La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

URGENCES TRAUMATOLOGIQUES UPATOU CHG LUNEVILLE. INTRODUCTION QUOI? GRANDES LIGNES RECOMMANDATIONS POINTS IMPORTANTS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "URGENCES TRAUMATOLOGIQUES UPATOU CHG LUNEVILLE. INTRODUCTION QUOI? GRANDES LIGNES RECOMMANDATIONS POINTS IMPORTANTS."— Transcription de la présentation:

1 URGENCES TRAUMATOLOGIQUES UPATOU CHG LUNEVILLE

2 INTRODUCTION QUOI? GRANDES LIGNES RECOMMANDATIONS POINTS IMPORTANTS

3 INTRODUCTION MEMBRE SUP MEMBRE INF RACHIS ORTHOPEDIE INFANTILE

4 SOURCE BARSOTTI = GUIDE TRAUMATOLOGIE (MASSON) DIMEGLIO = ORTHOPEDIE PEDIATRIQUE QUOTIDIENNE NOTRE PROPRE EXPERIENCE NOTRE ENSEIGNEMENT

5 INTRODUCTION POURQUOI? URGENCES =UPATOU ORTHOPEDISTE =CHIRURGIEN REFERENT EN TRAUMATOLOGIE MISSION ENCADREMENT CONSENSUS POUR PRISE EN CHARGE VALIDEE PAR LES DIFFERENTS INTERVENANTS

6 INTRODUCTION BUT: AMELIORER VOS CONNAISSANCES OUTIL TRAVAIL = SUPPORT pour les + jeunes = CAT AMELIORER PRISE EN CHARGE DES PATIENTS AMELIORER DEGRE SATISFACTION

7 TRAUMATOLOGIE EPAULE LUXATION STERNO- CLAVICULAIRE: Rares Svt ANT Diag DIFFICILE FRACTURE associée RX = incidences HENNING SCANNER

8 LUXATION STERNO- CLAVICULAIRE: TTT ORTHOPEDIQUE: GILET= QQ sem REDUCTION = Récidive ++ CHIRURGIE : Lux POST ++ Risque ++ AVIS CHIR +++

9 FRACTURE CLAVICULE Fréquente Diagnostic facile Ttt=anneaux 4-6 Sem Cs contrôle J7 Cs +/-Rx à 4 sem Évolution favorable Cal vicieux ++ (bien toléré) Peu de pseudarthrose(1%) /chirurgie (10%)

10 FRACTURE CLAVICULE Indic OP= déplacement +++ Fracture ouverte Si Lésions associées (os et/ou vasc-nx) Fracture déplacées ¼ ext. clavicule AVIS CHIR +

11 LUXATION ACROMIO- CLAVICULAIRE 4 STADES : 1:pas dpt 2:dpt modéré 3:dpt important 4:st 4 + rupture chape musculaire

12 LUXATION ACROMIO- CLAVICULAIRE TTT orthop: Gilet qq sem st 1 et 2 ++ TTT chir : St 3 si jeune St 4 AVIS CHIR ++

13 FRACTURE OMOPLATE RARES SVT FRACTURE CORPS GILET qq sem BENIN Indic OP = Fractures dpcées Apophyses, glène et col anatomique

14 LUXATION EPAULE ANTERO-INT: La + frqte Rech complications Vasc-nx(circonflexe) avt et après réduction BILAN RX = fract associées Indic réduction en URGENCE +/- AG Rx contrôle F+P dégageant interligne GILET 3 sem

15 LUXATION EPAULE Piège = LUX POST: Épilepsie ++ Rot ext. impossible Rx de face =Interligne non visible, exiger un vrai profil Svt inaperçue Piège = LUX ANCIENNE AVIS CHIR = TJRS avt réduction surtout si: Doutes Fracture associée Lésion vx-nx

16 FRACTURE EXT SUP HUMERUS Fréquentes > 50 ans Svt pas ou peu dpcées Peu de complications Gilet 3 sem puis kiné Si dpcées = AVIS CHIR ++

17 TRAUMATOLOGIE EPAULE LEPAULE DOULOUREUSE +/-TRAUMA SANS LESION OSSEUSE = Éliminer arthrite(fièvre,NFP, PCR) À revoir systématiquement par CHIR: Fracture infraradiologique Conflit sous-acromial,Rupture coiffe Pathologie calcifiante Épaule douloureuse instable Lésion TLB, bourrelet …

