La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES INSTANCES UMA HYGIENE HOSPITALIERE 2009. ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES INSTANCES UMA HYGIENE HOSPITALIERE 2009. ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES."— Transcription de la présentation:

1 LES INSTANCES UMA HYGIENE HOSPITALIERE 2009

2 ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

3 1846 : SEMMELWEISS -Lavage des mains 1865 : PASTEUR -Découverte des micro-organismes Fin XIX e : LISTER -Rédaction des principes de lasepsie 1913 : CALMETTE -Mise au point du vaccin antituberculeux (BCG) 1928 : FLEMMING -Découverte de la pénicilline

4 ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NATIONAL Cellule IN DGS DHOS CTIN ILS Comité technique des IN et IN liées aux soins InVS Institut national de veille sanitaire INTER REGIONAL Centres de coordination de la lutte contre les IN CCLIN OUEST CCLIN PARIS NORD CCLIN SUD EST CCLIN EST CCLIN SUD OUEST ETABLISSEMENT CLINComité de lutte contre les IN EOHH Équipe opérationnelle dhygiène hospitalière UNITES DE SOINS CORRESPONDANTS Médicaux et paramédicaux

5 Différentes instances organisent la lutte contre les infections nosocomiales Le CTIN (comité technique national des infections nosocomiales) a été créé par larrêté du 3 août Il est chargé de mettre en place le programme national de lutte contre les infections nosocomiales, de coordonner laction des 5 CCLIN, délaborer des outils méthodologiques. En 2004, le CTIN est devenu le CTIN-ILS : comité national des infections nosocomiales et des infections liées aux soins.

6 Les CCLIN (centres de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales) sont au nombre de 5. Ils coordonnent et soutiennent les actions de lutte contre les infections nosocomiales conduites par les établissements de soins de leur inter région. Ils ont été créés par larrêté du 3 août 1992 Il sagit des CCLIN Ouest, CCLIN Est, CCLIN Sud-OUEST, CCLIN Sud-Est, CCLIN Paris Nord. Le CH de Carcassonne dépend du CCLIN Sud- Est.

7 Les CLIN (comités de lutte contre les infections nosocomiales) sont obligatoires dans tous les établissements de santé publics ou privés depuis la loi du 1 juillet Les CLIN sont des instances de proposition et de programmation des actions de lutte contre les infections nosocomiales dans létablissement de soins (gestion du risque infectieux au cours des soins, formations, achat de matériels, travaux : aménagement des locaux, étude des circuits….).

8 Léquipe opérationnelle dhygiène hospitalière (EOHH) est chargée de mettre en œuvre et dévaluer le programme de lutte contre les infections nosocomiales adopté par létablissement. Cette équipe associe au minimum, un médecin ou un pharmacien ainsi quun personnel infirmier. Une équipe opérationnelle peut être responsable de plusieurs établissements. L'EOHH du centre hospitalier est composée actuellement de 4 membres: 1 praticien hygiéniste 2 IDE hygiénistes temps plein et 1 IDE à 30% et intervient sur le CH de Castelnaudary et l'hôpital local de Limoux, les SSR de Lordat à Bram et du Christina à Chalabre et la Clinique Du Sud à Carcassonne.

9 Les correspondants en hygiène sont recrutés sur la base du volontariat. Chaque service doit avoir un correspondant médical et paramédical.

10 COMITE dHYGIENE, de SECURITE et des CONDITIONS de TRAVAIL (CHSCT)

11 CHSCT I-DOMAINES DACTION ENVERS LES SALARIES : - Protection de la santé morale et physique, - De la sécurité (risques professionnels), - Amélioration des conditions de travail, sassurer que la réglementation dans ce domaine est appliquée. - Procède à des inspections, réalise des études et effectue des enquêtes: Il est consulté pour le reclassement des salariés dans des postes aménagés ( accidentés du travail, handicapés,…) En résumé, il surveille les conditions dhygiène et de sécurité et fait la promotion de lamélioration des conditions de travail.

12 CHSCT II- COMPOSITION : - le Chef détablissement, - Des représentants du personnel, - 1 représentant de la CME ( commission médicale détablissement), - Médecin du travail, - DSI (Direction Des Soins), - Le praticien Hygiène.

13 CHSCT - La durée du mandat est de 4 ans, - Il est obligatoire dans les établissement de plus de 50 salariés, - Réunion : une fois par trimestre ( des séances exceptionnelles peuvent avoir lieu).


Télécharger ppt "LES INSTANCES UMA HYGIENE HOSPITALIERE 2009. ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES."

Présentations similaires


Annonces Google