La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Corporate Health and Safety ArcelorMittal 13&14 septembre 2012 Formation aux espaces confinés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Corporate Health and Safety ArcelorMittal 13&14 septembre 2012 Formation aux espaces confinés."— Transcription de la présentation:

1 Corporate Health and Safety ArcelorMittal 13&14 septembre 2012 Formation aux espaces confinés

2 13&14 septembre, Introduction et Rex 2.Définition 3.Les risques des espaces confinés 4.Affichage 5.Permis 6.Rôles et responsabilités 7.Lien vers Qualigest Formation aux espaces confinés

3 13&14 septembre, Cette présentation sadresse à lensemble des cadres y compris aux cadres des fonctions supports. Tous les cadres doivent faire des audits de terrain. Lobjectif poursuivi est de leur donner rapidement les informations nécessaires pour quils soient capables de déceler de grosses anomalies lors de travaux en espace confinés. Après le break, les cadres opérationnels suivront une formation plus poussée leur permettant dappréhender les risques liés à des travaux quils peuvent commander/auditer en espaces confinés. Formation aux espaces confinés

4 13&14 septembre,

5 4 Travailler en espace confiné présente de nombreux risques. La législation et la réglementation Santé / Sécurité ArcelorMittal exigent des conditions particulières pour entrer en sécurité dans un espace confiné. Cette présentation doit aider les auditeurs à appréhender un travail dans un espace confiné. Ce document est basé sur les demandes spécifiques qui sont contenues dans le standard ArcelorMittal Espaces Confinés. 1. Introduction et REX

6 13&14 septembre, Lazaro Cardenas Janvier 2010 Accident mortel La victime était partie prélever un échantillon dhuile dans la cuve du système Bischoff du haut fourneau. La cause du décès est due à la présence de gaz (CO) non détecté dans la zone détanchéité du piston N°1. La victime ne portait pas de masque autonome de respiration et était seule et sans détecteur portable de gaz. Accumulation de gaz asphyxiant ou toxique Janvier 2010 CO – Gaz Accident mortel 1. Introduction et REX

7 13&14 septembre, Gent Février 2011 Accident mortel Dans la soirée, les flexibles du brassage ont été rebranchés, mais les circuits azote et argon étaient encore consignés et protégés par le bloc de purge du système. Lopérateur a pris les bons de consignation pour garantir que l'azote et l'argon restaient consignés. Un peu plus tard, accompagné dun collègue, il a commencé à démonter l'échafaudage à lintérieur de la cuve. Lenquête a mis en évidence que les ouvriers ne portaient pas de détecteurs multi-gaz. En enlevant la première partie de la plate-forme de travail, l'opérateur est tombé inconscient, alors que son collègue se trouvait en dehors de la cuve. Ne pensant pas au risque gaz, son collègue a appelé un agent d'entretien mécanique à l'aide. Atmosphère avec un taux doxygène insuffisant, dû en particulier à la présence de CO, CO2, Ar, N2 Février 2011 Accident mortel Il est descendu dans le bas de cuve (+ / - 12 m) en utilisant le monte charge, en bas il a immédiatement ressenti le manque d'oxygène et sest trouvé lui aussi inconscient. Lopérateur de maintenance a compris quil sagissait dun problème de gaz, et a jeté un tuyau d'air comprimé dans la cuve. Les services d'urgence qui avaient été prévenus, ont évacué les deux victimes de la cuve. Ils ont pu réanimer la deuxième victime. Les tentatives de réanimation sur la première victime ont échoué. 1. Introduction et REX

8 13&14 septembre, Liège 28 février 2008 Accident mortel Lors dune intervention dans une salle des pompes, en allumant une cigarette, latmosphère sest embrassée en brûlant mortellement deux travailleurs. Lenquête a démontré la présence anormale doxygène dont lorigine était une fuite sur une conduite proche du local. Cette atmosphère enrichie en oxygène sest embrassée immédiatement en présence dun point dignition Atmosphère enrichie en oxygène Février 2008 O ² – Gaz Accident mortel Voie ferroviaire Cave 4 murs et sol en béton armé Tuyauterie oxygène 25 bar Ø 350 mm Salle de pompe de l'aciérie cailleboti s 1,6 m 2 victimes Niveau -2,9 m 1,8 m Niveau 0m 1. Introduction et REX

