induite par le VIH

20 VIH : Comment on le soigne? Trithérapie : antirétroviraux Traitement qui diminue sa progression par deux mécanismes : en abaissant la charge virale en augmentant les défenses immunitaires Il doit être pris à heure fixe et à vie

21 SYPHILIS Quest ce que cest? Maladie due à une bactérie En augmentation constante, recrudescence des bébés infectés

22 SYPHILIS Comment on lattrape? Sexuel (vaginal, anal, buccal) Materno-fœtal (accouchement et placenta)

23 La syphilis Transmission : sexuelle et materno-fœtale (au cours de la grossesse) Les 1ers signes : de 10 à 90 jours après la contamination Première phase : chancre (petite plaie indolore) au niveau des organes génitaux ou des muqueuses (bouche, anus) + ganglions, Deuxième phase : éruption cutanée sans démangeaison quelques mois plus tard (peau et muqueuses), Si non soignée : apparition de graves complications (neurologiques, cardiaques..) plusieurs années après. Transmission materno-fœtale : risque de malformations congénitales Diagnostic : une simple prise de sang

24 chancre éruption cutanée

25 SYPHILIS Comment on la soigne? Par un antibiotique, traitement simple et efficace

26 Blennorragie gonococcique ou « chaude pisse » Transmission : rapport sexuel non protégé Signes : brûlures mictionnelles, écoulement purulent (verge, vagin, anus) Délai : 2 à 7 j. après la contamination Diagnostic : prélèvement local Traitement : 1 injection dantibiotique intra-musculaire

27 HÉPATITE B Quest ce que cest? Maladie due à un virus Quelques chiffres En France personnes atteintes

28 HÉPATITE B Comment on lattrape? Plusieurs voies de contamination : -Sexuelle -Salivaire - Sanguine (aiguilles, tatouages) - Materno-fœtale

29 HÉPATITE B : Quest ce quon voit, comment on sait quon la? – Maladie souvent sans signe (90% des cas) ou – Fièvre, fatigue, jaunisse 2 à 8 semaines après le risque –Diagnostic : prise de sang

30 HÉPATITE B Qu'est ce que je risque? Risque de passage à la chronicité (10 % chez ladulte): portage asymptômatique ou hépatite chronique Risque de maladie grave du foie : cirrhose et cancer

31 HÉPATITE B Comment on la soigne? - Traitement à vie

32 HÉPATITE B Est ce quon peut léviter? Un vaccin est possible en prévention

33 L herp è s Transmission : rapport sexuel non protégé Signes : 1 semaine ou plus après contamination petits boutons douloureux (sensation de brûlures) sur les organes génitaux, la bouche, lanus, démangeaisons. Complications : atteinte grave du nouveau-né, récidive. Diagnostic : examen médical Traitement : pas de guérison mais traitement pouvant diminuer les symptômes

34 CHLAMYDIÆ Quest ce que cest? Maladie due à une bactérie

35 CHLAMYDIÆ Comment on lattrape? Sexuel Materno-fœtal

36 CHLAMYDIÆ : Quest ce quon voit, comment on sait quon la? –Maladie souvent sans signe (90% des cas) –Picotement urinaires, écoulement par le sexe, douleur au bas ventre –Par prélèvement urinaire ou écouvillon

37 CHLAMYDIÆ Qu'est ce que je risque? Infections urogénitales (urétrite, salpingite) Stérilité Grossesse extra-utérine

38 CHLAMYDIÆ Comment on le soigne? Antibiotique 1 prise

39 Les condylomes et infection à Papilloma Virus Signes : quelques semaines après la contamination petites verrues sur les organes génitaux, lanus, dans le vagin, atteinte du col de lutérus. Diagnostic : examen médical, dépistage par frottis du col utérin Complications : cancer du col de lutérus, risque de récidive. Traitement : Condylomes externes : Laser, cryothérapie, chirurgie… Atteinte du col utérin : Conisation

40 Peut on prévenir les cancers du col de lutérus chez la femme ? Oui 1) Vaccin anti papillomavirus : GARDASIL : - Recommandé à lâge de 14 ans - De 15 à 23 ans chez les femme qui nont pas encore eu de rapport sexuel 3 injections 2) Frottis cervico-vaginal tous les 3 ans

41 HÉPATITE C Quest ce que cest? Maladie due à un virus Quelques chiffres individus touchés en France

42 HÉPATITE C Comment on lattrape? Par voie sanguine +++(seringue, tatouage…) Par voie sexuelle : risque faible

43 HÉPATITE C Diagnostic par prise de sang

44 HÉPATITE C Qu'est ce que je risque? - Hepatite Aigue symptômatique ou non - Portage chronique : 70 % - Hépatite chronique:30 % - Risques : Cirrhose, cancer du foie

45 HÉPATITE C Comment on la soigne? Pas de vaccin, Traitements antiviraux lourds

46 LA PREVENTION

47

48

49

50

51

52

53

54 LE DÉPISTAGE Quest ce que cest? –recherche dune maladie chez une personne sans symptôme Pourquoi? –Parce que les IST passent souvent inaperçues –Parce que les complications peuvent être graves –Pour ne pas le transmettre : c'est une preuve d'amour Comment? –Par une prise de sang –Un prélèvement d'urine ou écouvillon vaginal

55 LE DÉPISTAGE Qui? –Tout le monde, le test est anonyme et gratuit Quand? –Si on a une relation stable et qu'on souhaite arrêter le préservatif –Après un rapport sexuel non protégé –Après un accident de préservatif –Après avoir été piqué par une aiguille à risque : toxicomanie, piercing, tatouage....

56 LE DÉPISTAGE Où? –Dans un centre de dépistage comme le CDAG ou le CIDDIST de lhôpital de St Pierre

57

58 Comment ça marche?

59 Le préservatif masculin Videos préservatif masculin

60 Le préservatif féminin Vidéo préservatif féminin

61 VIH : Et si jai pris un risque? Il existe un traitement durgence! Dans les 48h après le risque Encore plus efficace sil est pris dans les 4h

62 DES QUESTIONS?

63 Les cours senvolent, la musique reste … « Ny pense même pas » « Fais passer le message »


Télécharger ppt "Les IST CDAG du CHU site Sud. Quelques définitions."

Présentations similaires


Annonces Google