La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bujumbura, 05 Février 2010 OUTIL «D INDICE » ET LA MISE EN ŒUVRE DU PBF AU BURUNDI Dr. NKUNZIMANA Canut Dr. NKUNZIMANA Canut Directeur AAP CORDAID A Makamba.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bujumbura, 05 Février 2010 OUTIL «D INDICE » ET LA MISE EN ŒUVRE DU PBF AU BURUNDI Dr. NKUNZIMANA Canut Dr. NKUNZIMANA Canut Directeur AAP CORDAID A Makamba."— Transcription de la présentation:

1 Bujumbura, 05 Février 2010 OUTIL «D INDICE » ET LA MISE EN ŒUVRE DU PBF AU BURUNDI Dr. NKUNZIMANA Canut Dr. NKUNZIMANA Canut Directeur AAP CORDAID A Makamba – au sud Burundi

2 PLAN DE PRESENTATION Historique de loutil dindice Définition du concept et Utilisation de lOutil Étude CAP sur loutil avant la mise a échelle du PBF au Burundi Avantages et inconvénients constatés à lutilisation de loutil Recommandations des utilisateurs actuels de loutil dindice

3 Historique outil dindice - RDC Loutil dindice a été découvert en 2005 dans la province du Sud Kivu en RDC dans un but de: déterminer les salaires et les primes du personnel, sur base de certains critères comme lancienneté, la responsabilité et le diplôme de fin détude. mieux gérer les CS de manière autonome et transparente.

4 Historique outil dindice - Rwanda Loutil dindice a été introduit en 2006 au niveau des hôpitaux. Il fut développé une version en EXCEL qui est actuellement généralisé. Son champ dutilisation a été élargi aussi à lanalyse des recettes, à laffectation des dépenses par rubrique et à lassurance de la transparence financière dans les formations sanitaires autonomes.

5 Historique outil dindice - Burundi Le PBF a été lancé dans les provinces de Bubanza, Gitega et Cankuzo en 2006 ; Loutil indice a été introduit en 2007 dans ces provinces PBF pilotes mais sans généralisation dans toutes les FOSA. En janvier 2008, Cordaid a lancé un projet PBF dans les provinces Makamba et Bururi au sud du Burundi. Une prime fixe était octroyée au personnel par les FOSA sur base des recettes générées. Différentes primes étaient octroyées par différents intervenants dans les mêmes FOSA.

6 Historique outil dindice – Burundi 2 Loctroi de la prime nobéissait pas à des critères précis ; elle était donnée à lagent appliqué de la même manière quà lagent paresseux. Parfois, ces différentes primes revêtaient un caractère obligatoire qui faisait que des programmes dactivités des intervenants qui nen octroyaient pas, soient rejetés par les prestataires de soins Le constat général fut que la prime devenait un droit et était octroyée en premier même si la FOSA restait avec de sérieux problèmes de fonctionnement.

7 Loutil indice est un fichier EXCEL à 3 feuilles: Une feuille montre les critères de calcul de la prime individuelle ; La deuxième feuille présente lenregistrement des recettes dune FOSA à la fin dun mois quelconque ainsi que la prévision de toutes les dépenses du mois suivant ; La troisième feuille montre le calcul de la prime individuelles avec application des critères de la première feuille. NB: Loutil est également utilisable manuellement dans une structure SANS ordinateur !

8 Critères de détermination de la prime individuelle CritèresConditions proposées Ancienneté0,5% Par an ; limite: 30 ans ResponsabilitéCDS Titulaire : 25%, Tit -Adjoint : 15%, gestionnaire : 10%, chef de poste: 10%, Caissier: 5% Hôpital Directeur:50%, DACS: 40%, DAF : 35%, Méd. chef de service: 30%,Chef nursing: 35%, Comptable:20%, etc. Heures supplémentaires ou heures perdues Heure supplémentaire de jour: 0,25% Heure supplémentaire de nuit : 0,30% Heure perdue de jour : - 0,25%. Heure perdue de nuit: - 0,30% Indice de base par catégorieMédecin spécialiste: 100%, Médecin: 80%, Licencié: 63%, A1: 63%, A2: 50%, A3: 40% et PA: 20% - 30% Evaluation Individuelle trimestrielleSur 100%