9 13&14 septembre, Un espace confiné, est un lieu qui nest pas destiné à une occupation continue des travailleurs, présentant un caractère de confinement avec présence ou possibilité de présence dune atmosphère dangereuse. On distingue deux types despace confiné : Espace confiné « fermé » Espace clos ou fermé, dont laccès se fait généralement par un trou dhomme. Ce lieu ne possède pas daération naturelle suffisante, ou la présence dune atmosphère dangereuse. Exemple : citernes, cuves, … Espace confiné « ouvert » Espace non clos ou ouvert, dont laccès est aisé. Ce lieu, par son volume ou sa disposition, présente des difficultés daération naturelle suffisante, ou la présence dune atmosphère dangereuse. Exemple : tunnels, caves, silos, fosses, encuvements, … 2. Définitions

10 13&14 septembre, Définitions Un inventaire est réalisé par département et compte en moyenne une centaine despaces confinés Attention ! Ce nest pas parce que des endroits présentent des risques dintoxication ou des risques dasphyxie, quautomatiquement ces endroits doivent être considérés comme espaces confinés. Cependant, il est important de prendre des mesures de prévention adaptées à ces risques. Voir les illustrations suivantes.

11 13&14 septembre, Définitions Exemple 1 Dans ce tuyau une personne est en train de souder. Lanalyse de risques doit examiner le risque dintoxication et déterminer les mesures. Exemple 2 Dans cette cave, en cours de démolition, lintervenant découpe les ferrailles au chalumeau. Le demandeur du travail doit examiner le risque dintoxication et déterminer les mesures.

12 13&14 septembre, Un espace confiné peut-être aérien ou enterré. Un espace confiné peut exister partout. Un espace confiné, malgré son nom, nest pas nécessairement de petite taille. Les espaces confinés comprennent, mais ne sont pas limités à ces exemples: –Les réservoirs de stockage, silos ou aires de stockage, cuves, trémies, caves, citernes, égouts, tuyaux, puits daccès, camions ou wagons citernes, ailes davion, les cuves de process, chauffe eau, cuves sous pression, citernes compartimentées avec un trou dhomme pour entrée, espaces entre plafond et plancher, espaces pour passage de tuyaux ou câbles (particulièrement les galeries). Les fossés et tranchées peuvent également être des espaces confinés lorsque laccès ou la sortie sont limités. –Les espaces avec une ouverture par le haut tels que les puits, les trappes à graisse ou les excavations de plus de 1.5 m de profondeur. –Les tuyaux, pompes, égouts, puits, conduites, drains, tunnels, caves, les espaces sous les équipements/installations, fondations et structures comparables. –Les cuves de BOF (Basic Oxygen Furnace), dEAF (Electric Arc Furnace) etc … dont lentrée / sortie nest pas facile daccès et / ou il peut y avoir du gaz. 2. Définitions

13 13&14 septembre, Les espaces confinés renferment généralement une atmosphère dangereuse pouvant donner lieu à une intoxication (exemple CO), un feu ou une explosion, une asphyxie (manque doxygène) Dautres risques peuvent également se présenter dans ces espaces, comme : Le risque électrique Quand les parois ou le sol peuvent conduire le courant (tôle dacier, eau dans le fond dun réservoir conducteur, …) il faut prendre des mesures pour limiter la tension des postes à souder (tension à vide 48 Volts AC et 113 Volts DC) RGIE Art. 57 de léclairage portatif (12 volts AC) RGIE Art. 94 Le risque mécanique Des pales de ventilateurs, des mélangeurs, des broyeurs etc. ne peuvent se mettre en marche ! 3. Les risques des espaces confinés

14 13&14 septembre, Le risque thermique Lactivité peut engendrer une hausse de température, un process peut démarrer et enclencher un sécheur ou des résistances de chauffage, … Le risque chimique Une multitude de produits toxiques ou mortels peuvent apparaître soit par défaut de consignation soit suite à lactivité. Exemple, solvant provenant dune mise en peinture, … Le risque externe Un gaz venant de lextérieur peut remplir un espace confiné au départ sans risque. Exemple. Une cave avec accès extérieur par trappe se trouve à 10 m dun stockage dargon. Si une fuite dArgon se produit, ce gaz étant plus lourd, il va « couler » dans la cave et va prendre la place de loxygène…. Le risque dincendie et explosion Fuite de gaz lors dun travail en espace confiné, le mélange air gaz atteint la limite inférieur dexplosivité et dès les premières étincelles faites par la disqueuse, latmosphère explose. 3. Les risques des espaces confinés

