La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES ENTORSES DU GENOU PHOTO. RAPPEL ANATOMIQUE LLI ET MI LLE,ME et T.POPLITE LCA,LCP APPAREIL EXTENSEUR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES ENTORSES DU GENOU PHOTO. RAPPEL ANATOMIQUE LLI ET MI LLE,ME et T.POPLITE LCA,LCP APPAREIL EXTENSEUR."— Transcription de la présentation:

1 LES ENTORSES DU GENOU PHOTO

2 RAPPEL ANATOMIQUE LLI ET MI LLE,ME et T.POPLITE LCA,LCP APPAREIL EXTENSEUR

3 RAPPEL ANATOMIQUE AUTRES: INT:papi, ischio-jambiers EXT:pape, fascia lata, biceps fémoral POST:coques,ligts poplités arqués et obliques, ½ menbraneux, jumeaux

4 GENOU TRES MOBILE DONC SYSTEME CAPSULO-LIGT PUISSANT LES MENISQUES:congruence, stabilisation,lubrification STRUCTURES PERIPHERIQUES: INT:luttent contre le valgus-rot ext EXT:contre varus-rot int LCA:contre tiroir ant et rot int LCP:contre tiroir post et rot ext STRUCT POST:récurvatum

5 MOBILITE GENOU FLEXION-EXT 150° EN FLEXION=ROULEMENT-GLISSEMENT: ROULEMENT MENISCO-FEMORAL GLISSEMENT MENISCO-TIBIAL ROT INT EN FLEXION ROT EXT EN EXTENSION EN ½ FLEXION :LCA et LCP détendus doù PETITS MVT ROTATIONS ET LATERALITE

6 EPIDEMIOLOGIE SVT ACCIDENT SPORTIF (85% cas) RISQUE jusquà 0,5% si SPORTS PIVOT ET CONTACT ( FOOTBALL,RUGBY,HANDBALL,BASQUET…) Aussi AVP et AT lésions LCA /AN (16000 en MONTAGNE)

7 HISTOIRE DE LA MALADIE QUOI ? QUAND ? OU ? COMMENT ?

8 CIRCONSTANCES ACCIDENTS LLI: VALGUS +/-FLEXION-ROTATION EXT LLE: VARUS-EXTENSION. GRAVE,SVT ASSOCIE A LESION PIVOT CENTRAL LCP : CHOC DIRECT ANT-POST GENOU FLECHI OU HYPEREXTENSION FORCEE

9 CAS PARTICULIER DU LCA PREALABLE=CONTRACTION BRUSQUE Q TIROIR ANT = LCA TENDU(corde guitare) + HYPERTENSION BRUTALE +/- ROT INT (shoot dans le vide,détente,placage) HYPERFLEXION BRUTALE(ski) ROT INT FORCEE + GENOU léger FLECHI(réception saut ) ROT INT= ENROULEMENT LCA autour LCP puis RUPTURE

10 LESIONS SEVERES TRIADE ANTERO-INT: LCA + LLI + MI: VALGUS-FLEXION- ROT EXT OU VALGUS PUR TRIADE ANTERO-EXT:LCA + LLE + PAPE: VARUS-ROT-INT TRIADE POSTERO-EXT :LCP + LLE + PAPE +POPLITE:CHOC DIRECT GENOU FLECHI,VARUS RECURVATUM TRIADE POSTERO-INT : LCP + PAPI + LLI:VALGUS- FLEXION-ROT EXT PENTADES EXT : LCA + LCP + LLE+ PAPE + ME PENTADES INT : LCA + LCP + LLI + PAPI + MI: TRAUMATISME APPUYES ou VIOLENT

11 DIFFERENTES LESIONS VA DE LA SIMPLE ELONGATION A LA RUPTURE OU AVULSION DUNE OU PLUSIEURS STRUCTURES AU MAXIMUM=LUXATION DE GENOU LESION LA + FREQUENTE =RUPTURE LCA

12 SYMPTOMES A LA PHASE AIGUE DOULEUR=PAS DE PARALELLISME CRAQUEMENT= SIGNE DE GRAVITE DEBOITEMENT=IDEM,JAMBE FOLLE AU LEVER EPANCHEMENT=LCA,MI, FRACTURE … IMPOTENCE FONCTIONNELLE=MODEREE FLESSUM=HEMARTHROSE, MI,MOIGNON LCA

13 PRISE EN CHARGE INITIALE EXAMEN EN URGENCE(MED MONTAGNE,MED SPORT) BILAN ICONOGRAPHIQUE EFFECTUE PCT ? TTT PROPOSE : Immobilisation Ttt médical Rééducation (avec ou sans appui) Arthroscopie?

