La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dossier : La croissance économique et le développement Lhétérogénéité de léconomie mondiale Le processus de développement ne se réduit pas à la simple.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dossier : La croissance économique et le développement Lhétérogénéité de léconomie mondiale Le processus de développement ne se réduit pas à la simple."— Transcription de la présentation:

1 Dossier : La croissance économique et le développement Lhétérogénéité de léconomie mondiale Le processus de développement ne se réduit pas à la simple croissance du PIB ; il se caractérise également et surtout par une amélioration des niveaux de vie, tels quils peuvent être appréciés dans les différents aspects démographique, sanitaire, éducatif, économique, politique, culturel…

2 I - La croissance et le développement

3 Deux notions distinctes Lindicateur de croissance est le taux de croissance du PIB La croissance est une mesure quantitative qui correspond à laugmentation soutenue des richesses créées par un pays dune période par rapport à la période précédente Dans les pays développés, la croissance permet de diminuer le chômage, de restaurer léquilibre des comptes publics. Dans les pays en développement, la croissance est attendue pour réduire la pauvreté et accroître les bien-être des populations.

4 Le PIB mesure mal les différences des niveaux de richesses entre les pays, nest pas garant de la réduction des inégalités. Cest pourquoi on préfère utiliser le taux de croissance du PIB rapportée au nombre dhabitants. Il ne mesure pas laccroissement du bien-être Il ne mesure pas les différences de la répartition de la richesse à lintérieur dun pays notamment dans les PED qui sont les plus inégalitaires avec la persistance dun secteur archaïque il ne tient pas en compte du développement démographique

5 La croissance mesure principalement une amélioration quantitative dun pays (augmentation du PIB). Le développement intègre aussi dautres domaines plus qualitatifs : la démographiela santéléducationles conditions sociales.

6 Deux notions liées Pourquoi le croissance économique est-elle indispensable pour satisfaire les besoins essentiels et les services de base, et donc permettre le développement ? Croissance et développement sont des notions liées. La croissance est une condition nécessaire au processus de développement car elle permet aux personnes de satisfaire leurs besoins de base (besoins de manger, de se vêtir, besoins de santé…). La croissance économique rend possible les investissements dans léducation et la santé qui entraînent un accroissement de lespérance de vie, une amélioration du niveau général de la population.

7 Cest lIDH (indicateur du développement humain), créé par le PNUD pour combler les lacunes du PIB qui permet de mesurer le développement économique. Il intègre trois aspects essentiels du développement : -a-aptitude à vivre longtemps et en bonne santé ( lespérance de vie à la naissance) ; -i-instruction et accès au savoir, (taux dalphabétisation des adultes et taux brut de scolarisation ) ; -p-possibilité de bénéficier dun niveau de vie décent ( PIB par habitant en PPA).

8 Quapporte lIDH pour mesurer le développement par rapport au PIB ? LIDH traduit mieux que le PIB le niveau de développement dun pays car il prend en compte la richesse monétaire (PIB par habitant) mais aussi lespérance de vie et le niveau dinstruction. LIDH est un indice composite du développement. La comparaison des PIB par habitant en parité de pouvoir dachat (PPA) modifie les niveaux apparents de développement des pays et rend mieux compte des véritables écarts. Le PIB en PPA permet deffectuer des comparaisons internationales plus conformes à la réalité économique des pays concernés.

9 II – Développement et transformations structurelles

10 Lévolution démographique Raisons de la hausse de la population mondiale Indice de fécondité élevé dans le monde (même sil a baissé) Espérance de vie qui sallonge Taux de mortalité en baisse Explications La baisse de la mortalité sexplique essentiellement par les progrès de la médecine, lamélioration de lhygiène, une meilleure organisation des services de santé La baisse de la fécondité sexplique par laugmentation du niveau de vie Phénomène démographique = TRANSITION DEMOGRAPHIQUE Il sagit du passage dun régime traditionnel déquilibre démographique (fortes mortalités et natalités) vers un régime moderne (basses mortalités et natalités) Première phase de transition le taux de mortalité chute fortement grâce aux progrès sanitaires alors que la natalité se maintien à un niveau élevé Seconde phase de transition ): le taux de natalité baisse fortement du fait du passage dun régime de fécondité naturelle à un régime de contrôle des naissances (par le couple ou lÉtat) = changements sociaux et culturels

11 LUrbanisation

12 Le poids des secteurs économiques Évolution de la part de la population active dans les secteurs économiques en France (long terme) Le secteur primaire connaît une diminution constante Le secteur secondaire régresse mais à un degré nettement moindre Le secteur tertiaire progresse fortement

13 Le poids des secteurs économiques Évolution du poids dans le PIB des secteurs économiques en France Le secteur primaire diminue Lindustrie progresse puis se stabilise des services Le tertiaire connaît une progression A la tertiarisation des économies développées

14 Le poids des secteurs économiques Critère du niveau de développement Dans les pays développés : la population active occupée diminue fortement car les gains de productivité sont plus élevés que les gains de la croissance dans le secteur primaire. le secteur tertiaire prend une place importante Le secteur secondaire voit son importance diminuer dans la population active, mais conserve un rôle essentiel.

