La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PÔLE TOURISTIQUE DEXCELLENCE SUD Ministère de lAménagement du Territoire, de lEnvironnement et du Tourisme RAPPORT REGIONAL DES DIX WILAYATES DU SUD Biskra-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PÔLE TOURISTIQUE DEXCELLENCE SUD Ministère de lAménagement du Territoire, de lEnvironnement et du Tourisme RAPPORT REGIONAL DES DIX WILAYATES DU SUD Biskra-"— Transcription de la présentation:

1 PÔLE TOURISTIQUE DEXCELLENCE SUD Ministère de lAménagement du Territoire, de lEnvironnement et du Tourisme RAPPORT REGIONAL DES DIX WILAYATES DU SUD Biskra- El Oued- Ouargla- Ghardaïa- Laghouat- Illizi- Tamanrasset- Adrar- Tindouf- Bechar. BISKRA LE 09 &10 DECEMBRE 2007

2 Incommensurables de par leur magnificence, leur grandeur et leur beauté, les Suds algériens se prévalent par leur majestueuse présence, nulle part retrouvée. Ils sont variété, diversité, étendue, espace, histoire, culture, biodiversité, nature diverse, ruralité, artisanat inégalé, rites, us et coutumes variés et couleurs multiples… CE SONT, EN UN MOT, NOS SUDs ALGERIENS

3 Le groupe constitué et représentant les acteurs invités des dix (10) wilayas du sud (Adrar, Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Ghardaïa, Ouargla, el-Oued, Laghouat, Biskra et Bechar), sest réuni pour consolider et synthétiser lensemble des conclusions établies lors de lélaboration des rapports des comités locaux installés. La préoccupation première a été de sassurer de la réappropriation du SDAT par les différents territoires composant le pôle touristique dexcellence sud. 3

4 Les participants du comité régional composé des : directeurs de wilayas chargés du tourisme, de laménagement du territoire et de lenvironnement, représentants des offices de tourisme, hôteliers, agences de voyages, associations, collectivités locales, organes de sécurité, représentants de ladministration centrale, Et enseignants ont eu à valider son contenu, en considération des spécificités du pôle. 4

5 Les débats ont porté sur les trois (03) principaux volets ci- après : 1 – état des lieux et diagnostic du tourisme, au niveau du pôle touristique dexcellence du Sud, en termes doffre, produits, activités, amélioration et développement de lexistant, pour une mise en tourisme à court et moyen termes ; 2 – les expériences vécues par les différents acteurs, leurs atouts, leurs handicaps et les moyens de leur mise en œuvre, sont à proposer dans le cadre dune offre de qualité, voire dexcellence ; 3 – les recommandations les plus pertinentes pour une relance durable du tourisme dans les Suds et comme préalable dun développement durable, la préservation de lenvironnement. 5

6 À ce stade des débats, le pôle touristique dexcellence sud composé des dix (10) wilayas a été circonscrit schématiquement comme suit : au nord, le piémont sud de lAtlas saharien ; à lest et à louest, respectivement lerg oriental et le grand erg occidental, sétendant du nord au sud. à lextrême sud les Tassilis des Najers et de lAhaggar. 6

7 ETAT DES LIEUX & DIAGNOSTIC 7

8 Le Sahara est un espace très vaste, composé de plusieurs milieux naturels qui offrent des potentialités touristiques indéniables consolidées par une civilisation ancestrale qui lui confère, tous les atouts dune région touristique par excellence. En effet, le Sahara est un milieu dune extrême fragilité. Pierre ROGNON, spécialiste du désert, le qualifiait de «Colosse aux pieds dargile». Les mutations physiques et les transformations géologiques du désert ont offert à la région des potentialités et des curiosités touristiques exceptionnelles telles que :

9 Les ergs, les regs, les hamadas, les canyons, les sebkhates, les chotts, les fossiles, les gorges, les grottes, les lacs, etc. La civilisation saharienne a donné naissance également à lart pariétal, au néolithique ( à ans Av. J.C) : gravures et peintures rupestres du Tassili, Hoggar, Saoura, Tindouf et lAtlas saharien. Lassèchement progressif du Sahara a permis la sédentarisation des populations «tribus et confédérations de tribus » autour de leau et de la terre « ksour, Foggara, Ghout et oasis ». À la citadinité des ksour, comme mode de vie, sest opposée la vie nomade avec toute sa richesse culturelle.