14 SIGNES FONCTIONNELS DOULEUR:MOINS IMPORTANTE EN 2° EPCHT:MI,LESION CHONDRALE, CE BLOCAGES:IDEM INSTABILITE:GENOU QUI LACHE SIGNE IMPORTANT +++

15 TERRAIN AGE :RUPTURE LCA (age moyen= 28 ans ) ACTIVITE SPORTIVE:TYPE ET NIVEAU(compétition ?) ACTIVITE PROFESSIONNELLE ANTECEDENTS:EXPLE:RUPTURE LCA CONTROLAT ET RESULTAT ?

16 EXAMEN CLINIQUE BILATERAL ET SYMETRIQUE PATIENT CALME ET DETENDU DOUX ET PROGRESSIF SI DIFFICILE:EXAMEN DIFFERE

17 INSPECTION EPANCHEMENT DEFORMATION FLESSUM

18 PALPATION : AMPLITUDES ARTICULAIRES PALPATION POINTS DOULOUREUX AMYOTROPHIE

19 TESTING LIGAMENTAIRE LAXITE FRONTALE A 30° FLEXION EN EXTENSION TIROIR ANT et/ou POST

20 TESTING LIGAMENTAIRE TEST LACHMANN TESTS DE RESSAUT (JERK TEST) MESURES INSTRUMENTALE DE LAXITE

21 TESTING MENISCAL MANŒUVRES: MAC MURRAY GRINDING TEST GENETY CABOT

22 BILAN RADIOLOGIQUE RX STANDART: ENCOCHE CONDYLE EXT FRACURE SECOND ARRACHEMENT FRACTURE EPINES RX DYNAMIQUE : LAXITE FRONTALE OU SAGITTALE

23 ASPECT IRM RUPTURE LIGTS CONTUSION OSSEUSE FRACTURE IMPACTION LESION MENISQUE TIROIR SPONTANE PAS TJRS UTILE DIIFICILE DACCES

24 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL ATTEINTE APP EXTENSEUR: FRACTURE ROTULE LUXATION ROTULE ARRACHEMENT TENDON Q ou ROTULIEN … FRACTURE :PTE +++

25 TTT CONSERVATEUR LLI ISOLE: DISTENSION:ttt medical et fctnel RUPTURE:attelle 4à6 sem puis réeducation GUERISON SANS SEQUELLES

26 TTT CONSERVATEUR LCA ISOLE: TTT MEDICAL ATTELLE :2 à 3 sem REEDUCATION RESUTATS BONS SI : Sujets > 30 ans Pas de sport en pivot ou activité sur terrain accidenté Cicatrisation lca en nourrisse sur lcp

27 HISTOIRE NATURELLE DES RUPTURES DU LCA ACCIDENTS DINSTABILITE: LESIONS MENISCALES SECONDAIRES DISTENSION STRUCTURES PERIPHERIQUES LESIONS CHONDRALES SECONDAIRES

28 ARTHROSE ET LAXITE CHRONIQUE ANTERIEURE ARTHROSE FEMORO-TIBIALE INT ou 30 ANS après

29 TTT CHIRURGICAL ARTHROSCOPIE LIGAMENTOPLASTIES: LCA LCP PLASTIES PERIPHERIQUES

30 ARTHROSCOPIE SEULE INDICATIONS LESION MENISQUE MOIGNON LCA CE … PATIENT: AGE NON MOTIVE CHIRURGIE SECONDAIRE

31 LIGAMENTOPLASTIE LCA TENDON ROTULIEN DIDT AUTRES MC INTOSH FL TENDON QUADRICIPITAL ALLOGREFFE …

32 TECHNIQUE CHIRUGICALE KENNET JONES TENDON ROTULIEN TUNNEL TIBIAL ET FEMORAL FIXATION PAR VIS INTERFERENCES BIORESORBABLES

33 TECHNIQUE CHIRUGICALE DIDT ISCHIOJAMBIERS: Droit interne Demi-tendineux TUNNELS IDEM FIXATION VIS ou AUTRES

34 SUITES PEU DE DOUL HOSPIT 4-5 jours REEDUCATION PRECOCE ( cf protocole) ATTELLE 3 sem AT > 2 mois NATATION, VELO,FOOTING SUR TERRAIN PLAT après 2 mois SPORT PIVOT à 6 mois

35 AVANTAGES TENDON ROTULIEN: FIXATION OS-OS GOLD STANDART DIDT PETITE INCISION PAS ATTEINTE APP EXTENSEUR PRELEVEMENT SANS CONSEQUENCES FONCTIONNELLES

36 INCONVENIENTS TENDON ROTULIEN DOUL ROTULE FRACT ROTULE CICATRICE > DIDT Tps PRLT + LONG FIXATION + FRAGILE Déficit musculaire= 20%

37 PIEGES FRAGILISATION ROTULE PRELEVEMENT INSUFFISANT MALPOSITIONS TUNNELS TIBIAL et/ou FEMORAL PB CALIBRAGE TRANSPLANT PB FIXATION: vis trop courte, trop fine, trop fragile qui casse, trop grosse, qui tourne autour du transplant, qui fait fausse route ……..

