La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

7 LA VICTIME SE PLAINT DUN MALAISE A la fin de la séquence, vous devez etre capable d'observer la victime, de lui poser les questions essentielles pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "7 LA VICTIME SE PLAINT DUN MALAISE A la fin de la séquence, vous devez etre capable d'observer la victime, de lui poser les questions essentielles pour."— Transcription de la présentation:

1

2 7 LA VICTIME SE PLAINT DUN MALAISE A la fin de la séquence, vous devez etre capable d'observer la victime, de lui poser les questions essentielles pour apprécier le malaise, de recourir à un avis médical et de l'installer en position d'attente afin d'éviter l'aggravation. 30 APP CC

3 DTR DCJ

4 Quest-ce quun malaise? Cest une sensation pénible traduisant un trouble du fonctionnement de lorganisme, sans que la victime puisse en identifier obligatoirement lorigine. Il peut être fugace ou durable Il peut être de survenue brutale ou progressive Il traduit une défaillance, temporaire ou durable, dune partie de lorganisme Ils peuvent être graves et être révélateurs dune éventuelle future détresse vitale => une réponse immédiate et un appel au 15

5 CONDUITE A TENIR Mettre la victime au repos. Senquérir de son état de santé habituel. Prendre un avis médical et suivre les recommandations Surveiller la victime

6 SIGNES OBSERVABLES PÂLEUR SUEURS

7 PARALYSIE DU BRAS OU DE LA JAMBE ANOMALIE DE LA PAROLE BOUCHE DEFORMEE

8 DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ? EST-CE LA PREMIERE FOIS ? PREND-IL DES MEDICAMENTS ? A T-IL ETE HOSPITALISE OU GRAVEMENT MALADE ? CC

9 8 LA VICTIME SE PLAINT APRÈS UN TRAUMATISME OBJECTIF La plaie grave A la fin de la séquence, vous devez être capable dinstaller la victime dune plaie grave en position dattente 1h40

10 DCJ APP

11 LES PLAIES GRAVES LOCALISATION cou, œil, face, thorax, abdomen ASPECT Qui saigne, déchiquetée, multiples ou/et étendues MÉCANISME Par projectile, outil, morsure, objet tranchant SIGNES

12 Plaie abdomen Plaie thorax

13 Se laver les mains Nettoyer la plaie Protéger par un pansement adhésif Demander à la victime si elle est vaccinée contre le Tétanos Si la plaie devient chaude, rouge si elle gonfle ou si elle continue à faire mal: consulter un médecin LES PLAIES SIMPLES => coupures, éraflures, morsure, piqûres

14 OBJECTIF La brulure A la fin de la séquence, vous devez être capable darroser à leau une brulure venant de se produire, avant didentifier sa gravité afin de recourir à un avis médical

15 DTR

16 LES BRÛLURES GRAVES Localisations particulières: visage, main, voisinage des orifices naturels, articulations Cloque unique ou multiple dune surface supérieure à la moitié de la paume de la main de la victime. Destruction plus profonde Rougeur étendue de la peau chez lenfant. SIGNES DCJ

17

18 LES BRÛLURES GRAVES Supprimer la cause ou soustraire la victime à la cause Refroidir le plus tôt possible la surface brûlée avec de leau de 10 à 25°C pendant 5 minutes Retirer les vêtements de la victime Évaluer la gravité: Brûlure grave: Allonger la victime et alerter. Brûlure simple: protéger la brûlure, surveiller et la victime est elle vaccinée contre le Tétanos. CONDUITE A TENIR

19 Points clés Arrosage -Larrosage est immédiat -Larrosage porte sur la surface brulée -Jusquà lavis médical

20 Par produit chimique Électriques Internes par ingestion Internes par inhalation BRÛLURES PARTICULIÈRES

21 OBJECTIF Le traumatisme du dos, du cou et/ou de la tête A la fin de la séquence, vous devez être capable déviter toute mobilisation de la tête dune victime consciente ayant subi un traumatisme du dos, du cou et/ou de la tête, avant larrivée des secours

22 DTR

23 Points clés Maintien de la tête - La tête reste immobile - Le maintien est permanent

24 NE JAMAIS MOBILISER LA VICTIME Caler Conseiller fermement au blessé de ne pas bouger Alerter ou faire alerter Surveiller LES ATTEINTES TRAUMATIQUES DES OS ET ARTICULATIONS CONDUITE A TENIR DCJ APP

25 OBJECTIF Le traumatisme de membre A la fin de la séquence, vous devez etre capable déviter toute mobilisation du membre avant de demander un avis médical

26 Immobiliser Ne jamais mobiliser le membre traumatisé


Télécharger ppt "7 LA VICTIME SE PLAINT DUN MALAISE A la fin de la séquence, vous devez etre capable d'observer la victime, de lui poser les questions essentielles pour."

Présentations similaires


Annonces Google