La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Topiques Freudiennes 1 - 2 IFSI 2011. Métapsychologie Aspects théoriques de la Ψa. Aspects théoriques de la Ψa. Rendre compte des faits psychiques dans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Topiques Freudiennes 1 - 2 IFSI 2011. Métapsychologie Aspects théoriques de la Ψa. Aspects théoriques de la Ψa. Rendre compte des faits psychiques dans."— Transcription de la présentation:

1 Topiques Freudiennes IFSI 2011

2 Métapsychologie Aspects théoriques de la Ψa. Aspects théoriques de la Ψa. Rendre compte des faits psychiques dans leur ensemble Rendre compte des faits psychiques dans leur ensemble Le versant inconscient est associé au refoulé Le versant inconscient est associé au refoulé Le conscient est associé au Moi Les 2 sont séparés par la censure

3

4 Agressions ext. Risque trauma Inconsct Refoulé Pulsion – ÇA Décharge motrice – Passage à lacte MOI Conscient Préconscient SURMOISURMOI Censures Principe de réalité Principe de plaisir

5 Freud ( ) Appareil psychique considéré comme lorganisation de divers systèmes assurant des fonctions différentes Appareil psychique considéré comme lorganisation de divers systèmes assurant des fonctions différentes Disposition spatiale de ses instances Disposition spatiale de ses instances Lieu dorigine du phénomène est-il cst, incst, précst? Lieu dorigine du phénomène est-il cst, incst, précst? Exprime-t-il une pulsion du ça, une identification du moi, une réprobation du surmoi? Exprime-t-il une pulsion du ça, une identification du moi, une réprobation du surmoi?

6 1ère topique : 1895 Idée dun cst et dun incst opposés nest plus satisfaisante Idée dun cst et dun incst opposés nest plus satisfaisante Appareil psychique composé de 3 systèmes appelés : Appareil psychique composé de 3 systèmes appelés : Inconscient Inconscient Préconscient Préconscient Conscient (perception – conscience) Conscient (perception – conscience)

7 Système conscient À la périphérie de lappareil psychique À la périphérie de lappareil psychique Enregistre les inf° de lext. Enregistre les inf° de lext. Perçoit les sensations int. de plaisir/déplaisir Perçoit les sensations int. de plaisir/déplaisir Soppose à la fonct° dinscript° (pas de trace durable) Soppose à la fonct° dinscript° (pas de trace durable) Siège des processus de pensées, des raisonnements, des reviviscences de souvenirs Siège des processus de pensées, des raisonnements, des reviviscences de souvenirs

8 Pré - conscient (Moi - officiel) Ce que nous voulons bien assumer Ce que nous voulons bien assumer « Moi – officiel » « Moi – officiel » Régi par le principe de réalité Régi par le principe de réalité

9 Inconscient Partie la plus archaïque de lappareil psychique, la plus proche de la source pulsionnelle Partie la plus archaïque de lappareil psychique, la plus proche de la source pulsionnelle Les énergies y circulent librement et tendance à la décharge sans entrave Les énergies y circulent librement et tendance à la décharge sans entrave Régi par le principe de plaisir Régi par le principe de plaisir

10 Pare - excitations Circulation dun système à lautre par le biais dune censure (les défenses, les résistances = travail analytique) Circulation dun système à lautre par le biais dune censure (les défenses, les résistances = travail analytique) Fonct° de filtre pr éviter lafflux massif de stimuli trop violents, à la surface de lappareil psychique Fonct° de filtre pr éviter lafflux massif de stimuli trop violents, à la surface de lappareil psychique

11 2ème topique 1923 Inconscient = Ça Inconscient = Ça Pôle pulsionnel de lappareil psychique, partie obscure de notre personnalité Pôle pulsionnel de lappareil psychique, partie obscure de notre personnalité Ignore les jugements, les lois, la morale Ignore les jugements, les lois, la morale Dirigé par le seul principe de plaisir Dirigé par le seul principe de plaisir

