La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LOrient et lOccident – la fusion de deux mondes Rencontre en Grèce à Serres du 20 au 24 mars 2011 Thème : LA FUSION MUSICALE: LORIENT DANS NOTRE MUSIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LOrient et lOccident – la fusion de deux mondes Rencontre en Grèce à Serres du 20 au 24 mars 2011 Thème : LA FUSION MUSICALE: LORIENT DANS NOTRE MUSIQUE."— Transcription de la présentation:

1 LOrient et lOccident – la fusion de deux mondes Rencontre en Grèce à Serres du 20 au 24 mars 2011 Thème : LA FUSION MUSICALE: LORIENT DANS NOTRE MUSIQUE

2 LA FUSION MUSICALE: LORIENT DANS NOTRE MUSIQUE "La musique est peut-être l'exemple unique de ce qu'aurait pu être - s'il n'y avait pas eu l'invention du langage, la formation des mots, l'analyse des idées - la communication des âmes." Marcel Proust La musique est une révélation beaucoup plus noble que toute sagesse et toute philosophie. " Beethoven Préparé par : Victoria Dimitrova, Krassimira Krassimirova, Radina Farasova, Borislava Todorova et Tsvetelina Samsarova

3 KUKERI

4 La musique traditionnelle bulgare La musique traditionnelle constitue lun des éléments les plus séduisants de la culture bulgare et elle a déjà été popularisée bien au- delà des frontières bulgares. La légende dOrphée serait née dans les Rhodopes (montagnes du Sud de la Bulgarie). Le chant « Izlel e Deliu haïdutin » chanté par Valya Balkanska fait partie des enregistrements sonores à bord de la sonde américaine Voyager, toujours en vol dans lespace. Les fameuses Voix Bulgares ont largement séduit lOccident.

5 La musique bulgare La musique bulgare La musique bulgare s'inscrit dans le cadre des traditions des Balkans qui furent longtemps sous influence ottomane. Cependant ses racines slaves restent intactes. Cette musique a été rendue célèbre récemment grâce au succès obtenu par le Mystère des voix bulgares, un chœur féminin typique, excellent dans les harmonies vocales.Mystère des voix bulgares

6 L'influence turque L'influence turque et de l'Est est dans notre musique populaire - la mélodie monotone et mineure des chansons folkloriques dans un tempo lent, puis dans des modulations subtiles, courbes et complexes de la chanson, mais aussi dans la nature même et la structure des gammes mineures, qui caractérisent les chansons folkloriques - à la fois joyeuses dun tempo ludique et rapide, et les chansons lentes et tristes.

7 La musique instrumentale S'il existe une grande tradition vocale polyphonique officielle, il se trouve aussi une variété de musique instrumentale héritée des traditions tsigane et turque, qui est dédiée aux danses et aux festivités calendaires ou cérémonielles.

8 Une grande popularité La musique traditionnelle jouit dune grande popularité en Bulgarie où elle a conservé sa place au sein de la société bulgare. Les mariages, les fêtes de village, les baptêmes et dautres évènements sont autant de prétextes pour engager des orchestres de noces.

9 La musique de mariage À côté de la musique officielle s'est développée de manière discrète la musique de mariage des brass bandes sous l'influence tant occidentale que tzigane. Les musiciens de ces orchestres savent parler le langage universel de la musique qui, dans ce cas, réunit le passé avec le présent et l'avenir des traditions culturelles des peuples et des temps différents.

10 Un très étrange instrument Quelque part, entre les montagnes Ograjden et Belassitsa, dans le sud-ouest de la Bulgarie, à travers la musique, à travers le son dun très étrange instrument pour le pays – la zurna, les gens gardent jalousement la tradition.

11 LA ZURNA La zurna est un instrument de beaucoup de nations, de différentes époques

12 Sa cousine La vouvouzela

13 Quel instrument? La zurna – Cest comme un tube en bois avec un entonnoir qui se dilate à l'extrémité du tube. La zurna est étroitement liée au hautbois (a la même anche double) et est considéré comme l'un de ses prédécesseurs, le timbre et le son étant brillants et perçants.

14 Pourquoi nous lavons choisie? Les pentes sud de la montagne Ograzhden dans la large vallée où la rivière Struma reçoit les eaux du cours inférieur du Strumeshnitsa. La Bulgarie, de nos jours... Souvent, même de loin, dans les collines entourant sonne le puissant écho d'un instrument de musique dun passé lointain... Cet instrument dun son criard cause de létonnement, jusqu'à ce quon devine que c'est … la zurna. Il n'y a rien d'accidentel - ni dans le temps ni dans le lieu.

15 La zurna est connue surtout dans le Pirin On joue de la zurna principalement dans les zones à deux voix – dans le Pirin, en partie dans les Rhodopes de l'Est et en très peu de villages dans l'est de la Bulgarie. En Bulgarie de sud-ouest deux zurnas jouent toujours ensemble – lune effectue la tonalité principale, et l'autre – le ton constant burdonnant. Elles sont toujours accompagnées par des tambours.

16 HISTOIRE La zurna retentit dans presque tous les anciens centres culturels. A lest-dans toute la Perse, et près de nous - dans la Grèce antique. Des fouilles archéologiques montrent que la zurna assiste en tant qu'instrument de rites solennels dans les fresques et les amphores des anciens Grecs et chez les Thraces – dans les tombeaux quon a découverts.

