La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SUPPURATIONS PULMONAIRES Dr Khalloufi. INTRODUCTION Les suppurations pulmonaires sont des nécroses parenchymateuses liées à des infections pulmonaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SUPPURATIONS PULMONAIRES Dr Khalloufi. INTRODUCTION Les suppurations pulmonaires sont des nécroses parenchymateuses liées à des infections pulmonaires."— Transcription de la présentation:

1 SUPPURATIONS PULMONAIRES Dr Khalloufi

2 INTRODUCTION Les suppurations pulmonaires sont des nécroses parenchymateuses liées à des infections pulmonaires à germes pyogènes,on distingue: Les suppurations primitives ou«ABCES» qui est une cavité néoformée par une infection bactérienne non tuberculeuse moins fréquentes depuis lavènement des ATB, favorisé par la débilité du terrain (éthylisme,tabac,immunodépression)

3 INTRODUCTION Suppurations secondaires: surviennent souvent sur un infarctus pulmonaire nécrosé,cancer ou sténose bronchique, kyste, etc…

4 physiopathologie La colonisation du poumon se fait Voie aérogène la plus fréquente par inhalation(AVC,éthylisme,anesthésie générale) explique le siège postérieur Hématogène par embole septique dans le cadre de septico-pyohèmie (staphhylococcus) Contiguïté (DDB)

5 ETUDE CLINIQUE TYPE DE DESCRIPTION :ABCES Lévolution se fait en trois phases 1.Phase de pré suppuration à foyer fermé: Tableau de pneumopathie bactérienne nette à type de PFLA avec fièvre,frissons et syndrome de condensation soit réduite à un état de syndrome pseudo grippal avec persistance ou réapparition des signes cliniques (Généraux, Respiratoires et physiques)

6 ETUDE CLINIQUE 2. Phase de vomique: survenue brutale dune expectoration purulente dabondance variable témoignant de louverture de la collection dans une bronche du jour au lendemain le malade devient cracheur de pus

7 ETUDE CLINIQUE 3. phase de foyer ouvert: alternances de retentions suppurées et dexpectoration purulente avec rémissions de la fièvre

8 INTERROGATOIRE: Recherche un facteur favorisant (éthylisme,immunodépression,anesthésie générale EXAMEN CLINIQUE: Recherche un foyer infectieux à distance (dentaire,ORL) EXAMEN PHYSIQUE: Peu contributif(fièvre et signes en foyer)

9 RADIOLOGIE 1.Opacité non systématisée(phase 1) 2.Image hydro aérique à niveau horizontal à limites régulières peu épaisses 3.Image cavitaire à paroi fine

10 BIOLOGIE FNS: hyperleucocytose à PN, une leucopénie est facteur de gravité CRP et VS élevées BK négatifs Fibroscopie bronchique systématique permet de rechercher une cause locale et de prélever ECB des secrétions bronchiques (ponction trans trachéale,LBA)

11 FORMES SELON LE GERME ANAEROBIES: fétidité de lhaleine et de lexpectoration BGN: responsable des infections hospitalières Staphylococcus auréus: tableau dramatique chez le nourisson, grave chez ladulte avec abcès multiples évocateurs dune septico-pyohémie Pneumocystis carinii:surtout chez les malades infectés par le VIH Aspergillus: abcès multiples chez un patient sous chimiothérapie anti cancéreuse avec leucopénie prolongée Abcès amibien:toujours secondaire à une atteinte hépatique laspect du pus est brun chocolat

12 EVOLUTION 1.FAVORABLE: 80à90% des cas pour peu que le traitement soit précoce et suffisant. La fièvre et la formule leucocytaire se normalisent en 2à3 semaines. Les lésions radiologiques en 3à6 semaines(image normale,image stellaire ou cavité résiduelle) 1.GRAVE due le plus souvent à: La résistance et virulence du germe Un traitent tardif et insuffisant Terrain débilité(VIH,age,cancer) Septicémie grave

13 Evolution 3. CHRONICITE:persistance dune cavité avec apparition des remaniements radiologiques de voisinage (DDB) qui entretiennent la suppuration. Seul le traitement chirurgical permet la guérison et déviter lamyloïdose viscérale

14 TRAITEMENT MEDICAL LE PLUS SONVENT PRCOCE ET SUFFISANT 1.TRAITEMENT GENERAL Traitement déventuelles tares (diabète,déshydratation,dénutrition) 2. ANTIBIOTHERAPIE 4-6 semaines Adaptée et suffisante;empirique au début association C3G et aminosides

15 Anaérobies: péni G + Métronidazole Amibes: métronidazole Pneumocystis carinii:bactrim Aspergillus: anti fongiques 3. EVACUATION DU PUS ET KINESITHERAPIE

16 EVALUATION 1.Quest ce quune suppuration parenchymateuse?(Réponse P2,P3) 2.Quelle est la voie dinfection du poumon? (Réponse P4) 3.Quelle est la traduction radio clinique? (Réponse P5,6,7,8) 4 Quelle est lévolution?(Réponse P12et 13) 5. Quel est le traitement?(Réponse P14,15)

17 Références 1-Pr Elisabeth Quoix suppurations pleuro-pulmonaires :cours de pneumologie DCEM 2


Télécharger ppt "SUPPURATIONS PULMONAIRES Dr Khalloufi. INTRODUCTION Les suppurations pulmonaires sont des nécroses parenchymateuses liées à des infections pulmonaires."

Présentations similaires


Annonces Google