12 Ça est le résultat du refoulement Maintenir inconscientes les pulsions sources de déplaisir et souffrance Ça cherche la satisfaction, le Principe de plaisir de réalité limite aux pulsions Si conflit entre les 2 = déplaisir Si déplaisir > plaisir de la satisfaction de la pulsion, la pulsion est renvoyée dans linconscient, refoulée par la censure

13 La censure = Le Surmoi conscience morale inconsciente Héritier du complexe dŒdipe (4ans) Héritier du complexe dŒdipe (4ans) Acquis par lE via le Surmoi des parents Acquis par lE via le Surmoi des parents Forme dobligations et dinterdits Forme dobligations et dinterdits En conflit permanent avec les pulsions du ça et génère la culpabilité En conflit permanent avec les pulsions du ça et génère la culpabilité

14 Idéal du Moi, Modèle auquel se conformer - « Celui que jaimerai être » : Se forme dans lenfance par identification aux personnes proches, aimées et admirées - « Celui que jaimerai être » : Se forme dans lenfance par identification aux personnes proches, aimées et admirées - Apporte satisfaction personnelle et amour de soi - Apporte satisfaction personnelle et amour de soi Ne pas confondre avec Moi idéal : idéal dune toute puissance narcissique, rejette toute faute sur lautre, toute imperfection sur lextérieur, se pense comme la somme de tout bien

15 Moi : pôle défensif La conscience y est rattachée, médiateur des intérêts du sujet, fonct° dhoméostasie : maintenir léquilibre psychique du sujet La conscience y est rattachée, médiateur des intérêts du sujet, fonct° dhoméostasie : maintenir léquilibre psychique du sujet Tente de transformer le principe de plaisir en principe de réalité, auquel le sujet doit sattacher pr fonctionner de façon « adaptée » Tente de transformer le principe de plaisir en principe de réalité, auquel le sujet doit sattacher pr fonctionner de façon « adaptée »

16 Org° du Moi – Org° du monde sensoriel Stabilité familiale : capacité dempathie et style relationnel souple et harmonieux Stabilité familiale : capacité dempathie et style relationnel souple et harmonieux Déf° des rythmes de la journée Déf° des rythmes de la journée Clarté des rôles parentaux Clarté des rôles parentaux But : bébé doit se rendre compte quil est un être de sa mère But : bébé doit se rendre compte quil est un être de sa mère Pulsion génétique à aller vers autrui Pulsion génétique à aller vers autrui Réponse dautrui dans la rencontre Réponse dautrui dans la rencontre

17 Période fusionnelle (0>2mois) Satisfaction immédiate des besoins Satisfaction immédiate des besoins Bébé replié sur lui-même, immaturité physiologique et psychologique Bébé replié sur lui-même, immaturité physiologique et psychologique Sensible au visage humain en mouvT, audition 5°mois vie intra-utérine, reconnaissance réciproque des odeurs (2j) Sensible au visage humain en mouvT, audition 5°mois vie intra-utérine, reconnaissance réciproque des odeurs (2j) « préoccupation maternelle primaire » : contact avec la peau primordial stimule les fonct° vitales « préoccupation maternelle primaire » : contact avec la peau primordial stimule les fonct° vitales

18 Angoisse liée à la nudité Pas de délimitation « dedans / dehors » Pas de délimitation « dedans / dehors » Handling : soins physiques utilitaires, soins affectifs et gratuits > construct° intériorité et limites corporelles Handling : soins physiques utilitaires, soins affectifs et gratuits > construct° intériorité et limites corporelles Holding : moyens qui apportent un support au moi naissant, rôle de « pare- excitations » de la maman Holding : moyens qui apportent un support au moi naissant, rôle de « pare- excitations » de la maman Moyens à la base de lintégration du moi en un tout unifié