38 COMPLICATIONS PRECOCES NON SPECIFIQUES: hématome,infection, phlébite, algodystrophie … SECONDAIRES: RAIDEUR :adhérences,défaut disométrie, cyclope syndrome DOUL ant ++ ECHEC et récidive instabilité

39 CAUSES ECHEC SI PRECOCE : DEFAUT FIXATION KINE TROP AGRESSIVE PATIENT IMPRUDENT SI + TARDIVE : DEFAUT INCORPORATION TRANSPLANT REPRISE TROP RAPIDE DU SPORT PIVOT APRES UN AN : MEME TRAUMATISME = CONSEQUENCE IDEM PENTE POST > 10° = FACTEUR PREDISPOSANT

40 RESULTATS BONS et TRES BONS > 90 % REPRISE SPORTIVE 40 à 60 % (pb appréhension ) RESULTATS NON SATISFAISANTS <10%: Douleurs Hydarthroses Instabilité Laxité….

41 RESULTATS LAXITE : KJ > DIDT RESSAUT : KJ > DIDT REPRISE SPORT : KJ > DIDT FORCE : KJ > DIDT

42 INDICATIONS PATIENT IDEAL :JEUNE, MOTIVE, SPORTIF PIVOT, DISPONIBLE SOCIALEMENT, <1 AN rupture SANS OUBLIER : PATIENT + AGE MOTIVE ET INSTABLE SURTOUT SI ACTIVITE à RISQUE ( agriculteur,sportif en pivot …) SI HOMME,LOURD,PIVOT: TENDON ROTULIEN = SECURITE SI FEMME, SPORT – risqué : DIDT = + ESTHETIQUE et AUSSI EFFICACE ICI

43 CAS PARTICULIER ENFANT 3 à 4% RUPTURES LCA 80% LESION PLAQUE PRESPINALE < 12 ans 90% RUPTURE INTRATENDINEUSE >12 ans PB CARTILAGE CROISSANCE ATTENDRE SI POSSIBLE LA FIN DE CELLE – CI MAIS DIFFICULTE = contrôle des activités

44 CAS PARTICULIER ENFANT SI INSTABLE OU SPORT A RISQUE = LIGAMENTOPLASTIE ET TUNNEL AU DESSUS DU CARTILAGE DE CROISSANCE ( DIDT ++) INTERET TECHNIQUE FASCIA LATA AVEC TUNNEL VERTICAL SUR LE TIBIA POUR EVITER EPIPHYSIODESE

45 PLASTIE DE LEMAIRE DEFINITION:1967 Avt ligamento Pas de ressaut rot INTERET: Protection transplant INDICATION: Sport à risque Distension struct périphérique

46 RUPTURE LCP SOUVENT ISOLEE BIEN TOLEREE TTT HABITUEL CONSERVATEUR SI LAXITE MAJEUR et/ou INSTABILITE: Ligamentoplastie TR ou DIDT Technique + difficile et + risquée (SPI, artère poplitée) résultats satisfaisants ( laxité persistante )

47 PLASTIES PERIPHERIQUES MULTIPLES PARFOIS TRES COMPLIQUEES RESULTATS DECEVANT FONT SUITE OU NON AUX REPARATIONS EN URGENCES INDICATION :ENTORSE TRES GRAVES= TRIADES ET PENTADES

48 CHIRURGIE DARTHROSE DEBUTANTE: OSTEOTOMIE DE VALGISATION + LCA MARQUEE: OSTEOTOMIE SEULE EVOLUEE: PTG

49 CONCLUSION PATHOLOGIE FREQUENTE SUJET JEUNE LIGAMENTOPLASTIE = PEU DE COMPLICATIONS RISQUE D ECHEC et DE RECIDIVE INTERETS MAJEURS = PROTECTION DU GENOU ET POURSUITE DE LACTIVITE A RISQUE SANS DANGER

50 MERCI FILM


Télécharger ppt "LES ENTORSES DU GENOU PHOTO. RAPPEL ANATOMIQUE LLI ET MI LLE,ME et T.POPLITE LCA,LCP APPAREIL EXTENSEUR."

Présentations similaires


Annonces Google