15 13&14 septembre, Les espaces confinés doivent faire lobjet dun affichage. Les espaces confinés *** ont déjà fait lobjet dune analyse préliminaire des risques ce qui permet de compléter le nom de la substance dangereuse présente. Une personne qui travaille dans un endroit qui correspond à la définition dun espace confiné doit avoir un permis. Lors de vos audits de terrain, demandez à voir le permis. 4 Affichage

16 13&14 septembre, Lors des audits, les personnes qui travaillent dans un espace confiné identifié doivent disposer dun permis pour lexécution du travail. Document à remplir par le responsable des lieux où se fait le travail. 5 Permis recto

17 13&14 septembre, Les mesures de sécurité sont reprises au verso Trois étapes dans la prévention des accidents : Avant Pendant Après verso 5 Permis

18 13&14 septembre, Le demandeur du travail Il est le responsable de lanalyse de risques du travail et doit se faire aider des personnes compétentes au besoin. Il doit prendre en compte lanalyse préliminaire des risques.préliminaire des risques. Il y ajoute les risques liés au travail et définit les mesures adéquates. Cela peut se faire sous la forme dun IERIER Il doit se faire aider du conseiller en prévention sauf sil estime quil maîtrise parfaitement le sujet (travail répétitif par exemple). Le contenu de cette analyse de risques doit être communiqué à lexécutant mais aussi au rédacteur du permis espace confiné. Doit sassurer de lexistence dun plan durgence 6. Rôles et Responsabilités

19 13&14 septembre, Lémetteur du permis Il a suivi avec succès une formation pour rédiger le permis. Il dispose dune habilitation (valable 1 an) pour rédiger le permis Sassure que tous les risques liés à lespace confiné ont été identifiés, analysés, évalués et donc que le formulaire danalyse de risques vu précédemment est bien présent Dispose de lOCS ou de lIER afin de prendre connaissance des mesures de sécurité décidées Impose la présence dune vigie et sen assure. Celui-ci doit avoir reçu des instructions précises. Impose que les contrôles adaptés soient mis en œuvre. Rédige le permis Sassure que tous les participants aux travaux sont correctement formés pour réaliser les tâches demandées. 6. Rôles et Responsabilités

20 13&14 septembre, La vigie Reste en permanence en dehors de lespace confiné, ou jusquau moment où elle est remplacée par une autre vigie. Les activités qui pourraient interférer cette mission sont interdites. Fait respecter les conditions de travail dans l'espace confiné et donc contrôler si les intervenants portent et utilisent correctement les EPI. Contrôle laccès à lespace confiné, surveille les intervenants pendant le travail, lors des entrées sorties pour aider à assurer leur sécurité et tient le registre. Contrôle régulièrement les conditions de latmosphère de lespace confiné avant et pendant les travaux (si besoin). Contrôle le fonctionnement du système de ventilation (si exigé). 6. Rôles et Responsabilités

21 13&14 septembre, La vigie Evalue les risques dans et autour de lespace, prend les mesures adaptées en cas de besoin. Conserve les enregistrements liés à lespace de travail tels que, le résultat des contrôles atmosphériques, lidentité du personnel entrant/sortant, etc. Maintient une communication avec le personnel entré dans lespace afin dêtre tenu informé de tous les problèmes qui pourraient survenir. Lance les procédures durgence et les procédures de secours, en cas de besoin. Il assure les premiers soins dans lattente des secours (secouriste) Arrête les travaux et évacue le personnel si une non conformité (interne ou externe) apparait. 6. Rôles et Responsabilités

22 13&14 septembre,

23 13&14 septembre, Lien vers Qualigest Procédure : Travaux dans les espaces confinés - AML-PCO-DMR-S3272 V3.docTravaux dans les espaces confinés - AML-PCO-DMR-S3272 V3.doc Dans la procédure on retrouve les différents formulaires : Inventaire Analyse préliminaire Permis Registre Habilitation


Télécharger ppt "Corporate Health and Safety ArcelorMittal 13&14 septembre 2012 Formation aux espaces confinés."

Présentations similaires


Annonces Google