La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

بسم الله الرحمن الرحيم. Les pays spéciales à grande production laitière et à climat aride ou semi-aride 1.West non littoral de l U.S 2.Pakistan 3.Turquie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "بسم الله الرحمن الرحيم. Les pays spéciales à grande production laitière et à climat aride ou semi-aride 1.West non littoral de l U.S 2.Pakistan 3.Turquie."— Transcription de la présentation:

1 بسم الله الرحمن الرحيم

2 Les pays spéciales à grande production laitière et à climat aride ou semi-aride 1.West non littoral de l U.S 2.Pakistan 3.Turquie 4.Nord de l Argentine 5.West et centre de l Australie 6.Mexique 7.Espagne 8.Iran 9.Soudan 10.Egypte 11.Kenya 12.Afrique Sud 13.Syrie Les principaux éléments de diagnostic: Les esp è ces laitiers utilis é s et ses effectifs La part de chaque esp è ce dans la production totale La productivit é de chaque esp è ce Les races R é sultats Discussion Analyse et conclusion des points

3 OvinsCaprinsBufflonsBovins Espèces( millions têtes ) Afrique Sud Argentine Australie min Egypte Espagne Max Etats-Unis Iran Kenya Mexique Pakistan 4942 Soudan min Syrie Turquie 1°) R é serves animales : Algérie R é sultats

4 2°) Animaux laitiers; effectifs et pourcentages : %Chamel%Breb%Chèvre%Buffl%Vache Laitières (millions têtes) Afrique Sud Argentine Australie Egypte Espagne Etats-Unis Iran Kenya Mexique Pakistan Soudan Syrie Turquie Algérie

5 3°) Production de chaque esp è ce et sa part dans la production totale du lait: %Chamel.%Breb.%Chèvre%Buffl.%Vache Lait (million tonne) 1003 Afrique Sud Argentine Australie Egypte Espagne Etats-Unis Iran Kenya Mexique Pakistan Soudan Syrie Turquie Algérie

6 4°) Productivit é de l individu de chaque esp è ce : Chamel.Breb.ChèvreBuffl.Vache Rendement (Kg/année) 3093 Afrique Sud 4773 Argentine 5150 Australie Egypte Espagne 9209 Etats-Unis Iran Kenya Mexique Pakistan Soudan Syrie Turquie Algérie

7 Etats-Unis: les principales races laitières dans US sont: Ayrshire, Suisse brune, Guernsey, Holstein, Jersey, et Shorthorn. L'élevage laitier, très tôt tourné vers l'intensification, est principalement localisé dans le nord-est et nord-ouest du pays, dans une région de grasses prairies bien arrosées qui rappellent les mêmes conditions de lélevage des des races hautement spécialisées. Les races des zones semi arides ont une capacité dadaptation, soit dorigine: Suisse brune,Jersey, soit par un croisement entre les races européennes trés productives et dautres races de zébus africaines et indiennes pour améliorer l'adaptation à la chaleur et la résistance aux parasites. 5°) Les races laiti è res : Pakistan: lélevage laitier est fortement basé sur des races bovines,buffles,ovines et caprines indo-pakistaniènnes, ayant une productivité faible ou moyenne, adaptées aux conditions locales et à lélevage extensive. Turquie: les races bovines laitières sont des races locales de productivité faible à moyenne réparties dans des élevages extensifs, ou des races européennes trés productives élevées intensivement. Des brebis locales à bonne productivité sont aussi exploitées pour la production de lait.

8 Australie: Les races laitières dominants: Friesland Holstein, Jersey, Guernesey, Ayrshire, Suisse Brown Dairy, et Shorthorn laitière. Des autres races importées pour sa qualité dadaptation comme Sahiwal (indo-pakistaniènne) et pour créer des races adaptées à lAustralie, des exemples: Frisonne-sahiwal australienne, Zébu laitier australien.SahiwalFrisonne-sahiwal australienneZébu laitier australien Argentine: lélevage laitier rappele au type délevage dans les Etats-unis. Mexique: La typologie génétique bovine est la même que celle des Etats-unis, tandis que le Mexique introduit aussi des races caprines laitières trés productives: Alpine, Saneen,Anglo-nubienne,...

