La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 DESC de Maladies Infectieuses et Tropicales lundi 9 janvier 2006 Grippe en milieu de soins Christian Chidiac Service des Maladies Infectieuses et Tropicales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 DESC de Maladies Infectieuses et Tropicales lundi 9 janvier 2006 Grippe en milieu de soins Christian Chidiac Service des Maladies Infectieuses et Tropicales."— Transcription de la présentation:

1 1 DESC de Maladies Infectieuses et Tropicales lundi 9 janvier 2006 Grippe en milieu de soins Christian Chidiac Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital de la Croix Rousse, INSERM EA0230 – Lyon

2 2 H5N1 ??? H1N1 ??? Autre ???

3 3 Virus aviaire H5 N1 circulant actuellement nest pas "reconnaissable" par lespèce humaine –Il ne se propage pas dhomme à homme : pas de contamination inter humaine significative Deux scénarii dhumanisation possibles –Passage par un hôte intermédiaire : le porc –Mutation génétique spontanée de la souche aviaire Le virus aviaire H5 N1 ne peut devenir un risque pandémique pour lespèce humaine que sil shumanise Transmission à lhomme du virus aviaire

4 4 Recombinaison chez le porc Modalité dhumanisation du virus par recombinaison H5N1 Humanisé PANDEMIE H5N1 Virus humain H3N1 ( grippe saisonnière ) Virus aviaire H5N1 Transmission interhumaine

5 5 H5N1 Humanisé PANDEMIE H5N1 Virus aviaire H5N1 Mutation génétique Transmission interhumaine Modalité dhumanisation du virus par mutation génétique

6 6 Existe-t-il une transmission nosocomiale de la grippe ?

7 7 Une épidémie de grippe au sein dune population vaccinée demphysèmateux Centre de réhabilitation respiratoire Les PSs : non vaccinés en routine Cas : –pts admis entre les avril et 2 mai 1999 –et présentant un syndrome grippal 13/22 pts : ILI en une semaine –7/13 étaient vaccinés Confirmation sérologique : 9/13 pts Berg HF J Infection 2003;46:

8 8 Grippe nosocomiale : une incidence variable 0,3/100 admissions Weintgarten S, Arch Intern Med ,5 % Pachucki P, Arch Intern Med % Van Voris LP, Ann Intern Med %* ODonoghne Am J Epidemiol % Yassi A, Canad J Infect Dis % Muchmore HG, J Okla State Med Assoc 1960 * Population non vaccinée

9 9 Transmission nosocomiale d'une épidémie de grippe Pachuckit Arch Intern Med, 1989

10 10 Quelles sont les modalités de transmission du virus grippal au sein dun établissement de soins ?

11 11 Transmission par contact du virus grippal Survie (28°C, 35-49% dhumidité) Surface acier, plastique h Vêtement, papier, tissus h Mains5 mn Transfert possible de virus viables vers les mains à partir de : surface non poreuse : 24 h tissus : 15 mn Bean B J Infect Dis 1982;146:47-51

12 12 Transmission dans un aéronef : aérienne !!! Moser MR Am J Epidemiol 1979;110:1-6

13 13 Transmission dans un aéronef : aérienne !!! Boeing 737 immobilisé 4,5 h (Homer, Alaska) Sans ventilation pendant 2-3 h 5 membres déquipage, 49 passagers Un passager –Symptomatique –Infecté par nouvelle souche (drift) A (H3N2) –Assis près du vestiaire, buffet, toilettes –Pendant 4,2 h Moser MR Am J Epidemiol 1979;110:1-6

14 14 Transmission dans un aéronef Moser MR Am J Epidemiol 1979;110: cas Syndrome grippal : 72 % Grippe confirmée : 91% des pts testés

15 15 Transmission : au total Evidences pour transmission : –Directe par contact (mains, tissus souillés, objets…) –Indirecte : Gouttelettes +++ Aérosols : pas sur longues distances Précautions : –Standard –Gouttelettes –(Aérienne : isolement, chambre ou cohorting)

16 16 Quelles sont les mesures pratiques qui doivent en découler ?

17 17 Respect des principes dhygiène standard Barrière physique à partir des malades Protections respiratoires individuelles (PRI) Facteurs de risque dexposition majeur (CSHPF) Proximité < 2 mètres dune personne malade –ET densité de personnes dans ce rayon de proximité –ET proportion de personnes infectées ou dagents infectieux dans ce rayon de proximité –ET confinement –ET absence de turn-over des personnes dans ce rayon Facteurs favorisant variables : atmosphère humide, température basse

18 18 Précautions standard Lavage des mains au savon ou utilisation de SHA Après chaque contact avec un malade, le matériel utilisé par lui ou ses effets Décontamination ou pré-désinfection du matériel avant la sortie de la chambre du patient Désinfection ou mise sous emballage protecteur, stérilisation, élimination des déchets (mouchoirs jetables) ou excréta septiques : Plan grippe/fiches techniques/Mesures barrières

19 19 Barrière physique à partir des malades Port dun masque chirurgical Par le malade Dès quil est en contact avec un soignant ou toute personne venant à son service A moins de 2 mètres Pour éviter la projection des gouttelettes respiratoires : Plan grippe/fiches techniques/Mesures barrières

20 20 Protection respiratoire individuelle pour les soignants et autres personnes Personnel soignant : –Port dun masque respiratoire FFP2 –Par toute personne en contact étroit et répété avec le malade –Si pénurie de masque FFP2 : masque FFP1 ou masque chirurgical Autres professionnels et lentourage : –Nécessité du port de masque respiratoire est à évaluer selon critères dexposition –Si pénurie et si lexposition le requiert : FFP1 ou masque chirurgical ; Population générale : –Masque chirurgical –Ou dune bavette en tissu –En particulier dans les espaces publics fermés : Plan grippe/fiches techniques/Mesures barrières


Télécharger ppt "1 DESC de Maladies Infectieuses et Tropicales lundi 9 janvier 2006 Grippe en milieu de soins Christian Chidiac Service des Maladies Infectieuses et Tropicales."

Présentations similaires


Annonces Google