18 RUPTURE BICEPS R. HAUTE: Sujet âgé,rupture ancienne coiffe Craquement et/ou hématome ant Pas TTT=mode guérison

19 FRACTURE HUMERUS Fréquentes chez jeune(AVP) Rech Paralysie Nerf Radial ++ Si non dpcées=gilet ou plâtre pendant + Rx J 10 Si dpcées ou si doute = avis CHIR ++

20 FRACTURE COUDE Fracture humérus, olécrane, tête radiale … Rech atteinte vx-nx Non dpcée =APP + cs orthop Raideur rapide Si Dpcée ou doute =AVIS CHIR ++ Risque syndrome des loges ATTENTION !! Fractures parcellaires dpcées +/- incarcérées ds articul.+/- compression nerveuse

21 LUXATION COUDE URGENCE CHIR Svt POSTERO-EXT Rechercher: Atteinte vx-nx Fracture Réductions + testing sous AG par CHIR + immobilisation Rx contrôle Hospit 24h (syndrome des loges)

22 COUDE DOULOUREUX ELIMINER ARTHRITE (fièvre, NFP,PCR) Fracture infra- radiologique Séquelles trauma anciens,arthrose,CE Épicondylite, épitrochléite … Cs orthop

23 RUPTURE BICEPS R.BASSE: Sujet jeune(35-50 ans) Effort de soulever lourde charge Craquement,mobilisation douloureuse +/- hématome Déficit supination contrariée +/-flexion Diagnostic difficile +++ Indic OP = réinsertion sur la tubérosité bicipitale du radius

24 FRACTURE AVT-BRAS Non dpcée=APP + cs orthop Si dpcée = URGENCE CHIR ++ Si fracture un os, rechercher : Lux tête radiale =fract Monteggia Lux radio-cubitale inf = f. Galleazzi Risque syndrome des loges

25 FRACTURE POIGNET Fréquentes,sujet âgé Si pas ou peu dpcée:APP prenant coude + cs orthop Si dpct ou doute = AVIS CHIR Dpt ant = F. de Goyrand-smith Dpt post = F. pouteau-colles Si + F. styloïde cubitale = F. Gérard-marchand

26 FRACTURE SCAPHOIDE La + Fréquente / os carpe Douleur + œdème tabatière anatomique RX 4 incidences Si non dpcée =BABP + pouce + cs orthop Si dpcée :indic op Si doute : immob. 10 j +cs orthop (nouvelles Rx, scinti, scanner …) DANGER=passer à côté PSEUDARTHROSE +++

27 FRACTURES AUTRES OS DU CARPE Rares,partielles ou totales Diverses (semi- lunaire,pyramidal…) Diag DIFF ++ Risque pseudarthrose RX svt insuffisantes immobilisation ++ et cs orthopédie si doute (scinti, scanner …)

28 LUXATION PERI-LUNAIRE DU CARPE Rares, post ++ Trauma violent URGENCE CHIR Rechercher fracture Associée (scaphoïde++)

29 ENTORSE SCAPHO- LUNAIRE La + fréquente, par rupture ligamentaire Traumatisme appuyé flexion dorsale Œdème et doul ++ RX (svt nales): diastasis scapho-lunaire Scaphoïde horizontalisé Semi-lunaire en arrière AVIS CHIR ++ =Clichés dynamiques +/- iconographie Indic op ++

30 AUTRES ENTORSES Pyramido-lunaires Pyramido-grand os Entorses bénignes =diagnostic délimination Si doute = immob + AVIS CHIR.

31 POIGNET DOULOUREUX ELIMINER ARTHRITE (fièvre,NFP,CRP ) SEQUELLES TRAUMA ANCIEN: Pseudarthrose scaphoïde Cal vicieux radius Arthrose … RHUMATISME (goutte,PR..) MIE KIENBÖCK =nécrose semi-lunaire TENDINITE ( De QUERVAIN …) …

32 FRACTURES M1 Fracture BENNETT F. ROLANDO F.extra-articulaire SI non dpcées: ttt orthop + cs chir. Svt dpcées = Indic OP +++

33 FRACTURE METACARPIENS ( II à IV ) Fréquentes et banales Base,diaphyse,tête Si pas ou peu dpcée = ttt orthop + cs chir. : attelle 4sem: position fct ou intrinsèque = flexion MCP et extension IP Syndactylie (base) Si dpcée = AVIS CHIR Danger = fract.spiroïde = risque troubles rotation

34 FRACTURE PHALANGES Fréquentes,bénignes Si peu ou pas dpcées = ttt orthop + cs chir. : Attelle 4 sem Syndactylie 4 sem Danger = raideur rapide des MCP en extension et IP en flexion Si dpcées ou ouvertes = AVIS CHIR +

35 ENTORSE POUCE Accident VTT, SKI.. = attention à atteinte LLI de la MCP Testing ++ à 30° de flexion et Rx forcée : si laxité anormale (+30°) / controlat = indic op. Si trauma en hyper- extension ( acc volley, hand, chute …) = svt bénin Ttt orthop = selle résine 3à6 sem + cs chir.

