La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La femme est née égale à lhomme Elle a le droit de vivre de la même façon quil vit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La femme est née égale à lhomme Elle a le droit de vivre de la même façon quil vit."— Transcription de la présentation:

1 La femme est née égale à lhomme Elle a le droit de vivre de la même façon quil vit

2 La condition de la femme Du point de vue sociologique, la condition féminine décrit la position des femmes dans l'organisation sociale. Ainsi, cet article traite des différences de traitement entre les femmes et les hommes dans la société.Du point de vue sociologique, la condition féminine décrit la position des femmes dans l'organisation sociale. Ainsi, cet article traite des différences de traitement entre les femmes et les hommes dans la société.femmesorganisation socialesociétéfemmesorganisation socialesociété Il existe également une description psychologique voire philosophique de ce qu'est la « condition féminine ». Elle s'intéresse aux relations entre la place de la femme dans la société (les valeurs et les exigences spécifiques que cette dernière impose -ou propose- aux femmes), et les éventuelles conséquences individuelles (formation du caractère, conséquences morales, traits psychologiques...)Il existe également une description psychologique voire philosophique de ce qu'est la « condition féminine ». Elle s'intéresse aux relations entre la place de la femme dans la société (les valeurs et les exigences spécifiques que cette dernière impose -ou propose- aux femmes), et les éventuelles conséquences individuelles (formation du caractère, conséquences morales, traits psychologiques...)psychologique philosophiquesociétépsychologique philosophiquesociété

3 I.Le droit de la femme La discrimination fondée sur le sexe est illégale dans de nombreux pays. Même après l'égalité des sexes établie dans la loi ou la constitution, il reste souvent des us et coutumes conférant des « droits » ou des « privilèges » aux hommes ou aux femmes. Dans certains domaines, les femmes peuvent paraître avantagées, notamment en ce qui concerne :La discrimination fondée sur le sexe est illégale dans de nombreux pays. Même après l'égalité des sexes établie dans la loi ou la constitution, il reste souvent des us et coutumes conférant des « droits » ou des « privilèges » aux hommes ou aux femmes. Dans certains domaines, les femmes peuvent paraître avantagées, notamment en ce qui concerne : * les obligations militaires * les obligations militaires * l'âge de la retraite * l'âge de la retraite * les droits de pension ou de garde en cas de divorce (85 % des parents en situation de famille monoparentale en Europe sont des femmes) * les droits de pension ou de garde en cas de divorce (85 % des parents en situation de famille monoparentale en Europe sont des femmes)

4 II.Pauvreté Néanmoins, les statistiques relatives à la pauvreté signalent souvent un désavantage féminin, notamment pour celles qui restent seules avec leurs enfants. En 1990, le ministère de la Justice du Canada a procédé à une enquête qui a révélé qu'après un divorce, 46 % des femmes vivaient sous le seuil de pauvreté, comparativement à 10 % des hommes.Néanmoins, les statistiques relatives à la pauvreté signalent souvent un désavantage féminin, notamment pour celles qui restent seules avec leurs enfants. En 1990, le ministère de la Justice du Canada a procédé à une enquête qui a révélé qu'après un divorce, 46 % des femmes vivaient sous le seuil de pauvreté, comparativement à 10 % des hommes.

5

6 III.Léducation De nombreux stéréotypes concernant l'éducation des fillettes sont restés les mêmes durant les dernières décennies et n'ont évolué que assez récemment quant au partage des tâches domestiques : plus de la moitié des filles de plus de onze ans y dédient quotidiennement au moins une heure alors que 30 % des garçons n'y consacrent que moins d'une demi-heure par jourDe nombreux stéréotypes concernant l'éducation des fillettes sont restés les mêmes durant les dernières décennies et n'ont évolué que assez récemment quant au partage des tâches domestiques : plus de la moitié des filles de plus de onze ans y dédient quotidiennement au moins une heure alors que 30 % des garçons n'y consacrent que moins d'une demi-heure par jouréducation Pourtant, elles réussissent globalement mieux à l'école et sont statistiquement plus performantes et plus diplômées[réf. nécessaire]. Cela ne se traduit cependant pas dans la vie professionnelle où les proportions sont non seulement inversées mais largement amplifiées au détriment des femmes.Pourtant, elles réussissent globalement mieux à l'école et sont statistiquement plus performantes et plus diplômées[réf. nécessaire]. Cela ne se traduit cependant pas dans la vie professionnelle où les proportions sont non seulement inversées mais largement amplifiées au détriment des femmes.[réf. nécessaire] Mais certes cela n'est pas toujours le cas dans toutes les familles. Il y a de plus en plus de garçons qui font des travaux domestiques, mais il est vrai que c'est encore un petit pourcentage en comparaison avec les filleMais certes cela n'est pas toujours le cas dans toutes les familles. Il y a de plus en plus de garçons qui font des travaux domestiques, mais il est vrai que c'est encore un petit pourcentage en comparaison avec les fille