9 Espagne: des races autochtones mixtes, donnant une faible quantité de lait riche transformé en fromage. Importation des races brune et simmental pour améliorer la quantité de lait et produire un lait de qualité pour la fabrication fromagère. DAilleurs, c'est l'omniprésente holstein qui assure la production laitière de l'industrie agroalimentaire non fromagère (yahourts, laitages...) en système intensif hors sol.brunesimmentalholstein LEspagne est aujourdhui le troisième producteur européen de lait de chèvre avec des races espagnoles trés productives. Lélevage caprin est très contrasté. Du très extensif, sur pâturages pauvres, à la stabulation permanente, du producteur de viande caprine au laitier spécialisé, les élevages caprins qui coexistent actuellement témoignent de lévolution des systèmes vers une spécialisation laitière et une plus forte intensification. Les brebis sont trés laitières et adaptées au milieu dEspagne. Afrique sud: les races anciennes (ex-Afrikaner) fournissent un lait riche mais en faible quantité. Cette production concerne essentiellement les peuples qui ont conservé leur mode de vie ancestral.Les races modernes sont toutes des races européennes: Ayrshire, Suisse brune, Guernsey, Holstein, Jersey, et Shorthorn. Ces races font aujourd'hui l'objet de recherche en fermes expérimentales afin de les adapter mieux aux rudes climats locaux en créant des races à partir du bétail autochtone (ex-Bonsmara).AfrikanerBonsmara

10 Discussion Grandes réserves animales des animaux laitiers caractérisent les pays étudiés. En terme deffectif, une utilisation dominant des vaches pour la production laitière aux: Etats- unis, Argentine, Australie et lAfrique du sud; à cause de: disponibilité des régions écologiques convenables, tendance à lélevage bovine (réserves, races sélectionnées,..) et la satisfaction par lait de vache. Quasi-dominance de la vache en Mexique et Kenya grâce à limportance des réserves et ressources génétiques bovines, et à la grande production de lait de vache assurant la satisfaction, comme en raison des habitudes de production laitières. Le Mexique comme même exploite un cheptel important des chèvres laitières pour augmenter la production de lait sous sa climat semi-aride. Le cheptel de lait le plus important est ovine et caprine dans les pays de: Pakistan, Turquie, Espagne, Iran, Soudan, Egypte, Kenya et Syrie; pour des raisons de :Climat aride et semi-aride, habitudes de production laitière et la tendance à produire le fromage (ovine surtout: Turquie, Syrie, Espagne et Iran), complémenter le lait de vache pour satisfaire les besoins en lait, réserves importantes. Pakistan et Egypte utilisent un cheptel important des bufflonnes dans la production de lait. Les chamelles sont très moins introduites dans la production de lait. Raisons de forte production laitière sous climat aride ou semi-aride: 1) Etats-Unis : La force de production laitière est par lélevage intensif de 9.1 millions des vaches très spécialisées à forte productivité dans des zones climatiques très convenables. Ce sont les races ayant une capacité dadaptation, dorigine ou par croisement qui peuvent assurer une bonne production laitière dans les zones semi arides américaines. Iran Soudan Egypte Kenya Syrie Ces pays contient des races bovines autochtones qui donnent une faible quantité du lait mais ils ont une grande capacité dadaptation aux conditions rudes locales, dautre part il existe des races importées pour améliorer la production laitières. Les races caprines et ovines ont faible à moyenne productivité.

