La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Partie 2 : Acteurs et enjeux de laménagement du territoire Leçon 1 : De la « cohésion nationale » à « léquilibre régional ». La France, Etat centralisé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Partie 2 : Acteurs et enjeux de laménagement du territoire Leçon 1 : De la « cohésion nationale » à « léquilibre régional ». La France, Etat centralisé"— Transcription de la présentation:

1 Partie 2 : Acteurs et enjeux de laménagement du territoire Leçon 1 : De la « cohésion nationale » à « léquilibre régional ». La France, Etat centralisé par excellence depuis des siècles, est entrée à partir des années 1980 dans une phase inédite de décentralisation administrative et politique. Laménagement DU territoire français sous lautorité exclusive de lEtat est devenu un aménagement DES territoires, fruit de la concertation entre les différents acteurs représentant lEtat, les collectivités territoriales et locales, les entreprises et les citoyens. En quoi ces nouveaux acteurs ont-ils modifié les enjeux de laménagement des territoires ?

2 I.Le rôle directeur de lEtat en matière daménagement du territoire. Constat : En 1947, louvrage de Gravier intitulé Paris et le désert français a un impact considérable sur lEtat français car il met en évidence un déséquilibre majeur du territoire français : la primauté de la capitale dans tous les domaines (financier, industriel, commercial, artistique, culturel, démographique …) sur le reste du territoire. L Etat se positionne alors comme lunique acteur et joue un rôle directeur car il entend corriger seul les grands déséquilibres avec laide de la DATAR (Délégation à lAménagement du Territoire et à lAction Régionale) créée en Cet organisme dEtat est chargé de mettre en œuvre les politiques de rééquilibrage des activités et des hommes sur le territoire français 1. « Paris et le désert français. ».

3 2. LEtat : lunique acteur de 1963 à But : Afin de rééquilibrer le territoire, lEtat met en place une politique de déconcentration industrielle et tertiaire (transfert de lappareil de production industriel et des activités de services au profit de villes sous- équipées). Moyens : Cela passe par une politique déquipement, de modernisation et de développement local :

4 Document. Les transformations de lentreprise Renault 1899 – Extension du site de Boulogne-Billancourt. Nationalisation. 3 usines : Boulogne, Le Mans, Orléans. Nouvelles usines de Flins, Cléons, Sandouville, Lorient et Nantes. Accord Renault-Peugeot-Volvo (fabrication de moteurs à Douai-Douvrun, dans le Nord). Daprès le site Internet du site Corporate de Renault, 2005 il implante de nombreuses industries dans lOuest de la France (ex : Renault en Bretagne)

5 Le port de Fos, près de Marseille. C'est une zone industrialo-portuaire (ZIP), comme celles du Havre ou de Dunkerque, souhaitées par l'Etat dans sa politique volontariste d'aménagement du territoire des années 60. Ces ZIP illustrent la littoralisation des activités industrielles lourdes (pétrochimie, sidérurgie) et leur rôle d'interface entre un "avant-port" maritime d'échelle mondiale (importation de pétrole, d'automobiles, etc.) et un "arrière- pays" d'échelle régionale (la région PACA pour Fos, Nord-Pas de Calais pour Dunkerque, l'Ile-de-France pour le Havre) et nationale. il crée des zones industrialo portuaires à Fos sur Mer ou à Dunkerque (espaces aménagés accueillant activités industrielles et portuaires)

6 Technopole Sofia Antipolis Aménagement du littoral du Languedoc et création dune station touristique : Le Cap dAgde il aménage la vallée du Rhône et les côtes du Languedoc

7 Le marché de Noël de Lille Nancy : place Stanislas Nantes il crée 8 métropoles déquilibre (grandes villes de province désignées afin de constituer un contrepoids provincial au rôle de Paris) : Lille, Nancy-Metz, Strasbourg, Lyon, Grenoble, Marseille, Bordeaux et Nantes.

8 La ville nouvelle de Marne la Vallée il crée des villes nouvelles (ex : Marne la Vallée)

9 il crée des technopoles (ex : Sofia Antipolis) il fait de grands travaux daménagement des transports (ex : lignes TGV)

10 Résultats : à la fin des années 1970 cette politique savère insuffisante car Paris domine toujours la France. Il ne suffit donc pas de répartir les activités économiques, il faut aussi répartir les pouvoirs : cest lobjectif de la décentralisation.

11 II. Un 1 er pas vers la décentralisation : la loi Deferre. La loi Deferre de 1982 marque un tournant majeur avec la décentralisation administrative et politique de la France (transfert de nombreuses compétences et de pouvoirs de lEtat vers les collectivités locales : régions, les départements et les communes). Laménagement du territoire devient ainsi celui DES territoires dans lequel les acteurs institutionnels (Etat, région, département, ville), les acteurs privés et les citoyens exercent leurs stratégies spatiales. Mais la spécificité française demeure : aucune tutelle verticale et contraignante na été mise en place dun acteur à lautre lEtat garde un rôle considérable à travers les nombreux transferts de compétence

12 III. Les collectivités territoriales : acteurs majeurs de laménagement du territoire. Il a fallu attendre lannée 2003 pour que lorganisation décentralisée de la République soit inscrite dans la Constitution. Changement majeur : les collectivités locales deviennent des collectivités territoriales : elles deviennent donc des structures administratives distinctes de ladministration de lEtat elles prennent en charge les intérêts de la population dun territoire précis elles ont plus de compétences et de pouvoirs dans certains domaines (enseignement, urbanisme, développement économique, sanitaire, social …)


Télécharger ppt "Partie 2 : Acteurs et enjeux de laménagement du territoire Leçon 1 : De la « cohésion nationale » à « léquilibre régional ». La France, Etat centralisé"

Présentations similaires


Annonces Google