La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Comptabilité de base pour employés Laurent Honorez Impact Cooremans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Comptabilité de base pour employés Laurent Honorez Impact Cooremans."— Transcription de la présentation:

1 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Comptabilité de base pour employés Laurent Honorez Impact Cooremans

2 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Comptabilité de base pour employés Présentations et bienvenue Contenus du module « théorique » Organisation et planning Début de la formation

3 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Comptabilité de base pour employés Présentations et bienvenue –Laurent Honorez, –Objet : « Bxl-Formation » !

4 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Entreprise & société Entreprise: "unité économique de production de biens ou de services destines a la vente" Formes dentreprises : –Entreprise en Personne Physique (= «indépendant ») –Entreprise en Personne Morale (société) Objectif lucratif –= dans le but de réaliser un bénéfice.

5 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Entreprise & société Financement : –au démarrage : actionnaires (société), mise de fonds (Ind.P.Ph.) financement extérieur (banques) acquisitions initiales : –investissements, mat.prem. marchandises autres frais : –loyers, salaires, frais de constitution… –financement par lactivité produit des ventes et prestations

6 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Comparaison société / IndPPhys : Comparaison société / IndPPhys : Indépendant : –Le travailleur indépendant est une personne qui exerce une activité professionnelle n'est pas engagée dans les liens d'un contrat de travail ou d'un statut, pour laquelle il nexiste pas de lien de subordination

7 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Comparaison société / IndPPhys : Indépendant vs Société : –Avantages : souplesse, contrôle, frais, mise de fonds limitée –Inconvénients : traitement fiscal, risque en cas de faillite

8 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Comparaison société / IndPPhys : Société : –= personne morale << contrat Nom et siège social propre –Mise en communs de ressources –But lucratif –La plupart des sociétés sont des sociétés commerciales la loi définit les actes qui sont commerciaux

9 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Comparaison société / IndPPhys : la loi définit les actes qui sont commerciaux Code de commerce : Article 1er Sont commerçants ceux qui exercent des actes qualifiés commerciaux par la loi et qui en font leur profession(…) Article 2 La loi répute acte de commerce : - Tout achat de (…) marchandises pour les revendre, (…) ; toute vente ou location qui est la suite d'un tel achat; toute prestation d'un travail principalement matériel (…) du moment qu'elle s'accompagne(…)de la fourniture de marchandises - Tout achat d'un fonds de commerce pour l'exploiter - Toute entreprise de manufactures ou d'usines (…) - Toute entreprise de travaux publics ou privés, de transports par terre, air ou eau (…)

10 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Comparaison société / IndPPhys : Application : Analysez les situations suivantes : –M. Aldéric sinstalle à son compte comme plombier. Il travaille chez plusieurs clients. – M. Brewen est engagé comme téléphoniste indépendant pour travailler dans lentreprise X. Le PDG de X, Mr Yann, détermine ses heures de travail et façon dont il doit travailler. –Mesdames Clothilde et Dermience créent, à deux, une association pour lutter contre la disparition des moineaux en région bruxelloise. –Monsieur Erwan, employé de bureau, et ses deux sœurs, étudiantes, décident, pour arrondir leurs fins de mois, de se lancer dans la fabrication de bijoux de fantaisie. Ils avancent chacun une somme de 7000.

11 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Principales formes de sociétés Principales formes de sociétés : La SA –Mise de fonds : min ,- = capital –Bailleurs de fonds = actionnaires (actions) –Rémunération = dividende (partie du bénéfice) –Contrat = notarié + plan financier –Cession des actions libre

12 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Principales formes de sociétés La SPRL –Mise de fonds : min ,- = capital –Bailleurs de fonds = associés (parts sociales) –Rémunération = dividende (partie du bénéfice) –Contrat = notarié + plan financier –Cession des parts soumise à conditions

13 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Principales formes de sociétés ATTENTION : –Plusieurs autres formes de sociétés, –parfois sans protection du patrimoine privé !

14 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Éléments de base de la comptabilité : Principales formes de sociétés Application : compléter par le vocabulaire adéquat. –Pour créer une ……………, les …………… doivent rassembler une somme de minimum, qui constituera le ………… social. En contrepartie, ils recevront des titres appelés des …………. –Sil sétait agi dune …………, ils auraient pu constituer un ………… dun minimum de ,-. Les titres se seraient alors appelés des …………. –Si la société réalise du bénéfice, ils pourront bénéficier dun …………

