La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Létalon-or A disparu depuis plus de 70 ans Suscite toujours un intérêt Deux périodes De 1880 à 1914 Entre 1925 et 1931 Émergence Adoption de létalon-or.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Létalon-or A disparu depuis plus de 70 ans Suscite toujours un intérêt Deux périodes De 1880 à 1914 Entre 1925 et 1931 Émergence Adoption de létalon-or."— Transcription de la présentation:

1 1 Létalon-or A disparu depuis plus de 70 ans Suscite toujours un intérêt Deux périodes De 1880 à 1914 Entre 1925 et 1931 Émergence Adoption de létalon-or par la Grande Bretagne Attachement des gouvernements à la stabilité des changes

2 2 Les règles de létalon or : 1 Formalisation du fonctionnement de létalon-or David Hume, 1752 (Price-specie flow model) Hypothèse : la monnaie est uniquement métallique Trois règles La monnaie dun pays est définie par un certain poids dor (pair) Limportation et lexportation dor sont libres Pas de stérilisation de leffet des mouvements dor sur loffre de monnaie

3 3 Les règles de létalon or : 2 Implications des deux premières règles Le taux de change demeure dans une fourchette étroite Parité : taux de change entre deux monnaies découlant de leur poids dor Arbitrages : éliminent tout écart entre le taux de change du marché et la parité

4 4 Les règles de létalon or : 3 Lorsque les arbitrages se font sans coût Définition de la parité une once dor = 40 $ aux États-Unis = 160 F en France doù la parité 1 $ = 4 F Si la France a un déficit commercial $ D > $ S (F S > F D ) La demande de dollars ne peut pousser le taux de change à plus de 4 F par $ Au delà, personne ne voudrait acheter des $ –achats de lor à Paris –expédition aux E-U puis conversion en $

5 5 Les règles de létalon or : 4 Exemple : 1 $ = 4,20 F –Avec 160 F, on obtient sur le marché des changes : 160/4,20 = 38 $ –Avec ces 160 F, en achetant une once dor à Paris puis en lexpédiant aux E-U, on obtient 40 $ > 38 $ Si la France a un excédent $ S > $ D (F D > F S ) Le taux de change ne peut être inférieur à 1 $ = 4 F –Si 1 $ = 3,80 F, avec 40 $, on obtient 152 F –Alors quen passant par lor avec 40 $ –on obtient aux E-U une once dor qui expédiée en France et vendue à Paris donne 160 F > 152 F

6 6 Les règles de létalon or : 5 En réalité, les arbitrages engendrent des coûts Nature des coûts de transaction transport assurance immobilisation du capital Conséquence des coûts de transaction Les taux de marchés sécartent de la parité

7 7 Les règles de létalon or : 6 Exemple coûts de transaction = 5 % le taux de change fluctue entre 3,80 F et 4,20 F sans quil y ait expédition dor –le taux 1 $ = 3,80 F : point dentrée dor –si le F est fort (< 3,80 F), la France bénéficie dentrées dor –le taux 1 $ = 4,20 F : point de sortie dor –si le F est faible (> 4,20 F), la France subie des sorties dor

8 8 Les règles de létalon or : 7 Implication de la troisième règle Pas de stérilisation de leffet des mouvements dor sur loffre de monnaie Fournit un mécanisme dajustement automatique de la balance des paiements Les soldes de la balance des paiements Notations BP = BC + BK = 0 où BP = balance des paiements BC = balance courante BK = Balance des capitaux

9 9 Les règles de létalon-or : 8 Une variation de la masse monétaire corrige un déséquilibre extérieur à travers deux mécanismes À court terme, par une variation du taux dintérêt À plus long terme, par une variation du prix des biens Le rééquilibrage par une variation du taux dintérêt Un pays ayant un excédent de sa balance courante (BC > 0) –enregistre une entrée dor –ce qui accroît la masse monétaire –et réduit le taux dintérêt –provoquant une sortie de capitaux (BK < 0) –qui compense lexcédent de la balance courante (BC + BK = 0)

10 10 Les règles de létalon-or : 9 Le rééquilibrage par une variation du prix des biens Un pays ayant un excédent de sa balance courante (BC > 0) –enregistre une entrée dor –sa masse monétaire saccroît –augmentant le prix des biens –ce qui réduit lexcédent de la balance courante –les prix domestiques continuent à croître jusquà ce que léquilibre de la balance des paiements soit restauré Théorie quantitative de la monnaie M x V = P x Y