15 Emploi selon le plus haut diplôme obtenu (en milliers)

16 Lévolution des structures sociales Urbanisation nécessaire au développement Augmentation régulière de la part de la population mondiale résidant en zone urbaine. Essor du salariat dans les pays du Nord mais aussi du Sud Amélioration des conditions de vie Augmentation du nombre de diplômés

17 Lévolution des structures sociales Urbanisation nécessaire au développement Le développement saccompagne de transformations des structures sociales. Lurbanisation et le salariat saccroissent. Entre 1950 et 2030, la proportion de la population qui vit en zone urbaine devrait passer de 30 à 60 %. Parallèlement, le taux de salariat (pourcentage des salariés par rapport à la population active totale) progresse et est supérieur à 90 % dans les pays les plus développés.

18 Lévolution des structures sociales La structure socioprofessionnelle de la population active évolue. Le nombre dagriculteurs diminue fortement au fur et à mesure du développement et de la réalisation de gains de la productivité du travail. Pour réaliser une même quantité de travail, on utilise moins de personnes du fait de la mécanisation et de lamélioration des techniques de culture.

19 Lévolution des structures sociales Dans le secteur industriel, la substitution du capital au travail, le remplacement des hommes par des machines, pour les tâches répétitives, ont pour effet daccroître la productivité du travail avec deux types de conséquences. La première est que lon supprime de nombreux emplois douvriers, surtout non qualifiés. La seconde est que le niveau de qualification exigé saccroît, doù une augmentation significative des professions intermédiaires et des cadres. Au cours du processus de développement, le niveau de vie saccroît, la demande finale se déplace des biens primaires vers les biens secondaires puis vers les services. La demande de services va générer des emplois demployés en grand nombre et de personnels dencadrement.

20 Les libertés politiques et le développement Dune manière générale, on peut dire que développement rime avec démocratie. Les pays où la démocratie est la plus établie sont aussi ceux qui connaissent le développement économique le plus élevé. Parce quelle favorise la diffusion des savoirs techniques, culturels, etc., la démocratie politique interagit avec le développement. Mais nous devons nuancé, la Chine connaît actuellement une forte croissance économique, mais les libertés publiques sont faibles. En Inde, la démocratie ne saccompagne pas encore dun niveau de développement très élevé.

21 Développement et mode dorganisation de lactivité économique Les transformations des entreprises et des marchés Accroissement de la taille des entreprises Ateliers artisanaux => Usines P rocessus de concentration Entreprise + entreprise => Firmes multinationales Accroissement de la taille des marchés = marché local => marché mondial

22 La régulation de lÉtat : confiée à des autorités indépendantes Pays de OCDE ( 30 pays développés) Progression de la part des dépenses publiques dans le PIB + Recul de lÉtat = Contradiction Montée des dépenses sociales dans les dépenses publiques Délégations des missions de service public : - à un grand nombre dassociations dans le secteur social (aide aux handicapés, à la réinsertion, assistance à la personne…) - et à des entreprises privées pour les services publics locaux (transports urbains, ramassage des ordures….)

23 La régulation de lÉtat : confiée à des autorités indépendantes

24 Financement et développement économique (Lecture doc 20 et 21). Dans les pays développés, Le système de financement permet de fournir les capitaux nécessaires aux différents agents économiques (voir dossier : le financement de léconomie) Depuis 30 ans, le micro crédit est un système de financement adapté aux pays pauvres et les aident à assurer leur développement

25 1. Les transformations des entreprises et des marchés Lors du processus de développement, à laugmentation de la taille des entreprises, qui résulte dun processus de concentration, correspond un accroissement de la taille des marchés. Pour écouler leur production et réaliser des économies déchelle, les entreprises développent leurs marchés. 2. La régulation par lÉtat LÉtat saffirme dans son rôle de régulateur de léconomie de marché. La régulation de lÉtat, au sens strict, a connu une évolution. De plus en plus de tâches de service public ont été déléguées à des associations dans le secteur social (aide aux handicapés, à la réinsertion, à lexclusion…) et à des entreprises privées pour les services publics locaux (transports urbains, ramassage des ordures ménagères…). De plus, la régulation publique est confiée par lÉtat à des autorités de régulation indépendantes (Conseil supérieur de laudiovisuel, Autorité de régulation des télécommunications…). 3. Financement et développement économique Pour se développer, une économie a besoin dun système de financement adapté qui permet de fournir les capitaux nécessaires aux différents agents économiques. Lorsque le système de financement saméliore, il permet de promouvoir et daccompagner le développement.


Télécharger ppt "Dossier : La croissance économique et le développement Lhétérogénéité de léconomie mondiale Le processus de développement ne se réduit pas à la simple."

Présentations similaires


Annonces Google