La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Furonculose 4 décembre 2010 Dr Thomas Guimard Médecine Interne Post-Urgence Actualités thérapeutiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Furonculose 4 décembre 2010 Dr Thomas Guimard Médecine Interne Post-Urgence Actualités thérapeutiques."— Transcription de la présentation:

1 Furonculose 4 décembre 2010 Dr Thomas Guimard Médecine Interne Post-Urgence Actualités thérapeutiques

2 Furonculose : Ce que vous connaissez déjà… Récidive malgré un traitement bien conduit Traitement non codifié, difficile, décevant Qualité de vie altérée : douleurs, cicatrices Staphylococcus aureus Facteurs favorisants parfois reconnus –Défaut dhygiène –Diabète

3 Furonculose : Ce qui est nouveau? Souches communautaires de SARM –Sporadique dans les années 1990 –Épidémique dans les années 2000 –ST8 (USA 300), ST1 (USA 100), ST80 (europe) –USA 300 : 60% des infections cutanées aux urgences –Moins de résistances aux antibiotiques –Plus de toxines : Leucocidine de Panton-Valentine

4

5 Leucocidine de Panton-Valentine Furonculose : Ce qui est nouveau?

6 Leucocidine de Panton-Valentine Furonculose : Ce qui est nouveau?

7 Leucocidine de Panton-Valentine –90% des souches de S aureus de furonculose –1% des souches de S aureus de porteurs sains Furonculose : Ce qui est nouveau?

8 Recommandations extrapolables Aux épidémies de SAMS communautaires Aux furonculoses Furonculose : Ce qui est nouveau?

9 Furoncle : épisode aigu Soins locaux –Pansements alcoolisés –Pansement couvrant les lésions –Drainage Mesures dhygiène –Hygiène de la peau et des mains –Hygiène du linge Pas dantibiothérapie locale –Auréomycine –Acide fucidique

10 Furoncle : épisode aigu Antibiothérapie –Indications Signes locaux sévères (taille>5cm) Immunodépression Localisation critique Dermohypodermite associée –5-14 jours (jamais prolongée) –Si possible après documentation Pristinamycine ou clindamycine Triméthoprime-sulfaméthoxazole Cycline Éviter fluoroquinolones (impact écologique)

11 Furonculose : pour la pratique Dépister et traiter les facteurs de risques Mesures dhygiène Dépistage des gîtes et décontamination

12 Dépistage et traitement des facteurs de risque Diabète Dermatose chronique Sérologie VIH Déficit immunitaire Carence martiale Activités professionnelles Loisirs Cas familiaux Défaut dhygiène Animaux

13 Mesures dhygiène Douche quotidienne et après les activités sportives, shampoing hebdomadaire Lavage soigneux des mains après contact avec les lésions cutanées (SHA), ongles courts Couvrir les lésions cutanées par des pansements stériles, régulièrement changés

14 Mesures dhygiène Ne pas partager le linge et les objets de toilette (maquillage, brosse à dent, rasoirs) Ne pas échanger les vêtements Laver régulièrement les draps, le linge de toilette, changer les sous-vêtements quotidiennement

15 Dépistage des gîtes et décontamination Dépistage des gîtes –Pour qui ?Le patient –Comment ?Écouvillonnage nasal pharyngé axillaire périnéal (4 écouvillons) –Pour quoi ? Motive la décontamination antibiogramme PVL ? 87 à 100% des patients ont un portage nasal de leur souche pathogène

16 Dépistage des gîtes et décontamination Décontamination –Pour qui ? Le patient et les membres du foyer –Comment ? Décontamination concomitante 3 sites, pendant 5 jours, Peau :Chlorhexidine HIBISCRUB® 1 fois par jour, corps et cheveux Nez : Mupirocine BACTROBAN® 2 fois par jour Gorge : Chlorhexidine en bain de bouche ELUDRIL® (2/jour) en collutoire (4/jour) Sauf enfants de moins de 6 ans –Quand ? Après guérison des lésions cutanées ou après lantibiothérapie

17 En pratique Rechercher les facteurs de risques Mesures dhygiène Dépister et décontaminer –3 sites, 5 jours, tout le foyer –HIBISCRUB, BACTROBAN, ELUDRIL

18 Références Risk factors of recurrent furunculosis. Abdel-Hady El-Gilany Dermatology Online Journal, 2009 Management of common bacterial infections of the skin. Bernard P Current Opinion Infectious Disease, 2008 Recommandations sur la prise en charge et la prévention des infections cutanées liées aux souches de Staphylococcus aureus résistants à la méticilline communautaires (SARM Co), Haut conseil de la santé publique, 2009 Association of resurrent furunculosis with Panton-Valentine Leukocidin and the genetic background of Staphyloccocus aureus, Masiuk H, Journal of Clinical Microbiology, 2010


Télécharger ppt "Furonculose 4 décembre 2010 Dr Thomas Guimard Médecine Interne Post-Urgence Actualités thérapeutiques."

Présentations similaires


Annonces Google