11 2) Pakistan : malgré les faibles productivités, le cheptel trés important des vaches et surtout des bufflonnes de races locales bien adaptées, assurent une forte production de lait dans un élevage à dominance extensif. Légère part de lait produit est due aux brebis et chèvres (faibles productivités). 3) Turquie : Les 11 millions vaches laitières réalisent avec sa faible productivité 91% de la production laitière évoluée du Turquie. Bonne part de production est issue des brebis locales à bonne productivité tandis que le lait de chèvre ne représente que 2.2% en raison sa faible productivité. 4) Argentine : Grand cheptel des vaches laitières avec moyen/faible productivité en total, avec lutilisatin des races adaptées en élevage extensif. 5) Australie : cest presque le même cas de lArgentine. 6) Mexique : bonne productivité de 1.61 millions des vaches, et de 800 milles des chèvres. 7) Espagne : Forte production due à moins dun million des vaches mais à trés bonne productivité, aussi cest grâce à la trés bonne productivité des brebis et chèvres qui représente prèsque 12% de production totale. 8) Iran : trés nombreuses vaches, chèvres et surtout brebis malgré sa faibles productivité, elle assurent finalement forte quotat du lait. 9) Soudan : cest même que Iran, mais il est trés remarqué la forte utilisation des chèvres (19.9%) et brebis (6.6%) dans la production du lait grâce au climat trés rude. 10) Egypte : presque lutilisation de même nombre deffectifs des : vaches, bufflonnes, chèvres et brebis (climat aride), la contribution des vaches et bufflonnes à la production cest presque la même (47.8% et 50%) mais la faible productivité des chèvres et brebis a conduit à une faible part de production. 11) Kenya : très nombreuses vaches à faible productivité. 12) Afrique du sud : la résultat des composants des production.

12 Analyse et conclusion des points Cette analyse a but de traiter les précautions probables à augmenter la production de lait au niveau des régions du Sahara : * L'élevage laitier, est tous dabord un système de production qui doit être trés proche que possible et trés adapté aux conditions écologiques lacales dans toute ses composants: animaux laitiers, biomasse végétale dalimentation.... * À la lumière de cette approche écologique, il faut faire plan pour augmenter les réserves en animaux laitiers. * En terme deffectif, lécologie des régions sahariènnes ne permet pas lutilisation dominant, ni quasi-dominant des vaches pour la production laitière. cette tendance écologique saharienne oblige à réserver le cheptel laitier le plus important à partir des chèvres et des brebis laitières. Malgrés quelle sont moins introduites, Les chamelles restent un quiz du lait pour les saharaiens sil est bien géré, tandis que lintroduction des bufflonnes exige une véritable conaissance de sa capacité dadaptation et une étude technico-économique. * Une production forte peut être réalisé par : 1- Des races ayant une capacité dadaptation, dorigine ou par croisement, peuvent assurer une bonne production laitière durable dans les zones semi arides. 2- Bonne à trés bonne productivité ( kg) dun cheptel des vaches moyen en effectifs, et un cheptel important des brebis et chèvres adaptées et à trés bonne productivité. * Dans les zones arides, il est nécessaire dintroduire des animaux laitiers trés adaptées:les chèvres et les brebis, en utilisant des races laitières bonnes à trés bonnes productives et même adaptées au milieu.

13 * La maîtrise technique de léleveur laitier saharien est primordiale pour une production du lait importante « In Chaa ALLAH ». * L'élevage laitier dans les zones arides est obligé de tourner vers l'intensification pour produire une forte quotat du lait. * Un élevage laitier basé sur des races bovines et buffles ayant une productivité faible ou moyenne, trés adaptées au climat locale et exploitées dans un lélevage extensif nest pas possible à réaliser. Lutilisation des races caprines et ovines dans un élevage similiaire est difficile grâce aux cheptel réduit possible à charger par les parcoures pauvres disponibles. * Lélevage laitier basé sur des races européennes trés productives et moins adaptées (des exemples de Holstein Pie noire) élevées en système intensif hors sol peut être plein par plusieurs inconvénients et impasses.. * Les élevages caprins qui coexistent actuellement témoignent de lévolution des systèmes vers une spécialisation laitière et une plus forte intensification. * Les races des zones arides doivent avoir une capacité dadaptation, soit dorigine: la brune de suisse,Jersey, soit par un croisement entre les races européennes trés productives et dautres races comme zébus africaines et indiennes, races arabes, pour améliorer l'adaptation à la chaleur et la résistance aux parasites, des exemples: Frisonne-sahiwal australienne, Zébu laitier australien, israelienne Holstein. Frisonne-sahiwal australienneZébu laitier australien Les races brune, Jersy et simmental améliorent la quantité de lait et produire un lait de qualité pour la fabrication fromagère.brunesimmental


Télécharger ppt "بسم الله الرحمن الرحيم. Les pays spéciales à grande production laitière et à climat aride ou semi-aride 1.West non littoral de l U.S 2.Pakistan 3.Turquie."

Présentations similaires


Annonces Google