10 PRÉSENTATION DU PÔLE Le pôle dexcellence touristique Sud se caractérise par limmensité de son territoire, avec une superficie de km 2, soit 76% de la superficie totale du pays et dune population de habitants, soit 10% de la population globale. Ce qui donne une densité moyenne de 2 hab/km2, par rapport à la densité nationale de 14 hab/ km 2.

11 Ce pôle est composé de dix (10) wilayas issues du découpage administratif de 1984, réparti en deux (02) couronnes: -Première couronne (Tamanrasset, Adrar, Tindouf et Illizi). -Deuxième couronne (Béchar, Biskra, Ouargla, Ghardaïa, el-Oued et Laghouat). LAtlas saharien constitue la limite naturelle entre le Sahara et le nord du pays.

12 Climat : Un climat de type continental, froid en hiver et chaud en été et dune pluviométrie faible. Leffet éolien, durant une période de 4 mois (de février à mai), provoque des vents de sables qui amoindrissent lactivité humaine. Lindustrie pétrolière et gazière, lagriculture oasienne, lélevage et le tourisme saharien constituent les principales activités économiques. Elles influent sur la répartition des infrastructures de base, (réseaux routier, aéroportuaire et ferroviaire).

13 ATOUTS & HANDICAPS DU PÔLE DEXCELLENCE TOURISTIQUE SUD 13

14 LES ATOUTS NATURELS DU PÔLE - grand erg oriental ; - grand erg occidental ; - erg Echech, Iguidi et Erraoui - massif du Hoggar - les Tassilis - vallée de la Saoura - vallée du MZab - Gourara le Touat et le Tidikelt - région de Tindouf - piémont saharien (la régions des Ziban et Laghouat) - Souf des oasis et oued Righ

15 LES ZONES HUMIDES : Certaines sont classées « RAMSAR » : - le Hoggar : Afilel, - Ghardaïa : lac del-Golea - Tamentit : Ouled Said ( Gourara, Touat, Tafeggoumet, Tindouf ); - Chott Melghigh et Merouane (oued Souf) - Palmeraies de Biskra, oued Souf, Ouargla et Adrar.

16 LES SITES GÉOLOGIQUES : Les formations géologiques ont donné naissance à de prestigieux sites, véritables musées à ciel ouvert : -Hoggar ( Askrem) -Djanet (Tassili Najjer). -Plateau du Tademaït -Tanezrouft -Djebel amour -Djebel Antar(Bechar) -Djebel Lekhal (Tindouf) Les périodes pluviales ont donné naissance à des paysages naturels fascinants tels que : -Tassili du Hoggar -Les gorges darak, Issendillen -Les gorges dEl Kantara, Djemina et Mchounech -Oued Djarat -Vallée de la Saoura -Oued el-hey et Oued Labiod -La vallée du MZab

17 FAUNE ET FLORE Cest une variété de produits graminées, plantes médicinales, armoise, romarin et arbres dune grande rareté (cyprès du Tassili, pistachier de lAtlas et du Hoggar, acacias,…) La faune est dune grande importance : outarde, gazelle, fennec, léopard et guépard etc. La création de réserves de chasse pour le développement de produits liés à la cynégétique est vivement souhaité. Le développement des écomusées dans les régions dotées dun capital « environnemental » conséquent : Tassili, Hoggar, Tidikelt.

18 ATOUTS CULTURELS ET CULTUELS : Depuis des millénaires, les habitants du Sahara nous ont légué un patrimoine diversifié retraçant lhistoire de lhumanité : - gravures et peintures rupestres ; - matériaux néolithiques ; - tombeaux préislamiques, tumulus et monuments funéraires ; - ruines romaines del-Kantara (musée lapidaire) La civilisation musulmane a marqué larchitecture, le mode de vie et les arts populaires du Sahara.