36 LUXATIONS DOIGTS Carpo-métacarpiennes = diag diff. +, dorsales svt méconnues, indic OP Métacarpo-phalangiennes = svt palmaires, indic OP Inter-phalangiennes = dorsales, réduction +/- AL en bague puis syndactylie +attelle 2 sem. tester ++ stabilité lat après réduction = indic OP Entorse IPP = svt atteinte plaque palmaire +/- arrachement = syndactylie 15 J

37 DOULEUR MAIN Rechercher trauma. +/- ancien Séquelles douloureuses entorse IP fracture infra-radiologique = cs orthop + nouvelles Rx +/- scinti os mallet-finger = trauma dorsal + déficit extension active IPD +/- arrachement os: attelle Stack ou tuile de Michon 6 sem (même si diagnostic retardé) Lésion parties molles = écrasement, contusion, hématome … Arthrose, rhumatisme inflammatoire …

38 PLAIES DE LA MAIN ATTENTION +++ = il faut être très vigilant et systématique Toute plaie pénétrante surtout en regard dune articulation ou en palmaire doit être explorée chirurgicalement au bloc op RISQUE ++ ARTHRITE et PHLEGMON dont le diagnostic retardé peut être lourd de conséquences ( risque damputation ) Attention VERRE qui coupe tout sur son passage Vérification VAT +++

39 PLAIES SUPERFICIELLES:explo- ration possibles dans de bonnes conditions = lumière + aide + AL +/- garrot, parage + BIEN SEXPOSER =prolonger lincision + désinfection soigneuse puis suture fils non résorbables Si doute = AVIS CHIR Tjrs cs contrôle + ablation fils J+15 par: MT ou CHIR PLAIES DE LA MAIN

40 AL = berges de la plaie ou en bague, xylocaïne 1 ou 2 % (allergie ?) sans adrénaline !!! Attention GARROT fixé par une Kocher pour ne loublier !!! PLAIE + perte de substance en regard éléments nobles (os, nerf,tendon, articul …) = avis chir pour couverture Conserver ++ ongle et matrice

41 PLAIES DE LA MAIN DORSALES = tendon extenseur et atteintes articul.= ++ MCP et IP Testing extension globale puis de chaque articulation en fct plaie SUTURE possible sous AL par points en X PDS 4/0 = plaies partielles sans atteinte articul. attelle 4 sem si section >1/2 surface tendon Doute ou inexpérience = AVIS CHIR Cs contrôle J+15

42 PLAIES DE LA MAIN PALMAIRES : fléchisseurs + gaines synoviales + pédicules vx-nx + articulations TESTING ++ : Sensibilité pulpaire Motricité fléchisseurs propres et communs Svt INDIC OP EN URGENCE

43 INFECTIONS MAIN Rougeur, chaleur, œdème, douleur +/- adénopathies,lymphangite, fièvre,biologie perturbée … Rechercher porte entrée + (9/10 non trouvée) vérifier VAT + doul.articulaire = ARTHRITE + doul palmaire doigt = PHLEGMON GAINE + doul paume ou dos main = ABCES ou dermite infectieuse. PANARIS = distal, péri-unguéal ou pulpaire AVIS CHIR = INDIC OP

44 PAUSE URGENCES TRAUMATOLOGIQUES

45 TRAUMATOLOGIE HANCHE FRACTURE BASSIN FRACTURE COTYLE Et /ou LUXATION HANCHE ET/ou FRACTURE COL FEMUR = svt AVP, AT,patient JEUNE = conditionnement habituel + AVIS CHIR URGENT VISSAGE COL ++du jeune = urgence vascul

46 TRAUMATOLOGIE HANCHE Personne âgée. Fracture COL FEMUR GARDEN I à V Fract. PER ET SOUS- TROCHANTERIENNE conditionnement habituel Traction collée 5-6Kg AVIS CHIR

