La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Préférence de place conditionnée Protocoles possibles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Préférence de place conditionnée Protocoles possibles."— Transcription de la présentation:

1 Préférence de place conditionnée Protocoles possibles

2 DÉFINITION LA PRÉFÉRENCE DE PLACE CONDITIONNÉE (CPP) Méthode permettant de tester les propriétés renforçantes des drogues dabus. Méthode permettant de tester les propriétés renforçantes des drogues dabus. On conditionne lanimal à associer un stimulus avec un environnement donné. On conditionne lanimal à associer un stimulus avec un environnement donné. 2 compartiments : 2 compartiments : 1 neutre = apparié à linjection de véhicule 1 associé à ladministration de la drogue Objectifs : tester si, à la suite de cet apprentissage, lanimal montre une préférence pour lenvironnent associé à ladministration de la drogue. Objectifs : tester si, à la suite de cet apprentissage, lanimal montre une préférence pour lenvironnent associé à ladministration de la drogue.

3 MATÉRIEL Appareil constitué de 2 compartiments distincts ( motifs et texture des parois différents) séparés par des cloisons que lon peut garder ouvertes ou fermées. Un compartiment intermédiaire sert de sas dentrée donnant un accès au deux compartiments. Appareil constitué de 2 compartiments distincts ( motifs et texture des parois différents) séparés par des cloisons que lon peut garder ouvertes ou fermées. Un compartiment intermédiaire sert de sas dentrée donnant un accès au deux compartiments. Les mouvements de lanimal et le temps passé dans chaque compartiments sont enregistrés par un système de traçage vidéo contrôlé par un logiciel informatique. Les mouvements de lanimal et le temps passé dans chaque compartiments sont enregistrés par un système de traçage vidéo contrôlé par un logiciel informatique. Cest le temps passé dans chacun des compartiments qui fourni une indication de la préférence (ou laversion) qua développé lanimal suite à linjection de la substance. Cest le temps passé dans chacun des compartiments qui fourni une indication de la préférence (ou laversion) qua développé lanimal suite à linjection de la substance. Lanimal montre sa préférence en passant plus de temps dans lun des compartiments. Son choix détermine ainsi si: Lanimal montre sa préférence en passant plus de temps dans lun des compartiments. Son choix détermine ainsi si: - la substance testée à des propriétés aversive ou renforçante - lanimal a développé une dépendance pour la substance

4 ETAPES DU PROTOCOLE Étape 1 : préconditionnement Étape 2 : conditonnement Étape 3 : Test de préférence

5 La dépendance: ça motive! Mission impossible?

6

7 DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL

8 PRÉCONDITIONNEMENT J1 : Habituation de chaque animal au dispositif. On place lanimal dans le compartiment intermédiaire avec un accès libre aux deux compartiments pendant 15 à 20 minutes (portes ouvertes). J1 : Habituation de chaque animal au dispositif. On place lanimal dans le compartiment intermédiaire avec un accès libre aux deux compartiments pendant 15 à 20 minutes (portes ouvertes). Exclusion des animaux qui montrent une préférence initiale pour un compartiment particulier, cest-à-dire ceux qui passent: Exclusion des animaux qui montrent une préférence initiale pour un compartiment particulier, cest-à-dire ceux qui passent: - 70% de leur temps dans lun des deux compartiments (Nestler et coll., 2004) - 15% de temps en plus dans lun des deux compartiments. (Couceyro et coll., 2006) Le temps passé dans le compartiment 2 qui sera associé à la drogue est utilisé pour définir le niveau de préférence initial. (Airvaara et coll., 2006) Le temps passé dans le compartiment 2 qui sera associé à la drogue est utilisé pour définir le niveau de préférence initial. (Airvaara et coll., 2006)

9 CONDITIONNEMENT 5 jours de conditionnement (J2 à J6) 5 jours de conditionnement (J2 à J6) 2 appariements par jour espacés de 4h avec enregistrement pendant 20 minutes des mouvements de lanimal. 2 appariements par jour espacés de 4h avec enregistrement pendant 20 minutes des mouvements de lanimal. matin: compartiment 1 = injection de saline puis lanimal est placé dans le compartiment pendant 20 minutes (portes fermées). matin: compartiment 1 = injection de saline puis lanimal est placé dans le compartiment pendant 20 minutes (portes fermées). après-midi: compartiment 2 (le moins attractif) = injection de la drogue puis lanimal est placé dans le compartiment pendant 20 minutes (portes fermées). après-midi: compartiment 2 (le moins attractif) = injection de la drogue puis lanimal est placé dans le compartiment pendant 20 minutes (portes fermées).

10 TEST DE PRÉFERENCE J7 : Lanimal est placé dans le compartiment intermédiaire, avec un libre accès aux deux autres compartiments (portes ouvertes). J7 : Lanimal est placé dans le compartiment intermédiaire, avec un libre accès aux deux autres compartiments (portes ouvertes). Enregistrement pendant 20 minutes. Enregistrement pendant 20 minutes. 2 façons possibles dévaluer la préférence: 2 façons possibles dévaluer la préférence: - On compare les temps passés dans le compartiment 2 lors de la phase de préconditionnement J1 versus ceux obtenus lors de la phase de test après conditionnement J7. On considère quil y a une préférence si le temps (post-conditionnement) est significativement plus important que celui du préconditionnement. (Airavaara et coll., 2006). - On compare le pourcentage de temps passé dans le compartiment associé à la drogue par rapport à celui passé dans le compartiment neutre. Le pourcentage de temps passé dans le compartiment associé à la drogue est appelé « preferences scores » (Cabib, Piazza et coll., 1996)

11 Conditioned place preference experiments: Once an animal has been exposed to a substance, will it prefer the place where it had this experience to other places where it has not? For this protocol, researchers utilize a test cage consisting of two chambers with markedly different features: for example, one chamber may be black with a Plexiglas floor and the other white with a wire-mesh floor, or they may have distinctive aromas, lighting, or sounds. A passageway joins the two chambers, with doors that can be opened or closed to confine the animal in either chamber or allow free movement between them.Preparatory to the experiment, the researchers inject a test animal with the substance under investigation and confine it to one chamber. They may expose the animal once or many times, always putting it in the same chamber; the goal is to train, or condition, the animal to associate the drug experience with that chamber and its distinctive features.On the day of the experiment, the researchers place the animal, uninjected, in the hallway between the two chambers and monitor its movements. They will conclude that the substance is reinforcing if the animal spends most of its time in the chamber it has learned to associate with the substance. Sometimes animals will instead favor the other chamber a sign they have an aversion to the substance. As in self-administration experiments, researchers incorporate control conditions in these experiments to eliminate alternative explanations for the animals' behaviors. Although conditioned place preference studies do not directly measure drug reinforcement, their results match those of self-administration studies fairly well.


Télécharger ppt "Préférence de place conditionnée Protocoles possibles."

Présentations similaires


Annonces Google