19 Elle constitue une attraction à haute valeur touristique : Mausolée du Sahabi Okba ibn Nafaa el-Fihri à Biskra (4 ème site musulman visité dans le monde) ; Confrérie Tidjania à Ain Madhi (Laghouat) ; Architecture de Souf et du MZab ; Vallée de la Saoura, du Touat et du Gourara ; Mode de vie particulier des Reguibet, des Chaamba, des Zoua (tribu descendant du khalife Abou Bakr) et des touaregs ; Tombeau de la légende de Hizyia (Biskra) ;

20 LES ARTS POPULAIRES Lavènement de lislam a enrichi le patrimoine populaire du Sahara chez les nomades et les ksourien : Les multiples fêtes locales (Maoussim et ziyarates) constituent un composant du produit touristique propre au Sahara. Daghmouli et Tafsit (Hoggar) Sebeïba (Djanet) Mawlid enabaoui et Sboue (Beni Abbas et Timimoune) Mouassim de Taghit (Béchar) Aîd el-Mehri et fête du tapis (Ghardaïa) Mouassim de Sidi Khaled (Biskra) Mouassim Sidi Belaamech (Tindouf)

21 LARTISANAT Lartisanat saharien est dessence nomade et ksourien : tissage (flije) tapisserie (Laghouat : djebel amour) tapis du MZab et del-Golea tapis de Ouargla (scène de chasse) Tapis de Oued Souf tapis de Biskra et dOuled Djellel poterie de Mchounech et del-Kantara poterie noire de Tamentit poterie de Biadha de Béchar ; maroquinerie et cuir, tentes des touaregs; sellerie de dromadaire et de cheval ; bibelots et chaussures ; vannerie et broderie habillement traditionnel par région bijouterie traditionnelle.

22 FOLKLORE ET CHANTS moyens dexpression, de joie de la population saharienne : Imzad des Targuiates Tindi des Touareg Mezoued de Biskra Baroud et karkabou Zgayri de oued Souf Nakh des femmes de oued Souf Houbi haidous et maya de Bechar Genga el-houl de Tindouf ART CULINAIRE Dominé par le couscous et le méchoui auxquels sajoutent des spécificités locales : Chakhchoukha, Doubara, Mardoud, lmakhtouma, Banafa, Melfouf

23 DIVERTISSEMENT TRADITIONNEL Certains jeux de divertissement subsistent et dautres risquent de disparaitre : -Sig, Kherbga, Tachkoum, Gaous, Fantasia, exhibitions hippiques et camelines,… FETES RELIGIEUSES (OUADAT & ZIYARATES) : Ces fêtes sont lexpression dune ferveur religieuse jalousement préservée par les ksouriens et les nomades. Tazrouk (Hoggar) Sidi khaled ibn sinan (Biskra) Reggani (Touat) Sidi Ali Benouwi (Illizi) Ziania (Kenadsa).

24 Fantasia En toute harmonie le cavalier et son cheval 24

25 INFRASTRUCTURES TOURISTIQUES : Le pôle totalise 115 établissements offrant une capacité daccueil de lits. AGENCES DE TOURISME ET DE VOYAGES : Laccueil et la prise en charge des touristes sont assurés par 182 ATV dont 116 domiciliées dans les wilayas de Tamanrasset et dIllizi. Le mouvement associatif regroupe 85 associations touristiques dont 35 OLT. 25

26 FLUX TOURISTIQUES Le Sahara reste la destination privilégiée des touristes : touristes étrangers reçus au niveau du pôle durant lannée INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES Le pôle du Sud est desservi par (10 ) aéroports dont (07) assurent des vols internationaux. 26

27 FILIERES ET PRODUITS : Les tendances de la demande future et des objectifs assignés au pôle, imposent lidentification de nouvelles filières à développer et à mettre sur les marchés internationaux émetteurs : tourisme culturel et cultuel. tourisme de congrès et daffaires tourisme sportif, de détente et de loisirs tourisme daventure. tourisme scientifique tourisme cynégétique. éco-tourisme. Agrotourisme tourisme de santé et de bien-être et la sablo-thérapie 27

