La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

S.E.S. Ly 20/04/2010 Protection sociale et solidarités collectives 21 mars 2010 réforme du système de santé américain. Texte et photo: Les Échos, 23 mars.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "S.E.S. Ly 20/04/2010 Protection sociale et solidarités collectives 21 mars 2010 réforme du système de santé américain. Texte et photo: Les Échos, 23 mars."— Transcription de la présentation:

1 S.E.S. Ly 20/04/2010 Protection sociale et solidarités collectives 21 mars 2010 réforme du système de santé américain. Texte et photo: Les Échos, 23 mars 2010

2 Sommaire La protection sociale La protection sociale / diapo. 3-9 État- providence et lien social État- providence et lien social / diapo

3 Ly- daprès comptes de la protection sociale DREES oct tous régimes 4 branches- 29% du Pib en 2007

4 Pour me protéger contre un risque (Maladie, vieillesse, chômage..). Je compte sur Le marché Des mécanismes collectifs de redistribution Je paye en cas de coup dur Je souscris une assurance privée Je cotise lorsque je travaille Je paye des impôts Misère Amis Famille Capitalisation Fonds de pension Modèle corporatiste ou P.Laroque Modèle résiduel ou libéral RépartitionSolidarité ou assistancecapitalisation charité

5 Pierre Laroque, père de la sécu ( ) « Léconomique et le social sont indissolublement liés » Sécurité sociale: Accès à lemploi Revenu garanti en cas de chômage, maladie, vieillesse ou présence de jeunes enfants

6 Otto von Bismarck Il créa en 1883, la première assurance maladie obligatoire pour les ouvriers Il créa en 1883, la première assurance maladie obligatoire pour les ouvriers Cest le modèle corporatiste basé sur la solidarité professionnelle Cest le modèle corporatiste basé sur la solidarité professionnelle

7 Lord Beverdige fonde le modèle universaliste en 1942 Il faut « mettre l'homme à l'abri du besoin ». trois principes l'universalité, une couverture pour tout le monde; l'uniformité, une aide identique pour tous l'unicité, une seule administration. Lord Beverdige 1942

8 Le modèle résiduel américain avant Barak Obama Pour les plus de 65 ans: Medicare Pour les plus de 65 ans: Medicare Pour les plus pauvres: Medicaid Pour les plus pauvres: Medicaid Pour les travailleurs: assurances privées Pour les travailleurs: assurances privées Pour 48 millions daméricains: rien Pour 48 millions daméricains: rien Lire Alternatives économiques n°284, octobre 2009

9 3 modèles selon Gosta Esping- Andersen Beveridgien/ Universaliste Bismarckien/ corporatiste Résiduel/ libéral ObjectifsRépondre gratuitement aux risques de la vie Compenser la perte de revenu Assurer une protection minimale, Conditions d'accès Être dans le besoin Avoir cotiséEtre trop pauvre pour financer FinancementImpôtCotisationslimpôt redistributionVerticaleHorizontaleVerticale limitée Ly daprès wikipedia 2006

10 Lextension de lÉtat- providence au sens large, lensemble de interventions économiques et sociales de lÉtat au sens large, lensemble de interventions économiques et sociales de lÉtat dans un sens plus restreint, uniquement lintervention de lÉtat dans le domaine social, particulièrement à travers le système de protection sociale. (sécu + aide sociale) dans un sens plus restreint, uniquement lintervention de lÉtat dans le domaine social, particulièrement à travers le système de protection sociale. (sécu + aide sociale)

11 Sandrine Michel et Delphine Vallade, analyse des dépenses sociales, revue de la régulation n°1 juin 2007

12 Tous ces modèles renforcent le lien social Insuffisances du marché Intervention des politiques sociales Politiques actives de progrès social Service public, intérêt géneral Redistribution moins dinégalités

13 La citoyenneté sociale selon TH Marshall en 1950 –Égalité des droits pour tous ( à la santé…) –Sentiment dappartenance à une collectivité –Participation à la définition des droits sociaux ( paritarisme)

14 La crise de légitimité de lEat providence Trop dimpôt tue limpôt (Laffer) Trop dimpôt tue limpôt (Laffer) Les minima sociaux génèrent des trappes à pauvreté (Gilder) Les minima sociaux génèrent des trappes à pauvreté (Gilder) Lindividualisme et la recherche déquité changent la donne ( Rawls) Lindividualisme et la recherche déquité changent la donne ( Rawls) Les comportements de passagers clandestins se développent( Olson) Les comportements de passagers clandestins se développent( Olson) Du welfare state au workfare state (Thatcher) Du welfare state au workfare state (Thatcher)

15 Lévolution des P.O. Insee Première mai 2007

16 To work or not to work? Oui Non Salaire dépenses Revenus sociaux Travailler ? augmente diminue

17 Déchirer le voile dignorance - Rawls Avenir incertain pour moi et les autres- jaccepte de financer la protection sociale Avenir incertain pour moi et les autres- jaccepte de financer la protection sociale Risques mieux connus (tabac, amiante, pollution…) et conduites à risque mieux identifiées. Risques mieux connus (tabac, amiante, pollution…) et conduites à risque mieux identifiées. Est-ce que je dois payer pour ceux qui prennent des risques? Est-ce que je dois payer pour ceux qui prennent des risques?


Télécharger ppt "S.E.S. Ly 20/04/2010 Protection sociale et solidarités collectives 21 mars 2010 réforme du système de santé américain. Texte et photo: Les Échos, 23 mars."

Présentations similaires


Annonces Google