La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran Le récit rétrospection d'une adolescence Le récit de rupture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran Le récit rétrospection d'une adolescence Le récit de rupture."— Transcription de la présentation:

1 Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran Le récit rétrospection d'une adolescence Le récit de rupture

2

3 Le vocabulaire Un récit = une histoire, une narration Rétrospectif = adj une vision du présent sur le passé Le narrateur Le personnage principal = le protagoniste, le héros La narration le prose = l'opposé du vers le dialogue omniscient = qui sait tout chronologique= qui suit un ligne de temps

4 Première phrase profonde: La façon dont un récit est raconté est importante: dans Monsieur Ibrahim, la narration n'est pas omnisciente mais retrospective, ce qui prime le point de vue de Moïse.

5 Deuxième phrase profonde: Le mélange de narration retrospéctive et chronologique souligne le fait qu'il s'agit d'un personnage-narrateur; il y a en fait trois narrateurs qui sont représentés par les trois Möise dans le texte: Moise à 11 ans avant d'avoir rencontré Monsieur Ibrahim, Momo au lycée qui suit Monsieur Ibrahim, et Momo adulte après le départ de Monsieur Ibrahim.

6 Troisième phrase profonde: Puisque ce récit est raconté à la première personne, le je du texte nous donne son point de vue interne qui est à la fois limité et subjectif.

7 Quatrième phrase profonde Le choix de ce type de narration produit un effet d'intimité qui rapproche le lecteur du personnage- narrateur; le but ultime de l'auteur de nous rendre solidaire avec le héros est donc achévé.

8 Le jeu: réécris ce paragraphe avec la voix d'un narrateur adulte, littéraire Le voleur m'a regardé, il a vu que je n'étais qu'un môme, il a souri, prêt à me foutre une raclée, mais comme la fille a déboulé dans la rue en hurlant toujours plus fort, il s'est ramassé sur ses jambes et il a décampé. Heureusement, les cris de la putain m'avaient servi de muscles. p. 18

9 La conclusion La structure d'un texte est aussi importante que son contenu La façon dont un texte est raconté (narré) dévoile du sens vis à vis des personnages


Télécharger ppt "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran Le récit rétrospection d'une adolescence Le récit de rupture."

Présentations similaires


Annonces Google