28 Toute lendurance du Méhari face aux vicissitudes du climat du sud 28

29 CARACTERISTIQUES DES PRODUITS : -randonnées pédestres, équestres et chamelières (méharée). -expédition par 4x4. -combinée 4x4 /méharée et randonnées chamelières - car + hôtels. - séjours. - trekking. 29

30 Les produits phares pouvant être créés ou faire lobjet dune réhabilitation: la route des ksour la vallée du Mzab la boucle des oasis la route du sel sur les traces du père Charles de Foucauld oued Djarat. le plateau du Tadrart. le circuit du zab (oasis de Biskra) sur les traces dAndré Citroën. bnoud / Agadez, Méharée des zoua el-Golea/ Taghit Méharée Tamanrasset- Djanet Tam Garet el-Djenoun Amguid Djanet Tam / Tin Tarabin / erg Killian mont Gauthier erg Admer Djanet le circuit de la confrérie Tidjania (Ain Madhi / Timacine / Guemar / Bousemghoun). 30

31 Sur les traces des Ksour 31

32 THÉMATIQUE DES PRODUITS astronomie histoire-géographie géologie art populaire photos vidéo architecture paléo environnement faune et flore saharienne hydrologie 32

33 THEMATIQUE DES PRODUITS (SPORT ET AVENTURE ) VTT Cyclomoteur Char à voile ULM. Montgolfière Parapente. Marathon. Escalade de montagne. Ski sur sable. Sport dendurance. 33

34 REHABILITATION, RESTAURATION ET MISE EN TOURISME DU PATRIMOINE CULTUREL : Un véritable programme de réhabilitation, de restauration et de mise en tourisme doit être conçu, pour renforcer la composante du produit culturel : restauration des Casbah et Ksour. restauration de lieux de culte (mausolées, mosquées et zaouïas) inventaire de lieux de culte. inventaire des sites de peinture rupestre et de gravures rupestres (Hoggar – Tassili) 34

35 Des programmes de mise en tourisme doivent faire lobjet dune attention particulière pour : la revitalisation des palmeraies ; le renforcement et lélargissement des programmes de réhabilitation des ksour ; la mise en place dune signalétique touristique. la détermination des chemins et itinéraires touristiques. le balisage de pistes touristiques. la restauration des réseaux traditionnels deau (Foggara du Touat et Gourara) la mise en valeur des monuments et sites classés «Son et lumière » de site, de forte valeur culturelle. (ksour du MZab, Gourara, Touat). la réhabilitation et la sauvegarde doit également toucher le patrimoine immatériel les chants et danses. la musique (Tindi, Imzad, etc….) lAhalil la poésie traditionnelle orale (Malhoun) 35

36 Réhabiliter, pour une meilleure qualité de services 36

37 FONCIER TOURISTIQUE ET ZET : Les ZET du pôle dexcellence sud, sont relativement mieux conservées et protégées que celles du nord. Cependant, elles nécessitent des opérations détudes et daménagement et de viabilisation en vue de les promouvoir. Le phénomène de rareté des espaces éligibles à accueillir des projets touristiques en raison de la fragilité environnementale, la spécificité des produits et des activités exigent un choix rigoureux de ces espaces dans le cadre des critères de durabilité et avec lambition den faire de véritables attraits internationaux du tourisme de dépaysement et de découverte. La finalisation des études, la préservation du foncier touristique et la promotion de ses zones doit faire lobjet dun intérêt particulier des pouvoirs publics. 37

38 LESSAIMAGE DE PROJETS TOURISTIQUES : Il sagit dune solution complémentaire a lapproche par les ZET afin de cibler au mieux les gisements touristiques attractifs et dexcellence à encadrer. À ce titre, il serait judicieux de procéder par le process dessaimage des projets touristiques (implantation de projets dans des espaces à forte teneur touristique en dehors des ZET). zoneZET existantesZET en cours détudeZET proposée pole sud ,73ha138658ha325192,9ha 38