9 Exemple: Recettes CDS

10 Exemple: Prévision des dépenses dun CDS

11 Exemple du calcul de la prime Individuelle

12 Rubriques des dépenses ? Les montants pour achat des médicaments, le fonctionnement et pour le marketing social reposent sur les besoins réels ; Les dépenses dinvestissement tiennent compte des objectifs fixés par la FOSA dans son Plan daction et sont en faveur de lamélioration de la qualité ; Le calcul de la prime individuelle repose sur des critères consensuels comme: la catégorie professionnelle, lancienneté, la responsabilité, les heures supplémentaires de travail, les heures perdues ou dabsence ainsi que lévaluation individuelle de chaque agent de la FOSA Lindice équilibre automatiquement les recettes et les dépenses de la FOSA car lenveloppe disponible pour la prime les balance.

13 Comment calculer lenveloppe disponible pour la prime globale de performance du personnel? Prime globale = Toutes les recettes du mois moins la somme de toutes les autres dépenses comme les salaires fixes, les frais de fonctionnement, dachat de médicaments, les frais dinvestissement, les primes pour relais communautaires et le montant pour laugmentation de la réserve en banque.

14 Relation entre le salaire fixe et la partie variable de la prime de performance (1) Efficience de la FOSA La partie fixe par catégorie du personnel est définie par le gouvernement ou les propriétaires des FOSA et constitue un droit pour chaque employé Le personnel et les gestionnaires des FOSA maximalisent la partie variable en étant plus efficients à travers: (a) La prévention des dépenses de trop liées, aux accidents évitablesde voitures, la prévention du gaspillage ou vol de médicaments et équipements, la dépréciation dun grand solde dargent en banque, la prévention de la péremption de médicaments, etc.; (b) Laugmentation de la production par unité du personnel à travers l augmentation de la quantité de services PMA/PCA fournie à la population; (c) Latteinte de 100% au cours des évaluations de qualité faites par le régulateur => maximalise les subsides de qualité. (d) Investissements pour augmenter la production future.

15 Relation entre le salaire fixe et la partie variable de la prime de performance (2) = lefficience de la FOSA Lapproche offre également un bénéfice au secteur privé Avec une bonne gestion, la partie variable constitue au moins le même montant que la partie fixe et conceptuellement il nexiste pas un plafond car: Plus de travail par unité de production => plus de rémunération individuelle! Cest un des principes clés du PBF

16 Les autres visés de loutil dindice Laffectation des recettes de la FOSA doit impliquer la participation du staff ; Loutil dIndice instaure une transparence de gestion des fonds ; Il doit créer une dynamique de groupe, constituant un support de budgétisation pour les FOSA, les BDS et les BPS ; Il doit permettre au régulateur de vérifier la transparence dans la gestion des FOSA mais sans imposition de décisions ou de stratégies. Loutil dIndice est souple, dynamique et intègre facilement les directives ministérielles de bonne gestion ou de nimporte quel donateur.

17 Le MSP a décidé quavec la mise à léchelle du PBF en 2010 toutes les FOSA du pays : Utilisent loutil indice pour la gestion des FOSA, Que les recettes des FOSA, toute source confondue soient utilisées (recouvrement des coûts, PBF, autres recettes…) en fonction des besoins réels de la FOSA et à travers loutil dindice, Les rubriques des dépenses sont constituées de : médicaments, fonctionnement, investissement, motivation du personnel, frais pour relais communautaires et épargne.

18 Contexte et justification dune enquête sur lutilisation de loutil dindice Aucune étude na été faite pour avoir son appréciation par les utilisateurs depuis le début du PBF. Même sil a déjà démontré de très bons résultats ailleurs, il revêt encore pour le Burundi un caractère pilote. Loutil, est-il connu? A quel niveau? Est-il réellement utilisé? Quen sont les avantages et les limites ?

19 Méthodologie de létude La réalisation de lenquête a duré 5 jours. Léchantillon retenu fut de 28 CDS et 2 hôpitaux ; soit 30 FOSA toutes initiées sur lusage de lOutil dIndice. Dans chaque FOSA, 4 personnes ont été interrogées, soit 2 qualifiées et 2 non qualifiées. Au niveau des équipes de régulation (1 BPS et 2 BDS) 3 personnes furent interrogées par structure, soit 9 personnes de la régulation.