11 11 Les règles de létalon-or : 10 Évaluation du modèle de Hume Intérêt Optique déquilibre général Description simple et rigoureuse de lajustement de la balance des paiements Limites Modèle historiquement daté (milieu 18 ème siècle) Devient avec le temps une description de plus en plus partielle du fonctionnement de létalon-or –Importance croissante des mouvements de capitaux –Des mouvements dor observés très inférieurs à ceux prédits

12 12 Les règles de létalon-or : 11 Enrichissement du modèle de Hume La prise en compte des mouvements de capitaux Introduction de la monnaie fiduciaire (convertible en or) –Déficit commercial de la Grande Bretagne / France –Solde réglé en £ exportateurs français –BOE : £ or sortie dor offre de monnaie Prix –BdF : or FF entrée dor offre de monnaie Prix Conséquences –Pas de différence fondamentale / modèle de Hume –Mouvements dor entre Banques centrales et non entre agents

13 13 Les règles de létalon-or : 12 Labsence de mouvements dor importants Introduction de la politique monétaire des banques centrales –Principe : accélérer lajustement de loffre de monnaie –Pays déficitaire – M P compétitivité retour à léquilibre commercial –Pays excédentaire – M P compétitivité retour à léquilibre commercial –Lajustement externe nimplique pas de mouvement dor Le rôle du taux descompte –Principe de lescompte –Effet dune hausse du taux descompte – demande de liquidités des banques – crédit domestique offre de monnaie

14 14 Les règles de létalon-or : 13 Illustration –BOE anticipe une sortie dor – taux descompte – crédit domestique offre de monnaie – Prix compétitivité –Retour à léquilibre externe sans mouvement dor Les banques centrales « jouent le jeu » (Keynes) –crédit domestique et actifs étrangers varient dans le même sens Vérifications empiriques Nurkse (1944) – : actifs domestiques et étrangers varient en sens opposé Bloomfield (1959) – : les banques centrales « ne jouent pas le jeu »

15 15 Les règles de létalon-or : 14 Autres déterminants de la politique monétaire Profitabilité des banques centrales – taux descompte activité banque centrale profits Effet récessif dune hausse du taux descompte Accroissement du service de la dette de lÉtat – crédit domestique offre de monnaie Conclusion La notion de « règles du jeu » nest pas pertinente La politique monétaire garde un certain caractère discrétionnaire Comment expliquer labsence de mouvements dor significatifs ?

16 16 La première période de létalon-or Pourquoi le système a-t-il fonctionné 35 ans ? Léconomie mondiale était relativement stable Les cycles des pays membres étaient synchronisés X – M = X(Y *, SP * /P) – M(Y, SP * /P) (+) (+) (+) (– ) Les écarts de prix entre les pays étaient faibles Rôle dominant de la Grande Bretagne Lajustement a fonctionné sans difficulté par les taux dintérêt plus que par des mouvements dor La production dor a progressé à un rythme compatible avec les besoins

17 17 La deuxième période de létalon-or : 1 Le contexte Les désordres consécutifs à la guerre Désir de retourner à létalon-or du fait de son grand succès avant 1914 restauration du statu quo ante Linstabilité monétaire des années daprès guerre Le rétablissement de létalon-or par la Grande Bretagne politiques déflationnistes retour à létalon-or en 1925

18 18 La deuxième période de létalon-or : 2 La plupart des pays suivirent la GB en 1927, létalon-or était restauré de fait Mais cette seconde tentative ne connut pas le succès de la première La Grande Bretagne abandonne létalon-or en 1931 les États-Unis en 1933 la France en 1936

19 19 La deuxième période de létalon-or : 3 Raisons de labandon La livre était surévaluée Le mécanisme dajustement a mal fonctionné stock dor mal réparti entre les pays les prix et les salaires étaient devenus rigides à la baisse Lenvironnement économique et politique était hostile cycles économiques moins synchronisés plus grande mobilité des capitaux question des réparations allemandes

20 20 La deuxième période de létalon-or : 4 La position de Londres comme centre financier sest affaiblie après 1920 New York et Paris deviennent à leur tour des centres financiers le système est moins efficient Le rôle de la crise de 1929 La récession privilégie la stimulation de lactivité –plutôt que le respect de la fixité des taux de change Accentuation des conflits commerciaux –mesures de protection aux États-Unis (tarif Smoot-Hawley)

21 21 La deuxième période de létalon-or : 5 La situation après labandon de létalon-or Politiques visant à « dépouiller ses voisins » (J. Robinson) retour du protectionnisme dévaluations compétitives Désir dune plus grande stabilité


Télécharger ppt "1 Létalon-or A disparu depuis plus de 70 ans Suscite toujours un intérêt Deux périodes De 1880 à 1914 Entre 1925 et 1931 Émergence Adoption de létalon-or."

Présentations similaires


Annonces Google