39 LINVESTISSEMENT TOURISTIQUE : Linvestissement touristique au sud concerne particulièrement les infrastructures daccueil et dhébergement. Le parc hôtelier du pôle est caractérisé par la vétusté des équipements hôteliers et le manque de projets nouveaux. Cette situation impose dune part, de prévoir un programme spécial pour la réhabilitation des infrastructures phares (il serait urgent de relancer le programme de mise à niveau des 14 hôtels). Dautre part, la réalisation de nouvelles infrastructures pour renforcer le parc hôtelier et augmenter ainsi les capacités concurrentielles du pôle. 39

40 Lhandicap majeur de linvestissement touristique réside dans labsence de mode de financement adapté. Pour cela, il y a lieu daccélérer lopération détude de viabilisation et daménagement des ZET pour pouvoir mettre à la disposition des promoteurs-détenteurs de projets maturés des assiettes foncières et de renforcer les mesures dincitation à linvestissement dans le sud : abroger le procédé dadjudication pour les assiettes foncières destinées aux projets touristiques ; mettre en place des mécanismes flexibles, plus adaptés pour favoriser la création de micro-entreprises dans le domaine du tourisme au profit des jeunes des régions du pôle. 40

41 FORMATION ET LA VALORISATION DE LA RESSOURCE HUMAINE : La formation initiale des jeunes aux métiers de lhôtellerie et du tourisme ainsi que la formation continue des opérateurs est un axe fondamental pour lamélioration de la qualité de loffre touristique du pôle. À cet effet, une stratégie de formation spécifique à ce pôle est à élaborer en coordination avec les autres institutions. 41

42 Les métiers du terroir Lart culinaire du sud ٌRichesse, Goût et Saveur 42

43 LA PROMOTION ET LA COMMUNICATION : « POUR UNE IMAGE DE MARQUE RÉNOVÉE » La conception, la réalisation et la mise en œuvre de campagnes de communication et dimages adaptées doit être confiée à des agences et des bureaux-conseils hautement spécialisés. Aujourdhui, la concurrence est rude sur le marché du « tourisme de découverte et daventure ». Cette réalité exige lexpertise de lexistant et la conception de produits innovants, fiables et de qualité qui répondent aux attentes des marchés du tourisme. 43

44 DURABILITE DU TOURISME SAHARIEN Considérant la fragilité de ces territoires, les membres du pôle touristique dexcellence sud, insistent sur lobligation dadopter une « Charte du tourisme saharien » dont lobjectif est de faire adhérer et impliquer lensemble des acteurs agissant sur ces espaces pour la réalisation des objectifs liés au tourisme durable. En pratique, il sagira pour les institutions chargées du tourisme dengager notamment, des campagnes dinformation et de communication en direction des touristes, des organisateurs de voyages et enfin des communautés daccueil. En outre, il a été jugé nécessaire de conforter ces actions par la création dune « Cellule de veille » à leffet dobserver et dalerter les autorités compétentes et la société civile sur toute non-conformité au concept de durabilité. 44

45 INTERSECTORIALITE Pour faciliter davantage la mise en œuvre des programmes de développement actuels et futurs, il est nécessaire de créer des espaces de réflexion, de coordination et daction regroupant lensemble des acteurs locaux sous la présidence du Wali (exemple, du Conseil Régional du Tourisme). Par ailleurs, une plus grande considération devra être accordée aux Comités locaux de facilitation touristiques dont le rôle nest pas à ignorer. 45

46 LEau source de vie Optimisons son utilisation dans le Sud pour assurer la durabilité 46

47 DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Louverture de chantier pour une mise en conformité des textes régissant le tourisme doit nous permettre dêtre en phase avec les innovations en matière de développement et dorganisation de lactivité touristique et répondre aux préoccupations des promoteurs, des opérateurs et des autres intervenants dans le tourisme : Le dispositif juridique encadrant les activités touristiques dune manière générale, se doit dêtre adapté aux spécificités afin de favoriser lémergence dune offre touristique innovante et labellisée. 47

48 ACTIONS PROMOTIONNELLES Des actions promotionnelles doivent être envisagées dans le moyen terme pour un soutien au pôle sud : favoriser lémergence de villes sahariennes emblématiques ; créer des événementiels denvergure internationale ; ériger quelques fêtes locales en fêtes de dimension internationale. Mettre en valeur des produits liés à des régions spécifiques « produits phares » : Hoggar Tassili du Hoggar Immidir Ahnet, Tefedest Tassili Najjer Tadrat Erg Killian Touat, Gourara Vallée de la Saoura Cités et patrimoine : Tamentit, Timimoune, Taghit, MZab, oued Righ, Tindouf 48