20 Constats sur la connaissance de lOutil par les équipes BPS/BDS Connaissance de lOutil dindice BPSBDSTOTAL Outil de gestion des FOSA42,9% (3)57,1% (4)100% (7) Outil de gestion du BPS et des BDS 33,3% (1)66,7% (2)100% (3) Outil de partage de la prime de performance 33,3% (2)66,7% (4)100%(6) Support indispensable dans la planification des activités 25% (1)75% (3)100% (4) Reflet du plan daction0% (0) Aide dans la budgétisation du district et de la province sanitaire 0% (0)100% (1) Source de vérification de laffectation des fonds 33,3% (2)66,7% ( 4)100% (6) Je ne connais pas loutil0% (0) Autres0% (0) Total33,3% (9)66,7% (18)100% (27)

21 Constats sur la connaissance des équipes des FOSA (Publiques, Confessionnelles et Privées). Connaissa nce de lOutil par les FOSA Outil de gesti on des FOSA Outil de partage de la prime pour le personnel Support indispen sable dans la planifica tion des activités Reflet du Plan daction Aide dans la budgétis ation de la FOSA Aide dans la budgétis ation de toute la Province sanitaire Source daffecta tion des Fonds TOTAL FOSA Publiques 45,8% (27) 93,2% (55)11,9% (7)1,7% (1)8,5% (5)1,7% (1)35,6% (21) 100 % (117) FOSA Confessionn elles 29,6% (8) 81,5% (22)7,4% (2)0% (0)0,0% (0)7,4% (2)33,3% (9)100% (43) FOSA Privées 31,0% (9) 89,7% (26)6,9% (2)3,4% (1) 10,3% (3)6,9% (2)100% (43)

22 Connaissance des équipes BPS, BDS et FOSA sur laffectation des recettes avant lintroduction de lOutil Enregistrement des recettes Selon les instructions du MSP Selon les instructions du Propriétaire Je ne connais pas TOTAL BPS100% (3)0% (0) 100% (3) BDS83,3% (5)0% (0)16,7% (1)100% (6) FOSA Publiques69,5% (41)0% (0)30,5% (18)100% (59) FOSA Confessionnelles 0% (0)70,4% (19)28,6% (8)100% (27) FOSA Privées0%31,0% (9)69,0% (20)100% (29)

23 Affectation des recettes après lintroduction de lOutil, la motivation du personnel avant et après lIntroduction de lOutil. Structures interrogéesAffectation des recettes avec Outil dIndice Prime Variable calculée à laide de lOutil dIndice BPS & BDS66,7% (6)100% (9) FOSA Publiques49,2% (29/59)100% (59) FOSA Confessionnelles33,3% (9/27)96,3% (26/27) FOSA Privées58,6% (17/29)75,9% (22/29)

24 Avantages et Inconvénients constatés à lutilisation de loutil dindice par les utilisateurs AvantagesInconvénients 1. Personnel motivé, garantie de bonne gestion, la transparence est assurée, loutil est devenu un canevas unique des FOSA 1. La tendance est de réserver plus de fonds aux primes, faiblesse dans l'investissement 2. Facilité de Gestion du 2. Il pose des problèmes à ceux qui lappliquent mal. 3. L'outil a permis la planification autonome des FOSA 3. Les points attribués pour la responsabilité sont sujet d'équivoque car c'est à évaluer si la responsabilité a été correctement assumée 4. LOutil a permis la transparence dans l'évaluation du personnel des FOSA 4. Les points accordés à l'ancienneté ne doivent pas dépasser 10% (A nuancer par rapport à lefficacité de lagent) 5. L'outil est aussi utilisé pour l'affectation des subsides du BPS 6. La gestion des recettes des FOSA est actuellement transparente

25 Recommandations L'outil dIndice doit être dynamique et adapté au contexte En plus dune formation de base, il y a encore un besoins de formation sur l'outil La notion d'heures perdues est à appliquer dans le calcul de la prime des BDS Que l'outil d'indices soit appliqué dans les FOSA agrées et privées Les FOSA privées et agrées doivent être amenées à utiliser l'outil d'indice pour qu'il y ait une gestion transparente

26


Télécharger ppt "Bujumbura, 05 Février 2010 OUTIL «D INDICE » ET LA MISE EN ŒUVRE DU PBF AU BURUNDI Dr. NKUNZIMANA Canut Dr. NKUNZIMANA Canut Directeur AAP CORDAID A Makamba."

Présentations similaires


Annonces Google