47 HANCHE DOULOUREUSE ELIMINER ARTHRITE (inflammation locale, fièvre, NFP,VS,PCR, scinti …) Fracture fatigue, Fracture infra-radiologique (scinti os) Lésion bourrelet, CE, pubalgie,tendinites =jeune sportif, IRM ++ Hanche à ressaut =conflit entre fascia lata et gd trochanter Séquelles fracture Arthrose,Doul rhumatismale Descellement PTH Ostéonécrose,tumeur…

48 FRACTURE FEMUR SVT JEUNE AVP, AT … SVT dpcée Conditionnement Urgence CHIR

49 FRACTURES GENOU Fractures uni- condylienne, supra- condylienne, sus et inter-condyliennes Fracture plateau tibial = Uni ou bi-tubérositaire Spino-tubérositaire Fracture rotule Fracture épines +/- dpcées +/- comminutives

50 FRACTURES GENOU Recherche lésions vx- nx + ouverture cutanée APP + conditionnement URGENCE CHIR Si non dpcée =ttt orthopédique après AVIS CHIR

51 ENTORSE GENOU Svt jeune acc sportif ++( ski,football …) Svt mvt anormal en torsion ressentie par le patient notion de craquement, gonflement, de patte folle Blocage = autant de signes en faveur dune lésion grave

52 ENTORSE GENOU Au plus simple = entorse LLI ou lésion MI Au plus grave =rupture LCA et/ou LCP et/ou LLI, LLE, MI, ME … CAT = RX,recher.complication testing si possible Surtout :compressif + attelle + ttt médical AVIS CHIR SYSTEMATIQUE

53 LUXATION GENOU LUXATION ROTULE +/- fracture =RX + réduction en urgence svt sans AG puis attelle 6 sem LUXATION GENOU = urgence CHIR Gravité +++ Lésion VX-NX +++

54 GENOU DOULOUREUX Éliminer ARTHRITE SEPTIQUE ( fièvre, NFP,VS,PCR,pct +bactério …) Lésion ménisque,rupture ancienne LCA Doul. Rotule :SDR,instabilité,arthrose Rupture quadriceps,tendon rotuliens (trauma +/-ancien + doul +épcht +déhiscence + déficit extension) Fracture fatigue (femme ostéoporotique +/-surcharge pondérale =scinti os ++, décharge Tendinites patte doie,tendon rotulien,fascia lata … Séquelles trauma.,op.,algodystrophie Rhumatisme articulaire (PR,arthrose,goutte, chondrocalcinose, arthrite réactionnelle …) Causes rares : tumeur, nécrose … CS ORTHOPEDIQUE ++

55 FRACTURE JAMBE +/-complexe Svt dpcée Lésions cutanées +/- vx-nx conditionnement Indic op. urgente Syndrome des loges Si non dpcée = APP + hospit Tjrs AVIS CHIR

56 FRACTURE CHEVILLE Uni ou bi-malléolaire +/- dpcée Fract.sus-ligt: Tjrs rechercher diastasis tibio-astragalien=indic op. Si fracture MI ou lésion LLI =tjrs rechercher une fracture haute du péroné (fracture Maisonneuve, dupuytrens) Fracture pilon

57 FRACTURE CHEVILLE Si dpcée =APP + HOSPIT SI LUXATION associée, ouverture cutanée = réduction + op. urgente Si non dpcée = APP +/- hospit puis AVIS CHIR

58 ENTORSE CHEVILLE Svt =VARUS forcé Lésion LLE = Fx ant =distension Déchirure = entorse bénigne Fx moy et post=entorse moyenne gravité et grave Craquement,trauma violent, œdème immédiat =signes de gravité

59 ENTORSE CHEVILLE CAT= RX +/-varus forcé + compressif +ttt médical +/- décharge+/-HBPM Cs orthop J+5 +/-Rx varus forcé bilatéral ( >10° = rupture ligamentaire) Si bénigne = ttt fctnel (strapping, repos sportif, chevillère, kiné …) Si grave = orthèse, plâtre,résine, chirurgie (/age, sportif, déchirure complète ) …

60 ENTORSE CHEVILLE Lésion LLI associée Arrachement osseux malléole ext Lésion péroniers lat =instabilité Attention fracture ostéo- cartilagineuse supéro-ext astragale !! Entorse COU DE PIED: Chopard Lisfranc +/- arrachement osseux AVIS CHIR +++ =ttt orthop. +/- chir.