19 Période symbiotique : 2mois Prise de conscience dun autre : une odeur, une voix, une manière dêtre porté Prise de conscience dun autre : une odeur, une voix, une manière dêtre porté Nécessité dintériorisat° des fonct° dabord exercées par autrui Nécessité dintériorisat° des fonct° dabord exercées par autrui Cest le maintien des rythmes et des façons de faire qui permet à lenfant de rassembler des sensations éparses et didentifier qui soccupent de lui Cest le maintien des rythmes et des façons de faire qui permet à lenfant de rassembler des sensations éparses et didentifier qui soccupent de lui

20 1er organisateur de la vie psychique : 3 mois Sourire adressé, intentionnel Sourire adressé, intentionnel Début de différenciation entre le moi et qqchose dextérieur Début de différenciation entre le moi et qqchose dextérieur Stade précurseur de lobjet (pas visage entier mais ensemble front nez bouche, sourit aussi bien à un vrai visage quà un masque) Stade précurseur de lobjet (pas visage entier mais ensemble front nez bouche, sourit aussi bien à un vrai visage quà un masque)

21 Stade oral : 6 / 12 mois Séparation / individuation Sortie de la symbiose avec ladulte Sortie de la symbiose avec ladulte Répétition des soins > Anticipation de bébé sur actions de ladulte Répétition des soins > Anticipation de bébé sur actions de ladulte Développe ses capacités de gestion internes car peut patienter, expérimente la frustration (gestion du décalage entre lexpression du besoin et la réponse) Développe ses capacités de gestion internes car peut patienter, expérimente la frustration (gestion du décalage entre lexpression du besoin et la réponse)

22 8ème mois : stade du miroir Prise de conscience de la avec sa mère Prise de conscience de la avec sa mère Limites de son corps (taille et contour) Limites de son corps (taille et contour) Construction du schéma corporel Construction du schéma corporel Relation symbiotique > anaclitique Relation symbiotique > anaclitique Distinction entre extérieur/intérieur et Moi/Autre : le Moi se forme en même tps que lObjet extérieur (pas dexistence de lun sans lautre) Distinction entre extérieur/intérieur et Moi/Autre : le Moi se forme en même tps que lObjet extérieur (pas dexistence de lun sans lautre)

23 Stade du miroir 4 – 6 mois: lenfant ne se reconnaît pas devant le miroir 4 – 6 mois: lenfant ne se reconnaît pas devant le miroir 6 – 8 mois: le reflet dans la glace est un leurre, passage du réel à limaginaire 6 – 8 mois: le reflet dans la glace est un leurre, passage du réel à limaginaire 1 an: image du miroir est son propre corps 1 an: image du miroir est son propre corps Perçoit dans limage de sa mère le désir quelle a pour son image à lui, cest la construction du Moi : par le regard de lautre, construction de notre Moi

24 2nd organisateur de la vie psychique : angoisse du 8ème mois Enfant aliéné dans limage de sa mère le désirant, nécessité de mettre une fin à ça, sinon risque de psychose Enfant aliéné dans limage de sa mère le désirant, nécessité de mettre une fin à ça, sinon risque de psychose Cest le père qui met la distance entre lenfant et la mère Cest le père qui met la distance entre lenfant et la mère Prend conscience de sa dépendance à lautre (dépendance à lobjet), si cette personne se sépare de lui, elle peut disparaître> angoisse Prend conscience de sa dépendance à lautre (dépendance à lobjet), si cette personne se sépare de lui, elle peut disparaître> angoisse

25 Résolution de cette angoisse : Nouvelle étape franchie Nouvelle étape franchie Mère est extérieure à lenfant : ° Moi - non Moi Mère est extérieure à lenfant : ° Moi - non Moi Mère est un objet unique : pas de confusion didentité Mère est un objet unique : pas de confusion didentité Mère perçue comme objet libidinal (objet dinvestissement des pulsions) Mère perçue comme objet libidinal (objet dinvestissement des pulsions) Permanence de lobjet Permanence de lobjet