7 IV.Travail Partout dans le monde, les femmes sont responsables non seulement des soins et de l'éducation des enfants en bas âge, mais aussi des soins à toute la famille, aux malades et aux personnes âgées ainsi que de la préparation quotidienne des repas et des travaux ménagersPartout dans le monde, les femmes sont responsables non seulement des soins et de l'éducation des enfants en bas âge, mais aussi des soins à toute la famille, aux malades et aux personnes âgées ainsi que de la préparation quotidienne des repas et des travaux ménagers

8 Il existe des variantes selon les pays, les régions, les classes sociales qui allègent ou alourdissent cette responsabilité. Dans les régions rurales, où vivent la majorité des femmes dans le monde, les tâches qui incombent aux femmes sont encore plus lourdes : elles peuvent aussi fréquemment s'occuper des soins aux animaux, elles assurent une partie, parfois importante, du travail aux champs (ferme familiale ou du mari), elles transforment la nourriture et bien souvent, particulièrement en Afrique, elles sont entièrement responsables de la production de la nourriture de subsistance. Il existe des variantes selon les pays, les régions, les classes sociales qui allègent ou alourdissent cette responsabilité. Dans les régions rurales, où vivent la majorité des femmes dans le monde, les tâches qui incombent aux femmes sont encore plus lourdes : elles peuvent aussi fréquemment s'occuper des soins aux animaux, elles assurent une partie, parfois importante, du travail aux champs (ferme familiale ou du mari), elles transforment la nourriture et bien souvent, particulièrement en Afrique, elles sont entièrement responsables de la production de la nourriture de subsistance.

9 À ces tâches s'ajoutent les corvées d'aller quérir et de transporter l'eau et le combustible. Selon les sociétés et les cultures, les femmes peuvent aussi acheter et vendre aux marchés et même être entièrement responsables des achats nécessaires à la consommation courante de la famille ou de la vente au détail des produits agricoles (ce qui est généralement le cas, sauf, par exemple, dans les sociétés où la réclusion des femmes est plus extrême).À ces tâches s'ajoutent les corvées d'aller quérir et de transporter l'eau et le combustible. Selon les sociétés et les cultures, les femmes peuvent aussi acheter et vendre aux marchés et même être entièrement responsables des achats nécessaires à la consommation courante de la famille ou de la vente au détail des produits agricoles (ce qui est généralement le cas, sauf, par exemple, dans les sociétés où la réclusion des femmes est plus extrême).

10 Il ne s'agit là que d'une partie seulement du travail effectué par les femmes. La particularité de tout ce travail, outre d'être réservé aux femmes ou parce que ce sont des femmes qui l'exécutent, est d'être non valorisé, non payé. Pourtant, il représente plus de temps de travail que l'emploi. "Dans un village pakistanais, par exemple, une femme consacre quelque 63 heures par semaine aux travaux domestiques. Même dans le monde industrialisé,... une ménagère travaille en moyenne 56 heures par semaine." (SITUATION DES FEMMES DANS LE MONDE, p. 2). Selon Ruth Leger Sivard, le travail non rémunéré des femmes, si on lui donnait une valeur économique, pourrait représenter 1/3 du produit économique mondial annuel ou $4,000,000,000,000.(4 billions). Comme le souligne si justement Louise Vandelac" On a fait des guerres et des révolutions pour des enjeux monétaires et politiques beaucoup plus limités..."Il ne s'agit là que d'une partie seulement du travail effectué par les femmes. La particularité de tout ce travail, outre d'être réservé aux femmes ou parce que ce sont des femmes qui l'exécutent, est d'être non valorisé, non payé. Pourtant, il représente plus de temps de travail que l'emploi. "Dans un village pakistanais, par exemple, une femme consacre quelque 63 heures par semaine aux travaux domestiques. Même dans le monde industrialisé,... une ménagère travaille en moyenne 56 heures par semaine." (SITUATION DES FEMMES DANS LE MONDE, p. 2). Selon Ruth Leger Sivard, le travail non rémunéré des femmes, si on lui donnait une valeur économique, pourrait représenter 1/3 du produit économique mondial annuel ou $4,000,000,000,000.(4 billions). Comme le souligne si justement Louise Vandelac" On a fait des guerres et des révolutions pour des enjeux monétaires et politiques beaucoup plus limités..."