17 Ses racines orientales Les chercheurs pensent qu'elle est née de avlosi grecs et quaujourd'hui-même son successeur est le hautbois. Il y a des millénaires Hittites, Grecs et anciens peuples de l'Afrique du Nord ont joué dun instrument pareil à la zurna. Pendant le Moyen Age, avec l'extension de l'Empire arabe,la zurna est incluse dans les fanfares militaires et se propage dans les terres nouvellement conquises jusqu à l'Extrême-Orient. Plus tard, durant l'Empire ottoman, elle fraie son chemin en Europe.

18 Les Balkans Aujourd'hui la zurna est entendue dans la grande majorité du monde islamique et dans d'autres régions, y compris les Balkans, le Caucase et même en Europe occidentale. Alors que dans le passé la zurna est utilisée pour l'armée, après le déclin de l'Empire ottoman elle est devenue un instrument populaire typique.

19 Kavrakirovo Comme dans le passé, aujourd'hui encore les zurnas avec la clarinette, le violon et la batterie font partie intégrante des musiques urbaines et populaires, accompagnent toutes sortes de célébrations. La tradition bulgare de zurna est conservée principalement au village Kavrakirovo, dans la région de Blagoevgrad.

20 Ograzhdensko horo Pour les mariages même aujourd'hui, on danse la ronde macédonienne lente, connu sous le nom "Ograzhdensko horo. Les joueurs de zurna de Kavrakirovo l'associent toujours à un bouquet de mélodies de horo caractéristique de la région.

21 Les orchestres de noces Les orchestres de noces, qui jouent bien entendu dans les mariages, mais aussi à loccasion des fêtes de village (« sabori »), des baptêmes, voire des meetings électoraux constituent aujourdhui lune des formes dexpression les plus vivantes et les plus populaires de la musique bulgare. La musique des minorités rom et turque sinspire déléments empruntés aux répertoires bulgare, rom, turc et provenant parfois d'autres pays balkaniques (Serbie, Roumanie, Grèce). Les musiciens peuvent prendre ces éléments séparément, les combiner, en faire une synthèse. Lun des aboutissements de ces expériences musicales est la « tchalga », variante bulgare de la variété orientalo-balkanique qui fait fureur dans tous les pays balkaniques (Serbie, Grèce, Roumanie). Cette dernière a généralement une connotation plutôt commerciale et est considérée sans valeur artistique.

22 Et un peu… de chalga Le mot chalga est dérivé du mot turc çalgı- mélodie, la musique. La chalga, aussi appelé pop-folk, folk ou pop ethno turbo (macédonienne: Chalgiјa, serbe: turbofolk, roumain: Manele), est un terme désignant une sous-culture en Bulgarie dans les années 90 du 20 e siècle. Elle est combinée avec des mélodies arabes, bulgares, turques, grecques et rom et des motifs du flamenco. La musique répétitive et les rythmes de danse sont les caractéristiques de celle-ci, et la façon de danser est appelée le kuchek.

23 Chanteuses bulgares de chalga

24 Histoire Etymologiquement le sens de la chalga oriente vers la musique de divertissement populaire de l'Empire ottoman et de la Renaissance bulgare joué par des groupes instrumentaux ethniques ou mixtes, dite chalgui. Ce processus est le résultat du mode de vie urbaine - changement du modèle patriarcal de la société avec la nouvelle culture urbaine. Ces petites bandes sont devenues populaires avec leurs participations à diverses occasions - des mariages aux fêtes des villes. Leur répertoire est nettement éclectique - de la musique folk des Balkans, des chansons urbaines, des miniatures populaires européennes (mazurkas, polkas, valses,etc). Bien que le joueur de chalga est incapable de lire les notes de musique, il peut jouer de linstrument de mémoire. Le principal de ces performances est l'improvisation.

25 Racines sociales Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la musique folk est la musique qui est le plus près possible de la vie du Bulgare moderne. La pauvreté, l'insécurité du demain et la diminution de la confiance en soi des Bulgares font beaucoup de nos compatriotes trouver un réconfort dans la musique chalga. Écouter de la musique folk est l'une des façons les plus simples de trouver une sortie de l'expérience émotionnelle des fans, qui - comme leurs idoles - ne rêve pas de livres et de l'éducation, par exemple, mais pour les voitures de luxe, les femmes de silicone et de l'argent facile.

26 La gloire facile Le pire dans cette situation, cependant, est l'accès des enfants à la chalga. À une époque où l'éducation bulgare subit une crise globale, la fonction éducative de l'école est remplacée par les leçons de la rue. Les fêtes scolaires passent rarement sans la musique chalga, et les adolescents sont les visiteurs les plus fréquents des concerts de musique folk. La majorité des étudiants rêvent de devenir la prochaine star de folk. Les modèles de la jeune génération sont de moins en moins les savants et les personnalités publiques, par contre, les enfants trouvent un modèle dans la gloire facile des chanteurs de chalga.


Télécharger ppt "LOrient et lOccident – la fusion de deux mondes Rencontre en Grèce à Serres du 20 au 24 mars 2011 Thème : LA FUSION MUSICALE: LORIENT DANS NOTRE MUSIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google