26 2ème année : stade des relations sociales différenciées Progrès psychologiques liés aux progrès moteurs Progrès psychologiques liés aux progrès moteurs Désir dautonomie et besoin de dépendre Désir dautonomie et besoin de dépendre Rencontre des limites et interdits > frustration> colère et opposition> culpabilité (peur de perdre cet amour)> imitation Rencontre des limites et interdits > frustration> colère et opposition> culpabilité (peur de perdre cet amour)> imitation

27 3ème organisateur de la vie psychique : « non » sémantique Saffirme en sopposant Saffirme en sopposant Marque les limites et les différences entre lui et autrui Marque les limites et les différences entre lui et autrui Sentiment dappropriation, jalousie exacerbée, sens de la propriété Sentiment dappropriation, jalousie exacerbée, sens de la propriété À la possibilité d« avoir » suit la possibilité d« être » et le « je ». À la possibilité d« avoir » suit la possibilité d« être » et le « je ».

28 Moi : série didentifications successives Autonomie du moi au stade anal : enfant décide et dirige son corps (1/3ans) Autonomie du moi au stade anal : enfant décide et dirige son corps (1/3ans) Lestime de soi dépend de lestime des autres pour soi : Lestime de soi dépend de lestime des autres pour soi : –Si mère trop basé sur la socialisation, impression de lenfant de subir, risque dun Moi dévalorisé –Si mère insiste sur le plaisir, enfant pense décider pour lui de son plaisir, affirme son Moi et décide de faire plaisir à autrui

29 Affirmation du Moi Qd enfant décide sil donne ou pas ses matières fécales, il joue de sa toute – puissance Qd enfant décide sil donne ou pas ses matières fécales, il joue de sa toute – puissance Peut faire le choix de sopposer à ce quon lui demande Peut faire le choix de sopposer à ce quon lui demande De la frustration et de lattente va naître lObjet extérieur (gratification), cette limite entre le Moi et le non Moi De la frustration et de lattente va naître lObjet extérieur (gratification), cette limite entre le Moi et le non Moi

30 Le Self (Donald Winnicott) Le Moi, le Ça et une partie du Surmoi, partie la plus créatrice de notre personnalité Le Moi, le Ça et une partie du Surmoi, partie la plus créatrice de notre personnalité Celle qui nous donne le sentiment dexister, limpression de notre identité de notre intimité Celle qui nous donne le sentiment dexister, limpression de notre identité de notre intimité Vrai self : état où lon a suffisamment confiance en soi et en lenvironnement pour être soi Vrai self : état où lon a suffisamment confiance en soi et en lenvironnement pour être soi Faux self : traduit une dissociation (attitude sociale polie), mauvais accord entre lindividu et son environnement Faux self : traduit une dissociation (attitude sociale polie), mauvais accord entre lindividu et son environnement

31 Pulsion Force biologique inconsciente qui suscite une certaine conduite Force biologique inconsciente qui suscite une certaine conduite État dexcitation (faim, soif, besoin sexuel) qui oriente lorganisme vers un objet, grâce auquel la tension sera réduite État dexcitation (faim, soif, besoin sexuel) qui oriente lorganisme vers un objet, grâce auquel la tension sera réduite Charge énergétique qui fait tendre lappareil psychique vers un but Charge énergétique qui fait tendre lappareil psychique vers un but

32 Pulsion 3 composantes La source : excitation interne prenant naissance dans le somatique La source : excitation interne prenant naissance dans le somatique Le but : déliminer la tension, chercher un état antérieur de quiétude Le but : déliminer la tension, chercher un état antérieur de quiétude Lobjet : ce par quoi le but est atteint Lobjet : ce par quoi le but est atteint La représentation : ce qui forme le contenu concret dun acte de pensée La représentation : ce qui forme le contenu concret dun acte de pensée Laffect : expression qualitative de la quantité dénergie pulsionnelle et de ses variations Laffect : expression qualitative de la quantité dénergie pulsionnelle et de ses variations

33 Défenses Mécanismes utilisés par le Moi pour échapper à un conflit intolérable Mécanismes utilisés par le Moi pour échapper à un conflit intolérable Activité de défense inconsciente Activité de défense inconsciente Tout acte défensif est dassurer la sécurité du Moi et déviter un déplaisir Tout acte défensif est dassurer la sécurité du Moi et déviter un déplaisir