15 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité : Les origines Luca Pacioli (XVè s.) «Méthode vénitienne de Tenue des Livres » = compta en partie double les Vénitiens tiennent des comptabilités complexes : un compte par «client» ou par «fournisseur», chacun avec son débit et son crédit. Ils passent deux écritures pour chaque opération : une sur ces comptes «clients» ou «fournisseurs» et une sur le compte de caisse. Chaque écriture a obligatoirement une contrepartie. Le compte débité doit être égal au montant du compte crédité. Sumériens, <3000 BC

16 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité : Définition Définition : –"Technique permettant d'enregistrer, le plus souvent en unités monétaires, les opérations d'une entreprise, de les classer, de les regrouper, puis de les présenter et d'interpréter les résultats auxquels elles donnent lieu" (Lexique thématique de la comptabilité, Antoine et Cornil). La comptabilité est à la fois : –une contrainte légale –un système dinformation –un outil de gestion

17 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité : Principales « branches » : La comptabilité générale –= approche globale –= contrainte légale –= outil de gestion et dinformation –= très codifiée Objectifs : –Décrire le patrimoine de lentreprise, et son évolution –Déterminer le résultat de lentreprise –Fournir les informations fiscales (TVA, ISoc…) et sociales (ONSS)

18 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité : Principales « branches » : La comptabilité analytique –= approche spécifique (par produit, par siège, …) –Pas légalement obligatoire –outil de gestion et dinformation –pas codifiée Objectifs : –Calculer les coûts spécifiques de production par produit, par siège, par atelier… –Calculer le résultat réalisé sur chaque produit, p.ex. –Permettre de prendre les bonnes décisions : arrêter la production de tel ou tel produit, changer le prix de vente, …

19 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité et la Loi : La tenue d'une comptabilité est obligatoire, en vertu de la Loi. Voir notamment : –La loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises; Les entreprises soumises à la loi; la manière de tenir la comptabilité dans des livres ou sur support informatique ; la comptabilité simplifiée les pièces justificatives (ex. les factures) ; l'inventaire –l'A.R du 12 septembre 1983 teneur et présentation du plan comptable minimum normalisé les critères à respecter pour pouvoir tenir une comptabilité simplifiée; la tenue et la conservation des livres comptables, –L'A.R. du 25 janvier 2005 relative à la comptabilité informatisée.

20 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité et la Loi : Principales contraintes : –Obligation de tenir une comptabilité En principe complète comptabilité simplifiée pour les IndPPhys dont le ChA < ,- Publicité des comptes annuels –Contraintes formelles Règles denregistrement (respecter le PCMN - A.R du 12 septembre 1983) Livres comptables (auj. informatisés) Pièces justificatives (factures, extraits de compte…) –Contraintes de fond Règles dévaluation –La comptabilité joue un rôle de preuve : En justice, entre commerçants Vis-à-vis des administrations fiscales

21 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité et son vocabulaire : Terminologie comptable –Clients Personnes à qui l'entreprise a vendu des biens ou pour qui elle a presté des services. En comptabilité, = montant des créances de l'entreprise sur ses clients. –Créance Quand le créancier a le droit d'exiger du débiteur quil exécute une obligation (paiement). –Le créancier peut exiger, le débiteur doit sexécuter En comptabilité, = somme d'argent exigible par lentreprise : –Suite à une vente ou prestation de service ou à l'octroi d'un prêt. –Dette Obligation de payer une somme d'argent à un créancier. La personne qui a contracté la dette est appelée débiteur. –Fournisseurs Personnes qui ont livré des biens ou qui ont presté des services. En comptabilité, = montant des dettes de l'entreprise envers ces personnes. –Liquidités. Lensemble de moyens que l'entreprise peut utiliser immédiatement pour effectuer un paiement. Exemples : –La Caisse (billets de banque et pièces) ; –l'avoir en compte auprès d'un organisme financier : ING, Fortis, BPost…

22 Bruxelles Formation – avril/mai 2011 La comptabilité et son vocabulaire : Terminologie comptable –Compléter le texte suivant par les mots: débiteur, créancier, créance ou dette. 1. Le grossiste Vansteen vend des bières au café « Le rouge et le noir ». Vansteen considère le café comme son ………………… 2. Lorsque ING prête des fonds au coiffeur Jolitif, ce dernier contracte une ………………… envers ING. ING est le ………………… de Jolitif. Le coiffeur est le d'ING. 3. L'entreprise Boulogne vend des produits d'entretien à Nettoitou, facture payable dans les 8 jours. Boulogne a une Vis-à-vis de Nettoitou. 4. INBEV considère ses clients comme des ………………… et ses fournisseurs de houblon comme des ………………….


Télécharger ppt "Bruxelles Formation – avril/mai 2011 Comptabilité de base pour employés Laurent Honorez Impact Cooremans."

Présentations similaires


Annonces Google