La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Unité de Recherche EA3900 BioPI-UPJV « Biologie des Plantes et contrôle des Insectes ravageurs » Des chiffres: 60-70 personnes, 42 permanents dont 35.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Unité de Recherche EA3900 BioPI-UPJV « Biologie des Plantes et contrôle des Insectes ravageurs » Des chiffres: 60-70 personnes, 42 permanents dont 35."— Transcription de la présentation:

1 Unité de Recherche EA3900 BioPI-UPJV « Biologie des Plantes et contrôle des Insectes ravageurs »
Des chiffres: personnes, 42 permanents dont 35 chercheurs & enseignants-chercheurs, 12 HDR Directeur d’Unité : Professeur E. Gontier (contact: Objet des travaux de recherche : Compréhension des mécanismes de tolérance des plantes aux stress biotiques et abiotiques en vue d’améliorer la production d’agro-ressources et d’agro-produits sous contrainte environnementale. Le projet est structuré en 2 axes : Axe 1/ Stress et bioprotection des plantes Approches : Etude fondamentale des interactions plantes-environnement et des interactions tritrophiques plantes-ravageurs-parasitoïdes. Sorties: Développement de stratégies pour l’adaptation des agro-ressources aux contraintes agri-environnementales et agro-industrielles > Quatre thèmes parallèles: - Tréhalose et tolérance des plantes aux stress. Contact: / La résistance aux stress est un caractère recherché par les sélectionneurs pour l’amélioration génétique des plantes. L’étude de mutants d’insertion chez Arabidopsis thaliana peut permettre d’identifier des gènes et de déterminer l’impact de leur expression sur le comportement de la plante entière. Nous concentrons nos efforts sur deux de ces mutants : sweetie et rainbow. Ces deux génotypes mutés sont affectés dans le métabolisme des sucres. - Paroi végétale et stress Contact: / La paroi pecto-cellulosique confère une résistance mécanique et une adhésion avec les cellules voisines. Elle intervient dans les processus physiologiques comme la maturation du fruit, la défense contre les pathogènes ou, la tolérance aux stress. L’étude des mécanismes mis en jeu pour l’édification et le maintien de la paroi cellulaire végétale plus spécifiquement du métabolisme des pectines - devrait permettre, à terme, d’améliorer la tolérance des plantes au froid ou aux insectes et de maintenir une production agricole utilisant moins d’intrants (engrais, fongicides, herbicides, insecticides…) dont l’usage à un impact économique et environnemental important. - Métabolisme carbone-azote et réponses aux stress Contact: / La base de la production végétale repose sur le métabolisme du carbone et de l’azote. L’étude du couplage C/N doit permettre de développer de nouvelles stratégies d’adaptation génétique des agro-ressources afin d’obtenir des rendements agricoles compatibles avec des objectifs de développement durable .

2 Axe2/ Agro-ressources et métabolites d’intérêt-valorisations santé
- Insectes et Bioprotection Contact: / Les productions végétales sont soumises aux bio-agresseurs que sont les insectes ravageurs. L’utilisation massive de pesticides pose problème vis-à-vis de l’environnement. Nos études visent donc à développer des méthodes alternatives de lutte contre les ravageurs des cultures, à rechercher des résistances naturelles, à développer des inhibiteurs de protéases ou de chitinase et à étudier les répercussions de ces solutions en terme de conséquences sur les agrocénoses. Nous exploitons nos compétences dans différents domaines de la biologie de l’insecte pour intégrer les 2ème et 3ème niveaux trophiques des agrosystèmes (insectes ravageurs et entomophages) dans nos recherches sur la tolérance des plantes aux stress environnementaux. Nos objectifs de bioprotection et de protection intégrée des plantes rejoignent ceux d’une gestion durable des agrocénoses, respectueuse de l’environnement et qui contribue à la valorisation des productions végétales et de leurs produits. Axe2/ Agro-ressources et métabolites d’intérêt-valorisations santé Approches : fondamentales du métabolisme végétal en vue de valoriser le potentiel de la plante ou de la cellule de plante pour la production de biomolécules d’intérêt. Sorties : connaissance des voies métaboliques et mise en œuvre de procédés de production (débouchés santé et agro-industrie). >Deux Thèmes liés: - Ingénierie métabolique végétale Contact: / Nos travaux portent sur l’étude du métabolisme secondaire végétal qui conduit à la synthèse de molécules d’intérêt pour la plante (rôle de défense) et pour l’homme (composés à usage thérapeutique, cosmétique ou autre). En particulier, nos efforts s’axent sur la valorisation du lin oléagineux: - Production de lignanes à haute valeur ajoutée à partir des tourteaux du lin et essais de biotransformation en podophyllotoxine (anticancéreux) - Production de lipides via l’étude du métabolisme lipidique au cours du développement de la graine du lin -Procédés pour la production de biomolécules Contact: / L’objet de nos travaux vise à concevoir des procédés de production de molécules naturelles en associant des approches de génie métabolique et de génie des procédés, à acquérir des connaissances sur les effets de l’environnement en terme de modulation des voies de biosynthèse de molécules d’intérêt issues de ressources végétales et, de manière plus générale, à valoriser des recherches amont issues des travaux de l’Unité et portant sur le métabolisme végétal. - Production de podophyllotoxine (anticancéreux) par biotransformation - Production de protéines recombinantes. Version du 20 mars 2010


Télécharger ppt "Unité de Recherche EA3900 BioPI-UPJV « Biologie des Plantes et contrôle des Insectes ravageurs » Des chiffres: 60-70 personnes, 42 permanents dont 35."

Présentations similaires


Annonces Google