34 Refoulement Opération par laquelle le sujet cherche à repousser ou à maintenir dans linconsct des représentations liées à des affects pénibles, des représentations dont la réalisation produirait un déplaisir excessif Opération par laquelle le sujet cherche à repousser ou à maintenir dans linconsct des représentations liées à des affects pénibles, des représentations dont la réalisation produirait un déplaisir excessif

35 Évitement Réaction de fuite en présence dun stimulus désagréable qui peut être senti comme nocif pour le sujet (intégrité psychique et physique) Réaction de fuite en présence dun stimulus désagréable qui peut être senti comme nocif pour le sujet (intégrité psychique et physique)

36 Projection Opération par laquelle le sujet projette à lextérieur des excit° internes que leur intensité rendaient déplaisantes Opération par laquelle le sujet projette à lextérieur des excit° internes que leur intensité rendaient déplaisantes

37 Rationalisation / intellectualisation Utilisé pour camoufler secondairement les divers éléments du conflit défensif Utilisé pour camoufler secondairement les divers éléments du conflit défensif Tentative de maîtrise des conflits, dévitement dirruption de linconscient Tentative de maîtrise des conflits, dévitement dirruption de linconscient

38 Banalisation Fausse réassurance Enlever laspect exclusif, singulier à un évènement, un individu Enlever laspect exclusif, singulier à un évènement, un individu Échappatoire, efficace mais temporaire, qui permet de maintenir à distance temporelle une réalité gênante Échappatoire, efficace mais temporaire, qui permet de maintenir à distance temporelle une réalité gênante

39 Régression Retour opéré par un sujet à des stades archaïques de sa vie afin den trouver une satisfaction Retour opéré par un sujet à des stades archaïques de sa vie afin den trouver une satisfaction

40 Fuite en avant Dire tout, tout de suite, discours précipité, pas de temps de latence, pas de place à la réflexion Dire tout, tout de suite, discours précipité, pas de temps de latence, pas de place à la réflexion Précipitation à vouloir que le moment passe vite Précipitation à vouloir que le moment passe vite

41 Dérision Silence Dérision Silence Fuite sur le mode de lhumour, volonté de ne pas donner un caractère sérieux aux choses Fuite sur le mode de lhumour, volonté de ne pas donner un caractère sérieux aux choses Résulte dune inhibit° volontaire ou involontaire Résulte dune inhibit° volontaire ou involontaire

42 Pôle névrotique Angoisse de castration Angoisse de castration Conscience du sujet Conscience du sujet Rapport au réel de qualité Rapport au réel de qualité Lutte entre les désirs et les interdits Lutte entre les désirs et les interdits

43 Forme hystérique Défenses : Défenses : Procédés labiles : commentaires, théâtralisation, discours précipité, caractère excessif, avidité affective, labilité des réact° émotionnelles, suggestibilité, sensibilité à lenvironnemT Refoulement, dénégation

44 Histrionisme Tendance aux attitudes théâtrales et spectaculaires, expression exagérée des sentiments, démesurée par rapport à la situation réelle

45 Syndrome de conversion Troubles somatiques, transitoires ou durables mais sans support anatomo- clinique, Douleur décrite en des termes exagérée par rapport à la lésion Symptômes psychiques intermittents : pertes de connaissance, hypersomnie, catalepsie, évitement ou hyper- investissement factice de la sexualité

46 Forme obsessionnelle Obsessions : idées, pensées persistantes, récurrentes Obsessions : idées, pensées persistantes, récurrentes Compulsions : comportements répétitifs intentionnels en / obsessions pr diminuer lanxiété Compulsions : comportements répétitifs intentionnels en / obsessions pr diminuer lanxiété Rituels : répétition ritualisée dactes absurdes ayant valeur conjuratoire Rituels : répétition ritualisée dactes absurdes ayant valeur conjuratoire Défenses : Défenses : Précautions verbales, doutes, ruminations, absence de positions claires, souci de maîtrise, attachement aux détails, lutte dans expression des affects, contrôle des pulsions