49 No comment !!! 49

50 TOURISME NATIONAL Des études ont été menées pour cerner la demande de la clientèle nationale en direction du pôle dexcellence touristique Sud. Il est recommandé la mise en action rapide de certaines propositions. À ce titre, il y a nécessité de proposer des produits aux tarifs abordables en sélectionnant des formes de séjour les plus adaptées (chez lhabitant, auberge de jeunesse, campings, relais, refuges, …) 50

51 LE MOUVEMENT ASSOCIATIF : Considérant que loffice de tourisme doit être linterface la plus appropriée en termes dinformation, dencadrement, de veille, de promotion et de sensibilisation de lactivité touristique et de ses corollaires (transport, artisanat,…), il est nécessaire dœuvrer pour le redimensionnement de ces structures sous une forme plus efficiente. Aussi, il faudra dune part, opter pour lémergence dOffice denvergure au niveau de la capitale du pôle, par souci de rationalisation des moyens et des ressources et dautre part, limplication des professionnels dans lencadrement et la gestion des offices de tourisme. 51

52 Une réelle implication de la société civile… 52

53 TOURISME DE SANTÉ ET DE BIEN-ÊTRE Le tourisme de dépaysement et de découverte reste le produit phare dans le pole dexcellence touristique Sud. Néanmoins, et en raison de limportance du gisement thermal (10 griffons à haut débit), ce créneau pourrait constituer un vecteur de développement du tourisme pour les nationaux : à court terme : une meilleure professionnalisation des établissements existants sur la base de cahiers de charges précis ; lintéressement des opérateurs pour le montage, la promotion et la commercialisation des produits touristiques autour de cette activité ; à moyen et long terme : lélargissement du bilan thermal aux régions pouvant abriter des stations thermales denvergure internationale, qui peuvent concilier entre le tourisme de bien être et de remise en forme et le tourisme de découverte dans les espaces sahariens. 53

54 54

55 QUELQUES PROPOSITIONS AVANCEES : Moyens de valorisation de lactivité touristique au niveau du pôle : Valoriser lensemble du patrimoine immatériel Favoriser le montage dévénements majeurs sur toutes les fêtes locales et régionales qui constituent la richesse et lauthenticité de loffre à proposer et qui sera exclusive et différente de celle de nos concurrents. Améliorer la qualification des opérateurs et leur personnel, en référence à une nomenclature des métiers nouveaux, largement adaptés à la spécificité de lactivité touristique dans ces grands territoires. Encourager et promouvoir linvestissement national et étranger en accordant toutes les facilités pour laccession au foncier qui ne doit, en aucun cas être soumis aux mêmes modalités que celles prévalant au Nord 55

56 56

57 Concernant laccession aux crédits, notamment en direction des jeunes, il est proposé de favoriser la création de petites et moyennes entreprises de services, autour des sites touristiques et sur les itinéraires des différents circuits qui seront expertisés et validés. Favoriser la création de nouvelles dessertes aériennes pour réduire les distances et permettre un flux plus conséquent à des tarifs largement abordables. Prioriser le désenclavement de certains sites touristiques en favorisant leur accès par louverture de nouvelles pistes à faire prendre en charge par le secteur des travaux publics. 57

58 CONCLUSION Le pôle dexcellence touristique Sud constitue un atout majeur que Dieu, dans son infinie gratitude, nous a offert. Il nous reste à saisir cette opportunité unique en son genre, pour la développer, la faire fructifier et la préparer de façon intelligente pour les générations futures. À nous de relever et de réussir le défi. Merci pour votre aimable attention… 58


Télécharger ppt "PÔLE TOURISTIQUE DEXCELLENCE SUD Ministère de lAménagement du Territoire, de lEnvironnement et du Tourisme RAPPORT REGIONAL DES DIX WILAYATES DU SUD Biskra-"

Présentations similaires


Annonces Google