61 RUPTURE TENDON ACHILLE Acc. Sportif Claquement violent Impotence fctnelle + appui sur pointe des pieds impossible Signe de thompson + Perte équin rupture svt complète Pas besoin écho. CAT = APP + AVIS CHIR

62 FRACTURE- LUXATION PIED TARSE POST : Fract.calcanéum Fract. Astragale +/- énucléation fragt Luxation sous- astragalienne Svt AVIS CHIR en urgence +++ Si fract non dpcée=APP + cs orthop J5

63 FRACTURE- LUXATION PIED TARSE ANT: Fractures scaphoïde ++, métatarsiens,, autres … Fract-luxation chopard, lisfranc, orteils Si non dpcée =ttt orthop sinon AVIS CHIR en urgence

64 DOULEURS CHEVILLE OU AUTRES ARTICULATIONS PIED Eliminer ARTHITE, OSTEITE, mal perforant Attention fractures fatigues et fract infra- radiologiques= décharge + cs orthop +/- scinti os Tendinopathies (Achille, jambiers, apophysites …) Séquelles trauma ancien,dalgodystrophie Arthrite rhumatismale (PR,goutte…) arthrose Causes rares (tumeur, nécrose …)

65 TRAUMATOLOGIE RACHIS Si JEUNE: Acc. haute énergie =AVP, AT,sport … Ex.neuro ++ Bilan rx complet ATTENTION FRACTURE ODONTOIDE Au moindre doute =scanner +/- prise en charge CHU Si fracture non dpcée = AVIS CHIR + hospit ou transfert CHU après AVIS GHIR DE GARDE

66 TRAUMATOLOGIE RACHIS Personne AGEE: Svt chute Tassement lombaire Ex neuro Hospit +/- corset Entorse cervicale: Diag.élimination Collier + ttt médical Cs orthop J+8-15j +/- chichés dynamiques en flexion-extension selon avis chir. et évolution

67 CAS PARTICULIER DE LENFANT Fracture diaphyse = BENIN Réduction approximative ok Ttt orthop ++ Croissance corrige ++ cal vieux sauf en rotation Fracture épiphyse =GRAVE réduction anatomique

68 CAS PARTICULIER DE LENFANT FRACTURE EPIPHYSAIRE: Classification de SALTER et HARRIS Pb cartilage croissance et insuffisance ossification /RX RISQUE épiphysiodèse par méconnaissance ou ttt insuffisant Croissance =loin du coude et près du genou

69 CAS PARTICULIER DE LENFANT ATTENTION : Entorse doigt, poignet, cheville …=équivalent Salter I = ttt orthop Fracture supra-condylienne, fracture avt-bras, fract.jambe = risque ++ syndrome des loges Fracture tête radiale(chute )=diag difficile car non ossifiée chez les petits à différencier pronation douloureuse (tiré par le bras) =APP + cs orthop… Au moindre doute AVIS CHIR car PIEGES ++ et STRESS parents ++

70 DOULEURS ARTICULAIRES ENFANTS Douleurs croissance = diag délimination Penser tout dabords INFECTION : Ostéo-arthrite hanche du nouveau-né Ostéomyélite genou de ladolescent … clinique, fièvre, NFP, VS, CRP, SCINTI OS … =HOSPITALISATION

71 DOULEURS ARTICULAIRES ENFANTS DOUL HANCHE = Nourrisson= infection ou luxation congénitale Petite enfance= rhume de hanche (hospitalisation (traction, biol., échog, +/-pct …) 5 à 10 ans = ostéochondrite Adolescent = épiphysiolyse = URGENCES Doul genou = pb hanche

72 CONCLUSION EXPOSE NON EXHAUSTIF =INDICATIONS POINTS IMPORTANTS IL FAUT LIRE ET APPRENDRE NE PAS HESITER A DEMANDER UN AVIS ET AU MOINDRE DOUTE = CS DE CONTRÔLE (la clinique et les examens complémentaires peuvent évoluer +++) Si 1 ou X SUJETS vous semble important à dvper (ex.épaule, genou, pathol.pédiatrie, rachis …) = à votre disposition.

73 MERCI


Télécharger ppt "URGENCES TRAUMATOLOGIQUES UPATOU CHG LUNEVILLE. INTRODUCTION QUOI? GRANDES LIGNES RECOMMANDATIONS POINTS IMPORTANTS."

Présentations similaires


Annonces Google