11 Des citations « Si lon dit que les hommes oppriment les femmes, le mari sindigne, mais le fait est que cest le code masculin, cest la société élaborée par les mâles et dans leur intérêt qui a défini la condition féminine sous une forme qui est à présent pour les deux sexes une source de tourments. »« Si lon dit que les hommes oppriment les femmes, le mari sindigne, mais le fait est que cest le code masculin, cest la société élaborée par les mâles et dans leur intérêt qui a défini la condition féminine sous une forme qui est à présent pour les deux sexes une source de tourments. » Simone de Simone de BeauvoirSimone de Simone de Beauvoir « Dans la famille, l'homme est le bourgeois ; la femme joue le rôle du prolétariat. »« Dans la famille, l'homme est le bourgeois ; la femme joue le rôle du prolétariat. » Friedrich Engels, L'origine de la famille, de la propriété privée et de l'État Friedrich Engels, L'origine de la famille, de la propriété privée et de l'ÉtatFriedrich EngelsFriedrich Engels

12 La condition de la femme en Tunisie Le Code du Statut Personnel (promulgué le 13 août 1956) a aboli la polygamie, institué le divorce judiciaire, fixé l'âge minimum au mariage à 17 ans pour la fille, sous réserve de son consentement et attribué à la mère, en cas de décès du père, le droit de tutelle sur ses enfants mineurs.Le Code du Statut Personnel (promulgué le 13 août 1956) a aboli la polygamie, institué le divorce judiciaire, fixé l'âge minimum au mariage à 17 ans pour la fille, sous réserve de son consentement et attribué à la mère, en cas de décès du père, le droit de tutelle sur ses enfants mineurs.

13 DROITS SOCIAUX DROITS SOCIAUX Non discrimination entre l'homme et la femme dans tous les aspects du travail. Octroi des allocations familiales de façon automatique à la mère qui a la garde des enfants. Unification des critères d'octroi des avantages, en matière de couverture sociale, entre les secteurs publics et privés, de manière à garantir l'égalité entre les deux sexes. Maintien du paiement des pensions d'orphelins au bénéfice des enfants poursuivant leurs études supérieures, et ce, jusqu'à l'âge de vingt-cinq ans. Possibilité pour les deux époux de contracter un prêt individuel pour l'achat du logement commun. Non discrimination entre l'homme et la femme dans tous les aspects du travail. Octroi des allocations familiales de façon automatique à la mère qui a la garde des enfants. Unification des critères d'octroi des avantages, en matière de couverture sociale, entre les secteurs publics et privés, de manière à garantir l'égalité entre les deux sexes. Maintien du paiement des pensions d'orphelins au bénéfice des enfants poursuivant leurs études supérieures, et ce, jusqu'à l'âge de vingt-cinq ans. Possibilité pour les deux époux de contracter un prêt individuel pour l'achat du logement commun.

14 DROIT AU TRAVAIL DROIT AU TRAVAIL La législation tunisienne consacre l'égalité entre l'homme et la femme dans tous les domaines du travail et garantit la protection de la femme travailleuse en tant que femme et en tant que mère. La femme tunisienne a accédé aux divers secteurs du travail. La population active féminine constitue en l'an ,8% de l'ensemble de la population active tunisienne. Suite aux efforts de scolarisation consentis, la population féminine occupée de niveau secondaire et supérieur a atteint près de 40,4% en 1999 (elle représentait 24% de la population occupée féminine en 1984).La législation tunisienne consacre l'égalité entre l'homme et la femme dans tous les domaines du travail et garantit la protection de la femme travailleuse en tant que femme et en tant que mère. La femme tunisienne a accédé aux divers secteurs du travail. La population active féminine constitue en l'an ,8% de l'ensemble de la population active tunisienne. Suite aux efforts de scolarisation consentis, la population féminine occupée de niveau secondaire et supérieur a atteint près de 40,4% en 1999 (elle représentait 24% de la population occupée féminine en 1984).

15 Toumi intissarToumi intissar 2 science 22 science 2


Télécharger ppt "La femme est née égale à lhomme Elle a le droit de vivre de la même façon quil vit."

Présentations similaires


Annonces Google