47 Obsessions phobiques Peur des couteaux, peur de blesser, peur des microbes, des maladies, contaminations Obsessions idéativesTâches que le sujet doit accomplir, phrases obsédantes, ruminations, scrupules, vérifications interminables Obsessions impulsivesSuicidaires, homicides, actes asociaux (pyromanie, exhibition, kleptomanie…)

48 Forme obsessionnelle Isolation : isoler une pensée ou un comportement, pauses dans le cours de la pensée (formules, rituels) Isolation : isoler une pensée ou un comportement, pauses dans le cours de la pensée (formules, rituels) Annulation rétroactive : faire en sorte que des paroles, des actes ne soient pas advenus, compulsion dallure magique Annulation rétroactive : faire en sorte que des paroles, des actes ne soient pas advenus, compulsion dallure magique Formation réactionnelle : attitude qui soppose à un désir refoulé et qui se constitue en réaction contre celui-ci (faux self) Formation réactionnelle : attitude qui soppose à un désir refoulé et qui se constitue en réaction contre celui-ci (faux self)

49 Forme anxio - phobique Conduites dévitement : lobjet ou la situation phobogène Conduites dévitement : lobjet ou la situation phobogène Conduites de réassurance : situations ou objets contraphobiques (talisman, animal, personne) Conduites de réassurance : situations ou objets contraphobiques (talisman, animal, personne) Défenses : Défenses : Discours restreint, inhibition, silences, pas de spontanéité, anxiété, le Moi fait comme si le danger venait de lext. Tentatives de fuite, évitement, déplacement, Tentatives de fuite, évitement, déplacement, permet dobjectiver langoisse permet dobjectiver langoisse

50 Agoraphobie Liée à lespace, peur de sortir, des espaces clos, attaques de panique Conduites dévitement majeures, claustration Entre 20 et 30 ans, femme, personnalité passive et dépendantes Parfois facteurs déclenchants

51 Phobies sociales Peur dêtre observé, parler, manger, boire en public Sentiment de honte, culpabilité Entre 15 et 30 ans, personnalité introvertie,sans facteur déclanchant Conduites dévitement Aggravation progressive des symptômes

52 Phobies simples Évitement face à une peur irrationnelle dun objet ou situation spécifique Peu envahissante,évolution stable Phobies des animaux, de la hauteur, des transports

53 Pôle limite Perte dobjet, impossibilité délaborer la position dépressive Perte dobjet, impossibilité délaborer la position dépressive Le / au réel suffisant mais particulier, surinvestissement de lenvironnement car actés fantasmatiques pauvres, ou inflation narcissique pr lutter contre les contraintes de la réalité Le / au réel suffisant mais particulier, surinvestissement de lenvironnement car actés fantasmatiques pauvres, ou inflation narcissique pr lutter contre les contraintes de la réalité Pas datteinte majeure de la personnalité : ° entre sujet et objet Pas datteinte majeure de la personnalité : ° entre sujet et objet

54 Forme limite type Théorisation : Théorisation : Référent parental mal défini > narcissisme, manque à être, dépres°, dévalorisation face aux imagos trop puissantes, difficultés vécues comme échecs Mécanisme didéalisation et de dévaluation Défenses : Défenses : Dépendance à lenvirT, Excit° Ψ, Excit° Ψ, Absence de contenance émotionL, Fluctuation entre idéalis° et dévaluat°, Evitement relation et du conflit.

55 Forme perverse Personnalité pré – œdipienne Personnalité pré – œdipienne Pas de solution à la des sexes Pas de solution à la des sexes Absence de lintégration des interdits Absence de lintégration des interdits Caractère de transgression, provocation Caractère de transgression, provocation Pas dintégration du Surmoi (père défaillant), absence de culpabilité Pas dintégration du Surmoi (père défaillant), absence de culpabilité

56 Forme somatisante Perte dobjet > retentissement narcissique Perte dobjet > retentissement narcissique Perdure une image dévalorisée Perdure une image dévalorisée Absence de mentalisation (pas daccès à limaginaire et au symbolique) > empêche lécoulement de lénergie pulsionnelle sauf dans le corps Absence de mentalisation (pas daccès à limaginaire et au symbolique) > empêche lécoulement de lénergie pulsionnelle sauf dans le corps

57 Défenses psychotiques Projection : représentat° intolérables projetées vers lext font retour du dehors Projection : représentat° intolérables projetées vers lext font retour du dehors Déni : refus de reconnaître la réalité dune perception vécue comme traumatisante Déni : refus de reconnaître la réalité dune perception vécue comme traumatisante Clivage : processus selon lequel une partie du Moi se détache de la réalité alors quune autre en tient compte Clivage : processus selon lequel une partie du Moi se détache de la réalité alors quune autre en tient compte

58 Pôle psychotique Perte didentité Perte didentité Personnalités dissociées (schizo) : Personnalités dissociées (schizo) : angoisse de morcellement, de désintégrat° angoisse de morcellement, de désintégrat° Personnalités interprétatives (paranoïa) : danger de destruction et danéantissement par lobjet persécuteur Personnalités interprétatives (paranoïa) : danger de destruction et danéantissement par lobjet persécuteur Limites entre dedans et dehors très fragiles Limites entre dedans et dehors très fragiles Diff. distinction entre réel et imaginaire : confusion, mécanismes projectifs, insuffisance de lancrage dans la réalité objective Diff. distinction entre réel et imaginaire : confusion, mécanismes projectifs, insuffisance de lancrage dans la réalité objective

59 Forme paranoïaque Théorisation : Théorisation : Diff. lors de lindividuat° Naccède pas à la fonction symbolique par carence du symbolisme paternel, sen trouve exclu Lext devient mauvais, persécutant Défenses : Défenses : Méfiance, vigilance, vécu persécutif, discours touffu confus, abondant, bizarreries, discordances, images du corps morcelée, images viscérales banalités banalités

60 Paranoïa Formes cliniques : –Délires en réseau : dinterprétation –Délires en secteur : De revendication : idéalistes passionnés, inventeurs méconnus, filiation revendiquée Délires passionnels : délires de jalousie, érotomanie

61 Paranoïa Évolution : se constitue progressivement, insidieusement sur un fond persécutif Évolue de façon chronique avec des périodes de revendication et dimpulsivité / agressivité Risque de passage à lacte hétéro-agressif : forte conviction délirante dun préjudice ou davoir été trompé, lésé et volonté infatigable den découdre, de punir lautre, de rendre justice

62 Projection parano : Projection parano : Distinction entre dedans et dehors maintenue Mise au dehors des pulsions agressives (appartenance niée) Lextérieur devient mauvais, persécutant Projection schizo : Projection schizo : Absence de distinct° entre dedans / dehors Projection directe dun vécu corporel morcelé La réalité extérieure (non perçue comme telle) sert de support à la projection de préoccupations délirantes

63 Syndrome dissociatif schizophrénique Dissociation : rupture de lunité psychique, perte de lunité et de lhomogénéité de la personnalité Incohérence, impression de morcellement de la vie psychique Concerne les registres intellectuel, affectif et comportemental

64 Symptômes positifs Manifestations productives et florides : –Hallucinations –Idées délirantes –Troubles de la pensée –Réticence active –Agitation Symptômes négatifs Manifestations des déficits des F° cognitives et symptomatologie de repli social et affectif : Affect émoussé, athymhormie Apathie, aboulie, apragmatisme Retrait social Anhédonie


Télécharger ppt "Topiques Freudiennes 1 - 2 IFSI 2011. Métapsychologie Aspects théoriques de la Ψa. Aspects théoriques de la Ψa. Rendre compte des faits psychiques dans."

Présentations similaires


Annonces Google